Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 juillet 2011 1 18 /07 /juillet /2011 07:52

Chef-Sacre-de-JesusC 2               Lettres de Térésa Higginson

 concernant la dévotion au Chef Sacré de Jésus .Ed.Téqui   

 

          1880 -Notre-Seigneur dit que le temps est proche où la Sagesse du Père sera adorée et l'Amour de Dieu pour l'homme sera révélé dans la lumière qui brille dans les ténèbres et éclaire tout homme venant en ce monde. C'est la volonté de Notre-Seigneur que Sa Tête Sacrée soit adorée comme le Siège de la Divine Sagesse : non pas La Tête Sacrée toute seule, mais la Tête comme le siège des puissances de l'âme et des facultés de l'esprit et, dans celles-ci, la Sagesse qui a guidé chaque affection du Sacré-Cœur et tous les mouvements de l'Etre Entier de Jésus, notre Seigneur et notre Dieu. Ce n'est pas Sa Divine Volonté que les attributs ou qualités abstraites de l'âme ou de l'esprit, ou que cette Divine Sagesse qui guidait, gouvernait et dirigeait tout en Lui (l'Homme-Dieu) reçoivent une adoration distincte, mais Il veut qu'ils soient tous ensemble l'objet d'un culte spécial et que Son Chef Sacré soit adoré comme Leur temple. Notre-Seigneur m'a montré aussi comment la tête est le point de ralliement de tous les sens du corps et comment cette dévotion est non seulement le complément de la dévotion au Sacré-Cœur, mais encore le couronnement et la perfection de toutes les dévotions. -

          Il m'a fait voir comment, à Son Baptême, l'Adorable Trinité avait révélé au monde cette dévotion spéciale, car son Humanité Sacrée est le Tabernacle de la Trinité trois fois Sainte. Saint Jean, dans l’Apocalypse fait une allusion particulière à cette dévotion ; car le Très-Haut lui a révélé qu'Il serait ainsi adoré avant la fin du monde, et il en parle comme d'une magnifique cité, (la Jérusalem céleste dont l’Agneau Immolé est le centre et la Lumière) où il voit les multitudes de variétés, de beautés et de splendeurs de ce Siège de la Divine Sagesse. C'est un monde d'infinie grandeur, un océan de profondeurs insondables, un soleil permanent d'une lumière inaccessible et des hauteurs incommensurables de mystères inédits de perfection et de beauté.

         Notre-Seigneur ne m'a pas positivement fait connaître le temps précis où cette dévotion deviendra publique ; mais Il m'a fait comprendre que quiconque vénérerait Son Chef Sacré de cette manière attirerait sur soi les dons de choix du Ciel. … » A suivre

Partager cet article
Repost0
7 juillet 2011 4 07 /07 /juillet /2011 23:27

Chef-Sacre-de-Jesus

 23 Juin 2011-Fête du Très Saint Corps de Jésus , Saint Sacrement

1 Juillet 2011 -Fête du Sacré-Cœur  et du Précieux Sang

 8 Juillet 2011-Fête du Chef Sacré, demandée expressément par Notre-Seigneur

                                  Louanges du Chef Sacré de Jésus

                  (selon les lettres de Teresa Higginson .Ed.Téqui)

Bénie soit la Très Sainte Trinité, Sagesse Incréée

Béni soit Dieu le Père, Source de toute la Sagesse Divine

Béni soit Dieu le Fils, le Verbe, Sagesse Incréée, née de la Sagesse du Père

Béni soit Dieu le Saint-Esprit, Amour du Père et du Fils

 

 Béni soit Jésus-Christ, vrai Dieu et vrai homme

 Bénie soit la Sainte Humanité de Jésus, unie au Verbe de Dieu en unité de Personne, Tabernacle de la Trinité trois fois Sainte

Béni soit le Cœur Sacré de Jésus, Temple Divin de l'Amour Miséricordieux.

Béni soit le Chef Sacré de Jésus, Demeure de la Gloire de Dieu.

 Béni soit le Chef Sacré de Jésus, Siège de la Divine Sagesse, qui guide, gouverne et dirige toutes Ses pensées et Ses actions.

 Béni soit le Chef Sacré de Jésus, Siège des Puissances de Sa Sainte Ame.

Béni soit le Chef Sacré de Jésus, Sanctuaire de Ses facultés intellectuelles.

Béni soit le Chef Sacré de Jésus, organe central des sens de Son admirable Corps.

Béni soit le Chef Sacré de Jésus, Siège des puissances régulatrices qui gouvernent le Sacré-Cœur.

 

Bénies soient dans le Temple du Chef Sacré de Jésus,

 Sa Sainte Intelligence,

 Sa Sainte Volonté,

 Sa Sainte Mémoire,

 dans leur union avec l'Intelligence et la Volonté Divine.

 

 

Bénies soient dans le Chef Sacré de Jésus, et dans le Sacré-Cœur, Ses admirables vertus de prudence, de justice, de force et de tempérance.

Bénies soit dans le Chef Sacré de Jésus et le Sacré-Cœur, la vertu d'humilité, Roc sur lequel est bâti le Temple de Sainteté.

 

Bénis soient dans le Chef Sacré de Jésus et le Sacré-Cœur, les sept dons du Saint-Esprit, embrasant de leur souffle la vertu de Charité, Sainte Crainte de Dieu, Piété, Science, Force, Conseil, Intelligence, Sagesse.

 Bénis soient dans le Chef Sacré de Jésus et le Sacré-Cœur les douze Fruits du Saint-Esprit, fondations du Temple, établies sur le Roc de l’humilité :charité, joie,  paix, patience, bénignité, bonté, longanimité, douceur, confiance,  modestie, continence, chasteté parfaite.

Bénie soient la Plénitude des huit Béatitudes qui font les délices éternelles de la Sainte Humanité.

 

Dieu, trois fois Saint, nous Vous offrons chacune des pensées et des actions de Jésus, Homme-Dieu, où nous voyons un degré infini de Sagesse, de Puissance, de Science et d'Amour, en sacrifice d’adoration, de reconnaissance, de réparation et d'imploration. Nous Vous les offrons pour Votre Gloire et le salut des pécheurs et tout spécialement pour être le remède contre les péchés d'orgueil et d'infidélité, les grands maux de notre temps. Amen. »

 

« Dignus est Agnus, qui occisus est, accipere Virtutem et Divinitatem,et Sapientiam, et Fortitudinem, et Honorem, et Gloriam, et Benedictionem in Sæculorum Sæcula.Amen »

Partager cet article
Repost0
17 mars 2011 4 17 /03 /mars /2011 19:46

                 II  La dévotion au Chef  Sacré de Jésus

                               et la survie de l’Église (suite)

 

 Nous reproduisons ici quelques lettres de Teresa Higginson, la messagère de Notre Seigneur à ce sujet. Il s’agit de lettres à son directeur spirituel rédigées par obéissance. Au fil des jours elle tente de décrire les différents aspects de la demande de Jésus, d’où certaines reprises.

 

   «  Notre-Seigneur me représenta La Divinité comme une très grande pierre précieuse de cristal, dans laquelle toutes choses sont réfléchies ou existent, passé, présent, avenir, en telle manière qu'elles sont toujours présentes en Lui. Cette immense pierre précieuse envoyait des flots de lumière richement colorée plus étincelante sans comparaison que dix mille soleils, que je compris représenter les Attributs Infinis de Dieu. Ce grand joyau paraissait aussi être recouvert d'yeux innombrables, que j'ai compris représenter la Sagesse et la Science de Dieu... Notre-Seigneur me montra cette Divine Sagesse, ainsi que je le disais, comme la puissance directrice qui régla les mouvements et les affections du Sacré-Cœur, me faisant voir qu'Elle a, sur le moindre de Ses Actes, en l'élevant, le même effet et le même pouvoir que le soleil faisant monter la vapeur de l'océan.

                Il m'a donné à entendre qu'une adoration et vénération spéciales devraient être rendues au Chef Sacré de Notre-Seigneur, en qualité de Siège de la Divine Sagesse, puissance directrice des sentiments du Sacré-Cœur, et qu'ainsi serait complétée cette céleste dévotion... (p. 121).

                 Cette vision eut lieu à Neston;mais la plupart des révélations suivantes se firent à Bootle, dans l'église Saint-Alexandre que Teresa prévoyait devoir être plus tard un lieu de grand pèlerinage.

Le 27 avril, elle écrivait d'une main tremblante, comme si elle était encore à moitié ravie, en extase (36)

           Notre-Seigneur dit que le temps est proche où la Sagesse du Père sera adorée et l'Amour de Dieu pour l'homme sera révélé dans la lumière qui brille dans les ténèbres et éclaire tout homme venant en ce monde.

                C'est la volonté de Notre-Seigneur que Sa Tête Sacrée soit adorée comme le Sanctuaire de la Divine Sagesse non pas La Tête Sacrée toute seule (je veux dire comme nous honorons les Mains et les Pieds Sacrés) non, mais la Tête comme le siège des puissances de l'âme et des facultés de l'esprit et, dans celles-ci, la Sagesse qui a guidé chaque affection du Sacré-Cœur et tous les mouvements de l'Etre Entier de Jésus, notre Seigneur et notre Dieu. Ce n'est pas Sa Divine Volonté que les attributs ou qualités abstraites de l'âme ou de l'esprit, ou que cette Divine Sagesse qui guidait, gouvernait et dirigeait tout en Lui (l'Homme-Dieu) reçoivent une adoration distincte, mais Il veut qu'ils soient tous ensemble l'objet d'un culte spécial et que Son Chef Sacré soit adoré comme leur temple.

             Notre-Seigneur m'a montré aussi comment la tête est le point de ralliement de tous les sens du corps et comment cette dévotion est non seulement le complément de la dévotion au Sacré-Cœur, mais encore le couronnement et la perfection de toutes les dévotions.

                 Il m'a fait voir comment, à son Baptême, l'Adorable Trinité avait révélé au monde cette dévotion spéciale, car Son Humanité Sacrée est le Tabernacle de la Trinité trois fois Sainte. Saint Jean     apocalyse fait une allusion particulière à cette dévotion ; car le Très-Haut lui a révélé qu'Il serait ainsi adoré avant la fin du monde, et il en parle comme d'une magnifique cité, etc... où il voit les multitudes de variétés, de beautés et de splendeurs de ce temple de la Divine Sagesse. C'est un monde d'infinie grandeur, un océan de profondeurs insondables, un soleil permanent d'une lumière inaccessible et des hauteurs incommensurables de mystères inédits de perfection et de beauté.

              Notre-Seigneur ne m'a pas positivement fait connaître le temps précis où cette dévotion deviendra publique ; mais Il m'a fait comprendre que quiconque vénérerait Son Chef Sacré de cette manière attirerait sur soi les dons de choix du Ciel. Quant à ceux qui essaieront, par paroles ou par œuvres, d'empêcher ou de rejeter cette dévotion, ils seront comme du verre jeté à terre ou un œuf lancé contre un mur, c'est-à-dire qu'ils seront mis en pièces et anéantis ; ils sécheront et se faneront comme l'herbe sur les toits (p. 123-124).

 

 

              "Mon Père, vous m'avez demandé pourquoi Notre-Seigneur désire que Son Chef Sacré soit honoré comme "Sanctuaire des Puissances de Sa Sainte Ame", alors que l'âme est certainement dans tout le corps et que la tête n'est pas considérée comme  le  principe actif de toutes les puissances de l'âme.

             Voici comment  je comprends: la raison ou intelligence, est en nous la partie la plus proche de Dieu. Elle est d'une manière spéciale l'image de Dieu, que dis-je, elle est la lumière même de Dieu dans  laquelle nous Le voyons tel qu'II est, et nous-mêmes tels que nous sommes : elle nous rend capables de distinguer le bien du mal.

                  Et comme la tête est le siège des puissances du raisonnement les facultés de l'esprit y reposent, ainsi du Chef Sacré jaillissent, dans un torrent de lumière resplendissante, Force, Sagesse, Intelligence et une Puissance conductrice pour guider et gouverner la Volonté et les affections du Sacré-Cœur.

                 En cela nous voyons la liaison entre ces deux grandes dévotions. Les Puissances qui régissent le Sacré-Cœur résident dans la Tête Sacrée... L'âme pénètre toutes les parties du corps: mais comme les puissances de raisonnement sont les facultés les plus élevées de l'âme, comme l'on dit que la tête les contient, ou est leur temple d'une manière spéciale, et que la mémoire est dans le cerveau veau, ainsi la raison guide et dirige la volonté et l'amour ou les affections du corps humain.

               La tête est la partie la plus élevée, la plus noble de l'homme, ses puissances ne peuvent être séparées: elles ne forment ensemble qu'une seule âme qui est immortelle et parfaite en ses puissances, quand elle est remplie de la grâce sanctifiante, telle qu'est la Sainte Ame de Jésus.

              Notre-Seigneur m'a ainsi donné à entendre que, bien que les péchés commis par la faiblesse de la volonté et les affections mal placées L'offensent gravement, les péchés de l'intellect l'emportent de beaucoup sur ces derniers en nombre et en gravité. Le péché  d'orgueil (maintenant plus que jamais) éloignent les âmes de l'amour et de la soumission à la Sainte Eglise et en remplissent l'Enfer."

             (extrait de la lettre 67 à son directeur spirituel. P. 142.)

 

A Suivre

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de senex
  • : A propos de la survie et du retour à Rome de SS Paul VI Les trésors de la doctrine catholique à votre service pour préparer l'avenir
  • Contact

Recherche

Liens