Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 septembre 2013 1 02 /09 /septembre /2013 19:21

Litanies de Saint Pie X (mardi 3 Septembre)

Seigneur, ayez pitié de nous.

Jésus-Christ, ayez pitié de nous.

Seigneur, ayez pitié de nous.

Jésus-Christ, écoutez-nous.

Jésus-Christ, exaucez-nous.

Père Céleste, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.

Fils, Rédempteur du monde, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.

Esprit Saint, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.

Trinité Sainte, qui êtes un seul Dieu, ayez pitié de nous.

Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous.

Saint Joseph, Patron de l'Église universelle, priez pour nous.

Saint Pie X, modèle des prêtres, priez pour nous.

Saint Pie X, évêque sage, priez pour nous.

Saint-Pie-X, humble cardinal-patriarche, priez pour nous.

Saint Pie X, pape de l’Eucharistie, priez pour nous.

Saint Pie X, modèle de zèle pour les enseignants, priez pour nous.

Saint-Pie-X, consacré aux pauvres, priez pour nous.

Saint-Pie-X, consolateur des malades, priez pour nous.

Saint-Pie-X, aimant la pauvreté, priez pour nous.

Saint-Pie-X, humble de cœur, priez pour nous.

Saint-Pie-X, fort dans la foi, priez pour nous.

Saint Pie X, héroïque dans la pratique des vertus, priez pour nous.

Saint-Pie-X, rempli de l'esprit de sacrifice, priez pour nous.

Saint Pie X, qui désiriez restaurer toutes choses dans le Christ, priez pour nous.

Saint Pie X, qui avez amené les petits enfants à la Table du Seigneur, priez pour nous.

Saint Pie X, qui avez conseillé à tous la communion fréquente et quotidienne, et l’adoration de la Présence réelle de Jésus dans l’Hostie consacrée,priez pour nous.

Saint Pie X, qui nous avez demandé de connaître et d'aimer la sainte liturgie, priez pour nous.

Saint Pie X, qui avez enseigné avec rigueur et fidélité la doctrine traditionnelle , priez pour nous.

Saint Pie X, qui avez réformé la musique sacrée, priez pour nous.

Saint Pie X, qui avez encouragé l'apostolat des laïcs, priez pour nous.

Saint Pie X, qui teniez à être connu comme un pasteur des pauvres âmes, priez pour nous

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, pardonnez-nous, Seigneur.

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, exaucez-nous, Seigneur.

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, ayez pitié de nous, Seigneur.

Priez pour nous, saint Pie X, pour les prêtres en difficultés, pour les âmes dans la confusion , la révolte et le désespoir.

Afin que nous soyons rendus dignes des promesses de Notre Seigneur Jésus Christ.

Prions

Seigneur, pour défendre la Foi Catholique, et fonder toutes choses dans le Christ, Vous avez comblé le Pape Saint Pie X de sagesse Divine et de courage apostolique; permettez que, dociles à ses instructions et à ses exemples, nous obtenions l'éternelle récompense. Par Jésus, le Christ, Notre Seigneur. Amen.

 

Partager cet article
Repost0
2 septembre 2013 1 02 /09 /septembre /2013 04:29

 

Les Saints Anges au secours des désespérés 3/8

 

LES SAINTS ANGES MÉRITENT BEAUCOUP DE REMERCIEMENTS

 

 (Au cours des exorcismes le second dans le rang des démons-anges était contraint sur ordre de Notre-Dame de demander plus de gratitude envers les anges.)

"Plus on remercie les Anges, plus on les honore et plus on apprécie leur grand et puissant devoir, plus ils aiment faire leur service. Ils font leur devoir qui leur est demandé, bien entendu, car ils sont des esprits qui aiment, qui servent, qui sont humbles et purs. Pourtant ils ne peuvent aider que dans la mesure où on requiert leur secours et où on les remercie. Ils font leur devoir et apportent leur secours, pour la plupart, sans recevoir la gratitude, la reconnaissance et les prières des non-fidèles et même des fidèles. C'est triste que même les bons fidèles soient si peu reconnaissants. Cela afflige beaucoup les Anges et les Chœurs angéliques - depuis le plus petit Ange gardien jusqu'au Séraphin le plus haut. C'est un fait triste que les anges, ces esprits hauts et servants, qui sont obligés de faire tant de choses pour les hommes, du berceau à la tombe, soient si peu estimés et si peu remerciés. Je dois dire ici:

 

Si ces Anges n'existaient pas ? Si CELUI D'EN-HAUT ne vous les avait pas donnés dans Sa Miséricorde, il ne serait guère possible qu'un seul homme ait la chance d'aller au ciel, excepté CELLE D'EN HAUT.(La Sainte Vierge, l’Immaculée) N'est-ce pas une raison de remercier à genoux l'Ange gardien et tous les Anges, qui vous aiment et qui s'engagent entièrement à votre service, de les remercie pour leurs peines et leur office incroyable qu'ils assument pour chaque créature? Ils le font aussi pour les païens. Là aussi, c'est le combat. En effet, le combat est plus grand, car il n'y a pas de vie chrétienne.

La responsabilité est alors atténuée, car les païens ne savent rien de CELUI D'EN-HAUT." (Dieu)

 

LE COMBAT D'UNE ÂME COMMENCE DÉJÀ À LA PROCRÉATION . ~ .

 

"A cet effet, je suis obligé d'insister, une fois de plus, sur le fait que les livres d'Anne-Catherine Emmerich et Marie d'Agréda rendent de très grands services et seraient de grande utilité, si on les lisait. On y peut juger - surtout dans les livres d'Agréda - comment les démons se disputent un homme, même s'il est encore dans le sein de la mère, même s'il n'est pas encore né, tout de  suite après la conception commence le combat. Il commence dans la mesure où nous, les démons ,nous crions:

"Cet homme est à nous; il est conçu dans le péché originel !  »

Nous devons insister sur cela, une fois de plus. Je répugne à dire cela. Plus 1es parents  ont péché, plus nous avons le droit et pour ainsi dire : sur cet enfant, qui va naître. Pour nous cet homme est du bon butin que nous voulons avoir pour toujours. C'est pourquoi nous incitons la mère à avorter, afin que cet homme n’ait pas droit à la pleine béatitude. C'est surtout une grande perte pour vous, surtout si cet homme est encore bien et serait éventuellement devenu un saint. Nous voulons empêcher cela avec tous les moyens qui sont à notre disposition.

 

A cet effet, nous devons dire quel grand devoir les anges doivent remplir à ce moment-là. Ils sont obligés de mener, dès le premier moment de la conception, un combat incomparable. Ils combattent énergiquement pour cette petite créature, qui en effet n'a pas encore l'air d'une créature. Ils le font avec tous les moyens. Si l'enfant est né dans le péché, c'est-a-dire, s'il n'est pas né légitimement et dans l'ordre de Dieu, le combat est alors plus difficile. J'aimerais mieux ne pas parler. -Je suis Béelzéboul…l’adversaire de l’Ange Jéhudiel .Je n’ai pas abandonné jusqu‘à aujourd'hui. Dans la mesure où lui et tous les autres anges veulent conduire les créatures à la lumière, c'est dans la même mesure que moi et l'enfer voulons les tirer en bas." A SUIVRE

 

 

 

Partager cet article
Repost0
1 septembre 2013 7 01 /09 /septembre /2013 13:38

 

                    SS Paul VI et le dialogue nécessaire mais périlleux avec le monde contemporain. Encyclique « Ecclesiam Suam »du 6 août 1964

 Ces extraits montrent bien ce qu’est l’esprit de dialogue qui régnait au moment du concile, par opposition à l’attitude « défensive » de Papes antérieurs. Il a été sans doute trop optimiste, mais il faut reconnaître qu’il n’est pas inconscient des dangers. Il insiste sur la nécessité de la prédication doctrinale et sur l’importance de l’autorité du pape en cette matière. Rendons lui justice de cela….Aurait-il pu dire et faire autrement…. ?

 

Parce que missionnaire, l'Église doit entrer en dialogue avec le monde

66 - Si vraiment l'Eglise, comme Nous le disions, a conscience de ce que le Seigneur veut qu'elle soit, il surgit en elle une singulière plénitude et un besoin d'expansion, avec la claire conscience d'une mission qui la dépasse et d'une nouvelle à répandre. C'est l'obligation d'évangéliser. C'est le mandat missionnaire. C'est le devoir d'apostolat. Une attitude de fidèle conservation ne suffit pas. Certes, le trésor de vérité et de grâce qui nous a été transmis en héritage par la tradition chrétienne, nous devrons le garder, bien mieux nous devrons le défendre. « Garde le dépôt », c'est la consigne de saint Paul (1 Tim., 6, 20). Mais ni la sauvegarde, ni la défense n'épuisent le devoir de l'Eglise par rapport aux biens qu'elle possède. Le devoir lié par la nature au patrimoine reçu du Christ, c'est de répandre ce trésor, c'est de l'offrir, c'est de l'annoncer. Nous le savons bien : « Allez donc, enseignez toutes les nations » (Mt., 28, 19) est l'ultime commandement du Christ à ses apôtres. Ceux-ci définissent leur indéclinable mission par le nom même d'apôtres. A propos de cette impulsion intérieure de charité qui tend à se traduire en un don extérieur, Nous emploierons le nom, devenu aujourd'hui usuel, de dialogue…..

Comment approcher nos frères dans l'intérêt de la vérité

90 - Jusqu'à quel point l'Eglise doit-elle se conformer aux circonstances historiques et locales dans lesquelles elle déploie sa mission ? Comment doit-elle se prémunir contre le danger d'un relativisme qui entamerait sa fidélité au dogme et à la morale ? Mais comment en même temps se rendre capable d'approcher tous les hommes pour les sauver tous, selon l'exemple de l'Apôtre : « Je me suis fait tout à tous, afin de les sauver tous » ? (1 Cor., 9, 22.)

On ne sauve pas le monde du dehors ; il faut, comme le Verbe de Dieu qui s'est fait homme, assimiler, en une certaine mesure, les formes de vie de ceux à qui on veut porter le message du Christ ; sans revendiquer de privilèges qui éloignent, sans maintenir la barrière d'un langage incompréhensible, il faut partager les usages communs, pourvu qu'ils soient humains et honnêtes, spécialement ceux des plus petits, si on veut être écouté et compris. Il faut, avant même de parler, écouter la voix et plus encore le cœur de l'homme ; le comprendre et, autant que possible, le respecter et, là où il le mérite, aller dans son sens. Il faut se faire les frères des hommes du fait même qu'on veut être leurs pasteurs, leurs pères et leurs maîtres. Le climat du dialogue, c'est l'amitié. Bien mieux, le service. Tout cela, nous devrons nous le rappeler et nous efforcer de le pratiquer selon l'exemple et le précepte que le Christ nous a laissés (cf, Jn, 13, 14-17).

91 - Mais le danger demeure. L'art de l'apôtre est plein de risques. La préoccupation d'approcher nos frères ne doit pas se traduire par une atténuation, par une diminution de la vérité. Notre dialogue ne peut être une faiblesse vis-à-vis des engagements de notre foi. L'apostolat ne peut transiger et se transformer en compromis ambigu au sujet des principes de pensée et d'action qui doivent distinguer notre profession chrétienne. L'irénisme et le syncrétisme sont, au fond, des formes de scepticisme envers la force et le contenu de la Parole de Dieu que nous voulons prêcher…..

92 - Seul celui qui est pleinement fidèle à la doctrine du Christ peut être efficacement apôtre. Et seul celui qui vit en plénitude la vocation chrétienne peut être immunisé contre la contagion des erreurs avec lesquelles il entre en contact.

La prédication est irremplaçable

93 - Nous pensons que le Concile, quand il traitera les questions relatives à l'Eglise au travail dans le monde moderne, indiquera quelques principes théoriques et pratiques de nature à guider notre dialogue avec les hommes de notre temps. Nous pensons également que sur les points qui regardent, d'une part, la mission proprement apostolique de l'Eglise, et, d'autre part, les circonstances diverses et changeantes où s'exerce cette mission, ce sera l'affaire du gouvernement de l'Eglise elle-même d'intervenir de temps en temps avec sagesse pour marquer certaines limites, signaler des pistes et proposer diverses formes en vue de l'animation continuelle d'un dialogue vivant et bienfaisant.

94 - Nous laisserons donc ce sujet, Nous bornant à rappeler encore une fois l'extrême importance que la prédication chrétienne conserve et qu'elle revêt encore plus aujourd'hui, dans le cadre de l'apostolat catholique et de ce qui nous intéresse pour l'instant, du dialogue. Aucune forme de diffusion de la pensée, même si elle est portée par la technique à une extraordinaire puissance, à travers la presse et par les moyens audiovisuels, ne remplace la prédication. Apostolat et prédication sont en un certain sens, équivalents. La prédication est le premier apostolat. Notre apostolat, vénérables frères, est avant tout ministère de la Parole. Nous le savons parfaitement, mais il Nous semble qu'il convient de nous le rappeler à nous-mêmes en ce moment, pour imprimer à notre action pastorale sa juste orientation. Nous devons reprendre l'étude, non pas de l'éloquence humaine ou d'une vaine rhétorique, mais de l'art authentique de la Parole sacrée.

95 - Nous devons chercher les lois de sa simplicité, de sa clarté, de sa force et de son autorité, afin de surmonter notre maladresse naturelle dans l'emploi d'un instrument spirituel aussi noble et mystérieux que la parole, et pour rivaliser dignement avec les hommes dont la parole possède aujourd'hui une large influence, une fois qu'ils ont accès aux tribunes de l'opinion publique. Nous devons en demander au Seigneur lui-même le précieux charisme …."

 

 

 

Partager cet article
Repost0
1 septembre 2013 7 01 /09 /septembre /2013 06:53

 

Au Secours des désespérés 2/8

 

 

Première partie:  Le monde des Anges et leur activité

LES SAINTS ANGES ET LA SAINTE ÉCRITURE

 

Dans la Sainte Écriture nous trouvons 70 passages dans l’Ancien Testament et plus de 140 passages dans le Nouveau Testament sur l'existence, le pouvoir et les devoirs des saints Anges; 20 fois il s'agit de "l'Ange de Dieu" et p1us de 66 fois il est question de "l'Ange du Seigneur" .La Sainte Écriture mentionne les anges plus de 300 fois. Leur secours dans les peines de notre vie sont innombrables.

Il est alors incroyable que des gens, même des théologiens, nient l'existence des Anges, sans la preuve du contraire, excepté leur propre fierté et opinion.

 

Malheureusement, il y a dès théologiens dans notre Église qui proclament ouvertement du haut de la chaire leur incrédulité quant à l'existence des anges. Ainsi ils nient la vérité irrévocable révélée par Dieu. Ils ne sont a1ors pas des serviteurs des anges, mais de Satan et ses suppôts pour la ruine éternelle des âmes.

 

St-Paul annonçait déjà ce triste développement en disant: "Et cela n'est pas étonnant, puisque Satan lui-même se déguise en  ange de lumière" (2 Cor. 11,14). "  l'Adversaire qui s'élève au-dessus de tout ce qu’on appelle Dieu ou de ce qu'on adore, jusqu'à s'asseoir dans le temple de Dieu . " (2 Thess. 2;4).

 

LE GRAND NOMBRE ET L'ORDRE MERVEILLEUX DES SAINTS ANGES

 

Le nombre des anges est extrêmement; grand. La Sainte Écriture nous parle dans plusieurs passages des chœurs angéliques. Il y est question de légions d'anges. "Mille milliers le servaient, et dix mille millions se tenaient en Sa Présence" (Dan. 7,10). " .. Mon Père Me donnerait à l'instant plus de douze légions d'anges" (Mt.26,53)~

 

Quelque grand que soit le nombre des anges, il existe quand-même un ordre merveilleux entre eux. Les saints Pères et les docteurs en théologie distinguent trois hiérarchies, donc chacune est divisée en trois chœurs. En général, on parle de neuf chœurs des saints esprits: Les Anges, les Archanges, les Vertus, les Puissances, les Principautés, les Dominations, les Trônes, les Chérubins et les Séraphins.

                          LA GRANDEUR DES SAINTS ANGES

"Si notre Dieu est un soleil, les anges sont alors les premiers et les plus beaux rayons. Ils partaient de Dieu comme les rayons du soleil, car ils sont les créatures les plus belles de la création" (St-Grégoire de Naziance).

« Les Anges sont dans la Cité céleste de Jérusalem, vers laquelle de loin nous marchons. C'est pourquoi de leur béatitude ils nous regardent dans un amour bienveillant et nous aident selon l'ordre de Dieu, afin que nous aussi nous parvenions dans la Patrie céleste." (St-Augustin, Ps 62,6)

 

               LE POUVOIR ET LE SECOURS DES SAINTS ANGES

 

En ce qui concerne le pouvoir extraordinaire des Anges, nous lisons dans la Sainte Écriture, et notamment dans le livre de Macchabée qu'un seul Ange avait vaincu 185 .000 hommes (1 Ma 7,41). Après la tentation de Jésus les Anges Le servaient. "Et voici, des Anges vinrent auprès de Jésus, et Le servaient" (Mt. 4,11). Dans la terrible souffrance de Notre Seigneur un Ange Le consolait. "Alors un Ange lui apparut du ciel, pour Le fortifier." (Luc 22,43) "Car le Fils de l'homme doit venir dans la gloire de Son Père, avec Ses Anges" (Mt. 16,27, .25,31).

                 L’AMOUR ET LA CONFIANCE ENVERS LES SAINTS ANGES

St~Augustin nous instruit: 1l est clair que dans le commandement qui nous dit d'aimer notre prochain, les anges y sont également compris, car ils nous rendent 'beaucoup d'œuvres de charité." Il faut alors aimer les Anges.

St-Bernard dit: « Mes frères, ayez pleine confiance envers les Anges.- Pensez souvent à eux, car ils sont toujours avec nous pour nous consoler. Et afin que vous ayez une plus grande confiance envers les saints esprits, appelez-les autant que possible dans toutes vos prières.

"Dieu prend soin des hommes, en particulier de ceux qui prient souvent les anges" NDLR :(extrait de l'exorcisme du 26 octobre 1978 au cours duquel Les démons furent forcés par Notre Dame de dire la vérité sur l’état de l’Église actuelle. Voir « aveux de l’enfer » Éditions TRC)

A Suivre

Partager cet article
Repost0
31 août 2013 6 31 /08 /août /2013 05:37

             Les saints Anges  au secours des désespérés.1 /8

                                               

En ces temps de grande crise, les suicides se multiplient. Les drames du désespoir  détruisent les familles et conduisent les peuples à la révolte et à la colère.

Nous aussi sommes désemparés devant l’absence de solutions immédiates. Les faux sauveurs,  les fausses religions exploitent la crédulité des nations et apportent seulement le chaos et la mort. Pourtant, la Providence a mis à notre portée pour les jours de ténèbres de puissants  secours. Jésus nous a montré l’exemple. Il a voulu que Sa Sainte Humanité à l’agonie reçoive l’aide des Anges pour qu’Il puisse accomplir toute Sa Mission de salut. Il veut que nous L’imitions. Nous avons parlé de la mission de Saint Hanaël près du SS Paul VI. Nous vous ferons connaître la mission de Saint Léchitiel auprès de toutes les âmes en proie à la dépression ou à la désespérance. Mais cette aide n’est accordée, comme tous les secours surnaturels que si on les demande, pour soi-même ou par charité pour le prochain La prière n’est pas un acte magique, c’est un acte de recours aimant. L’amour respecte la liberté. Ce n’est pas un pacte avec des puissances supérieures mais la demande de pauvres pêcheurs reconnaissant leur indignité et leur besoin d’aide pour aimer et faire jusqu’au bout la volonté divine.

 

Nous publierons donc de larges extraits de la brochure(1983) de Henrich Kreuzer. «  Saint Lechitiel, l’Ange puissant du Mont des Oliviers et assistant dans le désespoir. En vente aux éditions DFT. Les éditions  de Trimbach (Mr B.Meyer) ayant achevé leur belle œuvre.

                                                                   PRÉFACE

 

En l’honneur de la souffrance amère de Jésus

-De la Sainte Vierge Marie, Mère de Jésus et de la Sainte Église,

-De la Reine des Saints Anges,

-Du Grand Prince angélique St Lechitiel et de tous les Saints Anges. H.K

 

A la suite de nombreuses lettres encourageantes sur le secours extraordinaire des saints anges dans la brochure "Les anges , nos puissants médiateurs" j'exprime le désir que cette brochure continue de faire connaître le pouvoir des anges, surtout du prince Lechitiel, l'ange puissant du Mont des Oliviers .

 

 Ainsi que Lechitiel avait assisté notre Seigneur dans son plus grand abandon et son désespoir, il assistera également ceux qui se fient, pleins de confiance, à lui.

 

Cette brochure a été réalisée en vertu des déclarations d'exorcismes, ainsi que des visions et révélations d'âmes expiatrices qui se sont sacrifiées entièrement pour notre Seigneur et sa Mère, afin de porter leur lourde croix pour le salut des âmes et de l'Église.

Cette brochure est éditée uniquement pour l'ordre et le secours des âmes.

Nous voyons comment les anges interviennent à cause de nos déficiences en suppléant à nos fautes, afin que nos actions plaisent à Notre Seigneur •. Que l'exemple des anges nous serve de modèle dans la détresse de notre Sainte Église! Nous, aussi, les humins, nous devrions honorer davantage Notre Seigneur et ainsi contribuer au salut des âmes en remplaçant notre dureté, nos querelles, notre impureté par plus de vertus et de pureté, plus de respect et d'humilité, plus de patience en silence et douceur, plus d'amour et de miséricorde.

Si nous voulons être de vrais chrétiens, nous pouvons adoucir les douleurs du Corps mystique en remplaçant le mal par le bien et vaincre les mauvais anges déchus par le secours des Anges fidèles et saints.

Sommaire :1e Partie

 Aperçu sur le monde des Anges et leur activité

Les Saints Anges et la Sainte Écriture Le grand nombre et l'ordre merveilleux des Saints Anges

La grandeur des Saints Anges

Le pouvoir et le secours des Saints Anges L'amour et la confiance envers les Anges .

Les Saints Anges méritent beaucoup de remerciements

Le combat d'une âme commence déjà à la conception

Le comportement des parents

L'engagement incomparable des Anges·

Les grandes tentations de Notre- Seigneur

La Sainte Vierge a souffert avec son Fils

2e Partie

L'ange du Mont des Oliviers St Lechitiel

Le grand consolateur dans le désespoir

L'Ange de la consolation

 L'Ange Lechitiel du chœur des principautés.

 St-Lechitiel, un Ange extraordinairement grand

St-Lechitiel, consolateur des désespérés

3e Partie

 La sublimité du Saint Sacrifice de la Messe et les Saints Anges

La relation des Anges au Saint Sacrifice de la Messe

Des milliers d'Anges sont présents à chaque Sainte Messe

Les anges tremblent devant Jésus dans le Très Saint Sacrement

Les démons "tremblent en enfer devant la majesté de JÉSUS QU’ILS NOMMENT « CELUI D'EN-HAUT »

Le manque de respect règne aujourd'hui comme jamais

L'Eglise et le monde n'ont jamais été dans une situation si misérable

Le secret de la Majesté :A Dieu il faut plus d'honneur que de paroles

Seule la perfection est digne de Dieu

Prières

 

A suivre

 

 

 

Partager cet article
Repost0
30 août 2013 5 30 /08 /août /2013 06:38

 

Prophètes et prophétie . …suite 4/4

 

6. - Les Prophètes du Christianisme.

 

L'on peut dire que tous les vrais Prophètes, à quelque race ou à quelqu'époque qu'ils appartiennent, gravitent autour du Christ.

En principe, c'est indiscutable, il est loisible à Dieu de se choisir des confidents et des interprètes partout où il Lui semble bon.

En fait, Dieu ne parle aux hommes que pour se faire connaître d'eux. Et Il a voulu, pour cela, procéder par révélations successives, auxquelles Son Verbe en Personne viendrait apporter le dernier mot.

C'est pourquoi toute une pléiade de Prophètes s'échelonne au long des siècles, chacun parlant au nom du même Dieu dont il découvre un trait nouveau; et tous annonçant le Messie, Messager incomparable qui achèvera de manifester au genre humain la vie de Dieu et ses desseins.

 

« Dieu. qui  tant de fois et de tant de manières a parlé par la voix des Prophètes, en ces derniers temps, nous a parlé par Son propre Fils »( Heb I,1)

D'abord, les Patriarches, depuis l'origine pu monde, mais surtout Abraham et ses descendants, recueillent et proclament la notion fondamentale d'un Dieu unique et personnel, pur Esprit et Créateur de toutes choses, Maître de l'univers et Juge de l'humanité.

 

Puis vient Moïse qui, au sommet du Sinaï, s'entretient longuement avec le Seigneur et se voit chargé par Lui de transmettre au peuple d'Israël la Loi qui est tout ensemble le sommaire de l'enseignement divin et l'expression de la Volonté souveraine. Ce Moïse que l'histoire présente comme un chef et un législateur génial, n'est au fond qu'un délégué. Désigné à l'improviste et presque malgré lui pour marcher à la tête du peuple choisi, il ne fait rien de son initiative personnelle. Narrateur de sa propre mission, avec quel soin il ponctue son récit des constantes décisions divines dont lui-même n'était que le docile exécuteur:

 « Le Seigneur parla à Moïse en ces termes »

 

Ensuite, la lignée des Prophètes périodiquement suscités, soit pour rappeler la doctrine et les préceptes qu'une nation volage risque souvent d'oublier, soit pour décrire plus clairement l'ère future, « la plénitude des temps », en laquelle le Verbe incarné comblera le monde de Grâce et de Vérité(Joa.I,17). Pas un de leurs oracles qui ne commence par la phrase rituelle : « La parole du Seigneur fut adressée à son Prophète pour lui dire… » Bien loin de se présenter en leur propre nom comme des Maîtres impatients de faire école, on les voit souvent se récuser devant la redoutable mission, arguer de leur indignité, de leur incapacité 1. Tandis que des prodiges éclatants viennent apposer la « signature de Dieu »

aux messages dont ils sont porteurs. »

 

Et l'on ne peut mentionner que globalement les innombrables «Prophètes sans le  savoir) qui jalonnent l'histoire de ce petit peuple, « chez lequel tout événement était symbole et figure des grandes  destinées spirituelles du monde )

 

«Je suis une voix », déclare le dernier des Prophètes qui précèdent le Christ, Jean-Baptiste (Joa I,23)  Et celui-là dont Jésus lui-même disait qu'il était plus qu'un Prophète, Il n'en faisait pourtant pas un Maître, mais seulement un Ange, c'est-à-dire un Envoyé de Dieu(Matt XI,10).

Jésus-Christ aussi fut acclamé comme un« Grand Prophète» (Luc VII,16)

 

Et si, à vrai dire, Lui « parle et agit en vertu de Son pouvoir personnel » (Matt VII,29), Il ne craint pas d'avouer que « Son enseignement n'est autre que celui .du Père céleste qui L'a envoyé (Joa VII,16)

 

En Lui cependant se concentrent toutes les Prophéties. Toute la Vérité que Dieu destine au monde, c'est Lui qui l'apporte. Il suffit de bien connaître le Fils pour connaître Dieu autant qu'il est possible à une créature d'y prétendre .Ses Apôtres, après Lui, se réfèreront à Sa doctrine; ils ne feront que la remémorer et l'expliciter; Prophètes à leur tour, non parce qu'ils révéleront des choses nouvelles, mais parce qu'ils parleront au nom du Fils de Dieu, revêtus de Son autorité pour défendre et répandre la Vérité.

 

Et l'Église, dans son magistère infaillible, est constituée Prophète de Dieu et de Son Christ jusqu'à .la consommation des siècles. Sans rien ajouter au dépôt qui lui est légué, sans jamais permettre non plus qu'il y soit retranché ou modifié quoi que ce soit, elle l'explicite sans cesse, en explique au besoin les passages obscurs et s'efforce de le faire entendre à tous les hommes avides d'éclaircir le grand mystère de la vie. Et dès lors, qu'est-il besoin d'autres Prophètes?

 

Que pourraient-ils dire qui ne soit déjà dit? Lequel aurait désormais un crédit égal à celui de l'Eglise ?

S'il est question encore, de temps à autre, de « nouvelles révélations », la nouveauté ne sera jamais que dans la manière. Ce ne sera jamais qu'une réédition de vérités déjà annoncées; c'est tout juste si la forme en sera un tant soit peu inédite, pour réagir plus ouvertement contre une erreur qui se fait jour, ou pour répondre plus exactement à un besoin du moment .

 

Et de telles révélations n'auront de valeur que dans la mesure où elles seront conformes à l'enseignement de l'Église, et reconnues par Elle comme authentiques . La sainteté d'un voyant, sa canonisation même, ne comporte nullement une approbation officielle de ses révélations. On reconnait la sincérité du voyant; mais la réalité des visions n'est objet que de foi humaine. . .

 

« En nous donnant Son Fils qui est Sa Parole dernière et définitive, Dieu nous a tout dit en une seule fois; Il n'a plus rien à nous dire ... ! Fixez les yeux sur Mon Verbe, insiste le Père, car en Lui seul J'ai tout établi, en Lui J'ai tout dit; et vous trouverez là beaucoup plus que tout ce que vous pouvez désirer et demander. Puisqu'Il prononce toute Ma Parole, Il est toute réponse, toute vision, toute révélation. Ce que vous réclamez, Je vous l'ai accordé déjà en vous donnant Mon Fils comme Frère, comme Maître, comme Compagnon, Rédempteur et Récompense ...(Saint Jean de la Croix) - En Lui sont cachés tous les trésors de la Sagesse et de la Science ... - Scrutez Mon Christ; vous verrez « qu'en Lui, dans Son Humanité, habite toute la plénitude de la Divinité « .(II Cor XII,24).

 

« Dignus est Agnus, qui occisus est, accipere Virtutem et Divinitatem et Sapientiam et Fortitudinem et Gloriam et Honorem et Benedictionem in saeculorum saecula. »

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
29 août 2013 4 29 /08 /août /2013 09:00

 

 

 Jeudi 29 Aout – Martyre de Saint Jean Baptiste

Ce grand saint est très aimé des amis de SS Paul VI. (Giovanni Battista Enrico Antonio Maria Montini) Confions-lui nos supplications pour que, dans l’Église , « les vallées soient comblées et les collines aplanies », et que la Vérité triomphe.

Litanies de Saint Jean-Baptiste

Seigneur, ayez pitié de nous

Christ, ayez pitié de nous

Seigneur, ayez pitié de nous

Jésus-Christ, écoutez-nous

Jésus-Christ, exaucez-nous

Dieu le Père, qui avez élu Saint Jean Baptiste, ayez pitié de nous

Dieu le Fils, qui avez sanctifié Saint Jean-Baptiste, ayez pitié de nous

Esprit Saint, qui avez éclairé Saint Jean Baptiste, ayez pitié de nous

Sainte Marie, qui avez visité Zacharie, priez pour nous

Sainte Marie, qui avez salué Sainte Élisabeth, priez pour nous

Sainte Marie, qui avez réjoui Saint Jean-Baptiste, priez pour nous

Saint Jean-Baptiste, priez pour nous

Saint Jean-Baptiste, tressaillant dans le sein de votre mère,

Saint Jean-Baptiste, rempli de l'Esprit Saint,

Saint Jean-Baptiste, prémice des fidèles,

Saint Jean-Baptiste, enfant d'allégresse,

Saint Jean-Baptiste, Prophète du Très-Haut,

Saint Jean-Baptiste, Précurseur de Jésus-Christ,

Saint Jean-Baptiste, Héritier de la Vertu d'Élie,

Saint Jean-Baptiste, envoyé de Dieu,

Saint Jean-Baptiste, préparant les Voies du Seigneur,

Saint Jean-Baptiste, Prédicateur de la Pénitence,

Saint Jean-Baptiste, baptisant dans le Jourdain,

Saint Jean-Baptiste, «  le plus grand des enfants des hommes »,

 

Saint Jean-Baptiste, réprimandant, publiquement, Hérode,

Saint Jean-Baptiste, mis en prison,

Saint Jean-Baptiste, décapité,

Agneau de Dieu, que Saint Jean-Baptiste a fait connaître, pardonnez-nous Seigneur,

Agneau de Dieu, qui êtes venu au devant de Saint Jean-Baptiste, exaucez-nous, Seigneur,

Agneau de Dieu, qui avez été baptisé par Saint Jean-Baptiste, ayez pitié de nous

« Il y eût un homme envoyé de Dieu,

cet homme s'appelait Jean »

Prions

Dieu Tout-Puissant, qui avez fait de Saint Jean-Baptiste un Prophète, un Apôtre et un Martyre, nous Vous supplions de produire en nous de dignes fruits de pénitence, afin qu'à son exemple nous n'ayons d'autre science que Celle de Jésus, d'autre Amour que Celui de Jésus, et que nous mourions pour ce Divin Agneau, qui a effacé les péchés du monde et qui vit et règne pour les siècles et les siècles. Amen.

 

 

Partager cet article
Repost0
29 août 2013 4 29 /08 /août /2013 06:23

                                   

Prophètes et Prophétie …suite 3/4

 

 5. - Diverses formes de la Prophétie.

a) D'après leur objet, on distingue les PROPHÉTIES DE MENACE et les PROPHÉTIES DE PRÉSCIENCE.

 

La Prophétie de menace est, pour ainsi dire, conditionnelle. Elle annonce un châtiment, mais subordonné à la conduite d'une personne ou d'un peuple. La plus frappante est peut-être celle que lança Jonas à Ninive; elle proclamait la ruine prochaine et totale de la ville, si les habitants ne faisaient promptement pénitence. Mais la pénitence ayant été immédiate et générale, la catastrophe fut évitée …

 

La Prophétie de préscience prédit les effets de causes contingentes, tels que les actions des hommes. Quand elle donne l'assurance anticipée du salut d'une âme humaine, elle prend le nom spécial de Prophétie de prédestination.

 

b) D'après leur expression, on peut les classer en PROPHÉTIES INTELLECTUELLES et PROPHÉTIES IMAGINATIVES.

Une connaissance intellectuelle de la Vérité divine, sans le concours de représentations sensibles, est évidemment la manière supérieure, la plus proche de la Vision béatifique. De même que, dans une science humaine, la vue directe des principes, sans recours aux comparaisons et démonstrations, dénote un esprit plus lucide .

Mais, plus ordinairement, et plus « humainement », c'est par des visions imaginaires ou des impressions sensibles que Dieu se révèle aux Prophètes, tantôt pendant le sommeil, sous forme de songes, tantôt à l'état de veille avec ou sans extase. .

Et de toutes ces manifestations, la parole reste la plus parfaite; car elle est l'expression la plus claire de la pensée, et au surplus moins sujette à l'illusion que l'apparition de simples images.

 

6- Le Ravissement.

 

« Je connais un homme qui fut ravi jusqu'au troisième Ciel; avec son corps ou sans son corps, je ne saurais le dire, Dieu seul le sait. Là il fut témoin de choses tellement mystérieuses qu'aucun langage humain ne peut les exprimer » (II Cor XII,24)

Cet homme n'est autre que l'Apôtre lui-même.

Son ravissement lui laisse une impression indéfinissable.

Qu'il est difficile alors à ceux qui ne l'ont pas éprouvé, d'en déterminer la nature et les effets!

Tout de même, l'on peut dire que c'est l'état d'un être humain momentanément transporté, au moins par l'intelligence, sinon avec les sens, dans un domaine hors de notre temps et de notre espace terrestre

 

On le confond souvent avec l'extase ; et il n'est pas rare de lire dans la vie des saints l'expression : « ravi en extase ». Ce sont deux choses différentes cependant, par leur origine comme par leurs effets. L'extase est, une neutralisation de la vie sensible, consécutive à la véhémence des pensées ou des sentiments de l'âme. C’est, comme on dit, « Dieu qui prend les commandes »…

Ces états sont très bien connus par l’Église, qui en a la longue expérience et l’expertise. Toute perte de conscience toute transe n’est pas extase…Ces charismes ne sont accordés par Dieu que pour le Bien commun de l’Église, ceci ne doit jamais être oublié. Ils ne sont nullement obligatoires à la définition de la sainteté. Le ravissement, lui, se produit sous l'action. d'une puissance extérieure et supérieure. De crainte que le tumulte des choses terrestres ne nuise à l'attention indispensable pour saisir la pensée divine; ou bien pour parer au danger d'erreur et d'illusion toujours inhérent à l'intervention des sens, Dieu isole momentanément l'esprit de Son  Prophète ; II le transporte jusqu'à Lui pour en faire son confident secret et exclusif. Sans avoir besoin d'entraîner toute la personne sur un sommet élevé et solitaire, comme Il le fit pour Moïse qu'il convoqua sur le Sinaï, II fait en sorte que, pour un temps, l'intelligence humaine perde le ;contact avec le créé et soit tout entière tendue vers le Divin. Les sens alors, suspendus de leurs fonctions, peuvent prendre l'apparence d'une impuissance maladive; ce n'est que le signe d'une activité spirituelle d'ordre exceptionnel et supérieur, pour laquelle leur concours est· inutile et serait même une entrave. A suivre

                                   

 

Partager cet article
Repost0
28 août 2013 3 28 /08 /août /2013 07:51

                      Prophètes et prophétie ….suite 2 /4 RP SINEUX OP

 

3-Mode d'opération de la Prophétie.

 

Porter la Vérité divine à la connaissance de l'intelligence humaine, tel est le but de la Prophétie.

Or, respectueux de l'ordre que Lui-même a établi, Dieu agit sur ses créatures sans violenter leur nature, conformément à leurs aptitudes respectives.

Et, « depuis la création du monde, les perfections invisibles de Dieu deviennent intelligibles, grâce à l'intermédiaire de Ses œuvres visibles.

 « Rien ne pénètre dans l'intelligence qui n'ait d'abord été perçu par les sens », dit un adage philosophique .

Il est indiscutable que Dieu pourrait procurer immédiatement à l'homme des « espèces intelligibles », c'est-à-dire des idées toutes faites, qui le dispenseraient de la lente élaboration habituelle; mais cette simplification serait moins en harmonie avec la manière qui convient à la nature humaine.

C'est pourquoi, ordinairement, Dieu instruit ses prophètes au moyen d'images empruntées à la vie sensible; et Il leur demande de parler à leur tour un « langage humain», celui des signes s'adressant directement aux sens. Les  visions prophétiques  sont généralement des représentations tirées du monde matériel, dont une lumière spéciale permet seulement de discerner la véritable signification spirituelle. Ces représentations sensibles ou imaginatives seraient en effet superflues elles deviendraient dangereuses même et sources de perplexités ou de funestes illusions, si elles ne recevaient de suite une interprétation authentique. Du Pharaon qui avait des songes énigmatiques ou de Joseph qui lui en révélait le sens, le véritable «Voyant », c'était Joseph.

 

4. - Les agents de la prophétie

 

En vertu de l'ordre naturel et providentiel toujours, il est normal que les communications de Dieu aux hommes soient faites par le ministère des Anges. Purs esprits, et infiniment plus éclairés que nous sur tout ce qui concerne l'au-delà et l'avenir, ils sont en outre les Messagers-nés des desseins du Tout-Puissant.

Il n'est pas jusqu'aux démons qui, grâce à leurs lumières naturelles, ne peuvent découvrir aux humains bien des horizons ignorés. Leur science reste suspecte cependant puisqu'elle ne se puise plus à la source divine. Et surtout leur intention est perfide. Ils risquent de se tromper : et ils veulent délibérément induire les hommes en erreur. Si, de temps à autre, ils révèlent des choses vraies, ce n'est jamais que dans le but de gagner leur confiance afin de mieux les berner ensuite. C'est le loup qui revêt une peau de brebis afin de pénétrer impunément dans la bergerie.

 

Pourquoi, toutefois, Dieu n'obligerait-il pas le « père du mensonge » à se faire malgré lui le témoin de la Vérité? C’est le cas dans les exorcismes de possédés où la toute Puissance divine force les démons à se dévoiler et à dévoiler leurs plans. Ceci dans les circonstances de crise très graves pour les âmes. Les démons ne sont forcés que dans un but bien limité au Bien commun. Si des questions indiscrètes sont posées, le démon reprend tous ses droits.

 

C'était un vrai suppôt de Satan ce Balaam (Nombres XXIII, 8; XXIV, 12-16)

qui s'était laissé corrompre par le roi des Moabites pour maudire le peuple de Dieu, et qui se vit tout à coup contraint de prononcer des paroles de bénédiction et de se faire le héraut de la Promesse messianique. Au prince qui s'évertuait à lui arracher des anathèmes contre Israël, le Prophète, sous l'empire d'une vérité supérieure à sa volonté, ne pouvait que répondre : « Quand Balac me donnerait plein sa maison d'argent et d'or, je ne dirai que ce que Jahweh me dictera ... Oracle de l'homme dont l'œil est fermé; oracle de celui qui entend les paroles de Dieu, qui connaît la science du Très-Haut, qui contemple la vision du Tout-Puissant ... Comment maudirai-je lorsque Dieu ne maudit pas; comment me courroucerai-je, alors que Jahweh n'est pas courroucé?»

 

N'est-ce pas l'aveu, de la bouche même du prophète, qu'il n'est que l'organe de Dieu?· .

Mais s'il arrive qu'un quelconque messager de l'Enfer veuille jouer au prophète, un discernement s'impose, dont Dieu donne le secret à Ste Catherine de Sienne : « Les Prophéties qui viennent de Moi inspirent d'abord la terreur, mais s'achèvent dans un sentiment de sécurité, C'est tout le contraire pour les visions qui proviennent de l'ennemi: elles commencent dans la joie et la douceur, mais finissent dans l'amertume et l'angoisse », « En voici un signe plus infaillible » « Puisque Je suis la Vérité, les visions qui viennent de Moi apportent toujours une connaissance plus claire du Vrai; l'âme apprend alors à Me connaître et à . se connaître elle-même; elle Me voit et se voit, pour M'honorer et se mépriser. C'est-à-dire qu'elle grandit en humilité. Tandis que l'ennemi est le père du mensonge et le prince de l'orgueil : aussi excite-t-il l'âme à l'estime de soi, et à la présomption . « La Vérité rend humble, et le mensonge rend orgueilleux."

A cela tu pourras reconnaître l'origine et la nature de tes visions »( Dialogue)

 

A Suivre

Partager cet article
Repost0
27 août 2013 2 27 /08 /août /2013 05:37

                             Prophètes et prophétie (RP Sineux)1/4

 

Introduction à la théologie de saint Thomas Ed.Tequi 1975. Un livre d’une très grande clarté, cette espèce de qualité qui semble en voie d’extinction….

                   « 1- La Nature de la prophétie

 

Le langage populaire identifie le plus souvent « Prophétie» et « prédiction de l'avenir »,

C'est en restreindre singulièrement la portée. Il est indispensable de bien connaître le sens du mot prophète, qui plonge ses racines dans l’Histoire sainte et dans toute l’économie du salut. Le prophète est essentiellement un agent de communication, comme on dit de nos jours. C’est un porte Parole de la Vérité Divine en un lieu et moment donné, dans une mission bien délimitée et cohérente.

Si le prophète prévoit quelquefois et prédit certains événements futurs, ce n'est jamais que dans une mesure très limitée: car tout l'avenir ne lui est pas dévoilé. Il peut même rester parfaitement  « prophète », sans rien discerner ni rien révéler du lendemain. La prophétie est un charisme, comme le don de la Parole, le don des miracles .Ces grâces sont des dons surnaturels qui confèrent des aptitudes spéciales pour travailler au salut d’autrui.

Le domaine du prophète c'est « l'au-delà », autant et plus encore que l'avenir; l'au-delà mystérieux, insondable pour le regard de l'homme aussi bien que pour sa raison; l'au-delà secret exclusif de Dieu.

 

Étymologiquement, «prophétiser » veut dire « parler à la place de quelqu'un »

 

Chez les Hébreux, les Prophètes étaient parfois appelés «Voyants ». Ils avaient en effet le privilège de voir, mais aussi la mission de « faire voir », ce qui normalement reste caché à l'esprit humain. Le Prophète est donc « l'interprète de Dieu », délégué par Lui pour manifester aux hommes quelque chose de ce que Lui seul peut connaître. « Écoutez ce que dit le Seigneur» ... telle est la formule dont les Prophètes ont soin de faire précéder leurs oracles.

 

La Prophétie étant un charisme, don surnaturel, ce n’est pas pour son avantage personnel que le Prophète est inspiré, mais pour instruire le peuple. Dans la ligne de l'ordre providentiel qui veut que, au sein des hiérarchies angéliques comme parmi les humains, les esprits supérieurs éclairent les esprits inférieurs, le Prophète est élevé à un niveau supérieur où, plus éclairé que ses semblables, il est désormais appelé à leur faire part de ses lumières.

La Prophétie n'est pas un « habitus» vertueux, cette qualité en principe permanente, qui reste constamment à la disposition de l'âme, et constitue pour elle un état déterminé. Ce n'est qu'une illumination temporaire et transitoire que Dieu accorde et retire à discrétion.

 

A plus forte raison, elle n'est pas la « Lumière de gloire» grâce à laquelle l'âme contemple Dieu face à face et le connaît dans toute la mesure où il est possible à une créature d'embrasser l'Essence Divine. La Prophétie n'est qu'une communication très limitée de la pensée et des desseins de Dieu, au gré de Dieu Lui-même toujours, Lequel proportionne Sa révélation aux circonstances particulières de temps, de lieu et de personnes, établies par Sa Providence.

 

2. - Objet de la Prophétie.

 

Tout ce qui dépasse les moyens d'investigation de l'intelligence humaine la plus aiguisée peut donner lieu à une Prophétie.

Tout d'abord, par conséquent, la vie intime de Dieu, comme le mystère de la Trinité; puis Ses desseins, tels que la prédestination.

Ensuite, le monde des esprits, qui, s'il n'est pas totalement coupé du monde matériel, n'entretient avec lui que des relations rares, confuses, difficilement discernables, et ne découvre pas sa vraie nature.

Les secrets de l'âme elle-même; car la conscience demeure inviolable pour toute créature, et Dieu seul. est capable d'en fouiller les replis .

Enfin l'avenir, la chose la plus inconnaissable de toutes, puisqu'elle n'est pas encore. A Dieu l'avenir n'est pas caché, parce que du haut de Son éternité Il domine le temps, et tout Lui est simultanément présent. Si la créature intelligente peut pressentir quelque chose de l'avenir, ce n'est que par l'expérience, dans la mesure où les mêmes causes reproduisent les mêmes effets. Mais il est rare que les causes reparaissent absolument identiques; et que de causes nouvelles, imprévisibles, viennent renverser les plus sûrs pronostics! - Si la découverte des temps futurs n'est pas absolument essentielle à la Prophétie, elle est néanmoins l'une de ses caractéristiques les plus frappantes et les plus aisément reconnaissables. La réalisation des événements annoncés à l'avance accréditera singulièrement l'autorité du Prophète.

 

C'est pourquoi Dieu concède ordinairement à ses Prophètes le pouvoir de 1e prédire . Le peuple, constatant que le Messager divin a dit vrai lorsqu'il a parlé de l'avenir, sera plus prompt à lui faire confiance lorsqu'il parlera de l'au-delà. . A Suivre

 

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de senex
  • : A propos de la survie et du retour à Rome de SS Paul VI Les trésors de la doctrine catholique à votre service pour préparer l'avenir
  • Contact

Recherche

Liens