Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 octobre 2013 4 17 /10 /octobre /2013 11:25

 

Les « petites phrases » qui tuent….

 

 La revue le Cep publie dans son numéro de juillet 2012 un témoignage important sur un point très important : L’attitude de W…vis à vis à vis de l’évolution. Le 22 Octobre 1996 le monde de la recherche et la presse rendait compte du message de W…délivré à l’assemblée plénière de l’Académie Pontificale des sciences réunie à Rome pour débattre des théories de l’évolution et de l’émergence progressive des formes et des expèces.

Ce message ne fut pas prononcé car l’audience avait été annulée. Le message fut néanmoins transmis .On peut en lire le texte complet dans les actes du Saint Siège , en anglais.(JPII Messages  pontificaux) publié et daté du 29 Novembre 1996. La petite phrase « Aujourd’hui les nouvelles connaissances conduisent à reconnaître dans la théorie de l’évolution plus qu’une hypothèse » n’y figure pas. »

Voici ce qu’en dit un prêtre , membre de cette assemblée    

« J’étais membre de cette assemblée plénière sur l’évolution. Le Bienheureux Jean-Paul II n’a JAMAIS prononcé le discours qui lui est attribué en date du 22 Octobre 1996. Le texte non signé a été remis aux participants sans qu’il y ait eu audience pontificale. J’ai interrogé après coup le Père Cottier, maintenant cardinal. Il m’a dit avoir rédigé lui-même une partie du texte mais qu’un second auteur était intervenu, en intégrant au texte son ajout personnel sans le lui soumettre. Or le Père Cottier, théologien de la Maison Pontificale, avait précisément pour mission de relire les textes devant être signés par le Pape….L’ électeur n’a donc pas pu remplir sa mission. Il a été court –circuité. Quand à Jean Paul II, confiant en son relecteur, il n’a jamais lu ni relu ce texte…. »

 La revue « le Cep » étant une revue sérieuse, nous nous devions de faire connaitre cette information.

 Elle nous réjouit car elle ruine les arguments des ennemis de la Création qui faisaient de cette « petite phrase » un argument victorieux.

Elle nous attriste en ce qu’elle montre l’infiltration des plus hautes sphères par des intervenants dangereux. L’influence des secrétariats  et des rédacteurs est capitale, car il est impossible à un pape de tout rédiger et contrôler. Ceci en dit long sur la tragédie de SS Paul VI, trahi et abusé.

Elle nous conforte sur notre volonté de nous méfier des « petites phrases »et des « images-chocs ».

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de senex
  • : A propos de la survie et du retour à Rome de SS Paul VI Les trésors de la doctrine catholique à votre service pour préparer l'avenir
  • Contact

Recherche

Liens