Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 novembre 2013 1 11 /11 /novembre /2013 06:17

                              Saint Martin (317-397)

 

 

                    Saint Martin est un saint de tout premier rang .Sa fête est  éclipsée par les célébrations de la fin de l’atroce guerre de 1914-1918.Prions pour les victimes militaires et civiles de ce conflit sanglant. N’oublions pas que Saint Martin est un des grands saints patrons secondaires de la France qui a certainement intercédé pour obtenu la fin de ce conflit.

                      Les saints que l’on honorait aux trois premiers siècles étaient des martyrs.

         Saint Martin est le premier Confesseur qu'aient fêté les  Églises d’Occident. Suivant la remarque de Durand de Mende, la liturgie lui assigne un rang égal à celui des Apôtres, car ce fut lui qui acheva d'évangéliser les Gaules. Sa fête était partout chômée.

                      Souvent favorisée par les beaux jours de l'été de la Saint Martin, elle rivalisait en importance et en réjouissances avec la Saint-Jean. Elle avait une Octave, comme la Saint Laurent, car Saint Martin, « la perle des prêtres » occupe parmi les Confesseurs le rang que Saint Laurent occupe parmi les Martyrs.

                    Saint Martin, né à Sabaria en Pannonie,(Hongrie) vint en Gaule comme soldat. N'étant encore que catéchumène, il donna un jour, près d'Amiens, une moitié de sa chlamyde militaire à un pauvre qui lui demandait l'aumône au Nom du Christ du Christ; la nuit suivante Jésus lui apparut, revêtu de ce manteau, et lui dit: «Martin, simple catéchumène, M’a recouvert de ce vêtement» A dix-huit ans, il reçoit le  Baptême. Après un voyage en Orient où il s'initia à la vie monastique, il vécut lui-même quelque temps en ermite, puis devenu le disciple de Saint Hilaire, évêque de Poitiers, il éleva dans le désert de Ligugé, épiscopale, un où il se retira avec quelques disciples. Il devint ainsi le fondateur du monachisme dans les Gaules. Mais Dieu ne voulut pas que cette lumière restât sous le boisseau. Saint Martin, arraché à sa solitude, fut appelé à 1’épiscopat et son activité apostolique eut  un rayonnement extraordinaire: il lutta victorieusement contre l’arianisme qui niait la Divinité de Jésus et fit des ravages considérables dans l’Église et fut l'apôtre des campagnes de la Gaule où il acheva d'extirper le paganisme

              Devenu évêque de Tours, il fonda la célèbre abbaye de Marmoutiers ou grand monastère, où il se rendait souvent afin de vivre plus retiré du monde. Il vécut plus de quatre-vingts ans, tout occupé de la gloire de Dieu et du salut des âmes, et mourut à Tours en 397. Son tombeau, illustré par de nombreux miracles vit affluer quantité de pèlerins. Grégoire de Tours, son successeur n'hésite pas à appeler ce saint thaumaturge le patron du monde entier. Peu de Saints  furent aussi populaires. France; il y a près de 4000 églises paroissiales sous le vocable de Saint Martin, et 485 villages portent encore son nom. La chape de S. Martin était portée aux armées en temps de guerre et c'était sur elle que se prêtaient  les serments solennels en temps de paix. Symbole de la protection dont l'apôtre national couvrait la France, cette chape a donné  son nom à l'oratoire qui la renfermait et à tous les petits oratoires que l'on appelle « chapelles ».

Pour mémoire : Patronne principale de la France : Notre Dame en son Assomption

Patrons  et patronnes secondaires : Sainte Jeanne d’Arc, Saint Louis, Saint Thérèse de l’Enfant Jésus, Saint Rémi, Saint Denis, Saint Martin, Sainte Pétronille , Patronne des rois de France depuis Charlemagne.

 

 Prions- les pour notre pauvre pays retourné au paganisme. L'expression " en notre secours" fait partie de la tradition chevaleresque.

 

Saint Michel est le saint Archange protecteur de la France.

Partager cet article
Repost0
10 novembre 2013 7 10 /11 /novembre /2013 13:58

 Mise au point 

 Les « survivantistes » ne forment pas une chapelle, une secte, un parti… De même qu’il y a autant de « sédévacantismes » qu’il se trouve de « sédévacantistes », de même il y a autant de « survivantismes » que de « survivantistes ». Sur la toile, chacun ne peut représenter que lui-même. C’est à la fois une chance mais aussi un danger de contradictions. Il y a aussi beaucoup d’âmes qui forment le « survivantisme du silence » …et qui prient pour que la vérité triomphe…

Aussi je précise ma position personnelle, afin qu’il n’y ait nulle tromperie, ni malentendu. Je n’ai aucune mission céleste, ni révélation personnelle. Mon seul PROJET est de chercher et servir la vérité, depuis plus d’un demi - siècle. Au seuil du grand départ, je pense nécessaire de résumer ma position  et je souhaite qu’elle ne soit pas déformée par des amalgames injustifiés

 1- La survie et le retour du pape légitime rétablissant publiquement la Sainte Messe dans toutes ses splendeurs d’ unique et irremplaçable Sacrifice me parait l’hypothèse la plus acceptable pour sortir de l’horrible confusion. C’est la Sagesse Divine qui gouverne toutes choses….et c’est Elle qui aura le dernier mot à sa façon ..merveilleusement

2- Je pense que la Fraternité Sacerdotale Saint Pie X a un rôle essentiel à tenir dans l’avenir de l’Église, car elle forme les meilleurs prêtres. Ces prêtres constitueront le noyau autour duquel se reconstituera l’unité de la Sainte Église, par le retour à l’Unique Sacrifice comme le prévoyait Mgr Lefebvre de sainte mémoire. Mais ce sera dans les catacombes…après bien des combats internes et externes…

Sauver la Papauté, Lien de la Foi, sauver la Sainte Messe, Lien de la Charité, voilà l’essentiel. Tout le reste est secondaire et il ne faut pas tout mélanger…..Prions avec patience

Partager cet article
Repost0
10 novembre 2013 7 10 /11 /novembre /2013 08:56

Les Saints nous parlent du Ciel 4/12

 

Dieu tout en tous

Dans une vision, dit Sainte Gertrude, où mon âme ressentait bien, dans les transports d’une joie parfaite, qu’elle était enrichie des jouissances de son Bien-Aimé, je compris le sens de ces paroles si pleines de douceur : " Dieu sera tout en tous. " (I Cor., XV, 28.)
Mon âme puisait, avec une avidité insatiable, ces paroles que le Ciel présentait en un breuvage délicieux à l’ardeur de la soif : " Comme Je suis la Figure de la Substance de Dieu, Mon Père, dans la Divinité même, tu seras la figure de Ma Substance dans l’humanité et, comme l’air reçoit la clarté des rayons du soleil, de même tu recevras dans ton âme déifiée les écoulements de Ma Divinité : alors, pénétrée jusqu’aux moëlles des rayons de Ma lumière, tu deviendras capable d’une union plus familière avec Moi. " (Liv. II, ch. VI.)

Pendant que Saint Paul de la Croix, méditant sur les fins dernières, considérait les joies du paradis, il entendit le Seigneur lui dire : " Mon fils, au Ciel, le bienheureux ne sera pas uni à Moi comme un ami l’est à son ami, mais comme le fer pénétré par le feu. " (Vie, ch. IV.)

Dieu au Ciel aime à être loué dans Ses élus

Après la mort de Sainte Mechtilde, Gertrude vit trois rayons qui partaient du Cœur de Dieu et passaient par l’âme de sa sainte amie pour se diriger sur tous les saints qui, en étant tout illuminés et réjouis, se mirent à louer pour elle le Seigneur, disant :" Nous Vous louons pour la ravissante beauté de Votre épouse, pour l’aimable complaisance que Vous prenez en elle, pour l’union parfaite qui l’a faite une avec Vous. " Et comme Gertrude voyait que le Seigneur prenait un grand plaisir à ces louanges, elle lui dit :" Pourquoi, mon Seigneur, prenez-vous un si grand plaisir en cette âme ? " Il répondit : " Parce que, en sa vie, elle désirait par-dessus tout de Me voir loué ; elle a conservé ce désir et Je veux la rassasier de Ma louange incessante. " (VIIe part., ch. XVI.).

A SUIVRE

Partager cet article
Repost0
9 novembre 2013 6 09 /11 /novembre /2013 06:20

Les Saints nous parlent du Ciel-  3/12

 

Ce que perdent ceux qui sont contre le Christ

Une fois, raconte Sainte Thérèse, pendant l’espace d’une heure et davantage, Notre-Seigneur, se tenant toujours près de moi, m’avait découvert des choses merveilleuses : "Regarde, Ma fille, ce que perdent ceux qui sont contre Moi. Ne manque pas de le leur dire. " (Vie, ch. XXXVIII.)

Sainte Catherine de Sienne, qui demeura morte pendant quatre heures et revint ensuite à la vie, avait vu et les peines des pécheurs dans l’autre monde et la gloire des élus.
Le Seigneur lui dit : "Tu vois de quelle gloire sont privés et de quelles peines sont punis ceux qui M’offensent. Retourne donc à eux pour leur montrer leur erreur, leur péril et le tort qu’ils se font." (Vie, par le Bienheureux Raymond, IIe part., ch. VI.)

Une parole semblable fut dite à Françoise de Bona après qu’elle eut été gratifiée d’une connaissance très élevée de la Sainte Trinité : " Ma fille, J’ai voulu te faire voir de quel bien se privent les pécheurs qui meurent dans leur péché. " (Liv. III, ch. XIV.)

Sainte Catherine de Bologne (1413-1483) eut une vision dans laquelle Notre-Seigneur lui apparut, environné d'Anges et de Saints " Le Sauveur conduisit Catherine près de Son trône et lui dit : " Ma fille, écoutez ce chant et comprenez bien le sens de ces mots :" Et Sa gloire sera vue en vous. " " (Petits Bollandistes, au 9 mars.)

A SUIVRE

 

Partager cet article
Repost0
8 novembre 2013 5 08 /11 /novembre /2013 03:33

 

Les Saints nous parlent du Ciel 2/12

 

Accueil fait par le Seigneur à l’âme glorifiée

Notre Bon Seigneur, rapporte Julienne de Norwich, me dit : "Je te remercie de ce que tu as fait pour Moi, et spécialement de ce que tu M’as consacré ta jeunesse." Puis Dieu me montra trois degrés de béatitude au Ciel pour l’âme qui L’a servi de bon cœur :
Le premier, quand le Seigneur la remercie à sa sortie du purgatoire, remerciement si élevé et si glorieux qu’elle se sent comblée et suffisamment récompensée.
Le second, c’est que toute la Cour céleste en est témoin, car Dieu fait connaître à tous les élus les services qu’on Lui a rendus.
Le troisième, c’est que la joie donnée à l’âme au moment où elle est ainsi remerciée doit durer toute l’éternité. (VIe Révélation, ch. XIV.)

" Plus tu auras souffert, dit au Bienheureux  Suzo, Jésus,  la Sagesse éternelle, plus tu seras reçu avec égards et dignité. Quelle joie cause cet honneur ! Combien l’âme et le cœur sont inondés de bonheur en se voyant loués et glorifiés par Moi devant Mon Père et toute l’armée céleste ! Je les louerai d’avoir tant souffert en cette vie, d’avoir tant combattu, d’avoir tant remporté de victoires. "
(L’exemplaire, 2e traité, ch. XII.)

Notre-Seigneur dans l’Évangile nous déclare ainsi qu’Il fera l’éloge des élus : "Venez les bénis de Mon Père ; J’ai eu faim et vous M’avez donné à manger, etc… – Courage, bon et fidèle serviteur, tu as été fidèle dans les petites choses. – Celui qui M’aura confessé devant les hommes, Je le confesserai devant Mon Père. – Alors, dit l’apôtre Saint Paul, chacun recevra du Seigneur la louange qui lui sera due. " (I Cor., IV, 5.)

 A Suivre

 

Partager cet article
Repost0
7 novembre 2013 4 07 /11 /novembre /2013 06:11

Les Saints nous parlent du Ciel  1/12

 « On ne parle plus assez du Ciel »NSJC

L’entrée d’un élu au paradis

Le Fils de Dieu, donnant à Sainte Brigitte Ses instructions, lui parla en ces termes d’un généreux chevalier qui avait pratiqué les vertus chrétiennes : " Quand cet ami de Mon Cœur fut arrivé au dernier moment de sa vie et que son âme quitta son corps, cinq légions d’anges furent envoyées au-devant de lui. On entendit alors dans le Ciel des voix mélodieuses qui résonnaient purement et qui disaient : " Ô Seigneur et Père, n’est-ce pas là celui qui s’est attaché à vos volontés et qui les a parfaitement accomplies ? "Puis une voix de la part de la Divinité, lui dit : " Je t’ai créé et t’ai donné le corps et l’âme. Tu es Mon fils et tu as fait la volonté de ton Père. Viens donc maintenant à ton Créateur tout-puissant et à ton Père très aimant. L’héritage éternel t’est dû, puisque tu es fils et puisque tu as été obéissant. Viens donc, ô Mon doux enfant, Je te recevrai avec joie et bonheur. "

Une seconde voix, qui était celle de l’Homme-Dieu, lui dit : " Viens à ton frère, car Je me suis offert pour toi, J’ai répandu Mon Sang pour l’amour de toi. Viens à Moi, car tu as suivi Ma volonté ; viens à Moi, car tu as versé sang pour sang, tu as donné vie pour vie et mort pour mort. Donc toi qui M’as suivi, viens à Ma vie, à Ma joie qui ne finira jamais. "

Une troisième voix parla ainsi de la part du Saint-Esprit : " Viens, ô Mon chevalier, toi qui M’as tant désiré et en qui Je me suis plu à établir Mon séjour. Pour les travaux de ton corps, entre dans le repos ; en retour des tribulations de ton esprit, entre dans les consolations ineffables ; en récompense de ta charité et de tes généreux combats, entre en Moi-même ;
Je demeurerai en toi et tu demeureras en Moi. "

Ensuite les cinq légions d’anges firent résonner leur voix. La première disait : " Allons au-devant de ce généreux soldat et portons devant lui ses armes ; c’est-à-dire présentons à notre Dieu la foi qu’il a gardée sans chanceler et qu’il a défendue contre ses ennemis. "

La voix de la deuxième légion dit : " Portons devant lui son bouclier et montrons à notre Dieu sa patience ; bien qu’elle soit connue de Dieu, elle en sera plus glorieuse par notre témoignage. "

La troisième légion dit : " Allons au-devant de lui et présentons à Dieu son glaive, c’est-à-dire l’obéissance qu’il a rendue, tant dans les choses pénibles que dans les choses faciles. "

La quatrième : " Allons et rendons témoignage à son humilité, car l’humilité précédait et suivait toutes ses bonnes œuvres. "

La cinquième voix dit : " Donnons témoignage de son désir divin ; par lequel il soupirait après Dieu. A toute heure il pensait à Lui dans son cœur ; il l’avait toujours en sa bouche, toujours dans ses œuvres ; il Le désirait par-dessus toutes choses ; pour l’amour de Lui, il s’est montré comme mort au monde."

" Voilà comment Mon ami vient à Moi et de quel prix il est récompensé. Et bien que tous n’aient pas répandu leur sang pour l’amour de Mon Nom, ils recevront néanmoins les mêmes récompenses, s’ils ont la volonté de donner leur vie pour l’amour de Moi quand le temps et l’occasion s’en offriront. Vois que de biens apporte la bonne volonté. " (Liv. II, ch. XI.)

A Suivre

 

Partager cet article
Repost0
6 novembre 2013 3 06 /11 /novembre /2013 06:53

 

                                                             Divins et ultimes avertissements.

 

Apocalypse 3:14-22

 Bible selon la Vulgate .La plus sûre (Éditions DFT)

14 Écris à l’Ange de l’Église de Laodicée, Voici ce que dit l’Amen*, le Témoin fidèle et véritable, le Principe de la Création de Dieu,
15 Je connais tes œuvres. Je sais que tu n’es ni froid ni chaud. Plût à Dieu que tu fusses froid ou chaud !
« 16 Ainsi, parce que tu es tiède, et que tu n’es ni froid ni chaud, Je suis près de te vomir de Ma bouche.
17 Car tu dis, je suis riche et opulent, et je n’ai besoin de rien, et parce que tu ne sais pas que tu es malheureux, misérable, pauvre, aveugle et nu,
18 Je te conseille d’acheter de Moi de l’or **éprouvé par le feu, afin de t’enrichir, et des vêtements blancs***, afin que tu sois vêtu et que la honte de ta nudité ne paraisse pas, et un collyre pour oindre tes yeux, afin que tu voies.****
19 Pour  Moi, Je reprends et Je châtie ceux que J’aime. Rallume donc ton zèle, et fais pénitence.
20 Voici, Je Me tiens à la porte, et je frappe. Si quelqu’un entend Ma voix et ouvre la porte, J’entrerai chez lui, Je souperai avec lui, et lui avec Moi.
21 Celui qui vaincra, Je le ferai asseoir avec Moi sur Mon Trône, comme Moi J’ai vaincu et Me suis assis avec Mon Père sur Son Trône.
22 Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux Églises. »

 

Notes :*L’Amen = le Christ. Comme Verbe de Dieu,Il a créé l’univers

** L’or= La Charité, l’amour de Dieu, la foi purifiée par les épreuves

*** les vêtements blancs : l’innocence, la pénitence.

****Le collyre symbolise la grâce « qui nous ouvre les yeux » et nous rend humbles.

La tièdeur, c’est la suffisance, la médiocrité, c’est le maintien dans la position intermédiaire entre le OUI, de « l’amen » et le NON du« non serviam ».Le service de deux maîtres : Dieu et le monde, n’est pas possible. Il faut choisir et s’engager .

Le contraire de la tièdeur est la ferveur, le dévouement zèlé. Ce choix oblige à des renoncements, des sacrifices mais en contrepartie apporte la joie de servir ; la tièdeur ne défend pas la Vérité, quoi qu’il en coûte. Elle discute, raisonne, « dialogue », « tolère » l’erreur. Elle adore par-dessus tout « la paix »par le compromis, le « pragmatisme », l’entente à l’amiable, la conciliation   même si c’est aux dépens de la Vérité. Elle joue sur tous les tableaux…et finalement perd tout, si elle ne reprend pas et ne se convertit pas pour de bon.

La lettre à l’Église de Laodicée est la dernière de la suite des lettres aux églises qui introduit la grande Révélation de la fin des temps. C’est un avertissement à la Rome actuelle et à ceux qui suivent aveuglément ses fausses routes.

Jésus nous le répète dans Son « message d’amour et de miséricorde (1972)« Vous voyez comme ceux qui croient Me servir ont en réalité tout abandonné. Vous voyez à quel point vous avez à faire à des âmes de bonne volonté mais dont la compréhension de la véritable charité- celle qui passe par Moi- leur est étrangère. Ils croient Me servir et ils M’ont complètement perdu à cause de leur désir de concilier l’esprit du monde et le véritable Esprit de Dieu qui ne s’accommode pas du tout avec cet état d’esprit du monde qui veut se mettre au service de l’Homme au lieu de demeurer au service de Dieu »

 La  Rome moderne se croit riche des seules « valeurs naturelles »,qui font qu’elle ne fait plus de référence à la Grâce, à la vie surnaturelle. Les sacrements sont profanés  et rendus invalides, inopérants. Le Sacrifice Parfait , la Sainte Messe est méprisée, reléguée, voir interdite. Tout s’effondre : Malgré cela «  tout va bien dans l’église »(Dixit B….)Ils se croient riches et ils sont nus….Ils se croient lucides et ils sont aveugles. »Ils ne savent plus de quel esprit ils sont »

Mais voici venir le « Grand Coup », que Jésus « frappe à la porte « ; ce sera le dernier et ultime avertissement avant l’Heure de la Justice. Jésus chassera « l’esprit double, l’esprit de mélange, l’esprit de tièdeur » « Dies irae , Dies Illa … »Prions avec ferveur pour que nous restions éveillés et prompts à servir le Maître quand Il viendra…comme les vierges sages.

 

Partager cet article
Repost0
5 novembre 2013 2 05 /11 /novembre /2013 09:42

«  Paul VI le pape de l’encyclique "Humanæ Vitæ" et de la résistance inlassable à l’introduction du divorce en Italie. »

 (Sandro Magister)

Du fait de la forte influence des positions du Saint-Siège dans la Péninsule, le Code civil italien n’a autorisé le divorce que tardivement, en 1970. Aujourd’hui encore, le vocabulaire juridique italien préfère désigner cette institution sous le nom de « dissolution du mariage » (scioligmento del matrimonio) lorsqu’il s’agit d’un mariage civil ou de « cessation des effets civils » (cessazione degli effetti civili) lorsqu’il s’agit d’un mariage religieux, ce qui permet de maintenir aux yeux de l’Église le caractère indissoluble de ce dernier

« En défendant la morale conjugale dans son intégralité, l'Église sait qu'elle contribue à l'instauration d'une civilisation vraiment humaine; elle engage l'homme à ne pas abdiquer sa responsabilité pour s'en remettre aux moyens techniques; elle défend par là même la dignité des époux. Fidèle à l'enseignement comme à l'exemple du Sauveur, elle se montre l'amie sincère et désintéressée des hommes, qu'elle veut aider, dès leur cheminement terrestre, " à participer en fils à la vie du Dieu vivant, Père de tous les homme (23) » Humanae vitae

Dans cette lettre, SS Paul VI fit quatre « prophéties » qui se sont révélées exactes. L’introduction de méthodes artificielles  ne demandant pas  d’effort de maitrise personnelle allait faciliter la licence et le vagabondage sexuel. L’infidélité devient alors cause d’une flambée des divorces .Cette  mise à disposition du corps allait entrainer une baisse du respect dû à la femme.(viols) Enfin l’usage de ces moyens  (Contraception + avortement) ouvrait la porte aux abus de pouvoir des gouvernements, facilités par la laïcisation de la société en général qui ne veut « ni dieu ,ni maître » .Il ne parlait pas des dangers physiques de la « pilule »qui sont loin d’être négligeables . A cette époque ils étaient soigneusement cachés aux populations. Ils commencent seulement à être divulgués  et SS Paul VI est reconnu comme vrai« écologiste » par les défenseurs de la nature même non catholiques..Il est l'adversaire  inlassable du divorce, de la contraception artificielle, de l'avortement,comme de l'euthanasie.Il est l'inlassable adversaire de ces "grandes causes maçonniques."Ce qui lui valut l'exil.Que ses adversaires à l'intérieur de l'Église trouvent d'autres arguments pour en faire un "initié"...!!et cessent leurs odieuses  et aveugles  calomnies.

Partager cet article
Repost0
5 novembre 2013 2 05 /11 /novembre /2013 06:21

 

 

LE 5 NOVEMBRE

 

Fête des Saintes Reliques.

 

.

                     Après avoir célébré, le jour de la Toussaint, la fête des saintes âmes qui sont entrées au Ciel, l'Église,  fidèle  à ses traditions, honore aujourd'hui les saintes reliques de leurs corps restées sur terre  et conservées avec piété jusqu'au moment de la résurrection glorieuse dont elles sont un gage pour nous. Dès les premiers temps de l'Église, dans les Catacombes, on célébrait les saints mystères sur les tombeaux des martyrs, afin de montrer que ces Saints avaient mêlé leur sang à celui de la Victime du Calvaire. Plus tard, à Rome, on éleva des temples grandioses, vastes reliquaires abritant les sépultures des martyrs les plus célèbres. C’est ainsi que le Panthéon, temple dédié aux dieux païens, fut consacré à Marie et les restes des martyrs y furent conservés et honorés.Cette prise de possession du  temple des multiples divinités païennes fut faite par le pape dans l’esprit de marquer visiblement la victoire du Christ ,seul vrai Dieu. Voilà qui offusquerait nos modernes dévots de « l’esprit d’Assise ».Les restes de ceux qui avaient ainsi confessé leur foi étaient déposés sous le maître-autel ou Confession des basiliques qu'on leur consacrait; d'où l'usage de la translation des reliques des martyrs qui est une des parties essentielles de la cérémonie de la Dédicace d'une église, de même que l'usage de mettre des reliques de saints martyrs dans une petite cavité de la pierre d'autel, appelée tombeau., De même qu'une vertu surnaturelle sortait de la Sainte Humanité de Jésus et guérissait ceux qui s'en approchaient Dieu dans le ciel opère souvent par les reliques des Saints, (ossements cendres, vêtements ou autres à leur usage **) restées sur terre, des « merveilles » comme chasser les démons, guérir les malades, rendre la vue aux aveugles, purifier les lépreux,chasser les tentations, donner tous les « dons excellents qui descendent du Père  des lumières ».

 

                    «  Augmentez en nous Seigneur, la foi en la résurrection, Vous qui opérez des merveilles par les reliques des Saints et faites que nous participions un jour à la gloire immortelle dont nous vénérons le gage en leurs ossements. Par Jésus-Christ, Notre Seigneur.

 

 « Les Saints tressaillent dans la gloire; ils poussent des cris de joie sur leurs lits de repos; Chantez au Seigneur un cantique nouveau: Que Sa louange retentisse dans l’assemblée des Saints !  Dieu est admirable dans Ses Saints.»

 

 PS : De saintes âmes extatiques ont reçu le charisme de « Hierognose ». C’est la capacité d’authentifier une relique de saint en ayant la vision de la vie de ce  saint. Cette » « expertise » se fait avec tout un strict protocole, afin d’éviter les suggestions purement naturelles ou diaboliques. Béni soit Dieu dans  Ses Saints.. ! Marie Julie du Crucifix avait ce charisme extraordinaire. Elle avait aussi le don du discernement de l’état d’une hostie, consacrée ou non.

 **(Les «  survivantistes » doivent avoir une particulière dévotion aux chaines de Saint Pierre, témoins de sa captivité de premier Pape et de sa libération miraculeuse.)

Partager cet article
Repost0
4 novembre 2013 1 04 /11 /novembre /2013 17:41
Les chaines de Saint Pierre,premier pape et martyr

Les chaines de Saint Pierre,premier pape et martyr

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de senex
  • : A propos de la survie et du retour à Rome de SS Paul VI Les trésors de la doctrine catholique à votre service pour préparer l'avenir
  • Contact

Recherche

Liens