Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 mars 2014 3 26 /03 /mars /2014 06:40

Les grandes ruptures dans l'histoire de l'Église et la Papauté invincible 1/2

En 2014, nous sentons tous des signes de rupture dans la « coque du Vaisseau Comme à chaque période de son histoire,la Papauté est attaquée,pour des motifs où politique et religion s'entremèlent.Le Chef est attaqué et le troupeau dispersé. Mais la papauté survit ,l'Église survit et cicatrise ses plaies car Dieu veille... Allons nous vers un nouveau schisme déclaré..? En tous cas chacun peut entendre les craquements,voir et déplorer les fissures et les fractures latentes ou consommées.

Il est important de connaître l'histoire de notre grande famille pour comprendre nos faiblesses et nos fautes et la Puissance de Dieu.

Deux grandes ruptures d'unité ont marqué cette épopée : le schisme de 1054 et le grand schisme d'Occident qui dura 39 ans... Nous connaissans aussi depuis Vatican II les douleurs de ces attentes si longues...si longues du retour de la Paix,fruit de la Charité,tranquillité de l'ordre.

Le schisme de 1054 ou grand schisme d'Orient voit la séparation officielle entre les chrétiens catholiques (dans l'ouest de l'Europe) et les chrétiens orthodoxes (dans l'est de l'Europe et dans les possessions asiatiques de l'Empire byzantin, ou empire romain d'Orient).

Cette rupture est l'aboutissement de divergences anciennes qui s'élargissent progressivement entre les deux parties de la chrétienté médiévale. Ces divergences portent aussi bien sur des questions de théologie que sur l'organisation du culte et du clergé.

Des divergences anciennes et qui s'accentuent

La protection de l'empereur des Francs ou celle de l'empereur byzantin ?

Le pape, évêque de Rome, reste la seule autorité d'origine romaine en Europe occidentale après la disparition de l'empire romain d'Occident en 476. Confrontée aux différents royaumes nés des invasions germaniques, la papauté doit affronter leurs dirigeants sans demander l'avis de l'empereur qui dirige l'empire romain d'Orient depuis Constantinople. Cet éloignement donne au pape une indépendance politique certaine. Au VIIIe siècle, les papes Étienne II et Léon III doivent faire face à l'expansion menaçante des Lombards en Italie. La papauté restant sans aide de Byzance, se place sous la protection des rois francs Pépin le bref et Charlemagne. En 800, le pape couronne Charlemagne comme empereur d'Occident ; il crée ainsi un nouvel empire chrétien concurrent de celui qui existe depuis des siècles à Constantinople. Par contre dans l'empire byzantin (partie orientale de la chrétienté), les chrétiens sont soumis à la présence permanente et à l'intervention fréquente des empereurs dans les affaires religieuses (le césaropapisme). Ces interventions sont le plus souvent désapprouvées par le pape. C'est le cas en 649, où la tentative impériale de mettre fin à l'hérésie monothéliste est condamnée par le pape, qui est d'ailleurs arrêté et déporté en Orient sur ordre de l'empereur. C'est encore le cas pendant la querelle des images, déclenchée par l'empereur en 726 et qui est vigoureusement condamnée par le pape.

Les querelles hiérarchiques

Le clergé chrétien est également divisé sur des questions de hiérarchie.

Le pape, évêque de Rome, successeur de Pierre, chef désigné par Jésus, revendique la première place dans la hiérarchie du clergé chrétien. Le patriarche, évêque de Constantinople, capitale de l'empire depuis 330 et seule capitale impériale depuis 476, revendique l'égalité avec le pape. En 451, le concile de Chalcédoine accorde au patriarche de Constantinople la seconde place. Le patriarche considère qu'il ne s'agit que d'une supériorité honorifique du pape ; pour lui cette décision ne concerne pas la primauté de l'autorité du patriarche sur les chrétiens d'Orient. La situation s'aggrave en 863, quand Photius est nommé patriarche de Constantinople par l'empereur. L'ancien patriarche évincé fait appel au pape, qui condamne la nomination de Photius et excommunie celui-ci. En 867, réunissant un concile à Constantinople, Photius en obtient la déposition du pape.

La question du Filioque

Les divergences théologiques sont anciennes, nombreuses et profondes.

La plus importante est celle dite du Filioque. Le Filioque est une modification du texte du Credo chrétien. En 325, au concile de Nicée I, les chefs chrétiens ont décidé que, dans le texte du Credo, il serait indiqué que le Saint-Esprit procéderait de Dieu (le Père). En 589, au concile de Tolède, les chefs chrétiens présents décident une modification du texte du Credo. Désormais, il y est annoncé que le Saint-Esprit procède du Père « et du Fils » . C'est le Filioque. Les chrétiens orientaux refusent cette modification qui leur paraît contraire aux croyances de l'Église primitive. En 809, Charlemagne oblige le pape Léon III, pourtant très réticent, car soucieux d'éviter la rupture avec les chrétiens d'Orient, à intégrer le Filioque dans le Credo chrétien (cette décision ne devint définitive qu'en 1012, à la veille du schisme).

Les autres points de divergence

D'autres divergences existent. Dans les années 860, le patriarche Photius, en lutte contre le pape Nicolas Ier, regroupe par écrit toutes les différences entre chrétiens orientaux et chrétiens occidentaux. Il reproche à ces derniers, outre le Filioque, l'observance du jeûne le samedi et la permission de la consommation de laitages pendant la première semaine du Carême. Il dénonce également l'obligation du célibat des prêtres (alors que chez les chrétiens orientaux, ceux-ci, sauf les évêques, peuvent être mariés). À la veille du schisme de 1054, l'évêque bulgare d'Ochrida, qui se fait le porte-parole de Michel Cérulaire, patriarche de Constantinople, complète la liste. Il reproche aux Occidentaux la permission de consommer la chair des animaux mis à mort par suffocation (donc ayant encore leur sang), l'utilisation du pain azyme dans la célébration de l'Eucharistie, le refus de chanter Alleluia pendant les offices de quadragésime (les jours qui suivent le Carême)... Tous ces reproches, plus ou moins subtils, vont donner naissance à l'expression « querelles byzantines ».

La crise de 1054

Dès sa nomination, en 1043, comme patriarche de Constantinople, Michel Cérulaire se pose en champion de l'indépendance des chrétiens d'Orient face à la papauté. Il rend publiques les divergences entre les deux parties de la chrétienté (voir plus haut). Le pape Léon IX, élu en 1049, commence une réforme de l'Église catholique et installe la liturgie de rite latin dans les églises d'Italie du Sud. Dans ces territoires, longtemps byzantins, il existe de nombreuses églises de rite grec qui doivent donc y renoncer. En riposte, Michel Cérulaire ferme les églises de rite latin qui existent à Constantinople. En 1054, le pape Léon IX envoie une ambassade auprès de l'empereur byzantin. Le pape souhaite obtenir une aide militaire contre les Normands qui deviennent très menaçants en Italie du Sud. Le chef de la délégation pontificale, le cardinal Humbert de Moyenmoutier, entre en conflit sur des questions religieuses avec Michel Cérulaire. Le 14 juillet 1054, le légat pontifical excommunie le patriarche mais, menacés par la population byzantine, les ambassadeurs pontificaux doivent s'enfuir. Le 24 juillet, Michel Cérulaire obtient des chefs des chrétiens orientaux l'excommunication des envoyés du pape. La rupture semble consommée.

 

Les conséquences du schisme

L'importance du schisme de 1054 ne semble pas avoir été perçue en Occident (d'autant que Léon IX et Michel Cérulaire vont mourir rapidement). Par contre, en Orient, la rupture accentue l'hostilité des Byzantins vis-à-vis des chrétiens occidentaux. La rupture ne sera réelle qu'en 1203/1204 avec la quatrième croisade, où les chevaliers chrétiens occidentaux s'emparent de Constantinople, la pillent et se partagent temporairement l'Empire byzantin. Ils introduisent dans leurs nouvelles possessions les rites et l'autorité de l'Église romaine. Aux XIVe et XVe siècles, les Occidentaux feront peu d'efforts pour venir en aide aux Byzantins en lutte de survie face aux Turcs ottomans. Les excommunications respectives ne seront annulées qu'en 1965 par le pape Paul VI et le patriarche Athénagoras Ier.

A Suivre

Partager cet article
Repost0
25 mars 2014 2 25 /03 /mars /2014 06:50

Immortelle liturgie .

PRIÈRE AU CHRIST EN L'HONNEUR DE SA SAINTE INCARNATION 25 Mars

Que toutes les créatures, ô Dieu, Vous glorifient, puisque Vous avez voulu honorer tellement la nature humaine, Vous, leur Créateur, en faisant Vôtre cette chair et en reposant dans le sein virginal de la Bienheureuse Marie. Par l'intervention de cette Mère, faites que nous soyons chastes d'esprit et de corps, ô Vous qui, à Votre naissance, avez laissé inviolée la porte scellée de sa virginité immaculée.Amen

PRIÈRE À LA SAINTE MERE DE DIEU ,en la fête de l'Annonciation 25 Mars Nous croyons que vous êtes pleine de grâce, Vierge et Mère du Christ, réparatrice du genre humain, glorieuse Marie, qui, par votre maternité, nous avez procuré de si grandes joies. Car votre enfant, qni est le Christ Fils de Dieu, nous a arrachés à la tyrannie de l'ennemi impitoyable et nous fait jonir de Lni, au royaume éternel. C'est pourquoi nous vous demandons d'être notre patronne, afin que, par vos mérites, votre Fils nous délivre du péché et nous introduise dans Son Royaume pour y régner éternellement avec Lui. Obtenez-nous de Lui, qni, par amour ,vous a choisie pour Sa mère, qu'Il nous donne l'abondante douceur de Son amour. Amen

Partager cet article
Repost0
24 mars 2014 1 24 /03 /mars /2014 17:20

ave maria, Dominus tecum

Ave Maria,gratia plena,Dominus tecum....
Partager cet article
Repost0
24 mars 2014 1 24 /03 /mars /2014 04:57

Fête de Saint Gabriel Archange

24 Mars

Instructions de Notre Seigneur à Sœur Marie du Sacré –Cœur

  « Mon Incarnation était le chef d’œuvre des manifestations extérieures de Dieu au Ciel et sur la terre. Toute l’éternité Dieu a préparé cette œuvre. Quand l’heure sonna, au milieu des temps, Il envoya Son Ange, l’un des sept qui se trouvent toujours en adoration en Sa présence et à qui Il confie l’exécution de Ses commandements, celui qui s’appelle Gabriel, c’est-à dire « Force de Dieu »,ou bien « Dieu et homme ».Ce n’est pas sans dessein qu’Il porte ce nom, Force de Dieu, parce qu’il est le héraut annonçant la Fête de Saint Gabriel Archange 24 Mars Instructions de Notre Seigneur à Sœur Marie du Sacré –Cœur   « Mon Incarnation était le chef d’œuvre des manifestations extérieures de Dieu au Ciel et sur la terre. Toute l’éternité Dieu a préparé cette œuvre. Quand l’heure sonna, au milieu des temps, Il envoya Son Ange, l’un des sept qui se trouvent toujours en adoration en Sa présence et à qui Il confie l’exécution de Ses commandements, celui qui s’appelle Gabriel, c’est-à dire « Force de Dieu »,ou bien « Dieu et homme ».Ce n’est pas sans dessein qu’Il porte ce nom, Force de Dieu, parce qu’il est le héraut annonçant la grande manifestation de la Force et de la Puissance qui est en Dieu ; Dieu et homme, parce qu’il devait annoncer la grande merveille d’un Dieu fait homme. »   Sur les icônes, il est représenté avec le bâton du messager, et présente le chrisme X signifiant Xristos. Il est aussi revêtu de l’étole sacerdotale.

Prions le Saint Messager pour les prêtres et pour la Hiérarchie de l’Église ,Pour le triomphe du Pape légitime   Sur les icônes, il est représenté avec le bâton du messager, et présente le chrisme X signifiant Xristos. Il est aussi revêtu de l’étole sacerdotale.

Partager cet article
Repost0
23 mars 2014 7 23 /03 /mars /2014 19:11
Le serviteur souffrant
Partager cet article
Repost0
23 mars 2014 7 23 /03 /mars /2014 18:42

La doublure ...nez crochu et oreille plate

Voir les commentaires

Partager cet article
Repost0
23 mars 2014 7 23 /03 /mars /2014 06:54

LES SCHÉMAS ORIGINAUX DE Vatican II..... Si seulement...

Nous reproduisons ici la traduction (approchée)d'un article du journal catholique américain « The Remnant »

 

Dans les années qui ont précédé le Concile Vatican II , le Pape Jean XXIII a confié la préparation des documents qui seront examinés par le Concile à une commission préparatoire , présidée par le Vénérable Cardinal Alfredo Ottaviani . La Commission préparatoire a fini la rédaction d'un total de neuf schémas sur une variété de sujets . Ce sont ces schémas qui seront rejetés par les Pères » parce que «  excessivement rigides », condamnant dans le ton, et trop « scholastique » dans leur style . La plupart des documents ont été rejetés en faveur de ce qui est devenu les seize documents de Vatican II .

Jusqu'à récemment, le monde anglophone n'avait aucun moyen d'évaluer l'infériorité présumée de schémas originaux de Mgr Ottaviani , . Heureusement , cependant, en 2012, un prêtre de l'Université Marquette , le père Joseph A. Komonchak , a laborieusement traduit cinq des neuf schémas en anglais . Cinq des neuf schémas sont disponibles , avec des notes et des commentaires par le père Komonchak . Les schémas de Vatican II originaux disponibles en anglais sont :

  Sur les sources de la Révélation ( De fontibus revelationis )

Garder intact le dépôt de la foi

i L' ordre moral chrétien

Sur la chasteté , le mariage , la famille et la virginité

Constitution dogmatique sur l'Église

En lisant ces schémas originaux , on est frappé par leur clarté , leur franchise , et par rapport aux documents conciliaires ultérieurs , leur brièveté . Il est également intéressant de voir de quelle manière le contenu de ces documents est notablement différent des documents qui ont finalement été promulgués .

Par exemple , " sur les sources de la Révélation " indique très clairement qu'il existe deux sources de la révélation qui constituent un seul dépôt de la foi ; Dei Verbum , d'autre part, est catégorique qu'il n'y a qu'une seule source de révélation qui est passé dans deux modes de transmission .

Le matériau de base est intéressant. Un examen des notes des schémas mis au rebut révèle un nombre abondant de citations de Pascendi , Mortalium Animos , le Syllabus et même le serment anti- moderniste , dont aucune n'est citée dans le Catéchisme de 1992 de l'Eglise catholique , par exemple .

Le ton est très différent : au lieu de "l'humble " recherche de la vérité » [ 1 ] que nous constatons dans les documents conciliaires , les schémas originaux avec lucidité et avec autorité proclament la vérité , ainsi que sur les erreurs qui la pervertissent . .

Pour voir la différence de ton entre les deux ensembles de documents , examiner le premier comme passage du schéma « ordre moral chrétien» , paragraphe 6 : " [ L'Eglise ] déplore , cependant, que beaucoup de gens transgressent la loi divine , plus de faiblesse que de la méchanceté , mais rarement sans grave culpabilité . Elle note avec horreur que des erreurs se répandent partout, des erreurs qui ouvrent la voie de la perdition et fermer la porte du salut .Il ya ceux qui nient un Dieu personnel et ainsi privent le droit naturel de son fondement ; . il y a ceux qui , répudiant la mission du Christ , rejettent la loi de l'Evangile , il ya ceux qui comptent uniquement sur les principes des droits pour expliquer l'ordre moral et donc dépouiller de sa obligation et de sanction véritable et ultime ... leur impiété et l'impudence atteint un tel point qu'ils tentent d'agresser le ciel et à supprimer Dieu Lui-même . Avec méchanceté notoire et égalité folie , ils n'ont pas peur d'affirmer qu'il n'y a pas de Dieu suprême , la très sage providence de toutes choses , il y a ceux qui soutiennent que la loi morale est sujette à des changements et à l'évolution même dans des domaines fondamentaux ... "

 

Maintenant, comparez cela avec un passage parallèle de Gaudium et Spes chapitre 21 , traitant également de l'athéisme : «L'Eglise appelle la liberté active des croyants à construire aussi en ce monde le temple de Dieu Elle invite courtoisement les athées à examiner l'Évangile du Christ avec un esprit ouvert . "

Lorsque le Concile a débuté , les Pères conciliaires progressistes ont perçu les schémas de Mgr Ottaviani comme un obstacle à leur programme de réforme .Le Cardinal Bea , l'un des cardinaux les plus influents et un favori du Pape Jean XXIII , a expliqué à ses collègues progressistes : «Nous devons aider le Saint-Père à atteindre ses objectifs pour le Concile, ceux qu'il exprime dans ses messages à la radio et dans ses exhortations . Ce ne sont pas les mêmes que ceux des schémas , soit parce que la Commission théologique , qui les dirige , est fermée au monde et aux idées de paix, de justice , et de l'unité , ou en raison de la division du travail et un manque de coordination . Ils ont fait la place pour tout , sauf l'Esprit Saint » . [2](SIC......!)

 

Ainsi , ces schémas , qui étaient « fermés au monde» , ont été remplacés par ce que nous avons actuellement avec les défauts dont nous sommes tous bien conscients . Comme ils n'ont jamais été adoptés , ces schémas n'ont pas le pouvoir , mais en les lisant , on ne peut s'empêcher de contempler leConcile qui aurait pu être ...si seulement.... ! Nous ne savons pas quand et si les quatre autres schémas seront traduits par le père Komonchak , mais nous les publierons ici si elles sont disponibles.

NOTES [ 1 ] Cette phrase vient de Amerio Romano (1996 ) . Iota unum : une étude de l'évolution de l'Église catholique au XXe siècle .

[ 2 ] Fouilloux , Vatican II commencent ( Université catholique . De Louvain , 1993) , p. 72 , la note 56  

Commentaire blog ; Nous ne pouvons souhaiter que la publication en français de ces textes,pour bien apprécier les brigandages des progressistes soit disant inspirés de l'Esprit Saint,qui aurait fait défaut à la Commission.Ils seraient bien utiles pour apprécier la responsablité personnelle de SS Paul VI.De quel esprit s'agit-il ?Patience : la Vérité est invincible.

Partager cet article
Repost0
22 mars 2014 6 22 /03 /mars /2014 09:40

« Comme l’enseigne Saint Vincent Ferrier (V. 1355-1419) : « le Pape légitime est le père universel des Chrétiens, et l’Église en est la Mère. Aussi, en prêtant obéissance à quelqu’un qui n’est pas pape et en lui attribuant les honneurs papaux, on transgresse le premier précepte de la première table, en lequel il est ordonné : Tu n’auras point de dieux étrangers, ni d’idole, ni de statue, ni aucune figure de ce qui est dans le ciel (Deut. V, 7-9). Or qu’est ce qu’un faux pape sinon un dieu étranger en ce monde, une idole, une statue, une image ou représentation fictive du Christ ? » (Traité du Schisme moderne, part 1, chap. III, Ed. San Vicente Ferrer, Biographia y escritosMadrid, 1956 ; citation reprise par l’abbé Zins dans son ouvrage L’Antéchrist, publié aux Ed. D.F.T., Extrait de l'étude très approfondie d'Éric Faure Le pape martyr de la fin des temps - éditions DFT

 

Une » représentation « fictive »du vrai Christ qui est la Voie,la Vérité et la Vie.... !

Expression terrible .Voyons le dictionnaire :

fictif . Synonymes : conventionnel , illusoire, imaginaire, inexistant, inventé, irréel, mensonger, supposé, théorique.

Contraire : réel

Illusoire: synonymes : trompeur,vain,chimérique,irréel,utopique,feint,faux, inventé,factice, sans fondement.

Contraire : Vrai

Illusionner : synonymes aveugler,séduire,abuser,duper,éblouir,berner,enjôler,leurrer,circonvenir,filouter désinformer,suborner,égarer

Contraire : Informer .

C'est terrifiant si on pense à la possible "canonisation" d'un  illusionniste....

Partager cet article
Repost0
22 mars 2014 6 22 /03 /mars /2014 07:31

Lumière des intelligences, pour éclairer ceux qui sont dans la confusion

PRIÈRE DE TERESA HIGGINSON

Pour la diffusion de la Dévotion au Chef Sacré de Jésus. ,remède contre l'orgueil de l'intelligence et le refus de croire,grands fléaux de notre temps

« Sagesse Infinie, Amour Immense, Vos Voies sont insondables. Faites, Seigneur que, suivant Votre Désir, Votre Chef Sacré, Siège de la Divine Sagesse, soit honoré et adoré pour Votre consolation... '

Ah ! Levez-Vous, Seigneur, montrez que Vous êtes le Dieu Tout-Puissant. Faites connaître l'ardent Désir de Votre Sacré-Cœur. Hâtez-vous pour Votre propre Gloire... Ne tardez pas, Seigneur, je vous en supplie, au Nom de Votre Très Précieux Sang, en considération de Votre Douloureuse Passion...

Je Vous prie, Très Sainte Trinité, au Nom de Jésus pour l'honneur du Siège de la Divine Sagesse, et par l'Amour Ardent du Sacré-Cœur. Je Vous le demande, au nom de la Vierge Marie, de St-Joseph : pour le salut des âmes, veuillez faire connaître au monde entier cette Dévotion. « - Ainsi soit-il.

Imprimatur, le 26 février 1937. G. PUYO, V.G.

PRIÈRE DE TERESA HIGGINSON A JÉSUS, «DONT L'AME FUT TRISTE JUSQU'A LA MORT.

          « Souvenez-vous, ô Jésus, de l'épouvantable agonie que Vous avez éprouvée quand plongé, dans les profondeurs de la Justice de Votre Père, Vous vous êtes écrié : «Mon Père, s'il est possible, que ce calice s'éloigne de Moi et quand, accablé par la plus profonde désolation, Vous Vous êtes plaint que «Votre âme était triste jusqu'à la mort» , enfin quand, mourant et abandonné de tous, même de Votre Père Éternel, ces mots d'étonnant mystère s’échappaient de Vos lèvres : «Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi M'avez-vous abandonné ?»    

          Souvenez-vous des soupirs, des gémissements, de l'angoisse de Votre Ame, de l'agonie de Votre Esprit, du brisement de Votre Cœur.

           Souvenez-Vous des coups, des insultes, des blasphèmes, des épines, du sang, des larmes, du dépouillement, de la honte, des prières, qui précédèrent la séparation de Votre Ame Sainte d'avec Votre Corps Adorable.   

            Souvenez-vous de la Sagesse de Votre Chef Sacré, qui  permit tant de souffrances pour prouver ainsi l'Amour de Votre Sacré-Cœur à Vos enfants

          Souvenez-vous des souffrances de Marie. Souvenez-vous du prix que j' ai coûté et, en considération de tout cela, faites-moi miséricorde... Pourquoi, ô mon Jésus Crucifié, mon aimable Jésus, tant d'âmes sont-elles dans les ténèbres et le péché ? N'êtes-vous pas le Dieu Tout-Puissant, de la Sagesse, de la Science et de la Lumière ? N'êtes-Vous pas notre Créateur, notre Rédempteur, notre Sanctificateur, notre Dieu Saint et Fort ? Pourquoi notre ennemi et le Vôtre est-il si audacieux ? O Seigneur, pour l'amour que Vous portez aux âmes, pour la gloire de Votre Nom, levez-Vous et montrez que Vous êtes le Dieu Vivant. Eclairez toutes les ténèbres par la Lumière de Votre Divine Sagesse. Consumez tous les cœurs du feu de Votre amour. Attirez toutes les âmes, afin que nous puissions Vous consoler, en pleurant sur le péché qui est la cause de Votre immense tristesse.. Cachez-nous dans Vos Blessures, baignez nos âmes dans Votre Très Précieux Sang. Imprimez profondément l'Image de Votre Chef Sacré dans nos cœurs, afin que nous ne puissions jamais oublier ni Vous, ni les souffrances que nous Vous avons causées .

«Souvenez-Vous de nous. Seigneur, dans Votre Royaume.» Accordez le pardon et la paix ici-bas.

Permettez-nous de nous tenir auprès de dans Votre tristesse, afin que nous soyons trouvés dignes d'habiter pour toujours avec Vous, qui vivez et régnez avec le Père et le St Esprit, dans les siècles des siècles. Amen. Imprimatur: G. PUYO VG

Partager cet article
Repost0
21 mars 2014 5 21 /03 /mars /2014 10:36

Le 27 Avril 2014, la « Novéglise » se rendra coupable d' un acte abominable d'idôlâtrie en donnant à W...le nom de Saint, Nom qui est le Nom propre de Dieu. Ce jour là, la fracture sera consommée entre cette institution dévoyée et la véritable Église rejoignant dans l'exil son Chef, SS Paul VI. Ce chef avait prophètisé cette autodestruction,et la domination temporaire des fumées de Satan.

Il est donc très important de choisir son camp et de demander à Dieu , à Notre Dame , à tous les Anges et tous les Saints de nous éclairer, et d'empêcher, s'il est encore possible cette faute mortelle.

Il est J moins 37.

Que chacun s'unisse à nous en disant chaque jour cette courte prière indulgenciée :

Sainte Vierge Marie, je vous supplie d'offrir à Dieu le Très Précieux Sang de Votre Divin Fils pour que Sa grâce toute puissante , en ces circonstances tragiques, fasse éviter cette faute. Parce Domine

« Comme l’enseigne Saint Vincent Ferrier (V. 1355-1419) : « le Pape légitime est le père universel des Chrétiens, et l’Église en est la Mère. Aussi, en prêtant obéissance à quelqu’un quin’est pas pape et en lui attribuant les honneurs papaux, on transgresse le premier précepte de la première table, en lequel il est ordonné : Tu n’auras point de dieux étrangers, ni d’idole, ni de statue, ni aucune figure de ce qui est dans le ciel (Deut. V, 7-9). Or qu’est ce qu’un faux pape sinon un dieu étranger en ce monde, une idole, une statue, une image ou représentation fictive du Christ ? » (Traité du Schisme moderne, part 1, chap. III, Ed. San Vicente Ferrer, Biographia y escritosMadrid, 1956 ; citation reprise par l’abbé Zins dans son ouvrage L’Antéchrist, publié aux Ed. D.F.T., Extrait de l'étude très approfondie d'Éric Faure Le pape martyr de la fin des temps - éditions DFT

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de senex
  • : A propos de la survie et du retour à Rome de SS Paul VI Les trésors de la doctrine catholique à votre service pour préparer l'avenir
  • Contact

Recherche

Liens