Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 octobre 2012 4 11 /10 /octobre /2012 17:32

330px-DeathValleyDunes4.jpgVoici un court extrait de la présentation de "l'année de la foi et de la nouvelle évangélisation" par R...ce jour

"Les dernières décennies ont connu une « désertification » spirituelle.. C’est le vide qui s’est propagé. Mais c’est justement à partir de l’expérience de ce désert, de ce vide, que nous pouvons découvrir de nouveau la joie de croire, son importance vitale pour nous, les hommes et les femmes. Dans le désert on redécouvre la valeur de ce qui est essentiel pour vivre ; ainsi dans le monde contemporain les signes de la soif de Dieu, du sens ultime de la vie, sont innombrables bien que souvent exprimés de façon implicite ou négative. Et dans le désert il faut surtout des personnes de foi qui, par l’exemple de leur vie, montrent le voici lors la façon dont nous pouvons penser cette Année de la foi : un pèlerinage dans les déserts du monde contemporain, au cours duquel il nous faut emporter seulement ce qui est essentiel : ni bâton, ni sac, ni pain, ni argent et n’ayez pas deux tuniques – comme dit le Seigneur à ses Apôtres en les envoyant en mission (cf. Lc 9,3) – mais l’Évangile et la foi de l’Église dont les documents du Concile Œcuménique Vatican II sont l’expression lumineuse, comme l’est également le Catéchisme de l’Église catholique, publié il y a 20 ans maintenant."

Commentaires ./Le vide spirituel diu monde,la faute à qui?...

 Qu'est ce que c'est qu'un signe "implicite ou négatif "de la "soif de Dieu"??????

Feuille de route  :Allez crier dans ce désert ...avec pour tout bagage intellectuel et matériel les 715 pages des actes du Koncile + le gros livre du Katéchisme.Pas un mot de la grâce, des sacrements etc... C'est consternant..!Parce Domine.A suivre

Repost 0
11 octobre 2012 4 11 /10 /octobre /2012 09:40

refuge10

Lors de l'audience de ce matin, » Benoît XVI » a déclaré :

"Nous sommes à la veille du jour où nous célèbrerons les cinquante ans de l’ouverture du concile œcuménique Vatican II et le début de l’Année de la foi. Je voudrais, dans ces catéchèses, commencer à réfléchir – à travers quelques brèves pensées – sur le grand événement d’Eglise qu’a été le Concile, événement dont j’ai été un témoin direct. [...]

Le « bienheureux Jean-Paul II », au seuil du troisième millénaire, avait écrit : « je sens plus que jamais le devoir d'indiquer le Concile comme la grande grâce dont l'Église a bénéficié au vingtième siècle : il nous offre une boussolefiable pour nous orienter sur le chemin du siècle qui commence » (Lettre apostolique Novo millennio ineunte, 57). Je pense que cette image est éloquente. Il faut retourner aux documents du concile Vatican II, en les libérant de la masse de publications qui les ont souvent cachés au lieu de les faire connaître. Ils sont, pour notre temps aussi, uneboussolequi permet au bateau de l’Eglise d’avancer en pleine mer, au milieu des tempêtes ou sur des eaux calmes et tranquilles, de naviguer en sécurité et d’arriver à bon port. »

Commentaire : Les textes du concile Vatican II , la BOUSSOLE ???  Assez, assez, assez de tromperies lyriques On nous prend vraiment pour « des niaiseux », comme on dit au Québec. Un seul chiffre éloquent du fruit des « orientations » données par la « boussole » conciliaire. En 1961,35 % des catholiques de France allaient à la Messe chaque dimanche ; En 2012, 6%.SIX POUR CENT (sondage La croix)C’est le naufrage…Mais l’orchestre continue sa musique sur le bateau qui coule.

Mais nous, survivantistes, savons que notre capitaine en exil posséde la vraie et seule boussole :l’humble obéissance à la Volonté de Dieu et la protection de Marie, Mère de Église fidèle. La tranquillité, c’est  donc pour nous…

Repost 0
11 octobre 2012 4 11 /10 /octobre /2012 08:23

refuge10

LE 11 OCTOBRE

 

La Maternité de la Bienheureuse Vierge Marie.

 

 

                 Mère de Jésus parce qu'elle Lui donna son corps et son sang, Marie est notre Mère parce que, par son intercession, elle nous obtient la grâce qui nous unit surnaturellement à Son divin Fils. La maternité de Marie s'étend donc du Christ, qui est notre Chef, à tous les membres du Corps Mystique du Christ. La maternité divine est son Privilège le plus important et la Source de tous les autres : son Immaculée Conception, son Assomption, etc….ces douze étoiles qui couronnent sa tête.Il n’y aucun titre d’honneur, pour une créature, plus haut que celui-là :Mater Dei, Théotokos ,Mère de Dieu. C’est la couronne de ses couronnes.

            SS Pie XI institua cette fête en 1931, à l'occasion du quinzième centenaire du Concile d'Éphèse (431), où ce dogme fut proclamé et l’évêque hérétique Nestorius condamné. D’après Nestorius il y avait en Jésus-Christ deux personnes : une divine et une humaine. La Vierge Marie, n’ayant été mère que de la personne humaine, n’avait pas droit au titre de Mère de Dieu. Contre cette doctrine, le concile d’Éphèse définit que les deux natures divines et humaine étaient réunies en Jésus-Christ hypostatiquement, c'est-à-dire qu’elles subsistaient dans la seule et unique personne du Verbe incarné. A cause de l’unité de personne, il était donc permis de dire que « Marie est mère de Dieu, vu qu’elle est Mère d’une personne qui est Dieu. On voit combien toutes les dogmes font corps  et se soutiennent mutuellement comme tous les éléments d’une cathédrale

              S SPaul VI la proclame Mère de l’Église en 1964 .

 

Extrait de  ce discours de proclamation

         « En vérité, la réalité de l'Eglise ne s'épuise pas dans sa structure hiérarchique, sa liturgie, ses sacrements, ses ordonnances juridiques.

Son essence profonde, la source première de son efficacité sanctificatrice sont à rechercher dans son union mystique avec le Christ ; union que ne pouvons concevoir en faisant abstraction de celle qui est la Mère du Verbe incarné, et que Jésus-Christ lui-même a voulue si intimement unie à lui pour notre salut.

               Voilà pourquoi c'est dans la vision de l'Église que doit s'insérer la contemplation aimante des merveilles que Dieu a opérées en Sa sainte Mère. Et la connaissance de la véritable doctrine catholique sur Marie constituera toujours une clé pour la compréhension exacte du mystère du Christ et de l'Église.

                La réflexion sur ces rapports étroits entre Marie et l'Église, si clairement établi par la Constitution conciliaire, Nous persuade que ce moment est le plus solennel et le plus approprié pour satisfaire un vœu auquel Nous avions fait allusion à la fin de la session précédente, et que de très nombreux Pères conciliaires ont fait leur. Demandant instamment que soit explicitement déclarée, pendant ce concile, la fonction maternelle que la Vierge exerce envers le peuple chrétien.

             Dans ce but, Nous avons cru opportun de consacrer, dans cette séance publique, un titre en l'honneur de la Vierge, suggéré de divers côtés dans le monde catholique et qui Nous est particulièrement cher, parce qu'il synthétise admirablement la place privilégiée reconnue par ce concile à la Vierge dans la Sainte Église.

A la gloire donc de la Vierge et pour notre propre réconfort, Nous proclamons Marie très sainte, MÈRE DE L'ÉGLISE.[...]


Pape Paul VI,

Extrait du discours du 21 Novembre 1964, § 27-30

Conclusion de la III° Session du Concile Vatican II

et promulgation de la Constitution Lumen Gentium,

Dans Enchiridion Vaticanum 1, n° 302.

 

Sainte Gertrude ayant fait cette triple demande, qu'elle avait apprise de la Mère de Dieu elle-même, Marie lui donna tous ses mérites. La Sainte parut alors si richement ornée, que le Dieu de gloire se complut en elle, au delà de ce que la langue humaine peut exprimer. L. 4, c. 49. Confions lui nos intentions personnelles et plus particulièrement le retour de SS Paul VI, qu’elle aime tant.

 

Bienheureuse Vierge Marie, par la ravissante innocence de cette pureté avec laquelle vous avez préparé au Fils de Dieu, dans votre sein virginal, une demeure pleine de charmes, je vous supplie de me purifier, par vos prières, de toute souillure. Ainsi soit-il.

 

Bienheureuse Vierge Marie,  par cette humilité si profonde qui vous a valu d'être exaltée au-dessus de tous les chœurs des Anges et des Saints, je vous supplie de réparer par vos prières toutes mes négligences. Ainsi soit-il.

 

Bienheureuse Vierge Marie, Mère de Dieu, par cet indicible amour qui vous a inséparablement unie à Dieu, je vous supplie de m'obtenir par vos prières une grande abondance de toutes sortes de mérites. Ainsi soit-il.

 

Repost 0
10 octobre 2012 3 10 /10 /octobre /2012 07:28

« Le pape ne croit pas devoir tenir d’autre ligne qui ne soit celle de la confiance en Jésus-Christ, qui tient plus que quiconque à son Église. C’est lui qui calmera la tempête. Combien de fois le Maître n’a-t-il pas répété : « Ayez confiance en Dieu. Croyez en Dieu et croyez en moi ! » Le pape sera le premier à exécuter ce commandement du Seigneur et à s’abandonner, sans angoisse ni anxiété inopportune, au jeu mystérieux de l’invisible mais très certaine assistance de Jésus à son Église. » (Le 7 décembre 1968 – D.C. n°1531 p.12

 


« Dans quelques-unes de Nos notes personnelles, Nous trouvons à ce propos : « Peut-être le Seigneur m’a-t-Il appelé à ce service non pas parce que j’y avais quelque aptitude, ou pour que je gouverne et sauve l’Église de ses présentes difficultés, mais pour que je souffre quelque chose pour l’Église et pour qu’il apparaisse clairement que c’est Lui, et pas un autre, qui la guide et la sauve. Nous vous confions ce sentiment non pas pour faire un acte public, et donc vaniteux, d’humilité, mais pour qu’à vous aussi soit donné de jouir de la tranquillité que Nous en éprouvons Nous-même, en pensant que ce n’est pas notre main faible et inexperte qui est au gouvernail de la barque de Pierre, mais plutôt la main invisible, et pourtant forte et dévouée du Seigneur Jésus. » (D.C. n°1613 p.660)

Repost 0
10 octobre 2012 3 10 /10 /octobre /2012 06:55

com0308p-copie-1

« Le pape ne croit pas devoir tenir d’autre ligne qui ne soit celle de la confiance en Jésus-Christ, qui tient plus que quiconque à son Église. C’est lui qui calmera la tempête. Combien de fois le Maître n’a-t-il pas répété : « Ayez confiance en Dieu. Croyez en Dieu et croyez en moi ! » Le pape sera le premier à exécuter ce commandement du Seigneur et à s’abandonner, sans angoisse ni anxiété inopportune, au jeu mystérieux de l’invisible mais très certaine assistance de Jésus à son Église. » (Le 7 décembre 1968 – D.C. n°1531 p.12

 


« Dans quelques-unes de Nos notes personnelles, Nous trouvons à ce propos : « Peut-être le Seigneur m’a-t-Il appelé à ce service non pas parce que j’y avais quelque aptitude, ou pour que je gouverne et sauve l’Église de ses présentes difficultés, mais pour que je souffre quelque chose pour l’Église et pour qu’il apparaisse clairement que c’est Lui, et pas un autre, qui la guide et la sauve. Nous vous confions ce sentiment non pas pour faire un acte public, et donc vaniteux, d’humilité, mais pour qu’à vous aussi soit donné de jouir de la tranquillité que Nous en éprouvons Nous-même, en pensant que ce n’est pas notre main faible et inexperte qui est au gouvernail de la barque de Pierre, mais plutôt la main invisible, et pourtant forte et dévouée du Seigneur Jésus. » (D.C. n°1613 p.660)

Repost 0
10 octobre 2012 3 10 /10 /octobre /2012 05:43

CCF30052011_00001-copie-3.jpg

                                      La Science de Dieu. (Sainte MM de Pazzi)

« O Profondeur des trésors de la Sagesse et de la Science de Dieu… ! (Saint Paul Rom.11,33)

 

              « Qu’est ce que cette Science ?...  O Mon Dieu, cette Science en Vous est bien différente de celle que Vous communiquer aux créatures…Dieu est une connaissance très parfaite et très simple de toutes les choses qui ont été, qui sont et qui seront ; c’est une intuition très subtile de toutes les intentions, les désirs, les paroles et les actions ,du moindre des clins d’œil, mouvement des lèvres ou de mains. O science ineffable de notre Dieu… !

              Que Ses jugements sont incompréhensibles et Ses voies impénétrables !

De cette incompréhensibilité de la Science de notre Dieu, je ne puis comprendre ni tirer rien autre chose qu’une admiration pleine d’amour envers ce même Dieu, qui ,du moindre de Ses regards, voit et juge l’univers entier.

              Oh ! Si l’on méditait cette Vérité ! O aveuglement des créatures qui agissent si souvent sans réflexion ! Et pourtant, il faudra qu’elles rendent compte, dans ce jour redoutable du grand Jugement, de la moindre intention qu’elles ont eue dans leurs œuvres, même dans celles qui leur paraissent bonnes et saintes. Grand Dieu, si Vous exigez un compte si sévère des bonnes œuvres et de leurs intentions, que ferez-Vous donc pour la transgression de Vos commandements ? »

O Vérité,que Votre Règne arrive...!

Repost 0
9 octobre 2012 2 09 /10 /octobre /2012 07:30

piexii6.jpgComme me le fait remarquer un bon ami survivantiste,nous célébrons en ce jour le 54 éme anniversaire de la mort de SSPie XII ,Pastor Angelicus (9 Octobre 1958.) La photo ci contre est magnifique,montrant ce saint Pasteur debout et bénissant son peuple,implorant les bras en croix,comme dans un envol mystique quasi angélique.Il fut lui aussi crucifié, incompris,calomnié.Ce sont là les béatitudes évangéliques. Un corps qui souffre fait souffrir la tête et réciproquement.L'Église est un corps qui n'est jamais décapitée,dont il ne resterait que des tronçons horribles.Nous savons grâce à Notre Dame qu'il n'en  est pas ainsi et que l'exil de notre Pape légitime SS Paul VI n'a pas mis fin à sa mission de Chef.Tête et Corps ne font qu'un.Notre Tête souffre ,souffrons donc avec lui.Tête et corps seront libérés ensemble....Si nous prions...et compatissons. Nous savons par les exorcismes de Suisse que SSPie XII est mort empoisonné et donc martyr.Son masque mortuaire effectivement  montrait le visage d'un "asphyxié".Nous savons aussi que ses relations avec Mgr Montini n'étaient pas si mauvaises qu'on le prétend ; il lui avait proposé le cardinalat.Voilà pourquoi nous pensons que le sédévacantisme intégral qui suppose un trône vide depuis 54 ans ne peut être une issue de secours dans l'impasse actuelle.Une fois de plus, nous demandons à nos contradicteurs d'apporter une solution plus catholiquement logique que le "survivantisme". A ce jour ,c'est le silence total. Par contre la haine contre S S Paul bouillonne  encore à gros bouillons .Parce Domine. Nous demandons donc au Ciel  qu'éclate la Vérité, dont nous n'avons tous que du bien à attendre.Prions SS Pie XII,Pastor Angelicus pour qu'au Ciel il intercède "in Nomine Domini " en faveur de son ami et successeur Flos Florum et de son troupeau en détresse. 

Repost 0
9 octobre 2012 2 09 /10 /octobre /2012 07:05

34288620

                               Notre Dame du Très Saint Rosaire de Kerizinen –extraits 3/3

 

 28Avril 1959    Le Sacré-Cœur : Lorsque le Monde rejeta Dieu, Mon Père, IL M'envoya pour l'éclairer. Actuellement, le Monde Me rejette à nouveau, c'est pourquoi Je vous ai envoyé Ma Mère. Sa lumière s'élève dans la nuit pour conduire le Monde vers la paix. Pourquoi serait-elle donc sujet de tant de contradictions? Elle est là pour une mission tellement grande! Un lien entre Dieu et vous. Vous ne croyez pas assez à son rôle dans l'Histoire du Salut et pourtant vous ne pouvez concevoir et construire votre vie spirituelle sans elle, car elle a une place et un rôle déterminés dans l'action divine par laquelle l'humanité est arrachée à sa condition pécheresse, pour participer à la vie de la Trinité. Vous ne pouvez donc accéder à l'économie rédemptrice sans acquérir une nouvelle situation vis-à-vis de Ma Mère car, soyez-en convaincus. Elle est de tout temps inscrite dans le salut des hommes. Elle ne s'ajoute pas à la Rédemption, Elle est dans la Rédemption même. Elle était essentielle à la Rédemption, c'est pourquoi Je L'ai voulue à Mes côtés lorsque, pour vous, Je mourais sur la Croix, pour qu'elle collabore, jusqu'au bout, à votre Rédemption; au Ciel Je L'ai voulue près de Moi, dans son corps virginal, sans attendre l'apothéose des derniers jours. Mes grâces, Je ne veux pas les distribuer seul mais par elle qui devient ainsi le canal par où passent toutes les grâces. Sa dévotion n'est donc pas facultative, elle est absolument nécessaire. Considérez-La donc comme Mon Complément Divin, votre Co-Rédemptrice. Elle va avoir dans le Monde une place de choix qui vous obligera tous à passer par Elle, pour aller à Dieu. 28 Avril 1959

MERCREDI 26 AVRIL 1961 - La Très Sainte Vierge :

               Dieu, dont la Sagesse ne change pas, me permet ces visites à la Terre. Quelle tristesse de croire que J'ai parlé pour ne rien dire! Surtout avec des larmes dans les yeux!

Pourquoi semble-t-il qu'un voile d'oubli veuille recouvrir cette grâce infinie accordée à votre siècle égaré ? Considérez donc mes révélations comme une Apocalypse Mariale concordant très bien avec l'Apocalypse de Saint Jean ; et si elles doivent vous faire craindre et trembler avec raison, à la vue de l'avenir, elles doivent surtout vous consoler et vous fortifier. Les propager est donc un acte de charité envers le prochain afin de lui faire éviter la colère de Dieu en se convertissant au plus tôt.

                Dieu vous les donne, non pour contenter votre curiosité, mais pour soutenir les bons, ceux qui veulent y croire par l'espérance, et leur indiquer ce qu'ils doivent faire dans les circonstances périlleuses; et aussi pour convertir les pécheurs. D'ailleurs, mon Fils, Lui-Même , n'a pas révélé, les premiers jours, toute la perfection de la morale évangélique et tous ses secrets et mystères à ses propres apôtres, et c'est pourquoi Dieu permet les Messages actuels, qui sont comme des paraboles contenant de profonds mystères cachés dans ce qui n'est pas encore exploré. Il est donc temps de les étudier, car ils vous donneront la vraie lumière sur l'avenir. Seul le surnaturel a le secret de la vraie science.

                 Aucun siècle n'aura vu tant de misères morales et physiques que celui que vous vivez, car le mal s'est accru sans cesse depuis deux cents ans : aussi, après tant de malheurs, vous êtes à la veille d'un cataclysme qui atteindra la société humaine en général; et si Dieu, dans Sa Force et Sa Sagesse, n'y mettait une limite l'humanité serait détruite par la cruauté des armes qui ont été inventées par la main des hommes et qui provoqueraient leur propre destruction, de terribles destructions dans l'univers entier, dans la création entière, celle que Dieu a créée par Amour et pour le bien et le bonheur de mes Enfants. Tout cela on veut le détruire : c'est l'enfer qui continue son jeu avec tous ses acolytes.

               Mais croyez en moi et J'aurai, à nouveau, la victoire car nul ne doit douter que Je veuille donner la paix au monde, la vraie paix, celle qui exclut tout conflit, toute violence, tout trouble; celle qui engendre le bonheur et la joie du cœur. Cette paix, aidez-moi à l'obtenir de Dieu par votre charité et votre prière et bientôt, lorsque les historiens chercheront quel est l'événement qui a changé la face du monde et lui a apporté paix et prospérité, ils découvriront que ce ne fut pas une bataille, mais une prière; une prière offerte pour le monde entier dans le véritable esprit du catholicisme : le Rosaire médité. Ce sera le plus grand événement religieux dans l'Histoire du Monde.

SAMEDI 7 OCTOBRE 1939 : Toi-même continue, chaque jour, la récitation de ton Rosaire, mais applique-toi davantage dans la méditation des mystères car, saches-le-bien, le Rosaire sans mystères est comme un corps sans âme.

                     1 Octobre 1965 -A travers les siècles, J'ai démontré combien cette prière, résumé d'Evangile, m'était agréable. Elle est le remède providentiel aux maux dont souffre l'Humanité, mais elle n'est pleinement efficace que par l'imitation des vertus de mon Fils qui se révèle à vous, tout simplement et puissamment dans les quinze mystères proposés à votre contemplation. Efforcez-vous d'en prendre une conscience plus profonde, afin de devenir, à votre humble mesure, mais réellement, d'authentiques artisans de la paix et d'attirer, sur l'Eglise et le Monde, l'esprit d'Amour et de Lumière.

              Avec vos Rosaires, formez une couronne qui recouvrira la Terre d'une onde de prières . Elle résistera une fois de plus au progrès des forces du Mal qui menacent l'Humanité, hâtant sans guerres ni révolutions, le triomphe pacifique de mon Cœur Immaculé, dans la paix, dans la justice et dans l'amour du Christ mon Fils. . »

 

 

                                                                    Fiat, Magnificat

Repost 0
8 octobre 2012 1 08 /10 /octobre /2012 07:28

titanic"Je suis toujours confiant dans notre foi, et optimiste. Nous devons prier pour la bonne volonté et pour l'unité dans l'Église. La FSSPX n'est pas le seul groupe séparatiste dans l'Église. Il y a pire de l'autre côté aussi. Ces mouvements sont pires, car ils nient souvent l'essentiel du christianisme." Ainsi s'exprime le cardinal Müller, nouveau "gardien" de la doctrine de la foi.Il demande à la Fsspx d'accepter tout le concile.Il ne "discute" plus.Mais, Il a bien du souci avec la fracture à gauche de mouvements contestaires ,ceux de "l'autre côté".Le bateau s'enfonce dans une mer de confusion.

Personnellement, la "thèse survivantiste",solidement étayée, me parait, chaque jour un peu plus, la seule susceptible d'apporter "la confiance et l'optimisme", la paix dans l'ordre, car elle n'est en rien "séparatiste".Restons bien unis à Notre Pape légitime car "l'Église doit triompher avec le Saint Père Paul VI(Notre Dame à San Damiano)Qu'en pensez-vous?

Repost 0
8 octobre 2012 1 08 /10 /octobre /2012 06:52

34288620

 

Notre-Dame du Très Saint Rosaire de Kerizinen .2/3

 

 

SAMEDI 16 FEVRIER 1957 : Apparition du Sacré-Cœur et de la Très Sainte Vierge.

 

                        La Sainte Vierge : Oui, selon mes avertissements, terrible sera le bouleversement de la terre, parce que l'humanité souillée par la boue du péché a perdu la voie qui mène à Dieu. Mais vous qui L'aimez, livrez-vous pleinement à la prière, à la souffrance, à l'amour, à l'abandon aussi, selon Sa volonté et pour Ses desseins, pour tout ce qu'Il voudra de vous, surtout dans ce moment que vous allez vivre et qui sera l'un des plus graves de l'Histoire du Monde et de l'Église.

Mais en pensant à tous ces événements douloureux qui vont frapper le Monde pécheur vous devez déjà voir, au-dessus de toutes ces ombres noires, sillonnées de lueurs sinistres, apparaître l'arc-en-ciel qui vous rassure et vous console.

                   Ce triomphe du double Règne de nos Cœurs inséparablement unis dans le Saint Esprit, ce sera le grand et doux événement qui suivra ces châtiments qui vont purifier le Monde. Mais, pour désirer et appeler ce double Règne d'Amour, Je demande de faire frapper l'image de nos deux Cœurs ainsi unis et reliés car les vrais apôtres étant  trop peu nombreux, un remède divin est nécessaire dans ces temps de sensualité et de haine de Dieu et de l'Église.

             Ce remède : La dévotion à Nos Cœurs Unis sera le gage de la  Miséricorde que nous donnerons au Monde en ces derniers temps. Les âmes qui contempleront l'image de nos Cœurs, participeront à nos souffrances et sentiront le besoin d'aimer et de réparer; elles obtiendront le salut de beaucoup d'âmes, elles seront fortifiées dans la foi, prêtes à défendre et à surmonter toutes les difficultés intérieures et extérieures. De plus, avec mon aide, elles feront une mort sereine sous le doux regard de mon Divin Fils.

 

JEUDI 2I NOVEMBRE 1957 -La Sainte Vierge : Conformez-vous, toujours, à mes derniers Messages. Méditez-les, ce sont des grâces de prévoyance, des lumières pour l'avenir, car rien n'est plus propre à convertir les pécheurs que la crainte des châtiments et rien n'est plus encourageant, pour soutenir les justes, que la certitude de la victoire;

                  Si, autrefois, Dieu fit monter les eaux du déluge, progressivement, pour donner aux pécheurs le temps de se repentir, ainsi agit-Il aujourd'hui, dans Son infinie Bonté, et surtout dans Sa grande Miséricorde pour les pécheurs. Il frappe les localités successivement, afin d'avertir les témoins de se préparer à éviter ou à atténuer Sa Colère. Mais l'orage ne s'éloignera que si la foule, la masse des hommes se soumet à Dieu, à l'Évangile, à l'Église dans son enseignement et dans la réception des Sacrements. Que les fléaux purificateurs actuels vous donnent donc des conversions pratiques dans la masse et vous cesserez de craindre. Sinon, le Ciel ne purgera que par de plus grands châtiments qui auront le caractère de l'imprévu, de la soudaineté, de la violence et de l'irrésistibilité, qui provoqueront une mortalité prodigieuse de l'espèce humaine ~ le dernier choc, surtout, sera épouvantable, moins général que le Déluge, mais plus cruel, car il sera de feu et de sang.

               Dieu interviendra visiblement pour avoir raison de l'humanité révoltée, pour écraser l'impiété et éclairer le rationalisme. Il coupera, tranchera les membres gâtés et gangrenés de la société chrétienne, afin de sauver le reste du Corps mystique de Son Église. Il vengera le sang de Ses victimes, de Ses justes que les impies auront persécutés; et malgré tant de fléaux et de châtiments nécessaires à la purification du Monde, qui convertiront un bon nombre d'âmes, il y aura toujours des pécheurs jusqu'à la fin, des pécheurs impénitents devenant toujours plus méchants et furieux sous les coups de la Justice de Dieu. Sur ces pécheurs enracinés dans leur impénitence, Il fera subitement tomber son tonnerre et les écrasera d'une manière générale. On saura alors qu'Il est le Maître de ce Monde qu'Il a créé et dont on prétend Le chasser.

              Oui, Dieu, touché des prières des justes et des cris de désespoir de l'humanité, plus épouvantables qu'aux jours du Déluge,  interviendra miraculeusement comme Il l’a promis.

Il sera semblable à une mère justement irritée envers son enfant insolent : elle l'embrasse après une rude correction acceptée avec respect et repentir.

                 Il redonnera la paix à la société et fera triompher l'Église. Ce triomphe de l'Église sera vraiment miraculeux dans l'extermination complète et imprévue des derniers coryphées du démon. Il sera incomparable et le plus beau de son Histoire, car il n'y en aura jamais eu de semblable; il sera évangélique basé sur l'humilité dans le succès, le détachement des biens et des dignités de ce Monde et surtout l'amour pratique du Divin Crucifié. C'est surtout cela que vous devez voir, attendre, hâter, acheter. Combien de victimes, combien des martyrs l'ont acheté avant vous!... » A SUIVRE

 

 

 

 

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de senex
  • Le blog de senex
  • : A propos de la survie et du retour à Rome de SS Paul VI Les trésors de la doctrine catholique à votre service pour préparer l'avenir
  • Contact

Recherche

Liens