Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 mai 2016 6 21 /05 /mai /2016 06:39

Le  thème de la Présence de Dieu dans la Sainte Écriture 2/2

Nouveau Testament

 

I. LE DON DE LA PRÉSENCE EN JÉSUS

Par sa venue en la Vierge Marie, l'Esprit-Saint accomplit le don promis à Israël : le Seigneur est avec elle et Dieu est avec nous (Lc 1,28.35; Mt 1,2 1). En effet Jésus, le fils de David, est aussi le Seigneur (Mt 22,43s ), le Fils du Dieu vivant (Mt 16,16) dont la présence est révélée aux petits (Mt 11,25) ; Il est le Verbe de Dieu, venu dans la chair habiter parmi nous (Jn 1,14) et rendre présente la gloire de Son Père, dont Son corps est le vrai temple (Jn 2,21). Comme Son Père, qui est toujours avec Lui, Il se nomme « Je suis»( Jn 8,28s; 16,32) et donne son accomplissement à la promesse de présence impliquée par ce Nom; en Lui, en effet, est la plénitude de la Divinité (Col 2,9). Lorsqu'Il a achevé Sa mission, Il assure Ses disciples que pour jamais Il est avec eux (Mt 28,20; cf Lc 22,30; 23.42s).

II. LE MYSTÈRE DE LA PRÉSENCE DANS L'ESPRIT

Quand Jésus ôte Sa présence corporelle à Ses disciples, ils peuvent le trouver encore parmi eux, si leur foi le cherche là où Il est, selon Sa promesse: Il est en tous les malheureux en qui Il veut être servi (Mt 25,40) ; Il est en ceux qui portent Sa parole et en qui Il veut être écouté (Lc 10,16) ; Il est au milieu de ceux qui s'unissent pour prier en Son Nom (Mt 18,20). Mais le Christ n'est pas seulement parmi les croyants, Il est en eux, comme Il l'a révélé à Paul en même temps que Sa gloire: « Je suis Jésus que tu persécutes» (Ac 9,5) ; Il vit en effet en ceux qui L'ont reçu par la foi (Ga 2,20; Ep 3,17) et qu'Il nourrit de Son Corps (1 Co 10,16s). Son Esprit les habite, les anime (Rm 8,9.14) et fait d'eux le temple de Dieu (1 Co 3,16s; 6,19; Ep 2,21S) et les membres du Christ (1 CO 12,12S.27)· Par ce même Esprit, Jésus vit en ceux qui mangent Sa chair et boivent Son Sang (Jn 6,56s.63) ; Il est en eux, comme Son Père est en Lui (Jn 14,19s). Cette communion suppose que Jésus est retourné au Père et a envoyé Son Esprit (Jn 16,28; 14,16); voilà pourquoi il est meilleur qu'il soit absent corporellement (Jn 16,7) ; cette absence est la condition d'une présence intérieure réalisée par le don de l'Esprit.

 

III. LA PLÉNITUDE DE LA PRÉSENCE DANS LA GLOIRE DU PÈRE

Cette présence du Seigneur que Paul souhaite à tous (2 Th 3,16)ne sera parfaite qu'après la délivrance de nos corps mortels (2 Co 5,8). Alors, ressuscités par l'Esprit qui est en nous (Rm 8,11), nous verrons Dieu qui sera tout en tous (1 Co 13,12; 15,28). Alors à la place que Jésus nous a préparée près de Lui, nous verrons Sa gloire (Jn 14,2S; 17,24), lumière de la Jérusalem nouvelle, demeure de Dieu avec les hommes (Ap 21,25.2). Alors sera parfaite la présence en nous du Père et du Fils par le don de l'Esprit (1 Jn 1,3; 3,24)· Telle est la présence que le Seigneur offre à tout croyant. « Je me tiens à la porte et Je frappe » (Ap 3,20). Ce n'est pas une présence accessible à la chair (Mt 16,18), ni réservée à un peuple (Col 3,II), ni liée à un lieu (Jn 4,21); c'est le don de l'Esprit (Rm 5,5; Jn 6,63), offert à tous dans le Corps du Christ où Il est en plénitude (Col 2,9), et intérieur au croyant qui entre en cette plénitude (Ep 3,17ss). Le Seigneur fait ce don à qui lui répond, avec l'Épouse et par l'Esprit: « Viens! » (Ap 22,17) ·MFL

 

PS/ Com th Merci.

com tous /Patience Rien n'échappe à Dieu.Nous entrons dans la période de chaos prérévolutionnaire.Relisons tous les conseils que la Providence a mis à notre disposition pour "tenir jusqu'au bout" et vaincre l'esprit de révolte et de désespoir.Ce blog en contient beaucoup:voir surtout "la Messe vécue" et "paroles divines pour temps de guerre"(recherche)Si ces textes vous aident imprimez-les car il n'est pas certain qu'internet reste  toujours ouvert et libre.C'est l'heure des Catacombes.Restez patients et prudents.....Tout est grâce....C'est la Croix qui est l'instrument et la canal de la grâce.Sans elle ,nous ne pouvons rien faire....

Partager cet article
Repost0
20 mai 2016 5 20 /05 /mai /2016 11:04

A Propos d'Amoris Laetitia : le martyre nécessaire à rétablir la foi dans l’Église (MCI)

Aussi  le Cardinal Burke, ... a parlé du « prix à payer » pour suivre le Christ et connaître la joie des saints. Il a longuement prêché, en citant un jésuite, le père Hardon, la nécessité du « martyre:.... martyre de sang »,« martyre de persécution»,  et « martyre de témoignage », beaucoup plus courant, qui résulte simplement de la nécessité pour le chrétien d’annoncer l’Évangile et de le vivre dans un monde sécularisé et hostile. En particulier quand il s’agit de défendre et d’incarner la famille chrétienne sous des gouvernements qui vont « jusqu’à promouvoir les violations les plus graves de la loi morale, par exemple l’avortement, l’euthanasie, le prétendu « mariage » des couples de même sexe ».

Un message clair pour rétablir la foi dans l’Église, condition sine qua non à vivre en chrétien dans une société foncièrement anti catholique."

 

Partager cet article
Repost0
20 mai 2016 5 20 /05 /mai /2016 06:54

Le thème de la Présence de Dieu dans la Sainte Écriture 1/2

(Le français est une langue merveilleuse . Le mot présent signifie actuel,et aussi Don)Ces deux sens se complètent admirablement quand il s'agit de Dieu) La nouvelle Évangélisation fonde ses espérances sur le thème de la rencontre:rencontre avec Jésus,rencontre avec les hommes,présence qu'il faut désirer et accueillir,pour faire le « chemin » de la vie.Mais pour se préserver des illusions et des fausses rencontres,il est bon de relire la sainte Écriture;riche de toute l'expérience de l'ancien et du nouveau Testament

 

 

Le Dieu de la Bible n'est pas seulement le Très Haut, il est le tout proche (Ps II9,l51); Il n'est pas un Être suprême que sa perfection isolerait du monde, mais pas davantage une réalité qui se confondrait avec le monde. Il est le Dieu Créateur présent à Son œuvre (Sg II,25; Rm 1,20), le Dieu Sauveur présent à Son peuple (Ex 19,4SS), le Dieu Père présent à Son Fils (Jn 8,29) et à tous ceux que vivifie l'Esprit de Son Fils et qui l'aiment filialement (Rm 8,14.28). La présence de Dieu, pour être réelle, n'est cependant pas matérielle; si elle se manifeste par des signes sensibles, elle demeure celle d'un être spirituel dont l'amour enveloppe Sa créature (Sg II,24; Ps 139) et la vivifie (Ac 17,25-28), dont l'amour veut se communiquer à l'homme et faire de lui un témoin lumineux de Sa Présence (Jn 17,21).

ANCIEN TESTAMENT

Dieu qui a créé l'homme veut lui être présent: si, par le péché, l'homme fuit cette présence, l'appel divin continue à le poursuivre à travers l'histoire. : « Adam, où es-tu? » (Gn 3,8s).

1. LA PROMESSE DE LA PRÉSENCE DË DIEU Dieu se manifeste d'abord à des privilégiés qu'Il assure de Sa présence : aux Pères avec qui Il fait alliance (Gn 17,7;26,24; 28, 15) et à Moïse qui a mission de libérer son peuple (Ex 3, l 2). A ce peuple, il révèle Son Nom et le sens de ce Nom; Il lui garantit ainsi que le Dieu de ses Pères sera avec lui, comme Il a été avec eux; Dieu en effet se nomme Yahweh et se définit ainsi: « Je suis ce que je suis », c'est-à-dire Je suis L'Éternel, immuable et fidèle; ou encore: « Je suis Celui qui est », qui est là, toujours et partout, marchant avec Son peuple (3,13ss; 33,16). La promesse de cette présence toute puissante, faite lors de l'Alliance (34,9S), est renouvelée aux envoyés par qui Dieu conduit Son peuple: Josué et les Juges (Jos 1,5; Jg 6,16; l S 3,19), les rois et les prophètes (2 S 7,9; 2 R 18,7; Jr 1,8.19)· Significatif également est le nom de l'enfant dont Isaïe annonce la naissance et dont. dépend le salut du peuple : Emmanuel, c'est-à-dire « Dieu avec nous» (Is 7,14; cf Ps 46,8). Même lorsque Dieu doit châtier Son peuple par l'exil, Il ne l'abandonne pas; de ce peuple qui reste Son serviteur et Son témoin (Is 41,8ss; 43,10), Il demeure le pasteur (Ez 34,15 Is 40, r os), le roi (Is 52,7), l'époux et le rédempteur (Is 54,5s; 60,16); Il annonce donc qu'Il va le sauver gratuitement par fidélité à Ses promesses (Is 52 3 .6), que Sa gloire va rentrer dans la ville sainte dont le nom sera désormais « Yahweh est là » (Ez 48,35), et qu'ainsi il manifestera Sa présence à toutes les nations (Is 45,14S) et les rassemblera à Jérusalem dans Sa lumière (Is 6o); enfin au dernier Jour, Il sera présent comme Juge et Roi universel (Ml 3,1; Za 14,5.9).

II. LES SIGNES DE LA PRÉSENCE DE DIEU

Dieu se manifeste par des signes divers. La théophanie du Sinaï suscite. la crainte sacrée par l'orage, le tonnerre, le feu et le vent (Ex 20,1 8ss) qu'on retrouve dans d'autres interventions divines (Ps 29; 18,8-16; Is 66,15; Ac 2,ISS; 2 P 3,10; Ap II,19). Mais Dieu apparaît aussi dans un tout autre climat, celui de la paix de l'Éden où souffle une brise légère (Gn 3,8), lorsqu'Il converse avec Ses amis, Abraham (Gn 18,23-33), Moïse (Ex 33,II) et Élie (1 R 19, II). Si lumineux que soient d'ailleurs les signes de la présence" divine, Dieu s'enveloppe de mystère (Ps 104,2); c'est dans une colonne de nuée et de feu qu'Il guide Son peuple au désert (Ex 13,21) et qu'Il demeure au milieu de lui, remplissant de Sa gloire la Tente où est l'Arche d'alliance (Ex 40,34) é.( plus. tard le Saint des Saints (1 R 8,10ss) .

III. LES CONDITIONS DE LA PRÉSENCE DE DIEU

Pour avoir accès à cette mystérieuse et sainte présence, il faut en apprendre de Dieu les conditions, .

1. La recherche de Dieu.

- L'homme doit répondre aux signes que Dieu lui fait; c'est pour cela qu'il lui rend un culte en des lieux auxquels s'attache le souvenir d'une manifestation divine, tels Bersabée ou Béthel (Gn 2.6,2.3SS; 2.8,16-19). Mais Dieu n'est lié à aucun lieu, à aucune demeure matérielle. Sa présence, dont l'arche d'alliance est le signe, accompagne le peuple qu'elle guide à travers le désert et dont elle veut faire Sa demeure vivante et sainte (Ex 19,5). C'est avec la descendance de David, dans Sa maison, que Dieu veut habiter. Et s'i1 accepte qu'un temple Lui soit bâti par Salomon, c'est en affirmant que ce temple est impuissant à Le contenir (1 R 8,2.7; cf Is 66,1); on Le trouvera là, dans la mesure où on y invoquera Son Nom en vérité (1 R 8,2.9S.; Ps 145,18), c'est-à-dire où on y cherchera sa présence par un culte véritable, celui d'un cœur fidèle. C'est pour obtenir un tel culte, en éliminant celui des hauts lieux et sa corruption, que la réforme deutéronomique prescrivit de monter trois fois l'an à Jérusalem et de ne plus sacrifier ailleurs (Dt 12,~; 16,16). Cela ne signifie pas qu'il suffit de monter au Temple pour trouver le Seigneur; il faut encore que le culte qu'on y célèbre exprime le respect dû au Dieu qui nous voit et la fidélité due au Dieu qui nous parle (Ps 15; 24). Sinon, on .est loin de Lui par le cœur (Jr 12,2), et Dieu "abandonne le temple dont Il annonce la destruction, parce que les hommes en ont fait une caverne de voleurs( Jr 7,1-15); Dieu est proche au contraire de ceux qui marchent avec Lui comme les Patriarches (Gn 5,22;) et se tiennent devant Lui comme Élie (1 R 17,1); qui vivent avec confiance sous Son regard (Ps 16,8; ) et L'invoquent dans leurs angoisses ' (Ps 34,1 8ss); qui cherchent le bien (Am ,4.14) d'un cœur humble et contrit (Is 57,1,) et secourent les malheureux (Is 58,9); tels sont les fidèles qui vivront à jamais, incorruptibles, auprès de Dieu (Sg 3,9; 6,19).

2. Le don de Dieu.

- Or une telle fidélité est-elle au pouvoir de l'homme? En présence du Dieu Saint, l'homme prend conscience de son péché (Is 6,1-5), d'une corruption que Dieu seul peut guérir (Jr 17,1.14). Que Dieu vienne changer le cœur de l'homme, qu'Il mette en lui Sa loi et son Esprit (Jr 31,33; Ez 36,26ss) Les prophètes annoncent cette rénovation, fruit d'une alliance nouvelle qui fera du peuple sanctifié l'habitation de Dieu (Ez 37,26ss). Les sages, eux aussi, annoncent que Dieu va envoyer aux hommes Sa Sagesse et Son Esprit-Saint, afin qu'ils connaissent Sa volonté et deviennent Ses amis en recevant en eux cette Sagesse dont la joie est d'habiter parmi eux (Pr 8,31; Sg 9,17ss; 7,27s).

A SUIVRE Nouveau testament

Partager cet article
Repost0
19 mai 2016 4 19 /05 /mai /2016 08:09
Le président de la Macédoine a offert une tiare à B....C'est quoi ça????

Le président de la Macédoine a offert une tiare à B....C'est quoi ça????

Partager cet article
Repost0
19 mai 2016 4 19 /05 /mai /2016 07:38

 

 

Comment peut-on dire à la fois que B....tient des propos antichrist et le considérer comme le "légitime" porte parole du Christ ?Mystère.....

 

Partager cet article
Repost0
19 mai 2016 4 19 /05 /mai /2016 07:17

De Dieu Sanctificateur.

Les Noms divins

L.Lessius SJ

« DlEU est appelé Sanctificateur :

I° Parce que c'est de Lui qu'émane toute la sainteté des hommes et des anges et que c'est par la communication de Sa Sainteté qu'Il se les assimile tous et les fait déiformes.

2° IL est appelé Sanctificateur parce que Lui seul peut pardonner les injures commises contre Son infinie Majesté, effacer les taches des âmes, purifier les âmes elles-mêmes et les sanctifier.

Lui seul peut les illuminer par une connaissance surnaturelle, et répandre dans leur intérieur la charité surnaturelle.

Lui seul peut communiquer aux âmes le Saint-Esprit avec le don de la charité pourles sanctifier. Car le Saint-Esprit n' est donné,avec la charité, que pour sanctifier les âmes par Sa Présence, les protéger par Sa Puissance,les éclairer, les gouverner et les exciter à toutes sortes de biens, et pour être Lui-même,et par Lui-même, notre possession, dont nous jouirons éternellement, et par laquelle nous serons éternellement heureux.

3° Enfin Dieu est appelé Sanctificateur parce que Lui seul élèvera à une sainteté suprême et consommée tous ceux qui ont commencé à se sanctifier, en leur donnant « la lumière de la gloire » (*note), à l'aide de laquelle tous Le connaîtront et L'aimeront d'une manière très sublime.

Car la plus haute sainteté intérieure et essentielle consiste dans une très haute connaissance de Dieu et dans une très intime jouissance de Dieu. »

*Note sur la lumière de gloire Pour que l'âme humaine puisse jouir de la vie éternelle,accéder à la Vision béatifique, elle doit recevoir durant son séjour terrestre, la lumière naturelle de la raison, la lumière surnaturelle de la grâce et enfin après la mort,au Ciel, la « lumière de gloire ».La lumière de gloire, comme la grâce en cette vie (dont elle n'est que l'épanouissement dans la vie éternelle), est une qualité imprimée dans l'âme par l'Essence divine. Mais elle a précisément pour but de l'adapter, autant qu'elle peut l'être, à cette Vision qui lui fait voir réellement Dieu, dans une union réelle avec Lui, mais qui ne fait pourtant pas de nous d'autres dieux, pas plus qu'elle ne nous permet de comprendre le mystère insondable de Dieu en Lui-même.Ce caractère insondable de ce Mystère ,loin d'être une limite, est un stimulant très puissant de la louange et de l'amour des saints qui jouissent de cette fête de l'intelligence qu'est la béatitude éternelle .Car plus on connait Dieu, plus on L'aime et plus on L'aime, plus on veut le connaître.

"TU SOLUS SANCTUS,.....SANCTUS ….SANCTUS"

Partager cet article
Repost0
18 mai 2016 3 18 /05 /mai /2016 18:08
Le laïcisme, c'est la PESTE( SS PIE XI )                     Matthias Grünewald

Le laïcisme, c'est la PESTE( SS PIE XI ) Matthias Grünewald

Partager cet article
Repost0
18 mai 2016 3 18 /05 /mai /2016 16:34

« Un État doit être laïc » proclame B....dans son entretien de la Croix cf MCI

Pourtant dans son encyclique Quas primas qui institue la fête du Christ-Roi, Pie XI condamne le laïcisme qu’il qualifie de « peste » : « La peste de notre époque, c’est le laïcisme, ainsi qu’on l’appelle, avec ses erreurs et ses entreprises criminelles. (…) On commença, en effet, par nier la souveraineté du Christ sur toutes les nations ; on refusa à l’Église le droit, conséquence du droit même du Christ, d’enseigner le genre humain, de promulguer des lois, de gouverner les peuples en vue de leur béatitude éternelle. Puis, peu à peu, on assimila la religion du Christ aux fausses religions et, sans aucune honte, on la plaça au même niveau. (…) Il se trouve même des États qui crurent pouvoir se passer de Dieu et firent consister leur religion dans l’irréligion et l’oubli conscient et volontaire de Dieu. »

Et c’est ce modèle que vante B......!,sans consistance, fluctuant comme un liquide, asphyxiant comme un gaz pestilentiel (les "fumées de Satan"....!)

Partager cet article
Repost0
18 mai 2016 3 18 /05 /mai /2016 07:04

De Dieu Rédempteur.

Lessius sj Les Noms divins (cf précédents courriers :

Dieu est appelé Créateur, Conservateur, Rédempteur Sanctificateur....)

 

Dieu est appelé Rédempteur :

1° Parce que, lorsque nous étions tous perdus ,faits esclaves de Satan, et passibles de la damnation éternelle, Lui seul, ému d'une tendre compassion envers nous, nous a rachetés; d'esclaves du démon nous a faits enfants de Dieu, et de la peine justement méritée de la damnation éternelle nous a transférés au droit du céleste héritage. Et cela, Il l'a fait non d'une manière facile, non par quelques paroles comme quand Il créa le monde, mais avec des frais et des travaux infinis; pour prix de notre rachat allant jusqu'à répandre Son Sang et à donner Sa vie, après d'immenses douleurs et d'indicibles afflictions.

 

2° Il est appelé Rédempteur, parce qu'Il ne nous a pas simplement rachetés, mais très abondamment, et d'une manière très noble, payant un prix infini, et dans Ses mérites nous ouvrant une source permanente et inépuisable de réconciliation, en sorte que nous pouvons non seulement nous réconcilier une fois avec Dieu, et satisfaire à la Justice divine, mais dix fois, cent fois, mille fois, et tout autant de fois qu'il nous arrivera de tomber dans le péché. Car c'eût été trop peu, vu la fragilité si grande de notre nature, de ne pouvoir nous réconcilier qu'une seule fois avec Dieu. C'est pourquoi Il a voulu, dans Son infinie Bonté, qu'il fût toujours en notre pouvoir de le faire par une véritable pénitence. Parmi les hommes ou parmi les princes, il n'existe aucun exemple d'une telle rédemption.

Son Sang est un prix suffisant auprès de la justice divine pour des réconciliations infinies, de mondes infinis et d'infinis péchés, quelque énormes qu'ils soient.

Ainsi, le titre de Rédempteur convient à Jésus-Christ en un degré d'excellence dans lequel il n'est communicable à aucune pure créature. »

A Suivre « La méditation des perfections divines et de la Passion de Notre Seigneur Jésus-Christ sont les chemins les plus sûrs vers la conversion »P.Faber

Partager cet article
Repost0
17 mai 2016 2 17 /05 /mai /2016 11:49

Selon le site MCI  le Cardinal R....aurait déclaré que la publication qu'il  a faite  du secret de Fatima était "incomplète"...

Par ailleurs divers témoins  ayant eu connaissance directe ou indirecte de ce secret essentiel parlent surtout d'une annonce d'une crise grave au sommet de l'Église( la "crise affreuse" de la Salette") il y a lieu d'en attendre confirmation.

Mais on comprend pourquoi le Vatican a tant tardé à publier des révélations qui ne sont pas à l'honneur de leurs acteurs....Patience, la vérité avance à grands pas.....Nous soutiendrons jusqu'au bout notre pape légitime,SSPaul VI  injustement traité.....

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de senex
  • : A propos de la survie et du retour à Rome de SS Paul VI Les trésors de la doctrine catholique à votre service pour préparer l'avenir
  • Contact

Recherche

Liens