Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 mai 2013 6 18 /05 /mai /2013 05:40

00502769

Acte de Foi après la récitation du Credo

« Recommandez votre foi à Dieu : Notre-Seigneur a promis à Sainte Mechtilde que quiconque le ferait de la manière qui va suivre, y trouverait un puissant moyen de n'être jamais ébranlé dans la vraie foi jusqu'à sa mort."

        

« Cette foi que je viens de professer, je la recommande à Votre Toute-Puissance, O Père éternel, et je Vous prie de m'y affermir si solidement par Votre Force divine, que je ne l'abandonne jamais.

Je la recommande aussi à Votre impénétrable Sagesse, ô Fils unique de Dieu, et je Vous supplie de m'éclairer si vivement des rayons de Votre Divine Intelligence, que l'esprit d'erreur ne me pervertisse jamais.

Je la recommande enfin à Votre très tendre Bonté, O Saint-Esprit Consolateur, Esprit de Vérité et de Charité et je Vous supplie de la rendre tellement active en moi par la Charité dans toutes mes actions qu'à l'heure de ma mort elle soit entière et parfaite. »

Les prières de Sainte Mechtilde montrent qu’il est possible d’exprimer une prière alliant une doctrine très sûre et une profonde piété affective. La référence constante au dogme fondamental de la Sainte Trinité , Puissance, Sagesse et Bonté, donne à sa prière une profonde et forte beauté. Tête et cœur y sont étroitement unis. C’est l’intelligence qui dirige la volonté. Si l’esprit est dépourvu de clarté, s’il n’est pas bien nourri de solides connaissances, la volonté, puissance d’élan et d’attachement, court un grand risque de se perdre, faute de guide, de forme, de modèle. Le sentiment livré à son seul élan est comme une rivière qui n’a plus de rives .Il devient un marécage, un chaos, ou une agitation informe , infestée d’illusions.

C’est pourquoi il faut se méfier de ceux qui parlent exclusivement de l’amour-sentiment sans faire connaître ce qu’il faut aimer, et de quelle façon. L’antéchrist n’a pas d’autre moyen de séduction. Soyons méfiants à l’égard de prières modernes qui utilisent les grandes idées de paix, d’amour, d’unité, de grandes « valeurs »et qui éliminent la Sainte Trinité et Jésus-Christ, nommément invoqués, comme sources de la vertu de foi .Le Nouvel Age qui souhaite une « religion universelle, plus naturelle, sans dogmes est un nouveau paganisme, une ruse de l’Adversaire.

La foi est adhésion de l’esprit aux vérités révélées,et mieux à La Vérité faite homme (l’hébreu parle même d’une adhérence).La foi est une vertu, c’est à dire une force. C’est un acte de présence, éclairé ,ferme ,vivant dans les jours de ferveur comme dans les jours de sécheresse. Il faut se nourrir pour être forts et grandir. Saint Vincent de Paul disait à ses Filles de Charité, en pensant à l’Eucharistie « Vous voulez la Charité , mangez-en… »Il aurait pu en dire autant de la foi et de l’espérance…

Unissons nous à SS Paul VI « fort dans la foi »défenseur  et martyr du Credo ,comme nous  le révélera l’histoire. Patience. Il lui sera beaucoup pardonné.

Partager cet article
Repost0
17 mai 2013 5 17 /05 /mai /2013 04:00

titanic

Le porte-parole de B…., le « cardinal » Koch, dans une interview au Catholic World Report le 15 mai 2013, a proclamé que l'enseignement catholique traditionnel de la nécessité de prier  et d’agir pour la conversion des juifs n’est plus d’actualité.

« Nous, les chrétiens, en traitant avec les Juifs, n'avons pas à témoigner d'une voie de salut qui leur est complètement étrangère [l'acceptation de Jésus-Christ comme leur Seigneur et Sauveur], comme c'est le cas avec les autres religions.. Car le Nouveau Testament, est construit entièrement sur l'Ancien Testament.. Pour cette raison, l'Église catholique n'a pas de mission  envers les Juifs. »

 

Voilà ce que disait le grand Rabbin de Rome en 2001.

 « Les chrétiens devraient arriver à admettre que les juifs,  en vertu de leur élection originale et irrévocable, ainsi que de la possession et de l'observance de la Torah, possédent une voie vers le salut qui leur est propre, une voie pleine et spéciale qui n'a pas besoin de Jésus..."(Rabbin di Segni 2001) »

 

Il a gagné, Rome s’est convertie….à leur point de vue. Elle ira donc enseigner toutes les nations…. sauf les juifs. En toute « humilité » et repentance ?.

La Vérité est bafouée en cette Pentecôte 2013.L’Esprit de Vérité est chassé de Rome et prié de ne pas contrarier les projets des  meneurs antichrists.

 Parce Domine. C’est abominable…

 


"Il n'y a de salut en aucun autre (que Jésus-Christ) car nul autre Nom n'a été donné sous le Ciel aux autres par lequel nous devions être sauvés"(Saint Pierre Actes IV;8-14)

 

Partager cet article
Repost0
17 mai 2013 5 17 /05 /mai /2013 02:42

droppedImage

 L’esprit d’Assise ou la Vérité occultée…

(L’occultation est l’action de masquer une source de lumière)

Instructions à une religieuse italienne-12 septembre 1938

Ces paroles s’adressent à nous aussi qui vivons la Passion mystique de Jésus dans Son Église, frappée à la tête.(Voici l’ère du Saint Esprit-Ed. Tequi-1975)

Après la Sainte Communion, Jésus se montre comme Il fut durant la nuit de Sa douloureuse Passion ; assis, les yeux bandés, les mains liées, entouré des juifs qui Lui tendent le poing et le frappent à la Tête, l'air railleur, ils s'inclinent devant Lui par dérision ...

J'en éprouve un serrement de cœur. Il me semble qu'Il demande réparation pour de tels outrages, aussi je me propose de lui offrir ma Communion les trois jours suivants. Je fais ainsi en méditant cette douloureuse scène. ce mystère !...

        

Le 13, Jésus me dit :

NS -C'est à la tête, maintenant, que sont dirigés les coups de Mes enfants. En visant à la tête, en faisant un mauvais usage de leur intelligence, ils Me frappent à la partie la plus noble. Je suis dans l'Église et dans la société, dans les individus et dans les collectivités. C'est vers Moi que sont dirigés vos coups ; c'est Moi que vous déchirez lorsque vous vous disputez. Je suis au milieu de vous et J'y suis selon la façon dont vous Me traitez.

L.L. Jésus, je ne comprends pas bien ... pourquoi frappent-ils maintenant à la tête plus spécialement ?

NS – Parce qu'ils veulent toujours raisonner, ce sont des raisonneurs. Ma lumiére ne se manifeste pas aux orgueilleux ; en Me bandant les yeux, ils s'aveuglent eux-mêmes !...

De cette nuit jaillira une grande lumière sur l'humanité ... De l'abaissement de cette heure, Je resplendissais pour les siècles ... Je souffrais pour l'heure présente afin de vous préparer des triomphes de lumière ... Tournez-vous vers l'Astre qui se lève aujourd'hui pour vous ; puisez à sa Lumière .... Je vous l'ai méritée par Mes humiliations lors d'une nuit de ténèbres, nuit divine parce que nuit de Rédemption...

Je resplendirai comme un soleil dans les maisons qui M'honorent en ce mystère, sur cette image. Je réchaufferai les demeures les plus froides. J'inonderai de joie chacune des âmes. Combien de lumière jaillira de Mes yeux bandés!...

Ce qu'ils Me firent alors n'est rien en comparaison de ce qu'ils Me font à présent. Leur péché est d'autant plus grave que la lumière est maintenant plus grande. On me frappe en plein jour, car c'est volontairement qu'ils ferment les yeux à la lumière et qu'ils bandent les yeux à Mes enfants afin qu'eux aussi ne puissent plus voir ... Ils mettent un voile entre eux et Moi ; ils interceptent Ma Lumière. Cela c'est un péché grave, plus grave que celui qui a frappé au moment des ombres, des incertitudes qui précèdent le lever de l'aurore.

On pouvait douter alors, mais celui qui doute maintenant est un aveugle volontaire, il se bande les yeux. Ouvrez les yeux, hypocrites, encore que Je puisse y lire à fond même si vous les tenez fermés et si vous interposez des bandeaux entre vous et Moi. Je vous connais intimement et Je connais votre malice même si vous la dissimulez.

Vous préférez les ténèbres à la clarté du jour ; les ténèbres conviennent bien à qui se livre à des œuvres de ténèbres.

Mais vous, Mes fidèles, venez à la Lumière, luttez dans la Lumière, parce que lorsque vous Me suivez, vos œuvres sont des œuvres de Lumière. Confondez-les avec la lumière de votre vie et avec les armes de lumière, que Je mettrai en vos mains au moment voulu ... Je vous les ai acquises avec Mon Sang!... »

Ce texte évoque l’ouverture annoncée du sixième sceau dans l’Apocalypse de Saint Jean dont le premier signe est l’obscurcissement du Soleil. Au sens symbolique, Assise, fruit ténébreux d’un concile obscur, est une occultation de la Vérité, de la seule Voie de Lumière qui mène à la Vie éternelle, Jésus notre Unique Sauveur.

« De medietate lunae » est la devise des pseudo-papes .Comme une lune qui,s’interposant entre le soleil et la terre, occulte la lumière et prétend ainsi devenir la source de toute clarté. Et ainsi comme dit Notre Dame de la Salette : l’Église subit les effets d’une « éclipse »., Elle est dans la souffrance de n’avoir plus son chef, son soleil, qui lui indique clairement ce qu’il faut faire. Cette interprétation est toute personnelle et n’engage que son auteur.

 

Partager cet article
Repost0
16 mai 2013 4 16 /05 /mai /2013 03:01

ChristRoi2

L'erreur passe, la Vérité demeure et vit éternellement

(E. Hello)

" Le propre de l'erreur, c'est de n'avoir qu'un moment à elle. L'erreur est pressée. Le propre de la Vérité, c'est d'avoir devant soi l'éternité. La vérité est patiente, l'erreur suit la mode, la vérité n'est jamais démodée. Satan, le prince du mal est appelé le Prince de ce monde et l'Eglise dit à Dieu qu'Il règne dans les siècles des siècles. La Parole de Jésus se fait entendre au jardin des oliviers, à l'oreille de ceux qui venaient Le saisir : " Voici votre heure et le pouvoir des ténèbres. "Votre heure ! Elle accordait au mal un triomphe d'une heure, mais Elle disait à Ses amis : " Je suis avec vous jusqu'à la consommation des siècles. Une heure ! des siècles ! Que d'enseignements dans ce contraste! Et pendant cette heure, accordée aux ténèbres, Jésus promet au bon Larron ce Paradis où la gloire doit vivre dans les éternités d'éternité.

Il est donc dans les habitudes, dans la Sagesse de la Toute-Puissance de laisser au néant, quand il a fait un effort, la récompense illusoire d'un faux succès momentané, l'illusion d'un triomphe qui porte en lui son ironie: et pendant qu'Elle se joue ainsi du vaincu, au point de lui permettre de lui concéder une apparence de victoire, la Sagesse de la Puissance Se garde pour Elle-même, comme Sa réserve assurée, comme Sa chose inaliénable, la revanche éternelle de l'Etre !

L'erreur fait deux choses, elle se hâte et se dissout. Elle se hâte et pendant qu'elle s'agite, croyant presser sa vie, elle presse sa mort. Plus elle réussit, plus elle va se dissoudre. Si l'erreur entendait mieux ses intérêts, elle resterait dans le demi-jour. Elle aimerait le secret, car pour elle, la seule manière d'être longtemps, c'est d'être peu à la fois. La seule chance qu'elle ait pour durer, c'est ne pas montrer sa face... Si elle se découvre, nul ne peut tenir devant sa laideur et cette laideur est frappée de honte en face d'elle-même dès qu'elle s'aperçoit... Dès qu'elle se montre, la voilà perdue. Il faut donc qu'elle prenne une autre forme, mais elle est à la fois dupe et fripon. L'histoire de l'erreur est une mascarade et son masque est sa condition nécessaire : démasquée, elle serait détruite à l'instant même. L'erreur est une fausse route qui ne conduit à rien, un détour. Elle engendre beaucoup d'erreurs, à la faveur, non de la logique, mais des passions soulevées.

Le saint dit la Vérité et donne la paix aux âmes qui l'entendent et d'âge en âge, cette vérité et cette paix se perpétuent. Le menteur introduit la confusion, la discussion, la mort. Plus vite il est démasqué, moins le mensonge est nocif, mais rien n'est plus dangereux qu'un mensonge bien subtilement déguisé en vérité. Il est long à mourir, car il faut du temps pour le démasquer et il a le temps de semer le désordre. Mais ce temps est limité et il le pressent, c'est pourquoi il commet des erreurs de tactique, se montre trop, et tôt ou tard, est pris en flagrant délit.

Observons le travail du Menteur par excellence : Satan. Il inspire tous les hérétiques, les révoltés, les faux savants. Jamais (jusqu'alors du moins) en se montrant lui-même. Cela il le fera sous la forme de l'Antéchrist. Maintenant il délègue à ses" disciples "le soin de déformer la vérité de façon à travailler le plus longtemps possible. Il a le sens de la manœuvre oblique. Combien sont, parmi les hommes, les adorateurs de Lucifer ? Très peu directement et lucidement. Innombrables par contre, sont les adorateurs des idoles qu'il met à la disposition des hommes : l'Argent, l'Ambition, le Moi, l'intelligence, la Science, la Révolution, la Liberté, l'Amour même. Tout est idole, qui est contemplé sans référence à Dieu. C'est pourquoi Satan, le Malin, ne laisse jamais une idole triompher sans la remplacer par une autre plus subtile. " Vous n'aimez pas les mensonges de l'Argent, aimez donc ceux de la Révolution ".

Satan est d'accord pour un christianisme " humain ", seulement humain, sans grâce, sans Dieu. C'est sa façon de faire la part du feu. Pour cela il suffit de séparer la morale du dogme. " Unissez-vous pour une morale universelle, mais surtout laissez tomber les dogmes particuliers ! " C'est la morale qui rapproche les hommes, c'est le dogme qui les divise ". " Si vous voulez la paix, sacrifiez les dogmes catholiques ", la Création, l'Incarnation, la Rédemption, la Présence Réelle, l’Immaculée Conception et tous les grands luminaires de l'Eglise.

Car il sait que tous ces dogmes sont protégés par la Puissance de la Vérité Eternelle qui a pour Elle les siècles des siècles.

Mais Satan est pressé de semer le plus d'ivraie possible dans le temps qui lui est accordé pour son œuvre de ténèbres ; lui sait qu'il ment, mais ceux qui le suivent « ne savent pas toujours ce qu’ils font ».

Les vérités révélées sont conçues de l’Esprit-Saint ; aucune n’est inutile, ni en trop, pour les siècles des siècles. Veillons donc avec le Christ pendant l’heure des ténèbres »

 Venez Esprit Saint de Vérité à notre secours....Nous périssons...!

Partager cet article
Repost0
15 mai 2013 3 15 /05 /mai /2013 05:24

00502769

                  Jésus sur la croix n'avait point d'oreiller

Sainte Brigitte, ayant fait faire un lit plus somptueux que de coutume, fut frappée à la tête par une main invisible si fortement qu'à peine pouvait-elle se remuer à cause de la douleur qu'elle ressentait, et elle entendit ces paroles « J'ai été suspendu sur la croix et Ma Tête ne reposait point sur un oreiller, et toi tu recherches avec tant de soin le repos…. ! »

 

Le serviteur n’est pas plus grand que le Maître….Par là où est passée la Tête doivent aussi passer les membres du Corps…. ! Notre temps n’est pas confortable…Patience. Patience. Patience

Partager cet article
Repost0
14 mai 2013 2 14 /05 /mai /2013 16:34

Fatima:"Les âmes tombent en enfer comme de la neige Taper sur google

voto _suicida.gif

Une vidéo qui vaut bien des sermons....UDP

Partager cet article
Repost0
14 mai 2013 2 14 /05 /mai /2013 05:01

605090227

«                               « Il viendra juger les vivants et les morts »Credo

 

«… Dieu ne condamne personne, Il aime et Il sauve seulement »Voilà ce que B… tente de nous expliquer, à la suite de W…. et de R… qui comme tous les « modernistes » n’aiment pas la notion d’autorité, de jugement. Ils n’aiment pas la Vérité qui tranche, l’Autorité qui fait la distinction entre le oui et le non…Ils parlent avec passion et grande émotion des droits de l’Homme, mais esquivent ceux de Dieu…qui pourtant, en tant que Créateur, a absolument tous les droits. 

( Autorité vient de : auteur)

 L’article du Credo dit pourtant de Jésus-Christ qu’Il « viendra juger les vivants et les morts. Juger veut dire penser, faire acte d’intelligence et de science, de mémoire et de volonté libre, peser avec sagesse, (la vertu des Rois), ce qui est compatible avec le plan divin ou non. Après délibération, une sentence est rendue. Ce jugement divin est sans appel et sans cassation.

 Voici ce qu’en dit le Juste Juge à Sœur Marie du Sacré-Cœur. On est bien loin de la « bouillie »équivoque;SS Paul VI, en son Credo, adhère totalement à la doctrine traditionnelle, ici exposée.

 

 

« Le Sauveur Jésus m'a dit un jour: « Ma fille, tout homme est jugé par Moi après sa mort et reçoit la récompense ou la peine qu'il a méritée.(C’est le jugement particulier)

Un autre jugement viendra après ce premier jugement. Il aura lieu à la fin des temps, et ne sera que la confirmation de Mon premier jugement sur chaque âme en particulier. Il sera en tout semblable au premier; seulement, il sera prononcé sur tous les hommes et devant tous les hommes à la fois, condamnant les uns à la peine éternelle de l'enfer, appelant les autres à la félicité suprême du ciel. Ce jugement sera prononcé aussi sur les anges et devant tous les anges de l'enfer et du ciel, pour assurer aux uns la possession éternelle du Paradis et lancer les autres dans les flammes éternelles de Ma justice.

 « Mon Père, Ma fille, ne juge personne, mais Il M'a donné l'autorité pour juger toutes choses, et Je les jugerai dans Ma Sagesse et Ma Justice.

L'homme livré à sa liberté commet le mal ou opère le bien. Or, Ma fille, Ma sainteté doit éloigner d'elle à jamais tout ce qui est mal et s'unir au contraire tout ce qui est bien. L'homme livré à sa liberté opère le bien ou fait le mal. Or, Ma fille; il faut que l'homme sache ce qui a été bien et ce qui a été mal en lui ; par lui-même il ne peut le savoir; il faut que Je le lui apprenne. L'homme livré à sa liberté opère le bien ou le mal; il faut que le bien soit récompensé et le mal puni. C'est Moi qui lui donnerai en le jugeant sa récompense ou sa punition.

L'homme livré à sa liberté opère le bien et tend vers Dieu, son principe; opère le mal et s'éloigne de Dieu C'est Moi qui l’établirai à jamais en Dieu s'il a fait le bien; c'est Moi qui le fixerai à jamais, non dans la possession de la gloire de Dieu, mais dans la malédiction de la justice, s'il a fait le mal.

 

Ce jugement sera infaillible. Ma lumière éternelle brillera  sur toutes les âmes, et J'en pénètrerai les plis les plus secrets. Je commanderai à Ma lumière, et elle montrera à Mes yeux tous les crimes ou les vertus des hommes, toutes Mes grâces reçues avec piété ou repoussées et devenues inutiles. Je verrai toutes les actions des hommes et Je les jugerai

Ce jugement, Ma fille, sera sévère. Car je ne jugerai pas seulement en Mon Nom, mais au Nom de Dieu, Mon Père qui M'a donné Son jugement. Il sera dicté par la justice. Je dirai aux justes : Venez, les bénis de Mon Père, jouir de la récompense qui vous a été destinée dès l'éternité. Je dirai aux pécheurs : Allez, maudits, au feu éternel.

Le ciel s'ouvrira pour tous Mes élus, et les abîmes engloutiront Satan et les damnés.

En ce jour, Ma fille, les pécheurs ne pourront plus implorer Ma Miséricorde; Je serai inexorable et laisserai Ma Justice suivre son cours.

En ce jour, les Plaies de Ma Passion brilleront d'un éclat si grand, que les astres des cieux pâliront devant leur clarté; Ma Croix sera le sceptre puissant que Je porterai dans Mes mains; il abritera les justes et renversera les pécheurs.

En ce jour, Je dévoilerai toutes les turpitudes, tous les crimes, tous les péchés des damnés, toutes les vertus, toute la perfection ct toute la justice des élus.

En ce jour Je détruirai le temps, et l'éternité poursuivra son cours.

Vivez, Ma fille, de telle sorte que le Jour du jugement ne soit point pour vous un jour d'éternelle confusion. » 

 

 

Partager cet article
Repost0
13 mai 2013 1 13 /05 /mai /2013 06:20

9033232-epis-de-ble-dans-les-mains-concept-de-recolte

 

Glanes sur l’Esprit de Vérité dans la liturgie

 

" Dérober pour la créature ce qui appartient au Seigneur,
c'est attribuer à cette créature ce qui est divin ;

c'est de l'idolâtrie." Ainsi du « culte de l’Homme » au détriment du culte de Dieu, premier servi.
E.HELLO

 

"La liturgie doit être la proclamation des droits de Dieu, les droits de la Souveraine Bonté à être aimée, par dessus toutes choses"

 

"Moi, le Dieu Infini, Je veux être servi par vous
d'une manière infinie
et vous n'avez d'infini
que le désir et l'élan de l'âme."
(Ste Catherine de Sienne- Dialogue)

 

"La prière est fille des entrailles..."
(Ste Angèle de Foligno)

 

La Messe s'évanouit sans le Calvaire .Toute l'Église tient par la Messe parce que la Messe touche au Calvaire.
La Messe doit tout au Calvaire, mais le Calvaire doit à la Messe de nous être apporté. Celui-ci est toute sa consistance,
mais elle tient le Calvaire dans ses voiles apparents et nous le livre."

 

"Le Credo se chante
par affirmation d'un amour
et la promesse d'une victoire."
E.Hello



Partager cet article
Repost0
12 mai 2013 7 12 /05 /mai /2013 05:58

titanic5e52e76ab6b5a0d4e5c723feb62778f8_view-e1368293443125.jpg

Partager cet article
Repost0
12 mai 2013 7 12 /05 /mai /2013 05:18

017_cascade.jpg

 

                                              Enseignement divin sur la Grâce- Suite 7/7 - Fin

                 « Le Sauveur Jésus m'a dit une autre fois:  Ma fille, Je vous ai parlé des grâces que Dieu accorde aux hommes pour eux-mêmes et pour leur avancement spirituel. Il est d'autres grâces que Dieu accorde à certaines âmes et qui sont plus pour l'utilité des autres que pour leur propre utilité comme celles des apôtres qui faisaient des miracles, ressuscitaient les morts, redressaient les boiteux, confondaient les imposteurs, se faisaient comprendre de plusieurs nations dont le langage était différent, annonçaient longtemps à l'avance les événements futurs.

 

                     Ces dons de miracles, de langues, de prophéties et autres semblables furent donnés aux Apôtres, et sont encore donnés à quelques âmes d'élite pour le bien de leurs frères. C'est par les miracles qu'ils convainquent les incrédules; c'est par le langage qu'ils les instruisent; c'est par l'annonce des événements futurs qu'ils maintiennent dans les cœurs des fidèles des sentiments d'espérance ou qu'ils excitent en eux des sentiments de crainte .

                      Il ne faut point désirer ces dons, Ma fille, et Dieu ne les accorde qu'aux âmes qu'Il a choisies pour cela. Mais quand Dieu donne ces grâces extraordinaires et purement gratuites, il faut en faire un usage conforme à Sa volonté, afin d'opérer pour autrui et en autrui le bien que Dieu désire voir opérer.

                      Ces enseignements sur la grâce et ses effets vous suffiront, Ma fille, et vous permettront de vous montrer plus fidèle à toutes les grâces de Dieu, aux grâces de chaque jour, de chaque heure, de chaque moment, qui tombent sur votre âme comme une rosée bienfaisante pour faire germer en vous toutes sortes de vertus.

 

                         Je remerciai le Sauveur Jésus, je me jetai à ses genoux et Lui demandai Sa bénédiction.

Le Sauveur leva les yeux au ciel et dit: Mon Père; bénissez Votre Servante Marie, comme Je la bénis, et que Ma parole produise en son âme des fruits de vie. "

 Fin

 

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de senex
  • : A propos de la survie et du retour à Rome de SS Paul VI Les trésors de la doctrine catholique à votre service pour préparer l'avenir
  • Contact

Recherche

Liens