Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 novembre 2016 7 06 /11 /novembre /2016 17:01

­

Avertissements et chatiments

 

 

Qui parle de “châtiment divin” (à propos des séismes en Italie), encourt immédiatement la diffamation médiatique, comme c’est arrivé au père Giovanni Cavalcoli, dont les paroles à Radio Maria ont été qualifiées d’“affirmations offensantes pour les croyants et scandaleuse pour ceux qui ne croient pas” par le substitut à la secrétairerie d’Etat, Mgr Angelo Becciu. Mais s’il y a scandale, c’est bien celui provoqué par la prise de position du prélat du Vatican qui se révèle ignorant de la théologie catholique et de l’enseignement des « vrais » papes. De nombreux et authentiques prophètes nous les décrivent en détail, afin que nous soyons prêts le jour venu, en état de grâce et accueillant la volonté divine quelle qu'elle soit à notre égard.

Citons par exemple :

 

Paroles de Notre Seigneur au Padre PIO:

 

« Un grand châtiment se prépare : ce sera effroyable comme jamais depuis la création du monde.

L’Heure de Ma venue est proche, mais Je manifesterai Ma Miséricorde.

Votre époque sera témoin d’un châtiment terrible. Mes Anges qui seront les exécuteurs de ce travail sont prêts. Ils prendront un soin spirituel d’anéantir tous ceux qui se moquent de Moi et qui ne croiront pas à Mes Prophéties.

Des ouragans de feu seront lancés des nuages et s’étendront à la terre entière. Des orages, des tempêtes, du tonnerre et des pluies ininterrompues, des tremblements de terre couvriront la terre entière pendant 3 jours et 3 nuits. Une pluie ininterrompue surviendra alors, elle commencera par une nuit très froide.

Tout ceci pour prouver que Dieu est le Maître de Sa Création. Ceux qui espèrent et croient en Mes paroles n’auront rien à redouter ni ceux qui répandent Mon message car Je ne les abandonnerai pas. Aucun mal n’arrivera à ceux qui seront en état de grâce et chercheront la protection de Ma Mère. Pour vous préparer à cette épreuve, Je vous donnerai des signes et des instructions.

La nuit sera très froide, le vent surgira après un certain temps, le tonnerre se fera entendre. Fermez toutes les portes et les fenêtres. Ne parlez à personne de l’extérieur. Agenouillez-vous devant votre Crucifix, regrettez vos péchés. Priez Ma Mère pour obtenir sa protection.

Ne regardez pas dehors pendant le tremblement de terre, parce que le courroux de Dieu est Saint. La vue des effets de sa Colère, vous ne la supporteriez pas. Ceux qui négligeront cet avertissement seront abandonnés et instantanément tués de frayeur par la colère divine.

Le vent emportera des gaz empoisonnés qui se répandront par toute la terre. Ceux qui souffriront innocemment seront martyrs et entreront dans Mon Royaume. Satan triomphera mais après 3 nuits, le tremblement de terre et le feu cesseront et le jour suivant, le soleil brillera de nouveau.

Après ces châtiments, les Anges descendront du Ciel et répandront l’esprit de Paix sur la terre. Un sentiment de gratitude incommensurable prendra possession de tous ceux qui survivront à cette terrible épreuve.

Il faut prier ! Dites pieusement le chapelet en commun si possible, ou seul, mais dites-le bien. L’Heure approche, priez sans relâche, vous ne serez pas déçus.

Les hommes n’entendent pas Mon appel, ils durcissent leurs cœurs, ils résistent à ma grâce ; ils repoussent Ma Miséricorde et Mon Amour. L’humanité est pire que lors du déluge.
L’humanité étouffe dans le marasme du péché. J’ai grande envie d’exterminer cette race, mais à cause des justes, Je laisserai régner Ma Miséricorde. »


 

* * *

 Auparavant,il faut le retour de S SPaul VI, puis l'avertissement ,puis le châtiment proprement dit .Le renouveau suivra cette purification.Mais beaucoup d'âmes refuseront de voir et d'entendre et la Justice divine devra suivre son cours.Les dates et les durées dépendent pour la part humaine des prières et des sacrifices.

 

Repost 0
6 novembre 2016 7 06 /11 /novembre /2016 08:43

Les souffrances de SS Paul VI suite

 

SS Paul VI, face à la meute

 

Roberto de Mattei Vatican II une histoire à écrire(extrait)

Un livre très éclairant sur une tragédie

Rendre S S Paul VI responsable personnellement de tous les malheurs de l'Église est un très grande injustice,qui demande réparation.Peu à peu la vérité se fait jour.Ne le laissons pas seul face à la meute des loups....de gauche comme de droite.....

 

« Les libéraux-progressistes avaient quatre grands motifs d'être insatisfaits du comportement du Souverain Pontife à la fin de la troisième session du concile.

En premier lieu,, sa décision d'une note d'interprétation de la collégialité communiquée à l'assemblée le 16 novembre.(Le pouvoir personnel du Pape qu'il tient de Dieu est sauvé des dérives démocratiques qui veulent que tout vienne d'en-bas...)

En second lieu, le renvoi du décret sur la liberté religieuse, prévu pour le vote.

En troisième lieu, les amendements sur le dernier schéma sur l'œcuménisme.

Enfin, l'annonce inattendue, que Paul VI fit le 18 Novembre, jour de la clôture de la troisième Session, de l'attribution à la BienheureuseVierge Marie du titre de «Marie Mère de l'Église », titre que la commission conciliaire avait refusé d'insérer dans le texte de Lumen Gentium. Paul VI,après avoir en vain tenté de faire proclamer Marie, Mère de l'Église par les pères conciliaires, fut contraint de le faire de sa propre initiative. Pourtant, l'annonce seule de I'évènement indigna les Pères et les théologiens progressistes, « car ce geste allait blesser les protestants..... »....La proclamation fut néanmoins acceuillie par un applaudissement prolongé de l'assemblée,mais suscita de la déception parmi les observateurs et les Pères les plus œcuménistes :A suivre

PS/Com ber.....merci

 

,

 

Repost 0
5 novembre 2016 6 05 /11 /novembre /2016 13:42


 

Au cours de la Messe,à Fatima le 13 mai 1967 Paul VI prononça l'homélie suivante :Extraits

« Si grand est Notre désir d’honorer la Très Sainte Vierge Marie, Mère du Christ, et par là même Mère de Dieu et notre Mère, si grande est Notre confiance en sa bonté pour la sainte Eglise, et pour Notre charge apostolique, si grand est Notre besoin de son intercession près du Christ, son divin Fils, que nous sommes venu, humble et confiant pèlerin, à ce sanctuaire béni, où se célèbre aujourd’hui le cinquantenaire des apparitions de Fatima et où se commémore le 25ème anniversaire de la consécration du monde au Cœur immaculé de Marie.

Et nous sommes heureux de nous rencontrer avec vous, Frères et Fils très chers, et de vous associer tous à la manifestation de Notre dévotion à Notre-Dame, et à Notre prière, afin que notre commune vénération soit plus manifeste et plus filiale, plus vive aussi et mieux acceptée notre invocation.

Nous vous saluons, Frères et Fils ici présents, vous spécialement citoyens de cette illustre nation qui dans sa longue histoire a donné à l’Eglise des saints et des grands hommes, un peuple courageux et croyant ; nous vous saluons, pèlerins venus du voisinage ou venus de loin, vous aussi, fidèles de la sainte Eglise catholique, qui de Rome, de vos pays et de vos demeures, de partout dans le monde. êtes en ce moment tournés vers cet autel, tous, oui tous, nous vous saluons. »


 

« Nous célébrons actuellement avec vous et pour vous la sainte messe, et ensemble nous sommes unis comme les fils d’une même famille près de notre Mère du ciel, pour être admis dans la célébration du Saint Sacrifice, à une communion plus étroite et plus salutaire avec le Christ notre Seigneur et notre Sauveur.......


 

..Les intentions qui caractérisent le pèlerinage

« Vous savez quelles sont nos intentions spéciales, celles qui veulent caractériser ce pèlerinage. Nous les rappelons ici afin qu’elles donnent une voix à notre prière et qu’elles soient une lumière pour tous ceux qui nous écoutent. »

La paix intérieure de l’Eglise et la pureté de la foi
au lendemain du Concile œcuménique

« La première intention est l’Eglise une, sainte, catholique et apostolique. Nous voulons prier, avons-nous dit, pour sa paix intérieure. Le Concile œcuménique a réveillé beaucoup d’énergies au sein de l’Eglise, il a ouvert des perspectives plus larges dans le champ de sa doctrine, il a appelé tous ses fils à une conscience plus claire, à une collaboration plus intime, à un apostolat plus vivant. Il nous importe qu’un tel avantage et qu’un tel renouvellement se conservent et grandissent.

Quel dommage ce serait si une interprétation arbitraire et non autorisée par le magistère de l’Eglise faisait de ce réveil une inquiétude désagrégeant sa traditionnelle et constitutionnelle consistance, si elle substituait à la théologie des grands et authentiques maîtres des idéologies nouvelles et particulières, dont le résultat serait d’enlever à la règle de la foi tout ce que la pensée moderne, à qui manque parfois même la lumière de la raison, ne comprend pas, n’apprécie pas, et qui transformerait ainsi la préoccupation apostolique de la charité qui sauve en un accord avec les formes négatives de la mentalité profane et des mœurs mondaines.

Combien serait illusoire notre effort de rapprochement universel s’il n’offrait pas à nos frères chrétiens encore séparés de nous, et à l’humanité, à qui manque notre foi dans sa présentation authentique et dans son originelle beauté, le patrimoine de vérité et de charité dont l’Eglise est dépositaire et dispensatrice ?

Nous voulons demander à Marie une Église vivante, une Eglise vraie, unie, une Eglise sainte. Avec vous nous voulons prier ici afin que les espérances et les énergies suscitées par le Concile mûrissent en fruits abondants sous l’influence de l’Esprit-Saint dont nous célébrons demain la fête de Pentecôte et de qui vient la vraie vie chrétienne ; les fruits énumérés par l’apôtre Paul : « La charité, la joie, la paix, la longanimité, la bénignité, la bonté, la fidélité, la douceur, la tempérance. » (Gal., V, 22.) Nous voulons prier afin que le culte de Dieu encore et toujours fleurisse dans le monde et que sa loi forme la conscience et les mœurs de l'homme moderne. La foi en Dieu est la lumière suprême de l’humanité ; et cette lumière, non seulement ne doit pas être éteinte dans le cœur des hommes, mais doit plutôt être ranimée par le stimulant qui lui vient de la science et du progrès. »

L’Eglise du silence

« Cette pensée qui anime et agite notre prière porte en ce moment notre souvenir vers ces pays dans lesquels la liberté religieuse est pratiquement opprimée et où la négation de Dieu est présentée comme représentative de la vérité des temps modernes et la libération des peuples, alors que tout ceci est faux. Nous prions pour ces pays ; nous prions aussi pour nos frères croyants de ces nations afin que la force intime de Dieu les soutienne et que leur soit accordée la véritable liberté civile. »

La paix du monde

« Et maintenant, la seconde intention de notre pèlerinage remplit Notre âme : le monde, la paix dans le monde.

Vous savez comment la conscience que l’Eglise a de sa mission dans le monde, une mission d’amour et de service, est aujourd’hui, après le Concile, rendue claire et plus active. Vous savez comment le monde est dans une phase de grandes transformations à cause de son énorme et merveilleux progrès dans la connaissance et la conquête des richesses de la terre et de l’univers. Mais vous savez et vous voyez combien le monde n’est pas heureux, n’est pas tranquille ; et la première cause de cette inquiétude est la difficulté pour l’entente, la difficulté pour la paix. Tout semble pousser le monde à la fraternité, à l’unité ; et à l’encontre au sein de l’humanité éclatent encore, épouvantables, des conflits continuels. Deux motifs principaux rendent grave cette situation historique de l’humanité : elle regorge d’armes affreusement meurtrières, et elle n’est pas aussi en progrès sur le plan moral que sur le plan scientifique et technique.

Plus encore, une grande partie de l’humanité souffre toujours de l’indigence et de la faim, tandis que s’est éveillée en elle la douloureuse conscience de ses besoins face au bien-être d’autrui.

Le monde est en danger

« C’est pourquoi nous disons : le monde est en danger. C'est pourquoi nous sommes venu au pied de la Reine de la Paix lui demander comme don celui que seul Dieu peut donner : la paix.

Car cette paix, oui, est un don de Dieu, qui suppose l’intervention de son action si bonne, si miséricordieuse et si mystérieuse.

Mais ce n’est pas toujours un don miraculeux ; c’est un don qui accomplit ses prodiges dans le secret des cœurs des hommes ; un don qui a besoin d’une libre acceptation et d’une libre collaboration........

 

A suivre,plus bas

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pensez à la gravité et à l’importance de cette heure qui peut être décisive pour le monde d’aujourd’hui et de demain. Et recommencez à vous approcher les uns des autres avec la volonté de construire un monde nouveau. Oui, le monde des hommes vrais, qui ne pourra jamais être tel sans le soleil de Dieu sur son horizon

 

Écoutez à travers notre humble et faible voix résonner l'écho de la parole du Christ : "Bienheureux les doux parce qu’ils posséderont la terre ; bienheureux les pacifiques parce qu’ils seront appelés enfants de Dieu."

Voyez, Fils et Frères qui nous écoutez, combien le tableau du monde et de ses destinées se présente ici dans son immensité dramatique. C’est le tableau que la Madone découvre devant nous ; le tableau qu’elle contemple avec ses yeux épouvantés mais toujours confiants ; le tableau que nous contemplerons toujours, et nous en faisons la promesse, en suivant la recommandation que la Madone elle-même nous a donnée : celle de la prière et de la pénitence ; Dieu veuille donc que ce tableau du monde n’ait jamais plus à enregistrer de luttes, de tragédies et de catastrophes, mais bien les conquêtes de l’amour et les victoires de la paix. »


 



 


 

 

Repost 0
5 novembre 2016 6 05 /11 /novembre /2016 12:24

SS Paul VI et le troisième secret de Fatima( suite)

 

Nous avons vu dans un précédent courrier que SS Paul fait connaître aux plus hauts responsables de l'Église le document appelé « troisième secret «  qui devait être publié en 1960 c'est à dire avant le concile.

Pour en connaître le contenu essentiel ,il suffit de lire deux documents importants parus le même jour le 13 Mai 1967 lors du voyage du Pape à Fatima L'homélie et l'exhortation apostolique Signum Magnum,un des chefs d'œuvre de SS Paul VI.Dans ces deux documents le pape pousse un cri d'alarme qui répercute les avertissements de Notre Dame. « LE MONDE EST EN DANGER » Danger de guerre (nous sommes en pleine guerre froide),dangers de persécutions, danger de famines.Mais le plus terrible concerne la perte de la foi massive chez les fidèles (sauf au Portugal) et surtout à tous les échelons de l'Église.L'angoisse du Saint Père est réelle,car il voit de ses yeux le désordre remplacer la paix espérée.Il y voit l'œuvre de l'enfer et de son chef.C'est pourquoi il montre au monde le Grand Signe.Il montre que nous sommes à la fin des temps et que l'ultime combat apocalyptique est engagé entre Marie ,Mère de l'Église et l'Adversaire déchainé

Le secret de Fatima est la suite du secret de La Salette .La Sainte Vierge y poursuit sa mission de Mère.Elle dévoile le plan de l'ennemi,dans l'Église et dans le monde entier.Il y a probablement dans le secret des données «  politiques » qui motivent la discrétion de la hiérarchie surtout après le Concile.Nous le saurons un jour,mais nous connaissons les mots clés: DANGER pour les corps et pour les âmes PRIÈRE ET PÉNITENCE

L'homélie et l'exhortation se trouvent sur google

Voir sur notre blog dans « recherche » le Grand Signe dans le ciel 1 et 2

Repost 0
5 novembre 2016 6 05 /11 /novembre /2016 07:47
Une relique particulièrement d'actualité Les chaines de Saint Pierre

Une relique particulièrement d'actualité Les chaines de Saint Pierre

Repost 0
4 novembre 2016 5 04 /11 /novembre /2016 19:03

 

 

 

5 Novembre Fête des Saintes Reliques

 

              Après avoir célébré, le jour de la Toussaint, la fête des saintes âmes qui sont entrées au Ciel, l'Église honore ce jour les saintes reliques de leurs corps restées sur terre jusqu'au moment de la résurrection glorieuse dont elles sont un gage pour nous.

              Dès les premiers temps de l'Église, dans les Catacombes, on célébrait les saints mystères sur les tombeaux des martyrs, afin de montrer que ces Saints avaient mêlé leur sang à celui de la Victime du Calvaire .Plus tard, à Rome, on éleva des temples grandioses, vastes reliquaires abritant la sépulture des martyrs les plus célèbres. Les restes de ceux qui avaient ainsi confessé leur foi étaient déposés sous le maître-autel ou Confession des basiliques qu'on leur consacrait; d'où l'usage de la translation des reliques des martyrs qui est une des parties essentielles de la cérémonie de la Dédicace d'une église, de même que l'usage de mettre des reliques de saints martyrs dans une petite cavité de la pierre d'autel, appelée tombeau.

                   C'est pour ce motif que la messe des saintes Reliques, qui remonte au XIXe siècle, est en grande partie composée, de même que l'Office de ce jour, de pièces tirées du Commun des martyrs et que le prêtre se revêt d'ornements rouges. De même qu'une vertu surnaturelle sortait de la Sainte Humanité de Jésus et guérissait ceux qui s'en approchaient, Dieu dans le Ciel opère souvent par les reliques des Saints, (ossements , cendres, vêtements ou autres objets à leur usage) restées sur terre, des « merveilles », comme par  exemple, chasser les démons, guérir les malades, rendre la vue aux aveugles, purifier les lépreux, chasser les tentations et nous donner tous les dons excellents qui descendent du Père des lumières.

 

Oraison : « Augmentez en nous, Seigneur, la foi en la résurrection, Vous qui opérez des merveilles par les reliques de Vos saints ; et faites que nous participions un jour à la gloire immortelle dont nous célébrons le gage dans leurs cendres vénérables ».

« Alleluia : «  La mort des Saints est précieuse aux yeux du Seigneur. »Ps 115

Offertoire : « Dieu est admirable dans Ses saints ; le Dieu d’Israël donnera Lui-même à Son peuple la puissance et la force ; Dieu soit béni »

 

La crise moderne a éloigné la Sainte Humanité de Jésus de la piété des fidèles, au profit d’un christ abstrait, désincarné, défiguré, physiquement absent. Il s’en est suivi la perte de la piété et de la reconnaissance envers ses continuateurs sur la terre : les saints. Beaucoup de reliquaires ont été détruits ou profanés, mis au rebut. Attachons-nous à réparer cette injustice par notre prière et notre respectueuse vénération à l’égard des reliques dont nous connaissons l’existence et la valeur avec la pensée que ce que nous faisons pour « le plus petit d’entre les Siens », c’est à la Sainte Humanité du Fils de Dieu que nous le faisons : Et la Vertu qui guérit s’épanchera sur vous. » « Les Saints sont bons conducteurs de la grâce. » .Par la piété ,le courant de la grâce passe à travers les siècles.

                 Au début de chaque Messe, le prêtre baise l’autel en disant : » Nous vous prions, Seigneur, par les mérites de Vos saints dont les reliques sont ici, et de tous les saints, de daigner me pardonner tous mes péchés. »

                   Unissons-nous donc au célébrant dans cette imploration de l’intercession des Saints  rendus présents à notre vénération par leurs reliques. Nous ferons ainsi une démarche de « continuité » vraie, en ces temps de «  rupture ».

 

 

 

Repost 0
4 novembre 2016 5 04 /11 /novembre /2016 17:54
horizon 10000 au Service de Sa Majesté

horizon 10000 au Service de Sa Majesté

Repost 0
4 novembre 2016 5 04 /11 /novembre /2016 16:11

/136 """A. TORNIELLI, Paolo VI, cit., p. 461. "Dans l'imminence du voyage, le Pape Montini ouvrit de nouveau le dossier sur Fatima et demanda au Saint-Office de l'examiner. Le secret fut reconnu tout d'abord par peu de personnes, mais également par une assemblée «plénière » de la Congrégation Suprême, qui eut lieu au Vatican le 1 mars 1967.( note de l'ouvrage de Roberto de Mattei « Vatican II ,une histoire à écrire)Ed.Muller

 

Ndlr On a reproché à SS Paul VI d'avoir « caché » le « secret de Fatima »Ce ne serait donc pas le cas....Pourquoi ce silence général? Nous le saurons bientôt....d'une façon ou d'une autre....par sa réalisation.On finit par tout savoir....

 

 

Repost 0
4 novembre 2016 5 04 /11 /novembre /2016 08:33
Voir article

Voir article

Repost 0
4 novembre 2016 5 04 /11 /novembre /2016 08:29

SAINT CHARLES BORROMÉE(1538-1584)(canonisé en 1610)

Un grand reconstructeur des intelligences et des cœurs.

"L'ignorance religieuse est la plus grande des pestes"

Fils cadet d'une noble famille italienne, il avait tout pour se laisser entraîner dans une vie facile et fastueuse.
Neveu d'un pape, nommé cardinal à 22 ans, il est submergé de charges honorifiques très lucratives: son revenu annuel était de 52.000 écus
. Il reçoit les revenus du diocèse de Milan, des abbayes de Mozzo, Folina, Nonatella, Colle et de quelques autres légations: Bologne, Spolète, Ravenne, etc ... Il reste laïc, grand amateur de chasse et de musique de chambre.
Mais la conscience de son devoir est telle qu'il s'impose dans la vie mondaine et brillante de Rome, par sa rigueur et son travail.
Il collabore efficacement à la reprise du Concile de Trente, interrompu depuis huit ans. Au moment de la mort subite de son frère aîné, alors qu'il pourrait quitter l'Église pour la charge de chef d'une grande famille, il demande à devenir prêtre.
Désormais il accomplit par vocation ce qu'il réalisait par devoir. Devenu
archevêque de Milan, il crée des séminaires pour la formation des prêtres. Il prend soin des pauvres alors qu'il vit lui-même pauvrement. Il soigne lui-même les pestiférés quand la peste ravage Milan en 1576. Il demande à tous les religieux de se convertir en infirmiers. Les années passent. Malgré le poids des années, il n'arrête pas de se donner jusqu'à l'épuisement.
"Pour éclairer, la chandelle doit se consumer, " dit-il à ceux qui lui prêchent le repos.

Prions cet ancien archevêque de Milan de guider son successeur SS Paul VI pour le renouveau de la Sainte Église ravagée par des pestes spirituelles.

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de senex
  • Le blog de senex
  • : A propos de la survie et du retour à Rome de SS Paul VI Les trésors de la doctrine catholique à votre service pour préparer l'avenir
  • Contact

Recherche

Liens