Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 février 2014 4 20 /02 /février /2014 07:56

Immortelle liturgie. PRIÈRES pour les temps de persécutions

 

« DAIGNEZ accueillir, Seigneur, les prières de Votre Église, afin que triomphant des oppositions et des erreurs, elle puisse Vous servir en toute liberté. Par le Christ notre Seigneur. Dans leur désir de faire disparaître Votre Nom de la terre - c'est-à-dire le nom des chrétiens - Vos ennemis s'acharnent dans le mal et Vous disent: "Quand mourra-t-il?" Mais Vous, Seigneur, dont nous gardons fidèlement la promesse de Votre Présence parmi nous jusqu'à la consommation des siècles, ayez pitié de nous et réconfortez-nous à cause de la pureté de la foi que nous avons en Vous, afin que l'ennemi insatiable ne puisse se réjouir de notre perte. Ayez souvenir, Seigneur, de Votre Église qui est en pèlerinage sur la terre. Pendant tout le temps que nous pleurons, assis au bord des fleuves de Babylone, faites que le flot de ce siècle éphémère ne nous entraîne pas, mais que, détachés du mal de la vie présente, nous élevions notre esprit vers la céleste Jérusalem. Prêtez aide et secours, Seigneur, à Votre Église que notre ennemi s'efforce de capturer pour la dévorer, comme un lion saute sur sa proie. Réveillez-vous, Seigneur, et allez au devant de nos ennemis. Mettez-les en déroute par la gloire de Votre Passion et la Puissance de Votre résurrection, afin qu'ils se convertissent eux aussi; que Votre Passion seule nous soit le signe assuré de la victoire et que Votre résurrection nous donne la récompense éternelle. Daignez prêter secours à Votre famille, ô Dieu clément et miséricordieux, et veuillez exaucer les prières que nous Vous adressons dans l'adversité. Écrasez la fureur des ennemis avec l'aide de la Sainte Croix, afin que nous puissions atteindre le port de Votre salut. Par le Christ notre Seigneur. Ainsi soit-il

 

POU R LES FIDÈLES. QUI SOUFFRENT PERSÉCUTION 

 

" O Vous qui êtes depuis toujours le seul Dieu et le seul Seigneur de bonté, Maître ami des hommes, Vous qui, par la Pâque, avez arraché Israël à la servitude de l'Égypte et lui avez donné la liberté par le sang de l'agneau, veuillez donc maintenant, par Votre Corps très pur et Votre Précieux Sang, délivrer Votre peuple de la servitude amère. Vous qui avez dû Vous exiler en Égypte avec Votre mère, rappelez de leur long exil les mères et les enfants. Vous qui, pour nous, avez reçu sur Votre dos les coups et les menaces de Pilate, accordez à Votre peuple une trêve dans ses douleurs et ses misères. Vous qui avez crié sur la Croix: «  J'ai soif ", apaisez la soif et la famine atroce des âmes. Vous qui avez été condamné avec des criminels par des criminels, arrachez-nous aussi aux desseins des criminels. Vous qui avez été dénudé et ligoté, déliez ceux qui sont retenus dans les chaînes. Comme Vous Vous êtes souvenu du larron fidèle, souvenez-vous aussi, Seigneur, de Votre peuple fidèle. Vous qui avez versé pour nous Votre Sang très pur, empêchez qu'on verse davantage notre propre sang. Sauvez Votre peuple, Seigneur, épargnez Votre héritage! Levez-vous, pourquoi sommeillez-vous, Seigneur? Pourquoi supportez Vous patiemment Vos ennemis? Pourquoi détournez-vous de nous Votre Visage? Levez-vous et ne nous repoussez pas à jamais. Souvenez-vous de Votre Croix, souvenez-vous de Votre peuple, souvenez-vous de Votre bonté! Vous qui avez été tenté volontairement pendant quarante jours pour nous, souvenez-vous de Votre peuple qui est tenté dans des solitudes sans chemin et sans eau. Aidez, secourez, regardez d'en haut ceux qui sont les plus malheureux de tous les hommes, ceux qui vivent sur terre dans la plus extrême misère, ceux qui, dans les déserts, sont privés de tout secours humain, ceux dont personne ne voit la déréliction, sauf Vous dont les yeux ne connaissent jamais le sommeil et qui mesurez seul l'étendue de leur détresse. Nous avons beau être pécheurs, nous n'en sommes pas moins chrétiens. Nous sommes un peuple misérable, mais un peuple de foi. Nous sommes indignes de Votre bonté, mais nous sommes les brebis de Votre Église, rassemblées dans l'unité. Mendiants que nous sommes, nous Vous offrons nos prières pour la détresse immense de Votre peuple. Arrachez-nous tous aux dangers qui nous menacent et rendez-nous dignes de Votre royaume, par la grâce et la bonté de Votre Fils unique, notre.Seigneur, notre Dieu et notre Sauveur, JésusChrist, avec l' Esprit très saint et vivifiant, maintenant, et toujours, et dans tous les siècles. Amen.

Partager cet article
Repost0
19 février 2014 3 19 /02 /février /2014 06:51

Prières de pénitence tirées de la Sainte Écriture 3/3

 

Dans le nouveau Testament

 

Avec l'enfant prodigue: « PÈRE, j'ai péché contre le ciel et contre vous; je ne suis plus digne d'être appelé votre fils; traitez-moi comme l'un de vos esclaves (St Luc. 15, 18-19).

  Avec l'Apôtre Paul:

« SEIGNEUR, je suis charnel, vendu au péché. Car je sais que le bien n'habite pas en moi, je veux dire en ma chair. Vouloir le bien est à ma portée, mais non de l'accomplir. L'homme intérieur en moi prend plaisir à la loi de Dieu, mais je sens dans mes membres une autre loi qui lutte avec la loi de mon esprit et me retient captif dans la loi du péché qui règne dans mes membres. Malheureux homme que je suis! Qui me délivrera de ce corps de mort? La grâce de Dieu par Jésus -Christ notre Seigneur. Car là où le péché abondait, la grâce a surabondé. Et c'est pourquoi, comme le péché a régné par la mort, la grâce régnera par la justice pour la vie éternelle, par Jésus-Christ notre Seigneur (Rom. 7, 14, 18, 22-25 et 5, 20-21). 

 

Avec l'Apôtre Pierre: « SEIGNEUR, nous savons que nous avons été rachetés de notre vaine manière de vivre non par l'argent ou l'or, qui sont périssables, mais par le Sang Précieux du Christ, comme d'un agneau sans tache et sans défaut. Il y a été prédestiné avant la création du monde, mais Il s'est manifesté seulement à la fin des temps, à cause de nous (St Pierre, 1,18-20). »

Avec l'Apôtre Jean: « SI nous disons que nous n'avons pas de péché, nous nous trompons nous-mêmes et la vérité n'est pas en nous. Mais si nous confessons nos péchés, alors Vous êtes fidèle et juste pour nous les pardonner et nous purifier de toute faute. Et si quelqu'un parmi nous a péché, nous avons auprès de Vous, ô Père, un avocat: Jésus-Christ le Juste. Il est Lui-même l'expiation pour nos péchés, et non pas pour les nôtres seulement, mais aussi pour ceux du monde entier. (J Jean 1, 8-9 et 2,1-2).

 

« Notre Père ... pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensé » O bon Jésus, pardon et Miséricorde par les mérites de Vos Saintes Plaies.Chapelet des Saintes Plaies. Père Éternel, je Vous offre les Saintes Plaies de Notre Seigneur Jésus -Christ pour guérir celles de nos âmes.

Partager cet article
Repost0
18 février 2014 2 18 /02 /février /2014 06:09

Sur Radio Vatican,Mgr Jan Graubner, d'Olomouc, en Tchécoslovaquie, rapporte les propos tenus par B......à un groupe d'évèques: à propos du motu proprio :14 -2- 2014 « Je ne peux pas comprendre la jeune génération qui souhaite revenir à la Messe en latin. Quand je cherche à plus approfondir, je trouve que c'est plutôt une sorte de mode. Et si c'est un effet de mode, c'est donc une question qui n'a pas besoin de beaucoup d'attention. Ces gens sont « accros,(addicted) à une mode. »(fad= engouement, lubie ,mode.).. » A propos de la prière à Saint Michel après la messe: «Je ne pense pas que cela est de bon augure», écrit-il. «Je suis pour un hymne marial après la messe, mais une prière [à Saint-Michel] me paraît comme une preuve d'un mot d'ordre ou, peut-être, d'une idéologie." (sic) Il précise que la( messe extraordinaire )est une mode pour vieilles gens qui sera bientôt obsolète"Sic

 

Ce qui est grave,c'est l'aveuglement universel....Parce Domine

Partager cet article
Repost0
18 février 2014 2 18 /02 /février /2014 04:31

Immortelle liturgie Prières de pénitence tirées de la Sainte Écriture 2/3

« Faisons pénitence et implorons sur nous la Miséricorde de Dieu »

 

Avec le prophète Baruch: « SEIGNEUR tout-puissant, Dieu d'Israël, une âme en détresse et un esprit brisé d'angoisse crient vers Vous. Écoutez, Seigneur, et ayez pitié, car Vous êtes un Dieu de bonté. Ayez pitié de nous, car nous avons péché contreVous. Vous siègez dans l'éternité, et nous serions perdus pour toujours? N'ayez point souvenance des crimes de nos pères; rappellez-Vous plutôt Votre force et Votre Nom. Vous êtes le Seigneur notre Dieu et c'est à Vous, Seigneur, que nous rendons gloire. Vous avez donné à nos cœurs de Vous craindre, pour que nous puissions invoquer Votre Nom. Nous Vous louons maintenant dans notre exil, car nous nous sommes écartés de l'impiété de nos pères qui ont péché devant Vous. Et pourtant nous voici encore exilés, là où Vous nous avez dispersés, en proie aux opprobres et aux outrages, pour expier tous les péchés de nos pères qui se sont détournés de Vous. » (BA3,1-3;5-8)

Avec le prophète Daniel: « NOUS avons péché, nous avons commis l'injustice et le mal, nous nous sommes révoltés contre tVous, nous nous sommes détournés de Vos ordres et de Vos préceptes. Nous n'avons pas écouté Vos serviteurs, les prophètes, qui ont parlé en avec Votre Nom à nos rois, à nos pères et à tout le peuple du pays. Vous êtes juste, Seigneur, et c'est pourquoi la honte empourpre nos visages. Mais tVous êtes aussi, Seigneur notre Dieu, clément et miséricordieux, bien que nous nous soyons révoltés contre Vous. Exaucez-nous donc, Seigneur, pardonnez-nous, voyez et agissez. Ne tardez plus, mon Dieu, à cause de Vous-même, carVotre cité et Votre peuple portent Votre Nom (Dan. 9, 5-7, 9, 19).

«  Par la prière que le prophète Jonas récita lorsqu'il se trouvait dans le ventre du monstre marin, et que nous pouvons aussi réciter dans la misère et le péché où nous sommes retenus captifs: « Dans ma détresse j'ai crié vers le Seigneur, et Il m'a exaucé; du fond des enfers j'ai crié vers Vous, et Vous avez écouté ma voix. Vous m'avez jeté dans l'abîme, au cœur de la mer; les courants m'ont environné; toutes tes vagues et tes flots ont passé sur moi Et j'ai dit : Je suis chassé loin de Vos regards;contemplerai-je un jour à nouveau ton saint temple? " Les eaux m'ont oppressé et m'ont presque étouffé; l'abîme m'a retenu captif et l'océan a recouvert ma tête. Je suis descendu jusqu'aux racines des montagnes, les verrous de la terre m'enfermaient pour toujours; mais tu m'as fait remonter vivant de l'abîme, Seigneur mon Dieu! Quand mon âme était en proie à une angoisse affreuse, j'ai pensé au Seigneur; et ma prière est parvenue jusqu'à Vous dans Votre saint temple. Ceux qui servent les idoles éloignent d'eux leur salut; mais moi, je Vous offrirai le sacrifice de mes chants et j'accomplirai les vœux que j'ai faits (Jon. 2, 2-9). »

Avec le prophète Michée « QUl est semblable à Vous, ô Dieu, Vous qui effacez les crimes et oubliez les péchés de Votre héritage? II ne garde pas sa colère pour toujours, car Il aime la miséricorde. II aura de nouveau pitié de nous, Il mettra sous Ses pieds nos fautes et jettera tous nos péchés au fond de la mer. Vous témoignerez Votre fidélité à Jacob, Votre bonté à Abraham, comme tu Vous l'avez juré à nos pères aux jours d'autrefois (Mich. 7, 18-20). » A suivre

Partager cet article
Repost0
17 février 2014 1 17 /02 /février /2014 11:07

Épreuve d’aujourd’hui, consolation de demain. (Dialogue de Sainte Catherine de Sienne.)

« En vérité, Je vous le dis, plus la tribulation abondera dans le Corps Mystique de la Sainte Église, plus aussi abondera la douceur de la consolation. Et quelle sera la douceur de cette consolation ? Ce sera la réforme et la sainteté de ses ministres qui refleuriront pour la gloire et l’honneur de Mon Nom et qui élèveront vers Moi le parfum de toutes les vertus. Ce sont les ministres de Mon Église qui seront réformés et non pas Mon Église, car la Pureté de Mon Épouse ne peut être diminuée et détruite par les fautes de Mes serviteurs… Réjouissez-vous dans votre douleur. Moi qui suis la Vérité Éternelle, Je vous promets de vous soulager. Après la douleur viendra la consolation, parce que vous aurez beaucoup souffert pour la Sainte Église. »

Partager cet article
Repost0
17 février 2014 1 17 /02 /février /2014 04:32

IMMORTELLE LITURGIE

PRIÈRES DE PÉNITENCE TIRÉES DE LA SAINTE ÉCRITURE 1/3

« Faisons pénitence et implorons sur nous la Miséricorde de Dieu »

Avec le patriarche Moïse: « PARDONNEZ, je Vous en supplie, le péché de Votre peuple, selon la grandeur de Votre bonté, comme Vous lui avez été autrefois favorable en le faisant sortir d'Égypte (Nomb. 14, 19 ) Seigneur Dieu, clément et miséricordieux, patient, riche en pitié, fidèle,Vous qui faites sentir Votre bonté à des milliers, qui effacez les injustices, les crimes et les péchés, Vous devant qui personne n'est innocent par lui-même, Vous aussi qui punissez les péchés des pères sur les enfants et petits-enfants jusqu'à la troisième et quatrième génération, si j'ai trouvé grâce devant Vos yeux, Seigneur, demeurez au milieu de nous, effacez nos fautes et nos péchés, et possèdez-nous comme Votre héritage (Ex. 34, 6-7 et 9).

Avec le saint homme Job: « J'AI péché; que Vous ai-je fait, Gardien de l'humanité? Pourquoi me tenez-tVous comme Votre adversaire, et pourquoi suis-je pour moi-même un fardeau? Pourquoi n'ôtez-vous pas mon péché et n'oubliez-Vous pas mes fautes? Voyez, il s'en faut de peu que je m'endorme dans la poussière: demain, si Vous venez me chercher, il n'y aura plus rien (Job 7, 20-21 ). »

Avec le Roi Salomon: « EXAUCEZ-NOUS, Seigneur, du haut du ciel, pardonnez les péchés de Vos serviteurs et de Votre peuple d'Israël et enseignez-nous le chemin que nous devons suivre; afin que nousVous craignions et marchions dans Vos voies tous les jours que nous vivrons sur la face de la terre (2 Chron. 6, 27 et 31). »

Avec le prophète Isaïe: « Voici que Vous êtes irrité parce que nous avons péché. Nous sommes tous comme des impurs: toute notre justice n'est plus qu'un linge souillé que l'on jette. Nous tombons tous comme la feuille et nos crimes nous emportent comme le vent. Il n'y a personne qui invoque Votre Nom, qui se lève et s'attache à Vous ,Car Vous avez caché de nous Votre Visage et Vous nous avez livrés en proie à nos fautes Et pourtant, Seigneur, Vous êtes notre Père. Nous sommes l'argile et c'est Vous qui nous avez modelés; nous sommes tous l'ouvrage de Vos mains. Ne soyez pas, Seigneur, irrité à l'extrême contre nous et n'ayez plus souvenance de nos crimes! Ah, regardez-nous, nous sommes tousVotre peuple! (Is. 64, 5-9). »

Avec le prophète Jérémie: « Nos péchés ont beau témoigner contre nous, agissez, Seigneur, à cause de Votre Nom; car nos infidélités sont innombrables, et c'est contre Vous que nous avons péché. O Espoir d'Israël, son Sauveur au temps de la détresse, pourquoi seriez-Vous comme un étranger dans le pays et comme un voyageur qui n'y séjourne que pour une nuit? Pourquoi seriez-Vous comme un homme sans forces, comme un héros incapable de nous secourir? Vous êtes pourtant parmi nous, Seigneur, et Votre Nom est invoqué sur nous. Ne nous abandonnez pas! (Jér. 14, 7-9) »

A SUIVRE

Partager cet article
Repost0
16 février 2014 7 16 /02 /février /2014 07:54

Immortelle liturgie.PRIÈRE EN L' HONNEUR DES MARTYRS et pour demander leur intercession

 

« O Dieu qui avez enflammé le cœur  de tous Vos saints d'une foi si ardente qu'ils ont pu mépriser les tourments subis dans leur corps, tandis que de toute leur âme ils se hâtaient vers Vous, l'Auteur de la vie, veuillez écouter nos prières, et faites que s'éteigne en nous l'ardeur mortelle des vices et que brûle la dilection infuse de Votre charité. O Dieu, en faisant brûler dans le cœur de Vos saints l'ardeur de Votre feu sacré, Vous les avez fait parvenir jusqu'aux glorieux combats du martyre. Tandis qu'ils étaient suppliciés, Vous, le Vainqueur, Vous leur avez fait mépriser leurs persécuteurs; Vous, leur force, Vous leur avez fait dédaigner les supplices; Vous, leur récompense, vous leur avez fait obtenir les dons de la gloire. Par leur triomphe nous vous demandons, Seigneur, de nous accorder la rémission de nos péchés. VOICI, Seigneur, ceux qui ont versé leur sang bienheureux et qui ont méprisé par leurs glorieuses souffrances les douceurs insidieuses de ce monde, triomphant ainsi de la mort par la mort. Voici ceux qui ont considéré qu'ici bas la lumière n'est que ténèbres et que toute vie n'y est que ruine vouée à une fin certaine; ils ont conquis ainsi, par leurs tourments, la vie et, par leur mort, la victoire. Nousvous demandons, ô Christ, d'être assistés par les prières de ceux dont nous ne pouvons être les compagnons que par vous, ô Christ, qui vivez, dominez et régnez avec le Père dans l'éternité. O glorieux martyrs, la terre ne vous a pas engloutis, mais c'est le ciel qui vous a accueillis: les portes du paradis se sont ouvertes toutes grandes pour vous, et vous ont permis d'accéder à l'arbre de la vie et d'en goûter le fruit. Intercédez auprès du Christ pour qu'Il accorde à nos âmes Sa paix et Sa grande bonté. »

 

En cette époque si troublée, supplions les Saints Martyrs d'intercéder pour 1'Église dans la tempête, privée de son chef légitime, SS Paul VI en exil. Les saints martyrs ont préféré mourir plutôt que de trahir. Il y a des heures où il faut témoigner de la Vérité et de la Justice  quoi qu'il en coûte.La prière et la pénitence sont des moyens absolument nécessaires et à la portée de tous.

Demandons, supplions les Saints Martyrs d'intercéder pour l'Église privée de son chef légitime exilé. SS Paul VI a procédé à 23 béatifications et à 83 canonisations. '(Voir la liste sur wikipedia) Il s'agit soit de saints prêtres et de religieuses, soit de martyrs de sang.Les plus connus sont les martyrs d'Ouganda,les martyrs de Corée,victimes du paganisme,ou de victimes de persécutions religieuses de la part du protestantisme en Angleterre . Edmond Campion fut victime de la fureur anticatholique d'Elisabeth 1. Plus connu est le Père Kolbe victime du nazisme. Toutes ces canonisations ont été canoniquement irréprochables quant aux délais et aux procédures. Que ces saints et saintes soutiennent notre bien aimé Pontife et hâtent sous retour.. pour la gloire de Dieu et le salut des âmes La vérité triomphe toujours...Patience

Partager cet article
Repost0
15 février 2014 6 15 /02 /février /2014 09:07

Suite du précédent article

 

« Voici ce que, ouvertement, Je veux que vous tous sachiez et que vous méditiez afin de bien vivre dans Mon Amour: Vous vous devez de vous faire extrêmement respectueux lorsque vous Me recevez dans la Sainte Communion. Vous avez raison vous qui refusez de recevoir Mon Corps et Mon Sang dans vos mains qui n' ont pas été consacrées. Vous savez bien que seuls les prêtres ont les doigts consacrés, et peuvent distribuer Mon Corps. Vous qui M' aimez vous avez bien compris ceci. Vois-tu vous devez comprendre la gravité de ce manque de respect envers Moi qui suis Celui qui SUIS - et que vous voulez vous affranchir de cette coutume qui est plus qu'une coutume car c'est véritablement votre Jésus qui est présent, et vous ne pouvez pas prétendre Me toucher avec vos doigts et vos mains alors que vous savez que Je SUIS le Fils de Dieu. Oui, vous qui savez, vous vous rendez bien compte de ce que vous avez voulu véritablement respecter - c'est-à-dire Mon Corps, Mon Sang, Ma Divinité. Que ceci vous fasse bien comprendre que Je suis votre Dieu et que vous Me devez le respect » NSJC 18 -10-1972 message d'amour et de miséricorde

Partager cet article
Repost0
15 février 2014 6 15 /02 /février /2014 07:39

Ne nous étonnons pas des châtiments qui tombent sur la France devant une telle aberration qui risque de faire jurisprudence...Parce Domine

 

"Dans le diocèse de Luçon, la célébration de la messe dans la forme extraordinaire du rite romain, selon le missel du "Bienheureux Jean XXIII", en conformité avec le Motu Proprio Summorum Pontificum du juillet 2007, respectera les dispositions suivantes :

1. L’édition typique de 1962 du missel romain demeure normative.

2. Les lectures de la messe sont proclamées en français, à l’ambon, sans doublet.

3. L’épître est lue à l’ambon par un laïc ou un grand clerc.

4. Les préfaces du missel de Jean XXIII autorisées dans certains diocèses le sont toutes dans le diocèse de Luçon.

5. Afin de permettre une plus grande piété, le canon romain, lu à voix basse, ne peut être commencé qu’après le chant du Sanctus.

6. Par charité pastorale, on autorisera la communion dans la main pour les personnes attachées à ce mode de communion. Nonobstant toute chose contraire. Donné à Luçon, le 19 décembre 2013. Par mandement, Béatrice Pignon, chancelier – Alain Castet, évêque de Luçon.

Alors même que la communion dans la main était une dérogation arrachée à la volonté du Pape Paul VI, alors même que le pape Benoît XVI a réintroduit l’obligation de la communion lors des cérémonies pontificales, voilà qu’une fois encore un diocèse français n’en fait qu’à sa tête. Il aurait dû publier ce décret après l’avis de la Commission Ecclesia Dei. Mais vous comprenez : Rome c’est Rome et la France c’est la France ! Ajoutons que permettre la communion dans la main n’est certainement pas un acte de « charité pastorale », en raison du moindre respect ainsi manifesté pour les saintes espèce(Riposte catholique")

Partager cet article
Repost0
14 février 2014 5 14 /02 /février /2014 07:44

Prière POUR LA SANCTIFICATION DES PRËTRES

 

O Dieu, qui pour la gloire de Votre Majesté et le salut du genre humain, avez établi Votre Fils unique Grand Prêtre éternel, faites que ceux qu'Il a élus comme ministres et dispensateurs de Ses mystères soient trouvés fidèles dans l'accomplissement du ministère qu'ils ont reçu. Par le même Jésus-Christ Notre Seigneur. Et la prière suivante de Sainte Catherine de Sienne: DIEU éternel et ineffable, purifiez-moi et exaucez la prière que je Vous adresse. Tournez vers Vous le cœur et la volonté des serviteurs de notre Mère la Sainte Église, Votre Épouse. Faites qu'ils suivent l'Agneau divin sur le chemin de la croix, dans la pauvreté, la douceur et l'humilité; non point d'une manière humaine et imparfaite, mais surnaturelle. Faites qu'ils ressemblent aux esprits célestes et vivent comme des anges sur la terre, puisqu'ils doivent consacrer et distribuer le Corps et le Sang de Votre Fils unique. Prince de la paix, purifiez-les dans l'océan tranquille de Votre bonté et accordez-leur la protection de Votre divin amour. Écoutez ma voix, Seigneur, et agréez cette demande, ô Père très clément. o Dieu sublime, éternel et ineffable, aimez-les, dans Votre amour infini, et conduisez-les dans Vos sentiers.

PRIÈRE POUR LES VOCATIONS SACERDOTALES « Pourquoi restez-vous inactif tout le jour? Allez vous aussi dans Ma vigne ». . Demandez au Maître de la moisson. . Qu'il envoie des ouvriers dans Son champ. Prions. - 0 Dieu qui ne voulez point la mort du pécheur, mais qu'il se convertisse et qu'il vive, donnez, par l'intercession de la bienheureuse Marie toujours Vierge et de tous les saints, des ouvriers à Votre Église, de vrais collaborateurs du Christ qui se sacrifient entièrement pour les âmes. Par le même Christ notre Seigneur. . Amen.

POUR LES RELIGIEUX;

OUVREZ, Seigneur, les portes de Votre grâce à Vos serviteurs qui ont renoncé à la vanité du monde et qui, fuyant le démon, se sont rassemblés sous l'enseigne du Christ. Veuillez accueillir avec un visage souriant ceux qui viennent à Vous pour que l'ennemi ne puisse triompher d'eux. Tendez-leur le bras infatigable de Votre secours et fortifiez leur esprit de la cuirasse de la foi; que, dans un bienheureux rempart, ils se félicitent d'avoir fui le monde! Par le Christ notre Seigneur. 

POUR UN APOSTAT

O Dieu qui restaurez, dans Votre miséricorde, l'homme que Vous avez merveilleusement créé à Votre image, jetez un regard favorable sur Votre serviteur, afin que Votre amour paternel oublie et absolve les fautes que son ignorance aveugle et que la ruse de l'ennemi lui ont fait commettre; et faites qu'il retourne à Vos autels et soit réintroduit dans la communion de Votre vérité. Par le Christ notre Seigneur.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de senex
  • : A propos de la survie et du retour à Rome de SS Paul VI Les trésors de la doctrine catholique à votre service pour préparer l'avenir
  • Contact

Recherche

Liens