Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 février 2016 5 05 /02 /février /2016 07:40

Nous avons longuement évoqués les « divines paroles pour temps de guerre »

.Écoutons maintenant ce que dit Notre Seigneur au sujet de la vraie paix : Celle dont Il est le Principe et la Fin.

-Extraits des enseignements à Sœur Marie du Sacré- Cœur 1/2 Marie latste Ed Tequi .Téléchargeable sur jesusmarie.com.Un trèsor.

 

Le Sauveur Jésus m'a dit encore en m'entretenant sur la charité: " Ma fille, Je vous ai fait connaître d'une manière générale les fruits de la vertu de charité, Je veux vous les faire connaître en détail et en particulier.

Les fruits principaux de la vertu de charité sont: la paix, la soumission à la volonté de Dieu, le détachement de soi-même, la pauvreté, la liberté entière et complète et le bon exemple.

La paix, Ma fille, est un fruit de la vertu théologale de charité, mais elle n'est pas une vertu spéciale et distincte des autres vertus.

La paix consiste dans la 'concorde de ses propres désirs ou celle de ses désirs avec les désirs d'autrui. Or, de quelque manière que vous l'envisagiez, la paix est un effet de la vertu de charité. La charité, en effet, opère en vous l'amour de Dieu de tout votre cœur, c'est-à-dire que vous rapportez toutes choses à Dieu, et ce rapport à Dieu est l'union ou la concorde de tous vos désirs. La charité est encore la concorde de tous vos désirs avec les désirs d'autrui, en tout ce qui n'est pas contraire à la volonté de Dieu.

La charité, en effet, opère en vous un amour du prochain égal à celui que vous avez pour vous-même, d'où il suit que la charité vous fait suivre la volonté d'autrui comme votre propre volonté.

« La paix n'est point une vertu spéciale, car tous les actes qui produisent la paix ne partent que du principe de la charité; les effets de la charité sont divers, mais ne réclament point chacun pour cela une cause diverse.

" Tout le monde veut la paix, cherche la paix, mais bien peu la possèdent, parce qu'il y en a peu qui aient la charité.

« La paix a trois aspects sous lesquels on peut la considérer : la paix temporelle, la paix spirituelle et la paix éternelle.

La paix temporelle, c'est la paix dans la famille, dans les cités, dans les empires; elle vient de la charité parce que la charité est l'union des cœurs, et l'union des cœurs la paix des familles, et l'union des familles la paix des cités, et l'union des cités la paix des royaumes et des empires; car la charité c'est l'accord, l'entente entre deux hommes, entre plusieurs hommes, entre plusieurs peuples divers. Là où il n'y a point de charité il n'y a point de paix.

« La paix temporelle, c'est la paix ou le calme du corps, ,c'est la concorde entre l'esprit et la chair, c'est. l'entente dans les diverses opinions. Le corps est en paix, il a le calme, quand il ne souffre pas, quand il n'a point de maladies; la charité lui conserve ce calme et cette paix, même, dans la souffrance et la maladie, parce que la charité les fait aimer, et l'amour est le conservateur comme le producteur de la paix. « La charité conserve la paix entre la chair et l'esprit, parce qu'elle dompte la chair et permet à l'esprit de demeurer uni à Dieu, et cette paix contribue au bien- être temporel. " . La charité conserve la paix entre des opinions diverses, car la paix ne consiste pas dans la concorde des opinions, mais dans la concorde de ce qui est bien et mène à la vie éternelle.La diversité d'opinion n'est point une attaque à la paix, c'est l'usage rationnel et raisonné de la liberté dans le mouvement actif de l'intelligence, et rien dans cet usage légitime ne peut combattre la paix. La charité même la maintient, parce qu'elle voit et interprète en bien ce mouvement actif de l'intelligence d'autrui.

Si vous avez la charité, Ma fille, vous aurez cette paix temporelle. Car si vous avez la charité, si vous M'aimez, vous vous tournerez vers Moi dans les souffrances et les maladies de votre corps, dans l'affliction l'abattement de votre cœur, dans les contradictions ou les contrariétés de votre esprit; vous viendrez à Moi sans effort et Me faire part de votre état avec la sincérité et la confiance d'un enfant. Vous viendrez Me donner communication de vos peines les plus secrètes, les plus cachées, les plus intimes.

Je vous recevrai avec affection, et dans la tendresse de ces épanchements vous vous trouverez déchargée du poids qui pourrait vous oppresser, et vous conserverez la paix et l'égalité de votre âme.

Combien de personnes aflligées, souffrantes et durement éprouvées, supporteraient leurs épreuves, leurs souffrances, leurs afflictione, si elles avaient la charité, sans perdre jamais la paix ni le calme de leur âme; mais sans la charité elles se troublent et rien ne peut les consoler.

Elles Me prendraient pour leur confident et trouveraient combien Je mérite de l'être, parce que Je les aimerais Moi-même avec constance et fidélité, ne les abandonnant point alors que tous les autres les abandonnent ou se séparent d'elles, parce que Je compatirais à leur douleur et que Je les consolerais.

Chacun a ses peines ici-bas. Si vous entretenez toujours un ami de vos afllictions, votre conversation lui deviendra importune et désagréable. Mais moi, Ma fille, non-seulement Je vous écouterai, mais Mon attention et Ma constance vous feront tellement éprouver de consolation que vous oublierez même votre douleur, et que vos plaintes et vos épanchements ne seront qu'une conversation pleine de félicité avec votre Sauveur et votre Dieu. .

« Celui qui a la charité a la paix, parce qu'il sait de quelle manière il doit agir pour que la concorde soit en lui pour tout ce qui le concerne.

Il a la paix, parce qu'il se hait lui-même, parce qu'il hait le monde, parce qu'il a confiance en Dieu.

« Il se hait lui-même, c'est-à-dire qu'il ne cherche point ses aises, ses commodités, ses satisfactions personnelles, et alors, malade; souffrant, pauvre ou malheureux, il est toujours calme et toujours en paix. Sa chair ne l'emporte point sur son esprit, il est calme et toujours en paix.

Il ne se préoccupe point des pensées ni des sentiments d'autrui à son égard, il est calme et toujours en paix. « Celui qui a la charité hait le monde et le méprise . Il sait que le monde passera et avec lui tout ce qui est dans le monde. Il ne s'offusque pas de ses paroles, de ses jugements, de ses jugements .Il ne recherche ni son estime ni son affection.Il ne considère que Mon Jugement , la connaissance que J'ai de lui. A Suivre

Partager cet article
Repost0
4 février 2016 4 04 /02 /février /2016 14:24

Je vous recommande de lire l'historique(Wikipedia) du quotidien Lacroix et sa progressiste descente aux enfers .Ce journal est largement reponsable du génocide des âmes depuis un siècle. Le groupe Bayard se dit sans peur ,mais est très loin d'être irréprochable.

Quel malheur..! La presse catholique fut un grand souci de Saint Pie X qui disait "Je donnerais tous mes biens pour faire vivre un journal vraiment catholique." Parce Domine

La guerre moderne est une guerre d'information.C'est une guerre mondiale ,infernale.Le démon est le chef des menteurs, des désinformateurs.Mais Dieu peut le forcer à dire la vérité et révéler ses plans afin que "nul ne  soit  tenté au dessus de ses forces ". Il est forcé d'avouer....

Partager cet article
Repost0
4 février 2016 4 04 /02 /février /2016 13:51
voir article précédent

voir article précédent

Partager cet article
Repost0
4 février 2016 4 04 /02 /février /2016 13:11

"((Un journal)...... vient donc de faire sa révolution orange, comme l’Ukraine en 2004. Passer ainsi du bleu à l’orange n’a rien d’anodin. Le bleu, c’est le ciel, c’est la mer, c’est l’innocence, c’est la pureté. Alors que l’orange, pardon, ça déménage. Traditionnellement associé au soleil, donc à l’énergie, à la chaleur, c’est la couleur de l’optimisme, du dynamisme, du mouvement. Il est vu comme un antidépresseur, un excitant, lié aux plaisirs de la table et du corps, à la stimulation sensorielle, à la sensualité et même à la sexualité ludique. C’est la couleur du deuxième chakra, qui exprime notre rapport au plaisir et au désir (rappelons que les chakras, qui sont au nombre de sept, sont des « centres spirituels » ou des « points de jonction de canaux d’énergie » dans la philosophie hindouiste)."

 

De qui s'agit-ll ?....... source MPI

 

 

Il s'agit du journal "La Croix" . ....! Changement de couleur du logo-titre;Le texte de justification est du journal...;

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
4 février 2016 4 04 /02 /février /2016 08:32

La véritable miséricorde

C' est celle qui instruit, guide,corrige,soutient et prie pour le prochain comme pour soi-même.C'est un devoir et une grande marque de charité ,de foi et d'espérance.(cf « recherche » les œuvres de miséricorde.)

Enseigner la Voie du salut;rappeler les fins dernières ;signaler les dangers;corriger avec douceur mais fermeté les fautifs dont vous avez la responsabilité .(enfants,élèves etc...)

A propos de la correction,voilà ce que nous dit Cornelius a Lapide dans ses trésors Tome I page 460

(Note Tous les avertissements, les châtiments que Dieu envoie sont des rappels à l'ordre. Ne pas les mépriser, ni s'en moquer.En rendre grâces.Par exemple les « aveux de l'Enfer »sont une ultime semonce.Nous sommes avertis d'avoir à nous corriger, en actes concrets. Attention ,l'enfer est le séjour des incorrigibles obstinés....aveugles et endurcis.)

L'impie mourra, disent les Proverbes, parce qu'il n'a point reçu de correction ; il sera enseveli dans ses iniquités : (v. 23).

Celui qui néglige la correction, est dans l'erreur, disent encore les Proverbes : (x. 17)

. La correction est le chemin de la vie, pour celui qui la fait et pour celui qui la reçoit.

La correction. est une médecine qui guérit les affections dangereuses de l'âme; c'est un baume qui cicatrise les vieilles plaies. Elle efface les souillures de la vie impure ; elle brûle et coupe les excroissances du faste, de l'orgueil et de la chair.

Elle est le vrai régime de l'âme malade; elle lui montre ce qu'elle doit faire et la préserve de ce qui lui est nuisible.

Celui qui exerce la correction donne une marque de bienveillance et non de haine (Lib. I Poedag., c. v).

Les corrections, dit saint Grégoire de Nazianze, sont la voie royale du ciel : ( Orat. de Plaga grand.)

La correction est la gardienne de l'espérance, un guide qui conduit à la vie , la maîtresse des vertus. Elle procure à l'homme la réalisation des promesses célestes et les récompenses éternelles.

Nous devons l'accepter pour notre salut et pour nous éloigner du péché ; car, dit le Psalmiste, servez-vous de la correction pour prévenir la colère de Dieu et votre perte : (II, 12). La correction est un sel qui préserve le cœur de la corruption

Le fléau sépare le froment de la paille, le crible sépare le bon grain de l'ivraie.

La correction est tout à la fois un crible et un remède; quand on s'en sert, elle écarte le vice et elle conserve la vertu.

Les réprimandes et les corrections exemptent des tentations du démon, du monde et des passions désordonnées; elles aident à les vaincre

Hugues de Saint-Victor dit excellemment que la correction arrête les mauvais désirs, qu'elle met un frein aux passions , qu'elle terrasse l'orgueil, dompte l'intempérance, détruit la légèreté Elle réprime les mauvais mouvements de l'esprit et du cœur . Dieu Lui-même châtie celui qu'Il aime, dit saint Paul aux Hébreux, et il frappe de verges tous ceux qu'Il reçoit parmi Ses enfants :(XII. 6).

Je reprends et châtie tous ceux que J'aime, dit le Seigneur dans l'Apocalypse : (III- 19). C'est pourquoi, lorsque Dieu ne corrige pas les pécheurs, Il leur donne une marque visible et terrible de Sa haine du péché; comme lorsqu'Il les châtie, Il leur donne la marque la plus grande et la plus assurée de Son amour; selon ces paroles du Prophète royal : Seigneur, Vous leur avez été propice , car Vous les avez châtiés :(XCVIII. 8 ) ; et selon ces autres paroles du second livre des Macchabées : Dieu donne une marque de grande miséricorde pour les pécheurs lorsqu'Il ne les laisse pas vivre longtemps selon leurs désirs, mais qu'Il les châtie aussitôt après leur chute .

L'impunité, dit saint Bernard, est la fille de l'incurie, la mère de l'insolence, la racine de l'impudence, la nourrice des transgressions : ( Lib. IV de Consid., c. v I ).

Partager cet article
Repost0
3 février 2016 3 03 /02 /février /2016 07:58

2 février Fête de la Présentation de Jésus au temple

PRIÈRE EN L'HONNEUR DE LA MÈRE DE DIEU attribuée à saint Anselme

O Vierge très sublime, par les mérites de votre sainte Purification donnez-moi la force contre vos ennemis.

Vous êtes très sainte, ô Vierge, toute pure de corps, toute belle dans votre vie. Votre cœur et votre bouche n'ont jamais été souillés; vous êtes belle infiniment, pure infiniment, Vierge toute chaste de corps et d'esprit.

Vous qui ne deviez rien à la loi, vous avez pourtant voulu, pour donner un exemple d'humilité, remplir le devoir prescrit à toutes les mères.

Vous avez porté au temple, pour être purifié avec vous, ô chaste Mère, Celui qui connaît nos péchés. Rien n'existe en effet qui ne soit ouvert et nu devant Lui; c'est Lui qui nous purifie de nos péchés cachés, si nous les confessons et si nous faisons pénitence chaque jour; c'est Lui qui préserve Ses serviteurs du péché d'orgueil, s'ils se mortifient.

Vous avez porté au temple, pour être purifié avec vous, Celui dont le Sang, répandu sur la croix de Sa Passion, nous a lavés de la tache originelle et qui nous purifie tous les jours sur l'autel de la croix, par les saints mystères, des péchés que nous regrettons et que nous avons confessés.

Vous avez porté au temple, pour être purifié avec vous, celui qui est devenu pour nous le grand-prêtre selon l'ordre de Melchisédech,qui compatit sans fin à notre faiblesse et ne cesse d'avoir pitié de nous; qui nous réconcilie, comme un prêtre fidèle, avec Dieu le Père, acquittant les péchés du peuple par l'offrande que Lui, Dieu de Dieu, fait chaque jour à Dieu le Père .. Car si nous nous repentons et si nous confessons nos péchés, Dieu, qui est fidèle, juste et patient, nous accordera l'indulgence et le pardon.

En Son Nom, ô Vierge très pure, je me réfugie vers vous. En Son Nom très doux et en Son amour . recevez-moi, clémente Souveraine, et venez à mon aide par les mérites de votre chaste Purification. Faites que je me sente, ô ma grande joie, tellement purifié pour l'éternité des taches de ma conscience, que nulle souillure ou mauvaise action ne m'attriste plus.

Sainte Mère de Dieu, recevez-moi et intercédez pour le pécheur que je suis auprès de votre doux enfant Jésus-Christ, le fruit béni de votre sein, et ayez pitié de moi. . »

St ANSELME, saint (1033/4-1109), moine de l'abbaye du Bec en Normandie, depuis 1093 archevêque de Cantorbéry, comme théologien et philosophe le premier grand penseur du moyen âge, comme évêque. le défenseur intrépide de la liberté de l'Église, vénéré comme Docteur de l'Église.

Partager cet article
Repost0
2 février 2016 2 02 /02 /février /2016 09:01
présentation de l'Agneau du Sacrifice : Souffrir par charité

présentation de l'Agneau du Sacrifice : Souffrir par charité

Partager cet article
Repost0
2 février 2016 2 02 /02 /février /2016 08:09

Aveux de l'enfer suite

Exorcisme du 8 septembre 1989

J :Judas Iscariote

E: exorciste

Le respect des commandements de Dieu décide du ciel ou de l'enfer. La justice divine est terrible

J: Détournez-vous du péché! Il ne vous conduit qu'aux ténèbres et aux ombres de la mort. Il vous conduit à l' horreur et à la terrible nuit. Si cela continue, il vous conduit en enfer; jusqu'en bas, dans l'enfer où il n'y a plus moyen de s'échapper, il vous conduit à la nuit éternelle, je dois le dire. Je suis à un certain sens l'opposé de la lumière sublime ou de la grandeur que possède et possédait la Très-Haute. Je suis dans une certaine mesure le pôle opposé,et pourtant, Elle m'a aimé. Moi aussi, je l'ai aimée tant que j'étais sur la terre. Mais la Justice est terrible et le Très-Haut n'est pas un petit bonhomme en sucre qui ferme un oeil, qui tient une main éloignée, change Ses Commandements selon le bon plaisir de l'homme, et en fait plus ou moins des Commandements. Depuis que Moïse les a reçus, ce sont des Commandements irrévocables qui sont valables et le seront jusqu'au Jugement dernier, et même chez nous en enfer pour toute l'éternité, je dois le dire.

La punition du non-respect de ces Commandements nous atteint, nous frappe et nous torture dans un terrible tourment infini, éternellement, éternellement, pour l'éternité, et c'est terrible! Convertissez-vous, convertissez-vous même si c'est difficile! Même si vous deviez tomber dans la poussière et manger dans la poussière devant les autres, et être ainsi humiliés, devoir dénouer les courroies des chaussures des autres, et balayer les pires immondices. Quoiqu'il en soit, humiliez-vous, éloignez-vous de l'orgueil et apprenez l'humilité! Descendez dans le fertile royaume de l'humilité avant qu'il soit trop tard ! Faites tout pour plaire au Très-Haut même au prix du mépris et des moqueries de vos semblables pendant toute votre vie !.......A suivre

 

NDLR Le ciel a choisi les damnés anges ou hommes pour faire connaître la situation de l'Église en cette période de crise majeure affreuse. Outre les précisions très précieuses sur SSPaul VI et les faux papes, sur le plan de l'adversaire, les démons sont obligés de témoigner de l'existence de l'enfer et de son caractère infiniment pénible.C'est un avertissement solennel à ceux qui méprisent les messages du Ciel, endurçis dans l'aveuglement par l'orgueil intellectuel. Il faudrait pouvoir leur faire entendre les hurlements,les pleurs et les cris de rage de ces désespérés,pour être convaincus et se convertir sans tarder. Relisez les exorcismes d'Isacaron c'est très impressionnant tapez « isacaron » dans recherche ou « Dieu me force à le dire » .5 courriers.

Partager cet article
Repost0
1 février 2016 1 01 /02 /février /2016 15:47

Le Vatican a refusé  de soutenir le rejet du mariage gay par les fidéles italiens..Les italiens sont furieux  ....ça va chauffer...!

Partager cet article
Repost0
1 février 2016 1 01 /02 /février /2016 07:48

 

 

L'autorité suite ;Le Pape et ses prérogatives 

Rappel de notions élémentaires

 

Reconnues par tous les catholiques,elles sont rejetées par les églises séparées d'Orient et toutes les communions protestantes.Quelles sont ces prérogatives?

Le Pape,du fait qu'il est évêque de Rome est , de droit divin,le Chef suprême de l'Église.

Il a juridiction universelle,ordinaire et immédiate sur toute l'Église et sur chaque fidèle.C'est lui qui nomme les cardinaux, qui institue les évêques sur lesquels il a une autorité véritable et non seulement une autorité d'inspection ou de direction.

Il contrôle leur gouvernement,érige les évèchés,crée ou supprime des ordres religieux.

Il convoque ou préside par lui-même ou ses légats,les conciles généraux en confirme et en publie les décrets.les affaires de plus grande importance dans l'Église lui sont réservées.

Juge suprême,auquel tous les fidèles peuvent immédiatement déférer leurs causes,il est aussi le Législateur suprême qui abroge, restreint les lois ecclésiastiques en vigueur ou en établir de nouvelles.Il est l'Administrateur et le Dispensateur de tous les biens de l'Église. Il est souverain temporel de l'État du Vatican.

Par dessus tout,Docteur suprême, il a le privilège de l'infaillibilité personnelle lorsqu'il parle ex cathedra. (Définition des vérités à croire et de la morale à pratiquer.)

Il est le « lien de la foi. »En cela il est irremplaçable.

Sauf ce dernier,ces pouvoirs sont communicables Le pape les exerce soit personnellement,soit par l'intermédiaire des différentes concrégations , tribunaux et offices de la Curie romaine.Le doiocèse de Rome est administré en son nom par le cardinal Vicaire.Ces pouvoirs si grands n'autorisent pas le despotisme arbitraire,ils sont en fonction de la fin de l'Église,fonction se restreignant à l'ordre spirituel.Vicaire du Christ, le Pape est le gardien et le gérant, le fondé de pouvoir de Son œuvre ici-bas.Par ailleurs,il est moralement soumis dans son usage à cet esprit d'humilité et de charité chrétienne que Jésus inculquait à Ses Apôtres et que Saint Pierre appelait ; aux premiers pasteurs à cet esprit(I Pierre,5).En cas de force majeure l'obligeant à quitter Rome,il ne perd aucune de ces prérogatives.Il ne les perd que par la mort ou la démission.

 

On voit combien cette mission est essentielle à la vie de l'Église ; Sans tête,le corps se désagrège, tombe sans force en poussière. Cette mission est très lourde à porter. Un homme seul ne peut tout faire. Il doit déléguer,faire confiance,au risque d'être trompé et trahi, prendre de dures décisions tout en restant impartial.Il ne doit pas craindre la solitude humaine que cela implique,la solitude du chef que tous les responsables connaissent.Voilà pourquoi il a absolument besoin du soutien spirituel de tous pour pouvoir affronter les dangers intérieurs et extérieurs surtout en cette période où les forces antichrist se déchainent ,sachant que leur temps est limité. On ne prie pas assez pour le Pape.Il suffit de constater le peu de place que tient la prière pour le Pape dans les missels , même dits- traditionnels.C'est un des motifs des larmes de Notre Dame de la Salette .Elle nous a promis la victoire et la restauration de l'Église;on n'a jamais entendu dire qu'elle ait manqué à aucune de ses promesses.Suivons ses enseignements approuvés par l'Église .Cette restauration passe par un triomphe de la Papauté.mais ce sera le triomphe de la Sagesse de la Croix, unique espérance.Laissons « élucubrer » ceux qui veulent nous décourager ….et prions pour SS Paul VI , et le retour de la Vérité...

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de senex
  • : A propos de la survie et du retour à Rome de SS Paul VI Les trésors de la doctrine catholique à votre service pour préparer l'avenir
  • Contact

Recherche

Liens