Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 août 2011 1 08 /08 /août /2011 07:09

christ-pantocrator-chapelle-300x299-copie-1

                            Dies Irae, Dies illa…

 

                Instructions de Notre-Seigneur à Sr Marie du Sacré-Cœur

         

 « Ma fille, travaillez, me dit le Sauveur Jésus, travaillez avec ardeur à votre salut, le jour du Seigneur approche. Or, il est dit: Préparez-vous au grand Jour du Seigneur. Il a résolu de s'élever contre ses ennemis, Il les dissipera par Son souffle puissant qui les accablera, et Ses arrêts demeureront immuables. Aujourd'hui encore J'écoute ceux qui Me disent : Seigneur, ne nous punissez point dans Votre colère, ne nous rendez point ce que méritent nos offenses.

              Mais quand viendra Mon Jour, Je M'élèverai contre tous ceux qui ne seront pas Mon peuple. Or, ni les orgueilleux, ni les vindicatifs, ni les avares, ni les impudiques, ni les voluptueux, ni les intempérants, ni les paresseux, ni les ambitieux, ni les perfides ne sont point Mon peuple; car ils ne Me reconnaissent point pour leur roi.

           L'orgueilleux a dit : Ma satisfaction personnelle, la gloire de'mon nom, l'estime, des hommes, voilà mon Dieu et mon roi.

           Le vindicatif a dit: Venger toutes les offenses qui me sont faites, arracher œil pour œil, dent pour dent, voilà mon Dieu et mon roi.

           L'impudique a dit : Satisfaire toutes mes passions, voilà mon Dieu et mon roi.

             L'intempérant a dit: Le plaisir de la table, les festins copieux et délicats, voilà mon Dieu et mon roi.

              L'avare a dit: Accumuler or sur or, argent sur argent, possessions sur possessions, voilà mon Dieu et mon roi.

              Le paresseux a dit: Le repos, l'inaction la plus complète, voilà mon Dieu et mon roi.

            L'ambitieux a dit : M'élever, grandir, atteindre le faîte des honneurs et du pouvoir, voilà mon Dieu et mon roi.

           Le perfide a dit : Tromper, faire du mal secrètement, voilà mon Dieu et mon roi.

              Or, Je ne connais pas le peuple des orgueilleux, des vindicatifs, des impudiques, des intempérants, des avares, des paresseux, des ambitieux et des hypocrites, ni leurs dieux, ni leurs rois; Je M'élèverai contre ce peuple, ses dieux et ses rois, et Je l'exterminerai dans Mon éternelle malédiction.

« Ce peuple n'entend point Ma voix et ne Me connaît point, Je ne le connaîtrai point non plus et Je demeurerai éternellement sourd à ses cris.

             Si l'on me demande: qui est donc Votre peuple? Je répondrai: Mon peuple, ce sont tous les hommes qui Me reconnaissent pour Dieu et pour roi, qui obéissent à Mes commandements et à Mes lois, qui Me donnent leur esprit   et leur cœur. Voilà Mon peuple, le peuple que Je proclamerai au Jour que J'ai choisi, que nul ne connaît parce qu'il est Mon Jour, et que Je ferai poindre bientôt, alors qu'on y pensera le moins malgré tous les signes avant-coureurs qui seront donnés au ciel et sur la terre ».

 

Partager cet article
Repost0
7 août 2011 7 07 /08 /août /2011 11:26

Concile-Vatican-II.jpg

                           J.R …le pyromane devenu pompier  

 

                La première session du Concile Vatican II fut marquée par le coup de force d’un groupe d’évêques européens très réformateurs. Les plus connus sont les cardinaux Liénart, Béa, Koenig, Alfrink ,Frings,…. chefs d’une armée d’experts et d’agents d’influence qui prit le contrôle d’un « conciliabule » dont le Saint Esprit a été visiblement chassé.

                Le Cardinal Frings ,archevêque de Cologne, participa comme évêque au deuxième concile du Vatican (1962-1965) et fut parmi les dix membres du Praesidium. Dans la séance d'ouverture du concile (la première Congrégation générale), il prononça un discours en latin où il réclama un délai pour que les pères conciliaires pussent faire connaissance les uns avec les autres avant de prendre des décisions sur la composition des commissions, ce qui empêcha que le concile se déroulât d'après l'ordre du jour prévu par la Curie. Il prononça aussi un discours rédigé en grande partie par Joseph Ratzinger, le futur Benoît XVI, qui était son consultant (peritus) en théologie pour le concile. Ce texte traitait du Saint-Office, défini comme trop conservateur tel qu'il était dirigé par le cardinal Ottaviani. Les suites en furent considérables car elles aboutirent à transformer radicalement l'administration de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi

               Il est donc très injuste de considérer et de proclamer que SS Paul VI est seul et unique responsable de toute cette subversion. L’histoire dira la vérité…

En attendant, on juge l’arbre à ses fruits…Faut-il vraiment se rallier à ce panache douteux ? Parce Domine

Partager cet article
Repost0
7 août 2011 7 07 /08 /août /2011 09:57

                                                Ile de Crète, île d’accueil

 

                  L’île de Crète doit être chère à notre cœur, car SS Paul VI en exil (d’après nos informations)y a trouvé asile après son départ de Rome en Juillet 1981.L’ile de Crète est terre chrétienne depuis son évangélisation par Saint Tite, disciple de Saint Paul. Saint Paul échappa à une tempête sur ses côtes, lors de son voyage vers Rome, où il devait mourir martyr. (Actes des Apôtres )

L’Église orthodoxe de Crête est indépendante de l’Église grecque et dépend du Patriarchat de Constantinople dont le Patriarche Athénagoras (+1972) entretenait des relations très cordiales avec SS Paul VI. Les Crètois (comme les Maltais) sont connus pour leur tradition d’hospitalité et de fidélité. «  J’étais exilé, et vous m’avez accueilli » « Ce que vous aurez fait au plus petit d’entre les miens , c’est à Moi que vous l’aurez fait »La survie du pape pourrait bien être un des miracles qui, d’après nos prophètes, feront rentrer l’orthodoxie sous la houlette du Pasteur romain ,en relation avec la consécration de la Russie au Cœur Immaculé de Marie. Qui priera, verra…

Partager cet article
Repost0
7 août 2011 7 07 /08 /août /2011 09:22

0801

                      « J’étais prisonnier et tu M’as visité…. »

 

                  «  Le Tullianum est le nom d'une ancienne prison de la Rome antique. '

Selon la tradition, cette prison de Rome a été creusée au pied du Capitole au VIIe siècle av. J-C., sous le règne d'Ancus Marcius. Cette prison a été agrandie par Servius Tullius qui lui laissa son nom. Elle fut encore agrandie sous Tibère : la dénomination de prison Mamertine date du Moyen Âge.

C'était une prison souterraine à deux étages. Selon l'historien Salluste : « Elle contient une salle basse, nommée Tullianum, qui s'enfonce à douze pieds sous terre. Elle est fermée de murs épais et couverte d'une voûte de pierre. C'est un cachot malpropre, obscur, infect, dont l'aspect a quelque chose d'effrayant et d'horrible. »

                 Ce lieu ne servait pas seulement de lieu de détention, mais aussi d'exécution. Jugurtha et Séjan y furent incarcérés. Cicéron y fit exécuter les complices de Catilina. Si Vercingétorix y resta six ans avant d'être exécuté pendant le triomphe de César, la plupart des prisonniers ne restaient pas longtemps dans cette prison et étaient exécutés au bout de quelques mois.

Selon la tradition catholique, c'est là aussi que furent détenus les apôtres Pierre et Paul. Pierre fut délivré par un ange Un autel leur a été dédié dans le cachot au XIXe siècle. Aujourd'hui, la prison est incluse sous une église. »

 

Partager cet article
Repost0
6 août 2011 6 06 /08 /août /2011 12:53

La-transfiguration-de-Jesus.png

                                            

 

Lecture de l'Épître de Saint­-Pierre.

                    « Mes bien-aimés, ce n'est pas en suivant  des fables ingénieuses que nous vous avons fait connaître la puissance et l'avènement de Notre-Seigneur Jésus-Christ! Mais c'est après avoir été témoins oculaires de Ses grandeurs Car Il reçut de Dieu Son Père un glorieux témoignage lorsque de la nuée où éclatait la gloire de Dieu on entendit cette voix: C'est là mon Fils Bien-aimé en qui J'ai mis toutes Mes complaisances; écoutez- Le. Et nous entendîmes nous - mêmes cette voix qui venait du Ciel lorsque nous étions avec Lui sur la sainte montagne.

                 Nous avons encore les oracles des prophètes, encore mieux établis, sur lesquels, vous  avez raison d'arrêter votre regard comme sur un flambeau brille dans un lieu obscur jusqu'à ce que le jour commence â paraître, et que l’étoile du matin se lève dans vos cœurs. »

 La fête de la Transfiguration fut étendue à toute l'Église par le pape Callixte III afin de commémorer la victoire qui, en1457, arrêta près de Belgrade le flot de l'Islam. Nous qui sommes dans le flot des "fables ingénieuses" dont parle Saint Pierre, accueillons son témoignage avec joie, ainsi que celui des prophètes que la Providence nous envoie pour sortir de la confusion.Et demandons leur intercession.

Partager cet article
Repost0
6 août 2011 6 06 /08 /août /2011 06:59

Chef-Sacre-de-Jesus

          Pour éclairer nos ténèbres et apaiser nos angoisses

 

                LITANIES DU CHEF SACRÉ DE JÉSUS

 

 

SEIGNEUR, ayez pitié de nous.

 JÉSUS-CHRIST, ayez pitié de nous.

SEIGNEUR, ayez pitié de nous.

 JÉSUS-CHRIST, écoutez-nous.

 JÉSUS-CHRIST, exaucez-nous.

 PÈRE CÉLESTE, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.

FILS RÉDEMPTEUR DU MONDE, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.

 ESPRIT-SAINT, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.

TRINITÉ SAINTE, qui êtes un seul Dieu, ayez pitié de nous.

 

CHEF SACRÉ DE JÉSUS, (répéter avant chaque invocation)

Formé par le St Esprit dans le sein de la Bienheureuse Vierge Marie, ayez pitié de nous.

Uni substantiellement au Verbe de Dieu,

Siège de la Divine Sagesse,

Foyer des clartés éternelles,

 Sanctuaire de l'Intelligence infinie,

 Providence contre l'erreur,

Soleil de la terre et du Ciel,

Trésor de science et gage de Foi,

 Rayonnant de beauté, de justice et d'amour,

Leçon vivante d'humilité,

Reflet de l'infinie Majesté de Dieu,

 Centre de l'Univers,

Objet des complaisances du Père Céleste,

Qui avez revu les caresses de la Vierge Marie,

Sur qui s'est reposé l'Esprit-Saint.

 Qui avez laissé briller un reflet de Votre gloire au Thabor.

Qui n'avez pas eu sur terre, où Vous reposer,

Qui avez agréé l'onction parfumée de Madeleine,

Inondé d'une sueur de Sang, à Gethsémani,

Qui avez pleuré sur nos péchés,

 Couronné d'épines,

Indignement outragé pendant la Passion,

Consolé par le geste aimant de Véronique,

Qui vous êtes incliné vers la terre, au moment où Vous la sauviez par la séparation de Votre Ame et de Votre Corps, sur la Croix,

Lumière de tout homme venant en ce monde,

Notre guide et notre espoir,

Qui connaissez tous nos besoins,

 Qui dispensez toutes grâces,

Qui dirigez les mouvements du Divin Cœur,

Qui gouvernez le monde,

Qui jugez toutes nos actions,

Qui connaissez le secret de nos cœurs,

Que nous voulons faire connaître et adorer par toute la terre,

Qui ravissez les Anges et les Saints, Que nous espérons contempler un jour sans voile.

Nous adorons, Jésus, Votre Chef Sacré.

— Et nous nous soumettons à tous les décrets de Son Infinie Sagesse.

PRIONS. — O Jésus, qui avez daigné révéler à Votre Servante Teresa Higginson, Votre immense désir de voir adorer Votre Chef Sacré, donnez-nous la joie de Le faire connaître et honorer : laissez tomber sur nos âmes un rayon de Votre lumière, afin que nous avancions de clarté en clarté, conduits par Votre Sagesse Adorable jusqu'à la récompense promise à Vos élus. Amen.

IMPRIMATUR : 26 août 1937 - G. PUYO, V.G.

 

Partager cet article
Repost0
5 août 2011 5 05 /08 /août /2011 07:16

girouettes-1b2dcdd.jpg

                           La Sagesse de Dieu sait utiliser les sottises des hommes

 

                        Toute personne qui débute dans la vie spirituelle doit parler ainsi : « O Dieu, Vous qui êtes si grand, si puissant, faites de Votre serviteur ce qui Vous convient pourvu qu’il accomplisse Votre Volonté. Je suis décidé à endurer tout ce que Vous voulez que je souffre, mais souvenez Vous néanmoins que je ne suis bon à rien.  ….Les hommes  sont des girouettes. Si Votre grâce ne les soutenait, ils tourneraient à tous vents »

 

                             Bienheureuse Anne-Marie Taïgi

Partager cet article
Repost0
4 août 2011 4 04 /08 /août /2011 07:10

imagesCAT3LER4

Nous sommes méprisés par les hommes, mais Dieu juge différemment des hommes. Dieu est la possession et la richesse du pauvre. »

 

                                 La pauvreté (Message d’amour et de miséricorde.)

 

         «  La Pauvreté est essentiellement une vertu. Pauvreté au sens littéral. du mot est simplement un manque, une défaillance. Ce mot ne prend son sens que lorsque l'on sait lui donner justement cette VALEUR NOUVELLE que J’ai voulu lui donner avec cette recommandation: que ceux qui sont pauvres en esprit se réjouissent car leur pauvreté leur permettra de voir Dieu car ils ne seront pas aveuglés par la science humaine.

Je vous ai parlé de la pauvreté en elle-mëme , car celui qui veut conquérir des richesses, ouvertement, ne peut s'attacher aux choses du Ciel car il est trop occupé des biens de la Terre.

          Je vous ai parlé de la pauvreté que vous devez aimer — celle qui vous fait dire que vous êtes de pauvres pécheurs ; car celui qui reconnaît sa faiblesse est déjà véritablement très ouvert à Ma Grâce

Vois-tu, ce qui est important pour vous c'est justement de reconnaître votre pauvreté devant Dieu qui vous a tout donné et vous aime.

            Que ceci vous aide à M'aimer toujours davantage et aussi à savoir respecter la pauvreté d'autrui ; et vous qui avez beaucoup  reçu sachez vous reconnaître vous aussi pauvres devant votre Père, et vous serez aimés de Lui et de Moi. »

                                                             (26- 12 -1972)

Partager cet article
Repost0
3 août 2011 3 03 /08 /août /2011 07:02

christ-pantocrator-chapelle-300x299

DIEU PROTÈGE LES HUMBLES ET PUNIT LES IMPIES.

 

Instructions célestes à Sr Marie du Sacré-Cœur

 

            « Permettez-moi de vous rapporter ce que j'ai vu, entendu un jour après avoir eu le bonheur de faire la Sainte Communion.

           Je levai vers le ciel les yeux de mon âme comme pour m'offrir à Dieu en union avec Jésus-Christ que je venais de recevoir. Or, il me sembla voir en l'air une personne, mais je ne voyais que la moitié de son corps.

           Elle dit, d'une voix forte et d'un ton assuré: Le Seigneur a abaissé ses yeux sur la prière des âmes humbles, et Il n'a point méprisé leurs demandes. Sion sera rétablie, et on écrira le rétablissement de Sion dans les annales de l'histoire, pour en faire passer le souvenir jusqu'au dernier âge, afin que les générations à venir louent le Seigneur de ce qu'Il a regardé du haut de Son Sanctuaire et contemplé la terre du haut des Cieux, pour entendre les gémissements des captifs et pour briser les liens des enfants de ceux qui ont été mis à mort.

               Gloire au Père, au Fils et au Saint-Esprit.

Cette personne s'arrêta ; elle jeta les yeux sur moi comme pour me dire d'achever, et je prononçai ces paroles: A présent et toujours, au commencement et dans tous les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

               J'en vis une autre qui fermait ses oreilles avec ses mains, et qui s'écriait: J'entends le bruit des trompettes et des cymbales. Mais qu'est-ce que cette bruyante musique qui résonne à mes oreilles? »

               La première voix répondit: C'est le bruit des puissances des ténèbres. Les hommes se sont réunis pour s'élever contre le Seigneur, et ils ont dit: Qui nous punira? Mais Celui qui n'a jamais eu de commencement et qui n'aura jamais de fin les a vus et entendus ; Il lancera contre eux des traits brûlants et dévorants, et ils seront dispersés. »

 

    Sion, c’est la Sainte Église ; c’est aussi le France, sa fille ainée…Prions       

Partager cet article
Repost0
1 août 2011 1 01 /08 /août /2011 06:32

0801.jpg

 

 

                                        PRIERE POUR L'ÉGLISE

 

                « Très Sainte Trinité, notre Mère la Sainte Église souffre la cruelle désolation de l'abomination dans ses Lieux-Saints. La tiédeur des chrétiens et les machinations de ses ennemis l'ont réduite aux dernières extrémités : le Sacrifice perpétuel méprisé, la Religion renversée, l'Eglise "éclipsée".

                O Dieu Tout-Puissant, Juste et Miséricordieux, bien que nous soyons assurés, du triomphe final, nous vous supplions dans l'affliction et dans l'angoisse présentes d'écouter l'humble et pressante prière que nous Vous adressons par les deux Cœurs Unis de Jésus et de Marie

                 INTERVENEZ, châtiez les rebelles, donnez force et puissance au Pape, ce Christ visible que l'Eglise universelle attend pour resplendir de nouveau, Une, Sainte, Catholique et Apostolique !

               Très Sainte Trinité, faites réapparaître sans plus tarder le Pape Paul VI et que l'éclat de la vérité chasse les ténèbres mortelles ! Que le saint Pape annoncé par Vos prophètes lui succède et fasse triompher l'Eglise ! Et que tous deux reçoivent dès maintenant force et soutien, AINSI SOIT-IL.

 

"O St Michel, chef invincible, rendez-vous donc présent au peuple de Dieu qui est aux prises avec l'esprit d'iniquité; donnez-lui la victoire et faites le triompher » ! 

" Saints Anges qui avez délivré Saint Pierre de ses chaînes, délivrez notre  Pape Paul VI »à l’heure que Dieu voudra.

Saint Joseph, protecteur de l’Église, intercédez pour nous.

Saint Pierre, Saint Paul, tous les Saints Apôtres, tous les Saints Papes, intercédez pour nous. Tous les Saints Patriarches, tous les Saints Prophètes, tous les Saints Martyrs, toutes les Saintes Vierges, intercédez pour nous. Saintes âmes du Purgatoire, priez pour nous. Et Vous les Saints frères et sœurs qui prièrent tant pour la délivrance de Saint Pierre, intercédez pour l’Église en souffrance, pauvre troupeau dispersé. Ainsi soi-il.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de senex
  • : A propos de la survie et du retour à Rome de SS Paul VI Les trésors de la doctrine catholique à votre service pour préparer l'avenir
  • Contact

Recherche

Liens