Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 août 2013 5 30 /08 /août /2013 06:38

 

Prophètes et prophétie . …suite 4/4

 

6. - Les Prophètes du Christianisme.

 

L'on peut dire que tous les vrais Prophètes, à quelque race ou à quelqu'époque qu'ils appartiennent, gravitent autour du Christ.

En principe, c'est indiscutable, il est loisible à Dieu de se choisir des confidents et des interprètes partout où il Lui semble bon.

En fait, Dieu ne parle aux hommes que pour se faire connaître d'eux. Et Il a voulu, pour cela, procéder par révélations successives, auxquelles Son Verbe en Personne viendrait apporter le dernier mot.

C'est pourquoi toute une pléiade de Prophètes s'échelonne au long des siècles, chacun parlant au nom du même Dieu dont il découvre un trait nouveau; et tous annonçant le Messie, Messager incomparable qui achèvera de manifester au genre humain la vie de Dieu et ses desseins.

 

« Dieu. qui  tant de fois et de tant de manières a parlé par la voix des Prophètes, en ces derniers temps, nous a parlé par Son propre Fils »( Heb I,1)

D'abord, les Patriarches, depuis l'origine pu monde, mais surtout Abraham et ses descendants, recueillent et proclament la notion fondamentale d'un Dieu unique et personnel, pur Esprit et Créateur de toutes choses, Maître de l'univers et Juge de l'humanité.

 

Puis vient Moïse qui, au sommet du Sinaï, s'entretient longuement avec le Seigneur et se voit chargé par Lui de transmettre au peuple d'Israël la Loi qui est tout ensemble le sommaire de l'enseignement divin et l'expression de la Volonté souveraine. Ce Moïse que l'histoire présente comme un chef et un législateur génial, n'est au fond qu'un délégué. Désigné à l'improviste et presque malgré lui pour marcher à la tête du peuple choisi, il ne fait rien de son initiative personnelle. Narrateur de sa propre mission, avec quel soin il ponctue son récit des constantes décisions divines dont lui-même n'était que le docile exécuteur:

 « Le Seigneur parla à Moïse en ces termes »

 

Ensuite, la lignée des Prophètes périodiquement suscités, soit pour rappeler la doctrine et les préceptes qu'une nation volage risque souvent d'oublier, soit pour décrire plus clairement l'ère future, « la plénitude des temps », en laquelle le Verbe incarné comblera le monde de Grâce et de Vérité(Joa.I,17). Pas un de leurs oracles qui ne commence par la phrase rituelle : « La parole du Seigneur fut adressée à son Prophète pour lui dire… » Bien loin de se présenter en leur propre nom comme des Maîtres impatients de faire école, on les voit souvent se récuser devant la redoutable mission, arguer de leur indignité, de leur incapacité 1. Tandis que des prodiges éclatants viennent apposer la « signature de Dieu »

aux messages dont ils sont porteurs. »

 

Et l'on ne peut mentionner que globalement les innombrables «Prophètes sans le  savoir) qui jalonnent l'histoire de ce petit peuple, « chez lequel tout événement était symbole et figure des grandes  destinées spirituelles du monde )

 

«Je suis une voix », déclare le dernier des Prophètes qui précèdent le Christ, Jean-Baptiste (Joa I,23)  Et celui-là dont Jésus lui-même disait qu'il était plus qu'un Prophète, Il n'en faisait pourtant pas un Maître, mais seulement un Ange, c'est-à-dire un Envoyé de Dieu(Matt XI,10).

Jésus-Christ aussi fut acclamé comme un« Grand Prophète» (Luc VII,16)

 

Et si, à vrai dire, Lui « parle et agit en vertu de Son pouvoir personnel » (Matt VII,29), Il ne craint pas d'avouer que « Son enseignement n'est autre que celui .du Père céleste qui L'a envoyé (Joa VII,16)

 

En Lui cependant se concentrent toutes les Prophéties. Toute la Vérité que Dieu destine au monde, c'est Lui qui l'apporte. Il suffit de bien connaître le Fils pour connaître Dieu autant qu'il est possible à une créature d'y prétendre .Ses Apôtres, après Lui, se réfèreront à Sa doctrine; ils ne feront que la remémorer et l'expliciter; Prophètes à leur tour, non parce qu'ils révéleront des choses nouvelles, mais parce qu'ils parleront au nom du Fils de Dieu, revêtus de Son autorité pour défendre et répandre la Vérité.

 

Et l'Église, dans son magistère infaillible, est constituée Prophète de Dieu et de Son Christ jusqu'à .la consommation des siècles. Sans rien ajouter au dépôt qui lui est légué, sans jamais permettre non plus qu'il y soit retranché ou modifié quoi que ce soit, elle l'explicite sans cesse, en explique au besoin les passages obscurs et s'efforce de le faire entendre à tous les hommes avides d'éclaircir le grand mystère de la vie. Et dès lors, qu'est-il besoin d'autres Prophètes?

 

Que pourraient-ils dire qui ne soit déjà dit? Lequel aurait désormais un crédit égal à celui de l'Eglise ?

S'il est question encore, de temps à autre, de « nouvelles révélations », la nouveauté ne sera jamais que dans la manière. Ce ne sera jamais qu'une réédition de vérités déjà annoncées; c'est tout juste si la forme en sera un tant soit peu inédite, pour réagir plus ouvertement contre une erreur qui se fait jour, ou pour répondre plus exactement à un besoin du moment .

 

Et de telles révélations n'auront de valeur que dans la mesure où elles seront conformes à l'enseignement de l'Église, et reconnues par Elle comme authentiques . La sainteté d'un voyant, sa canonisation même, ne comporte nullement une approbation officielle de ses révélations. On reconnait la sincérité du voyant; mais la réalité des visions n'est objet que de foi humaine. . .

 

« En nous donnant Son Fils qui est Sa Parole dernière et définitive, Dieu nous a tout dit en une seule fois; Il n'a plus rien à nous dire ... ! Fixez les yeux sur Mon Verbe, insiste le Père, car en Lui seul J'ai tout établi, en Lui J'ai tout dit; et vous trouverez là beaucoup plus que tout ce que vous pouvez désirer et demander. Puisqu'Il prononce toute Ma Parole, Il est toute réponse, toute vision, toute révélation. Ce que vous réclamez, Je vous l'ai accordé déjà en vous donnant Mon Fils comme Frère, comme Maître, comme Compagnon, Rédempteur et Récompense ...(Saint Jean de la Croix) - En Lui sont cachés tous les trésors de la Sagesse et de la Science ... - Scrutez Mon Christ; vous verrez « qu'en Lui, dans Son Humanité, habite toute la plénitude de la Divinité « .(II Cor XII,24).

 

« Dignus est Agnus, qui occisus est, accipere Virtutem et Divinitatem et Sapientiam et Fortitudinem et Gloriam et Honorem et Benedictionem in saeculorum saecula. »

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de senex
  • : A propos de la survie et du retour à Rome de SS Paul VI Les trésors de la doctrine catholique à votre service pour préparer l'avenir
  • Contact

Recherche

Liens