Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 janvier 2013 1 07 /01 /janvier /2013 06:05

giotto.jpg

 

Enseignements divins  à Sœur Marie du Sacré-Cœur Pourquoi la souffrance ?1/6

 

AVANT PROPOS

La souffrance fait peur ; on se cache vite la tête sous le sable comme une autruche. Ce n’est pas un bonne politique. Notre Seigneur nous dit pourquoi il y a  la souffrance en nous et dans le monde. C’est Son secret Royal .La sagesse est la vertu des rois. Ne nous laissons pas trop impressionner a priori par les mots qui font peur comme croix, mortification, pénitence sacrifice etc..Jésus, avec une immense miséricorde, nous en explique le sens, la valeur ; tout ce qui nous rebute devient alors plus clair et nous parle de vie, de la vie de l’homme nouveau dont Il est le Modèle. Ce qui doit mourir, c’est ce qui ne veut pas se conformer à ce tout nouveau Modèle. Et ce renoncement au « modèle périmé » ne se fait pas sans douleur. N’ayez pas peur. Ces paroles à Sa confidente sont pour nous, à une phase critique de la Vie de l’Église ne peut pas renier la croix sous peine de perdre toute cohérence.

Pour beaucoup ces enseignements seront la découverte du Trésor caché…Il faut donc les lire et les relire, les méditer  et les prier.

 

                 « Jésus me parla encore une autre fois sur la souffrance, et me dit: « Ma fille, les années s'écoulent; les siècles s'accumulent et les hommes se succèdent. J'ai jeté un regard sur la terre, et J'ai vu tous les hommes passer leurs jours dans la peine et la douleur, arroser la terre de l'eau de leur sueur et de leurs larmes. L'enfant, à peine sorti du sein de sa mère, fait entendre ses cris en entrant dans le lieu de son exil; il commence sa vie par les larmes, il la finit par la douleur. Pendant les premières années de sa vie, n'ayant pas assez de connaissance pour qu'il éprouve de grandes souffrances, son jeune cœur ne laisse pas d'être affligé par des déplaisirs enfantins parce qu'il est enfant, et les larmes qu'il répand pour ces déplaisirs ne sont qu'un apprentissage de celles qu'il versera avec plus d'amertume dans un âge plus avancé. De l'enfance, passez à toutes les conditions de la vie; interrogez les riches et les pauvres, les puissants et les faibles, les ignorants et les savants, les princes et les sujets; demandez-leur s'ils sont soumis à la peine, à la souffrance, à la tribulation, et tous vous répondront par un profond soupir. Oui, Ma fille, il y a des peines pour tous, pour les justes comme les pécheurs, pour les parfaits comme pour les imparfaits. L’homme a été condamné à la souffrance à cause de sa révolte contre Dieu, et la souffrance s'est répandue sur le monde comme une malédiction portée contre le péché. Mais quelle n'est pas la bonté et la miséricorde de Dieu ?  La souffrance qui était malédiction, Il l'a rendue bénédiction pour l'homme. Il l’a rendue bénédiction, en lui permettant de mériter. Acceptez donc la souffrance, Ma fille ; elle expiera tous vos péchés et la peine due à vos péchés .Acceptez la souffrance; elle vous méritera un poids éternel de gloire dans le ciel. Ah! Ce n'est pas trop cher acheter la félicité éternelle par quelques peines passagères, par des peines d'un moment. Acceptez la souffrance; elle vous unira à Dieu sur la terre, elle vous unira à Lui à jamais dans la Patrie qui n'aura jamais de fin « A suivre

 

 

Partager cet article
Repost0
6 janvier 2013 7 06 /01 /janvier /2013 05:59

jesus-casts-out-demons

 

                                    Aveux de l’enfer.(Editions DFT) Révélations au cours d’exorcismes

‘Voir aussi  Kreuzer – Saint Léchitiel (DFT)

 

B :Encore  une fois, ne regardez ni à droite, ni à gauche! Priez le Saint Ange Léchitiel, l'Ange du Mont des Oliviers qui vous tendra le Calice de la force!  Sur sa poitrine est croisée l'étole sacerdotale, la vraie étole sacerdotale, selon le Grand Prêtre éternel et comme cela doit être, selon le Sacerdoce du Christ, selon la vraie Épouse du Christ, comme l'Eglise devrait l'être. Sur le bouclier qu'il porte, en outre, il porte aussi …. Je ne veux plus parler! - (Adjurations de l'exorciste)

 

B : En plus du Très-Haut sur le mont des Oliviers, il porte aussi le bouclier du combattant du Christ et le sceau de la fin des temps. Il porte le sceau des temps de la fin sur son bouclier, le signe des révélations et du Juge éternel. Il a une grande croix lumineuse: c'est le signe du temps de la fin.

 

Invoquez-le spécialement maintenant, pour le Pape Paul, VI aussi et pour la Sainte Église entière ! Invoquez Catherine Emmerich qui a déjà vu tout cela d'avance et a dû en partie souffrir et prier à l'avance. Maintenant, Il est venu, ce temps dont elle parla en liaison avec Rome et l'Église. Invoquez tous les saints Anges ! Publiez encore autant que possible le  tract avec les prières pour la sainte Eglise, le chapelet des larmes, la prière du Chemin de Croix, l'assaut de prières à tous les saints Anges, au Sang du Christ, le chapelet des saintes Plaies et aussi surtout à l'Archange Saint Michel, et toutes les prières dont nous avons dus parler à l'époque. Ressortez-les, diffusez-les, exposez-les et priez, même si cela vousest pénible! Priez, sacrifiez-vous et expiez, et invoquez le Très Haut et les saints Anges afin qu'ils combattent maintenant avec vous  dans ce violent combat final et dans cette lutte pour la Sainte Église.

 

Je dois dire, moi Béelzébuth, sur l'ordre de Jésus-Christ, du Transfiguré ( exorcisme du 6 AOUT 1989)sur l’ordre de la Mère la Mère des grâces de Montichiari et sur l'ordre de la grande et sainte Reine des Anges, je dois dire et souligner

 

 Encore une fois : Elle se tient là avec la Couronne et le Sceptre, entourée des Anges et Archanges ; avec une puissante Couronne et une grande force elle se tient là ! Elle me force à dire : vous êtes sur le bon chemin! Tenez bon !Pendant toutes ces années, Elle m'a forcé, moi Béelzébuth et les démons, à parler contre tous les obstacles et toutes les attaques.( en révélant le plan de l’enfer)

 

 Elle nous a forcés à dire la vérité, bien que nous ne le voulions pas (C'est la maudite et damnée vérité! ELLE NOUS A FORCÉS A DIRE LA VÉRITÉ TOUTES CES ANNEES; la vérité que nous ne voulions pas.44

Maintenant, ELLE VIENDRA BIENTOT LA GRANDE QUI FOULE AUX PIEDS LES SERPENTS .Elle restera Celle qui triomphe sur nous, les démons, au Nom de la Très Sainte Trinité. Et la Très Sainte Trinité sera victorieuse au-dessus da la Sainte Église Catholique, apostolique et romaine. Le temps vient du triomphe! Réconciliez-vous tous les uns avec les autres ! Tenez bon… !

 

Priez ,priez, et tenez bon! »

 

 

 

Partager cet article
Repost0
5 janvier 2013 6 05 /01 /janvier /2013 02:51

jesus-casts-out-demons

Aveux de l’enfer (suite)Ed DFT. Extraits de l’exorcisme du  9 Juin 1989  En la fête du Chef sacré de Jésus en l’octave de la fête du Sacré -Cœur

                                            Attendre dans la foi et la Charité, avec SS Paul VI

 

B : Suivez votre chemin sans vous égarer, le chemin de la Foi et de l’Amour. LE PAPE PAUL VI VIT, je dois encore le dire pour terminer, pour votre consolation. Il n’est pas mort! Il vit, il est vivant, ET LUI AUSSI DOIT VIVRE DANS UNE TRES GRANDE RETRAITE ET UNE TRES GRANDE PATIENCE. C’est encore beaucoup plus pénible que pour vous, de ne pas pouvoir parler alors qu’il est le Chef et devrait annoncer au monde entier qu’il est le vrai Pape. Le Pape Paul VI est le vrai Chef de l'Église. Mais il ne pourra parler que quand son heure sera venue. Elle est (presque) venue! Elle est très proche ! Il parlera dans très peu de temps ! SES PAROLES DÉPLACERONT PRESQUE DES MONTAGNES d’une certaine façon! En tous cas, ceux qui le suivront et le croiront, et les autres aussi, seront remués. Il fera ce que le Ciel veut. Le Ciel vous donnera des instructions en son temps, quand Il le voudra, et vous dira ce que vous devez faire. Vous recevrez des instructions quand la Sagesse Éternelle, Son Chef Sacré, le Siège de la Divine Sagesse, l’aura décidé pour vous. Que Sa Volonté se fasse, MEME SI JE NE LA COMPRENDS Pas  ! Voilà là comment vous devez prier! Que Votre Volonté s’accomplisse, même si elle fait mal ! Que Votre Volonté soit faite, où que j'aille, où que je soie! » 

 

« Accordez, o mon Dieu, que les esprits s’unissent dans la Vérité et tous les cœurs dans la Charité » Cette prière de Saint Pie X a été imprimée sur son image d’ordination par SS Paul VI. Elle rejoint parfaitement la demande de Notre Seigneur à Térésa Higginson  de joindre dans une même dévotion à Sa Sainte Humanité Son Chef Sacré et Son Sacré -Cœur, car dit -t’Il : le cœur sans l’esprit est incapable de mérite :si un homme est privé de connaissance, que peut bien faire son cœur ? »

Partager cet article
Repost0
4 janvier 2013 5 04 /01 /janvier /2013 05:42

jesus-casts-out-demons

Aveux de l’enfer. Les réprouvés forcés de témoigner de la Vérité suite.  Extrait d’exorcismes.(ED. DFT 1988)

 

« Dieu, voyant l’incrédulité des hommes se sert des démons pour ranimer la foi »

                    Offrez quotidiennement vos souffrances unies aux mérites de Jésus et de Marie

Judas = Il faut et l'on doit prier quotidiennement: "Père céleste, je vous offre la cruelle Passion de Jésus-Christ avec tous Ses mérites et toutes les souffrances de Sa très sainte Mère, Ses peines, Ses mérites et les mérites de tous les Saints et Bienheureux du Ciel. J'offre cela en union avec mes souffrances, mes luttes, mes misères, mes fatigues, mes travaux et mes peines. J'offre cela pour mes péchés et ceux de mon prochain, ceux du monde entier et pour la Sainte Église. Sainte Mère du Ciel, faites fructifier cela, là où c'est le plus nécessaire et comme la Très Sainte Trinité le veut. Que se convertisse le pécheur qui peut être maintenant converti par mes souffrances et par celles du prochain qui les accepte de bonne grâce. J'unis toutes ces souffrances aux vôtres. Aidez-moi ! Assistez-moi dans mon combat. Assistez-moi, vous tous les saints chœurs des Anges, tous les Anges du jour, tous les Saints du jour, et tous les Saints et Bienheureux du Ciel! Ne m'abandonnez pas! Portez-moi! Que la Très Sainte Trinité, par votre intercession, me donne la force de soutenir le combat du jour et de l'heure de ma mort, ainsi soit-il !

 

Une petite remarque : Le réprouvé est forcé par la Toute Puissance Divine s’exerçant dans l’exorcisme de rappeler que l’agonie qui précède la mort est un combat, l’ultime combat pour ou contre Dieu. Les démons insinuent le désespoir, les anges gardiens donnent leur ultime  conseil. L’âme est, jusqu’au dernier moment, libre .Le démon ne peut forcer à haïr, l’ange ne peut la forcer à aimer. Méfions nous des témoignages de « vie après la mort » qui présente l’agonie comme un passage en douceur, sans lutte, dans un « éblouissement » surnaturel tel qu’il serait impossible de refuser le Ciel. Cette vision idyllique de l’agonie est une présomption qui entraine l’abandon des prières pour la bonne mort, si traditionnelle. Il faut rappeler que la religieuse polonaise Sœur Faustine avait écrit que les mourants recevaient au dernier moment une révélation céleste ultime et que seuls ceux qui voulaient aller en enfer  y allaient. ! Cette affirmation fut expressément condamnée par le Saint Office. Ce décret de condamnation fut abrogé par W… qui fit béatifier sa compatriote. Le diable avait gagné des points. On ne veille plus les agonisants qui meurent dans les hopitaux,  dans des solitudes atroces, sans famille, sans prières,  sans sacrements. Soyons donc de « garde spirituelle » auprès d’eux. L’offrande de toutes les messes qui se célèbrent à travers le monde pour les mourants est une haute tradition à développer car les guerres , les accidents, les suicides causent à tout moment des ravages affreux.

« Je m’unis à toutes les messes qui se célèbrent à tout instant dans le monde et je les mets entre les mains de Marie, Médiatrice de toutes grâces, afin qu’elle obtienne par cette présentation du Très Précieux Sang de Jésus à la Sainte Trinité la délivrance des âmes du Purgatoire, le soulagement des mourants, la conversion des pêcheurs et la persévérance des justes »

ET NOUS Y AJOUTERONS  LE RETOUR DE SS Paul VI,Pape légitime en exil

Partager cet article
Repost0
3 janvier 2013 4 03 /01 /janvier /2013 04:57

jesus-casts-out-demons

                                       Aveux de l’enfer suite 26/10/81986  (DFT) Extraits d’exorcismes

 

                                                  SUBLIMITÉS DE NOTRE-SEIGNEUR JÉSUS-CHRIST

 

Judas : Grandes étaient les œuvres du Maître. Grande était la vertu de Sa Passion et de Sa Croix. Grandes et parfaites étaient Ses vertus. Grandes : sublimement ardentes étaient Ses prières. Quand Il priait, les montagnes tremblaient presque. Quand Il priait, la nature entière, pour ainsi dire, se mettait à trembler. Quand simplement Il levait les yeux au Ciel vers Son Père, alors les anges restaient comme stupéfaits, et les pierres s'attendrissaient presque, devant une telle sublimité et une telle sainte ferveur. Ardente était Sa prière au Ciel, jour et nuit. Jour et nuit, quand Il priait il y avait là devant nous, un vrai homme de prière. Une telle majesté et une telle prière n'ont pas d'égal. Nous, les apôtres et moi-même,(Judas) nous étions vraiment attirés. Il saisissait en nous ce qu'il y avait de plus caché, jusqu'à la moëlle, de telle  façon que nous éprouvions ce que veut dire prier, de telle sorte que nous aussi nous priions  avec ferveur, du moins nous nous y efforcions. Il me faut dire que les autres apôtres priaient aussi ; je priais, moi aussi j'ai appris à connaître cette prière ardente .Mais c'est quand j'ai arrêté de prier que j'ai commis la faute, parce que j'avais trop peu cru, parce que j'ai laissé beaucoup trop d'importance  au doute …J'ai beaucoup trop voulu ne croire que ce que je voyais. Et cependant, j'ai vu de nombreuses œuvres de mon Maître. J'ai vu de mes propres yeux comment Il guérissait les malades. J'ai vu de mes propres yeux … _Je  ne veux plus parler ! - (Exorcisme et adjurations)

J : J'ai vu de mes propres yeux quelle vie pure et vertueuse Il menait ; moi-même j'ai été fasciné durant un certain temps. Moi-même j'ai été attiré. Mais en même temps, j'étais aussi un de ces hommes dont le Christ, 1e Très -Haut, disait: "Au temps de la tentation, ils chutent". Et c'était mon destin... Les autres apôtres se sont battus pour la Vérité et pour leur foi .Ils ont agi dans ce sens. Ils ont aussi essayé de croire, où cela leur semblait difficile, là où il n'était pas si aisé de croire. Bien sûr les apôtres qu'Il a enmené avec Lui sur le Mont Thabor, avaient d'une certaine façon plus de facilité à croire, car ils virent la Transfiguration. Ils virent un peu plus profondément dans Sa sublime Divinité et Sa majesté. Mais,  à vrai dire, ils le méritaient. Ils étaient très dévoués au Christ. C'est pourquoi le Maître les a choisis, et les a emmenés avec Lui sur le Mont Thabor. Rien n'est fait au hasard. Il ne servira pas tout sur un plateau à quelqu'un. Ne croire que ce que l'on voit, il n'y a rien de difficile à cela, il n'y a besoin d'aucune vertu. Mais croire sans avoir vu, cela nécessite l'assentiment de l'homme. Tout doit être mérité et obtenu par les efforts personnels. Et à ce propos, je dois dire, moi Judas Iscariote …. Je  ne veux plus parler ! (Exorcisme, adjurations)

Judas : Vous devez répéter : "Bienheureux ceux qui croient sans avoir vu » Les paroles de Mon Maître…Ce qui peut encore se dire: "Si j’avais une Foi capable de soulever les montagnes, sans avoir la Charité, alors je ne serais rien". Même si cela veut dire la même chose, le plus important est cependant "Bienheureux ceux qui croient sans avoir vu !". Cela concerne de nos jours tout le catholicisme; oui, toute l’humanité. Cela la concerne, et c’est une vraie tragédie que cela puisse la concerner (au regard de l’actuelle perte de la Foi dans le monde), quand on voit la profondeur et la vérité de la Foi Catholique. Je ne veux plus parler ! …- (Exorcisme)

Judas : Vous pouvez lire dans la Bible, ce que mon Maitre disait. Jésus-Christ par exemple dans les évangiles : "Le Royaume des Cieux souffre violence. Seuls ceux qui se feront violence y arriveront. C’est le contraire que proclame l’église moderniste, dont l’enseignement n’a pratiquement plus rien à voir avec celui de mon Maître. Le modernisme proclame  aujourd’hui un enseignement du laisser-aller, d’un monde facile mais qui va à la perdition pour finir. Jamais on ne l'entend proclamer un enseignement sur la voie des forts et tout ce qui en découle, pour aller au Ciel. C'est pourquoi, l'homme de la rue prend le chemin de la perdition, parce que tout enseignement "catholique moderniste" donné aujourd'hui ne parle que d'aide du prochain, d'ouverture aux autres, de fraternité et de vie facile. Ella va totalement à l'encontre de l'enseignement de mon Maître, des Évangiles et de toute la Bible. Vous ne pouvez pas par exemple venir au devant  du protestantisme et marcher à sa rencontre, si vous voulez garder et enseigner le vrai enseignement catholique le vivre et le proclamer, car le protestantisme n'est qu'une chute, un amollissement et un aplatissement général "pour ainsi dire, de la totalité de la vraie Foi. Je ne veux plus parler ! - (Exorcisme, adjurations)"

 

                                       Aveux de l’enfer suite 26/10/81986  (DFT) Extraits d’exorcismes

 

                                                  SUBLIMITÉS DE NOTRE-SEIGNEUR JÉSUS-CHRIST

 

Judas : Grandes étaient les œuvres du Maître. Grande était la vertu de Sa Passion et de Sa Croix. Grandes et parfaites étaient Ses vertus. Grandes : sublimement ardentes étaient Ses prières. Quand Il priait, les montagnes tremblaient presque. Quand Il priait, la nature entière, pour ainsi dire, se mettait à trembler. Quand simplement Il levait les yeux au Ciel vers Son Père, alors les anges restaient comme stupéfaits, et les pierres s'attendrissaient presque, devant une telle sublimité et une telle sainte ferveur. Ardente était Sa prière au Ciel, jour et nuit. Jour et nuit, quand Il priait il y avait là devant nous, un vrai homme de prière. Une telle majesté et une telle prière n'ont pas d'égal. Nous, les apôtres et moi-même,(Judas) nous étions vraiment attirés. Il saisissait en nous ce qu'il y avait de plus caché, jusqu'à la moëlle, de telle  façon que nous éprouvions ce que veut dire prier, de telle sorte que nous aussi nous priions  avec ferveur, du moins nous nous y efforcions. Il me faut dire que les autres apôtres priaient aussi ; je priais, moi aussi j'ai appris à connaître cette prière ardente .Mais c'est quand j'ai arrêté de prier que j'ai commis la faute, parce que j'avais trop peu cru, parce que j'ai laissé beaucoup trop d'importance  au doute …J'ai beaucoup trop voulu ne croire que ce que je voyais. Et cependant, j'ai vu de nombreuses œuvres de mon Maître. J'ai vu de mes propres yeux comment Il guérissait les malades. J'ai vu de mes propres yeux … _Je  ne veux plus parler ! - (Exorcisme et adjurations)

J : J'ai vu de mes propres yeux quelle vie pure et vertueuse Il menait ; moi-même j'ai été fasciné durant un certain temps. Moi-même j'ai été attiré. Mais en même temps, j'étais aussi un de ces hommes dont le Christ, 1e Très -Haut, disait: "Au temps de la tentation, ils chutent". Et c'était mon destin... Les autres apôtres se sont battus pour la Vérité et pour leur foi .Ils ont agi dans ce sens. Ils ont aussi essayé de croire, où cela leur semblait difficile, là où il n'était pas si aisé de croire. Bien sûr les apôtres qu'Il a enmené avec Lui sur le Mont Thabor, avaient d'une certaine façon plus de facilité à croire, car ils virent la Transfiguration. Ils virent un peu plus profondément dans Sa sublime Divinité et Sa majesté. Mais,  à vrai dire, ils le méritaient. Ils étaient très dévoués au Christ. C'est pourquoi le Maître les a choisis, et les a emmenés avec Lui sur le Mont Thabor. Rien n'est fait au hasard. Il ne servira pas tout sur un plateau à quelqu'un. Ne croire que ce que l'on voit, il n'y a rien de difficile à cela, il n'y a besoin d'aucune vertu. Mais croire sans avoir vu, cela nécessite l'assentiment de l'homme. Tout doit être mérité et obtenu par les efforts personnels. Et à ce propos, je dois dire, moi Judas Iscariote …. Je  ne veux plus parler ! (Exorcisme, adjurations)

Judas : Vous devez répéter : "Bienheureux ceux qui croient sans avoir vu » Les paroles de Mon Maître…Ce qui peut encore se dire: "Si j’avais une Foi capable de soulever les montagnes, sans avoir la Charité, alors je ne serais rien". Même si cela veut dire la même chose, le plus important est cependant "Bienheureux ceux qui croient sans avoir vu !". Cela concerne de nos jours tout le catholicisme; oui, toute l’humanité. Cela la concerne, et c’est une vraie tragédie que cela puisse la concerner (au regard de l’actuelle perte de la Foi dans le monde), quand on voit la profondeur et la vérité de la Foi Catholique. Je ne veux plus parler ! …- (Exorcisme)

Judas : Vous pouvez lire dans la Bible, ce que mon Maitre disait. Jésus-Christ par exemple dans les évangiles : "Le Royaume des Cieux souffre violence. Seuls ceux qui se feront violence y arriveront. C’est le contraire que proclame l’église moderniste, dont l’enseignement n’a pratiquement plus rien à voir avec celui de mon Maître. Le modernisme proclame  aujourd’hui un enseignement du laisser-aller, d’un monde facile mais qui va à la perdition pour finir. Jamais on ne l'entend proclamer un enseignement sur la voie des forts et tout ce qui en découle, pour aller au Ciel. C'est pourquoi, l'homme de la rue prend le chemin de la perdition, parce que tout enseignement "catholique moderniste" donné aujourd'hui ne parle que d'aide du prochain, d'ouverture aux autres, de fraternité et de vie facile. Ella va totalement à l'encontre de l'enseignement de mon Maître, des Évangiles et de toute la Bible. Vous ne pouvez pas par exemple venir au devant  du protestantisme et marcher à sa rencontre, si vous voulez garder et enseigner le vrai enseignement catholique le vivre et le proclamer, car le protestantisme n'est qu'une chute, un amollissement et un aplatissement général "pour ainsi dire, de la totalité de la vraie Foi. Je ne veux plus parler ! - (Exorcisme, adjurations)

 Béni soir celui qui vient" au Nom du Seigneur""In Nomine Domini"

Partager cet article
Repost0
2 janvier 2013 3 02 /01 /janvier /2013 07:54

jesus-casts-out-demons.jpg

    Aveux de l’enfer. Suite  Extraits d’exorcismes 26-10-1986  (DFT)               

 

                                                                     LA PRIÈRE qui plait à Dieu

Judas : Il existe dans la prière une grande Force. On ne peut pas se passer de la prière, lorsque l’on veut aller au Ciel. Mais dans l'Église moderniste, il n’est plus fait cas de la prière, la vraie, ou bien il s'agit de prières, supplications ou intercessions qui, pour la plupart, ne sont pas agréables à Dieu. On doit prier pour ceux qui ont faim, pour les malades, pour qu'ils supportent avec patience leurs souffrances. Mais jamais on ne doit prier pour se rendre obligeant vis-à-vis d’un proche, ou pour un certain rapprochement, ou pour la fraternité avec des proches, ou quelque chose dans le genre. C'est une absurdité que le Très-Haut ne désire pas. Il veut que vos frères incroyants ou désorientés reviennent à la Vraie Foi Catholique et se mettent à suivre le Christ. Je ne veux plus parler ! (Exorcisme)

 

Cette parole  est importante et mérite commentaire.

 

            Prier pour ceux qui souffrent  et faire son possible pour les soulager concrètement est un devoir. Mais ce qui plait à Dieu, c’est que l’on ne perde pas de vue que rien ne Lui échappe et qu’Il permet ces souffrances en vue non pas du confort immédiat , mais de la vie éternelle , qui est Son projet à Lui. C’est tout le mystère de la Croix Salvatrice. On doit donc demander pour notre prochain tout ce que contient la prière révélée par Jésus : le Notre-Père, le Pater Noster qui contient tout ce qui constitue la prière qui plait à Dieu et qui est toujours exaucée, en ce monde ou en l’autre. Mais attention à l’insolente traduction moderne : Ne nous soumets pas à la tentation .Seule la prière traditionnelle plait à Dieu et au Ciel entier, car c’est une louange, une demande, une obéissance  communes, d’une seule voix. Il faut aimer la réciter en latin, la langue sacrée, commune à tous les temps et tous les lieux.

              Pour qui faut-il prier ? Non pas pour des thèmes généraux abstraits, comme la paix dans le monde, la tolérance, le dialogue, la fraternité humaniste , thèmes laïcs qui donnent bonne conscience, mais qui sont aussi évoqués dans les loges. La  prière actuelle dite œcuménique est sans fruit, comme le montre les  tragicomédies d’Assise  ou les visites dans les temples, mosquées et autres synagogues.La seule vraie prière œcuménique est celle qui demande le retour des âmes désorientées ou incroyantes à la vraie foi, au seul Sauveur Notre – Seigneur Jésus-Christ, à l’Église catholique une sainte et apostolique.

Partager cet article
Repost0
1 janvier 2013 2 01 /01 /janvier /2013 05:45

lavoix10

 

                                          Jésus, Lumière du monde et Soleil de justice. Suite -2/2

 

« Je suis le Soleil, non de l'injustice qui sépare de Dieu, mais de la justice qui unit à Dieu.

C'est avec raison qu'on a comparé le Fils de l'homme au soleil. qui éclaire le monde, car Je suis le vrai Soleil qui fait briller sur les hommes les rayons de Sa lumière, qui les bénit par Sa chaleur vivifiante et les gouverne et les dirige par Ses mouvements. Je suis le Soleil du monde, du monde surnaturel, du monde fait pour l'éternité. Je suis l'Image de Mon Père, bien mieux que le soleil matériel qui vous éclaire; car celui-ci n'est l'image de Dieu que dans l'esprit des hommes, tandis que Je suis l'Image réelle, véritable et éternelle de Mon Père. Je suis le Soleil, non-seulement lumière et chaleur du monde, mais le Soleil plein d'action qui a fait le monde, et qui le vivifie.

 

Quatre mille ans après la création de l'homme, Moi, Lumière incréée, éternelle, subsistante dans la Divinité, Lumière de Dieu, Lumière qui était Dieu, J’ai voulu M'unir et M'incorporer à Mon humanité, pour manifester par cette humanité le Soleil de l'éternelle Justice. Je suis venu dans le monde des âmes éclairant tout de Ma lumière, ceux qui sont venus avant Moi comme ceux qui sont venus après, comme le soleil éclaire tout ce qui est au-dessus et au-dessous de lui.  

Je suis venu, non seulement pour montrer Ma Lumière, non seulement pour rendre la justice, non seulement pour rappeler Dieu, mais encore pour rendre les hommes participants de Mon Trône du Ciel, participants de Ma Justice, participants de Ma Divinité. " Le Soleil matériel éclaire et entretient la vie; le véritable Soleil de justice, qui est le Fils de l’homme, transforme en Sa propre lumière et donne Sa vie.

Le soleil matériel brûle, quand il se rapproche trop de la terre; le vrai Soleil de justice, qui est le Fils de l'homme, transforme en Lui-même à mesure qu'on se rapproche de Lui.

Le soleil matériel est réfléchi dans l'océan, mais parait toujours distinct de celui qui le reflète ; le vrai Soleil de Justice, qui est le Fils de l'homme, ne se reflète pas seulement dans l’âme chrétienne, Il habite en elle et la transforme en Lui.

 

Oui, Ma fille, Je suis le vrai Soleil de justice, et, des hauteurs inaccessibles du Sein de Mon Père, Je descends au plus profond de l'âme des hommes ; des splendeurs de la Divinité, Je descends dans les ténèbres de l'humanité, pour lui communiquer tout ce qui m'appartient. De même que Mon Père, par Sa Génération éternelle, Me communique et Sa vie et Son existence, de même, par Ma génération temporelle, Je communique à l'humanité Ma  Divinité et Ma lumière. Je m'établis en elle comme un conquérant légitime dans le royaume qu'il a conquis, et Je perfectionne l'être créé par le don et la communication de Mon être incréé. Or, cette communication, cet établissement, ce don de Ma lumière à la créature, ne sont pas pour le temps seulement, ils sont pour l'éternité. Mes dons sont sans repentance; Je donne de bon cœur et Je donne pour toujours. Ma lumière est incorruptible, elle est éternelle; Je puis la donner et Je la donne réellement pour l'éternité. Comme elle a brillé dans le temps, ainsi elle brillera dans l'éternité ; car dans le Ciel il n'y aura jamais, comme il n'y a jamais eu d'autre lumière que Ma lumière.

 

Ah! Qui pourra jamais comprendre combien est précieuse pour les âmes la lumière du vrai Soleil de justice!

L'astre qui brille au Ciel est si beau, si grand, si prompt dans ses mouvements, si réglé dans sa course, qu'on ne saurait jamais assez admirer cette œuvre du Créateur.

Combien est plus admirable le vrai Soleil de justice!

Sa beauté est la beauté de Dieu, sa grandeur, l'immensité de Dieu! la promptitude de ses mouvements est incalculable à tout esprit créé, la règle de sa course est invariable et toujours la même et repose sur la volonté divine, qui fait tout ce qui Iui plaît.

L'astre qui brille an ciel l'emporte sur toutes les autres créatures inanimées.

  Quelle créature l'emportera jamais sur le vrai Soleil de Justice, qui est le Fils de Dieu?

  L'astre qui brille au Ciel est nécessaire au monde pour éclairer le monde, pour le vivifier, pour le féconder.  Que deviendrait le monde des âmes  sans le vrai Soleil de justice ? Ténèbres et mort.

L'astre qui brille au ciel est si ravissant qu'on ne se lasse jamais de le regarder, et que l'homme aveugle est bien malheureux parce qu'il ne jouit pas de sa lumière.

Quelle beauté surpassera jamais la beauté du vrai Soleil de Justice, et quel malheur égale celui du pêcheur, pauvre aveugle qui ne regarde pas Ma lumière?

L'astre qui brille au Ciel est pour le temps, il a eu un commencement, il aura une fin.

Le vrai Soleil de Justice est pour l'éternité; il brille pour l'âme, il n'a jamais eu de commencement, il n'aura jamais de fin.

 

Ah! Ma fille, que la vue de la lumière que vous apercevez à cette heure vous attache toujours au foyer qui la produit, au soleil de justice qui est Moi-même. N'ayez plus d'yeux que pour cette lumière, n'ayez plus de chaleur que la chaleur de cette lumière, d'autre fécondité que la fécondité produite par cette lumière, d'autre entretien de votre vie que celui de cette lumière.

Plaignez les pauvres pécheurs qui marchent loin de Moi dans les ténèbres et dans la mort; attachez-vous à Moi, Je serai votre lumière et votre vie; Je serai un jour aussi votre récompense puisque Dieu a fait votre front pour regarder le ciel en face ; n'imitez point ces âmes malheureuses qui, semblables aux animaux sans raison que Dieu a faits inclinés vers la terre, loin de porter en haut leurs regards, les tiennent toujours fixés en bas par leurs pensées, leurs inclinations, leurs désirs, leurs affections. La terre est sous vos pas pour que vous la fouliez aux pieds, le ciel est sous votre regard pour que vous le regardiez sans cesse. Ma fille, Je veux être votre ciel et dans ce ciel Je ferai briller Mon Soleil, et Mon Soleil vous éclairera par Sa lumière, vous réchauffera par Sa chaleur et vous revêtira de Son éclat. »

 

 

 

Partager cet article
Repost0
31 décembre 2012 1 31 /12 /décembre /2012 17:31

leconomie-bord-gouffre-sarkozy-L-1.jpg

Seul le retour de SS Paul VI, Pape légitime en exil, peut sauver l’Église et le monde de la spirale du mensonge, qui précipite les âmes  dans le gouffre infernal. De toute notre foi, en toute charité, nous en  avons la ferme espérance .Que sonne l’Heure de Dieu et que les aveugles voient. Il n’y a pas de vœu plus important pour les temps qui viennent…et qui seront calvaires avant d’être résurrections. Le Corps doit passer où est passée la Tête. Nous savons que Dieu est fidèle à Ses promesses.Nous n’avons donc pas d’autre désir, d’autre vœu : Que Sa Volonté soit faite … !

 

Merci à tous nos fidèles amis. Il ya des gens qui préparent le grand soir…préparons ensemble le grand matin…

Partager cet article
Repost0
31 décembre 2012 1 31 /12 /décembre /2012 06:23

lavoix10

                                        Jésus-Christ, Lumière du monde et Soleil de Justice

               «  Pour vous qui craignez Mon Nom, le Soleil de Justice se lèvera, portant la guérison dans Ses rayons. »         (Malachie 4, 2 / 3, 20)

« O Splendeur de la Lumière éternelle et Soleil de Justice ; venez et donnez la lumière à ceux qui gisent dans les ténèbres et dans l’ombre de la mort »Grande Antienne de l’Avent.                            

                             Extrait des lettres de Sœur Marie du Sacré-Cœur(Ed.Téqui) 1/2

« Je possédais un jour Jésus dans mon cœur. Je lui offrais mes adorations, mes remerciements et mon amour; je m'abandonnais à Lui tout entière, en lui disant : Seigneur Jésus, voici Votre servante,

Aussitôt,je vis une lumière d'un éclat supérieur à toute autre lumière. Est-ce avec les yeux du corps ou de l'âme? Je ne sais; mais je l’ai vue, et, malgré son éclat, je n'en ai point été éblouie, car cette lumière était en même temps d'une douceur inexprimable. De son foyer, elle se répandit sur moi, et quand, pour ainsi parler, je fus transformée en cette lumière, ou que je ne fis plus qu'un avec elle, tout disparut à mes regards, je n'aperçus que Jésus qui vint à moi et me releva au moment même où je tombai à Ses genoux pour l'adorer. Il me dit: « Ma fille, Je suis la lumière du monde et Je vous donne à cette heure une idée de cette lumière que Je suis venu apporter aux hommes. Ma lumière n'éclaire pas seulement les yeux du corps, elle éclaire aussi l'âme, l'esprit et le cœur, et celui  qui a une fois bien regardé cette lumière, n'en désire jamais d'autre, parce qu'elle lui suffit, et qu'elle ne le laisse en aucun temps dans les ténèbres.

              «  Ma lumière produit dans les âmes les mêmes opérations que dans le sein de Mon Père qui est au Ciel. Dans le sein de Mon Père, Ma lumière produit l'intelligence de la Divinité, règle les actes de la Divinité, et embrase de Ses feux la Divinité, pour unir éternellement les trois Personnes entre elles.

               Ma lumière aussi produit l'intelligence dans l'homme, règle les actes de l'homme, et embrase de ses feux le cœur de l'homme pour l'unir étroitement à Dieu.

                 Heureux sont ceux qui reçoivent Ma lumière, qui marchent guidés par Ma lumière, qui ne veulent d'autre lumière que Ma lumière, car ils ont la lumière véritable, la lumière qui ne passera jamais, qui n'aura même jamais d'éclipse pour eux, et qui les éclairera tant qu'ils ne lui fermeront point les yeux.

Dieu le Père est lumière, Dieu le Fils est lumière, Dieu le Saint-Esprit est lumière. Je suis comme le centre de ces trois lumières, et par Moi ces trois lumières n'en font qu'une. Dieu le Père regarde Sa lumière dans Ma lumière, et Dieu le Saint-Esprit, la lumière du Père dans celle du Fils. Voilà pourquoi Je suis appelé la Splendeur de la lumière éternelle, l'éclat de la gloire éternelle.

              Mais je ne suis pas seulement Splendeur de Lumière éternelle, Éclat de la gloire éternelle dans la Divinité; Je le suis aussi dans l'humanité et J'ai réuni toute la Lumière divine dans le corps et l’âme que J'ai pris en Mon Incarnation, et la force et la puissance de Ma divinité l'y ont concentrée et retenue au grand étonnement de la terre et du ciel.

 

                 Le ciel l'apercevait telle qu'il l'aperçoit dans le sein de Mon Père; mais la terre avait les yeux trop voilés pour  l'apercevoir. Trois de Mes disciples l'ont aperçue, comme vous l'apercevez en ce moment, pendant quelques instants; mais pour cela J’ai du les séparer de la terre, comme Je vous en ai séparée à cette heure; J'ai du fermer leurs yeux à toute autre vue matérielle et terrestre, comme J'ai fermé vos yeux, pour qu'ils ne vissent que Ma Personne et Ma gloire. Voilà comment les hommes Me verraient, s'ils étaient justes, s'ils étaient purs, s'ils étaient unis à Moi.

 

               Ils me verraient, dès le premier instant où ils jouissent de leur intelligence, Me lever à leurs yeux comme un soleil plein de gloire et de majesté. Ce soleil qu'ils verraient, serait sans orient, ni midi, ni couchant. Il serait toujours sous leurs yeux, et leurs yeux toujours fixés sur ce soleil. Ainsi, pour eux, il n'y aurait pas d'obscurité, mais toujours la lumière, et par cette lumière ils apercevraient, non les beautés de la terre qui passent, mais celles du ciel qui ne passent point. Cette lumière aurait pour eux tant d'éclat et de splendeur, que leurs yeux en seraient, non point éblouis, mais tout pénétrés; ils s'y attacheraient comme l'enfant au sein de sa mère.

 

                 Combien est petit le nombre de ceux qui cherchent Ma lumière, qui marchent à l'éclat de Ma lumière, qui se plaisent dans les splendeurs de Ma lumière. Vous savez pourquoi Ma fille, le nombre en est si petit; c'est  que Je suis la lumière, non du crime .et de l'iniquité, mais de la vertu; c'est que Je suis le soleil, non de l'injustice qui sépare de Dieu, mais de la justice qui unit à Dieu » (Etre juste, c’est rendre à chacun ce qui lui est dû. Jésus nous donne la lumière et l’énergie de la grâce  pour être juste)

A suivre

Partager cet article
Repost0
30 décembre 2012 7 30 /12 /décembre /2012 07:06

jesus-casts-out-demons

 

                                                                                Aveux de l’Enfer.(DFT) extraits d’exorcismes 1987 Suite

                                          L’esprit de domination de la femme conduit la famille à l’abîme

 

D = Comme j'ai déjà dû le dire, vous devez reconnaître que si la Très Haute, la Dame de l'Église(Les démons ne prononcent jamais le Nom de Marie), se mettait à genoux, se prosternait devant le Sacerdoce et l'Église, tous les hommes devraient d'autant plus se prosterner et spécialement tous les prêtres, les évêques, le Pape et les religieuses, devant tant de sublimité et de majesté. Mais je dois dire aussi à cet endroit que si la Très-Haute, la créature la plus pure, la Dame de l'Église qui n'a commis aucun péché, et qui rayonne d'une si grande pureté et d’une si grande grâce et impeccabilité, si elle-même s'inclinait par vénération, que veulent donc (il crie) les femmes aujourd'hui dans l'Église ? Qu'ont-elles donc à chercher dans le chœur de l'Eglise, je dois me répéter! Combien plus elles devraient s'agenouiller dans les bancs de l'église et prier pour avoir la grâce, la force et l'humilité ! Combien plus de grâces leur parviendraient dans les bancs ordinaires, si elles priaient à genoux et écoutaient l'évangile du prêtre, d'un diacre ou même d'un sacristain ! Au lieu qu'elles-mêmes s'avancent dans le chœur, prennent avec importance le livre en main et dans leur orgueil, sombrent presque dans le marécage de l'orgueil, quand elles se tiennent debout, devant, et croient être honorées de pouvoir ou de devoir lire à haute voix l'évangile ou autre chose, aux autres femmes et hommes et aux autres fidèles. Cela n'est pas voulu du tout par Dieu. C'est du sale orgueil et je dois dire de l'élévation,une élévation de femme, une fausse élévation, une élévation par soi pour ainsi dire, qui n'est pas et ne se trouve pas dans l'esprit de Dieu .Les femmes obtiendraient beaucoup plus de grâces, si, en toute humilité, prononçaient le "je servirai", même vis-à-vis de l'homme et de la famille , que quand elles veulent brandir le sceptre et triompher sur l'bomme comme cela arrive aujourd'hui déjà en beaucoup d'endroits. Tant de divorces seraient évités et pourraient être empêchés si la femme reconnaissait encore l’homme comme le chef, ce qu'il est, si elles se soumettaient à lui même là où cela lui est pénible (sauf bien sûr quand l’homme la mène au péché). Elle pourrait enseigner la véritable humilité et ainsi sauver ainsi son conjoint de la mort éternelle. Il n’en est pas moins vrai qu’aujourd'hui, la femme veut dominer l'homme, au lieu de l'inverse, et que les deux s'en vont vers l'abîme ; au lieu que la femme soit plus avisée et s’incline dans l'humilité, accueille en elle les grâces de la Messe, prie pour son mari, et pour ainsi dire le sauve de l'abîme, comme la Providence l’a déterminé pour la femme et aussi inversement. C'en est arrivé à ce point maintenant que la femme ne veut plus servir. C'est maintenant une désolation de voir comment la femme avec ses sales opinions orgueilleuses veut dominer l'homme et triompher, pas du tout dans l'esprit du bien. "Voici Je suis la servante du Seigneur, qu'il me soit fait selon votre parole » !

                C’est de cette façon aussi que la femme devrait prier. Elle devrait aussi accepter chaque enfant que Dieu, dans Son décret Eternel, lui a destiné. Au lieu de cela, le naturel de la femme se cabre. Elle se cabre dans son orgueil, la femme, et dit: « Cela, je ne le veux pas. Il ne manquerait plus que cela ! Je veux vivre bien et avoir quelque chose. Croyez-vous que je vais jouer à la bonne d'enfants, ou à la femme au foyer? A longueur d'années et sans reconnaissance, si cela doit être ? Je ne le ferai pas! Je veux être quelque chose ! Je veux être reconnue ! Je veux brandir le sceptre !", etc  - Je ne veux plus parler ! (Adjurations)

 

                  On comprend mieux la fureur des démons d’être forcés par la Toute Puissance Divine de révéler ainsi leurs plans de destruction de la famille, par la subversion du rôle pacifiant essentiel des femmes, de leur mission providentielle de transmission de la vie tant physique que spirituelle. La Révolution en tuant les pères, les prêres, les papes, les rois, les chefs de famille en bafouant leur autorité, désorganise toute vie terrestre. C’est la Bête, trois fois maudite.

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de senex
  • : A propos de la survie et du retour à Rome de SS Paul VI Les trésors de la doctrine catholique à votre service pour préparer l'avenir
  • Contact

Recherche

Liens