Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 juillet 2014 4 24 /07 /juillet /2014 03:57

L'unité 

:Extrait des trésors de Cornelius a Lapide,

  « Les hommes cherchent l'unité à travers des trous de souris en ayant devant eux ce grand large de la synthèse eucharistique qu'ils ne voient pas: Dieu Tout en tous et tous en Un »Il n'y a d'unité possible que par l'Eucharistie « NSJC La Messe vécue)

En opposition totale, voilà ce que préconise le socialisme...antichrist L’ancien président espagnol José Luis Rodriguez Zapatero proposait mardi dernier, lors du symposium international sur la Paix mondiale à l’Université de Nebrija de Madrid, la création d’une« alliance permanente entre les confessions religieuses » reliée à l’ « Alliance des civilisations », une de ses créations, et à l’ONU. « Aujourd’hui l’alliance ne suffit plus. Il faut l’union. L’union des religions, des cultures, en faveur de la paix » a-t-il déclaré. « Une autorité religieuse globale » qui aurait pour « principes » le respect du pluralisme religieux et la liberté religieuse, afin d’en finir avec les guerres.

Le seul fait de croire et  donc de croire que l’on est dans le vrai mène à la violence, dès lors il faut absolument refuser tout dogme…Source B.C

 

« Le troupeau n'a qu'un berger. La ruche d' abeilles n'a qu'une reine ..... Le vaisseau n'a qu' un pilote pour le gouverner. Il n' y a un seul commandant en chef pour une armée . Il n 'y a qu' une tête pour un corps ... ; un soleil pour éclairer et chauffer la terre.

Une seule Église vraie ... ; un seul chef dans l'Eglise ... ; un seul Dieu ; une seule foi. .. ; un seul baptême....

. En Dieu il y a Trois Personnes, mais Trois Personnes en Un Seul Dieu .....

Il y a dans l'âme trois facultés, mais l' âme est unique ... »

"Le Père et Moi nous sommes Un, » dit Jésus -Christ .(Joann. x. 30)

Dieu est le centre   de notre cœur et notre amour:

les hommes sont comme les lignes qui vont à leur centre : c'est en Dieu que s'unit tout l'amour du prochain .....

Dans le ciel, dit Saint Grégoire, il y a la même béatitude encore bien que les uns soient plus élevés que les autres:

Jésus-Christ est le centre de l'unité. En lui s'unit l'ancienne loi et la nonvelle, la loi et les prophètes, le ciel et la terre, Dieu et l'homme» .....

La chaire de Pierre est le centre de l'unité catholique. La primauté est donnée à Pierre par Jésus-Christ, dit Saint Cyprien, pour qu 'il n'y ait qu'une Église et qu'une chaire: (Tract. de Unit. Eccies.).

Parmi les douze apôtres, un seul est choisi, dit Saint Jérôme , afin que par un seul chef établi, toute occasion de schisme soit éloignée: (Lib. 1 contra Jovin. ).

Entre tous, un seul est élu, dit Saint Léon, pour être préposé à la vocation de toutes les nations, pour être au-dessus de tous les apôtres , de tous les Pères de l'Église; afin que, quel que soit au milieu du peuple de Dieu le nombre des prêtres et des pasteurs, Pierre cependant gouverne réellement tous ceux que Jésus Christ. gouverne Lui-même comme Chef principal de tous.

 

Rendez ma joie pleine en restant tous unis,ayant un même amour,une même âme,une même pensée dit Saint Paul (Philippiens.II,12) Ne vous laissez point emporter à des doctrines diverses et étrangères (.HébreuxXIII,9)

L'Église catholique est le seul Corps de Jésus -Christ;il en est le chef; Il en est le Sauveur.Hors de ce Corps,l'Esprit Saint ne vivifie personne ; parce qu'on n'est pas participant de la divine charité,lorsque l'on est ennemi de l'unité, dit Saint Augustin(lettre à Boniface)

La variété des sacrifices et des victimes de l'ancienne loi ayant cessé,dit Saint Léon,la seule oblation du Corps et du Sang de Jésus-Christ tient place de tous ces différents sacrifices,afin que, de même qu'il n'y a plus qu'un seul sacrifice pour toutes lesvictimes,il n'y ait plus qu'un seul royaume pour toutes les nations.(Sermon sur la Croix.)

Jésus- Christ s'adressant à Son Père ,lui dit «  Père saint, conservez dans Votre Nom ceux que Vous M'avez donnés, afin qu'ils soient en nous : (Joann. XVII. 1,\ ). Je prie pour ceux qui croiront en Moi; afin que tous ne soient qu'un, comme Vous ,Mon Père ,êtes en Moi et Moi en Vous, afin qu'eux aussi soient un en nous .Je suis en eux et Vous en Moi,pour qu'ils soient consommés en un » (Jean VII,20-23)

L'unité, c'est la vie ; la division, c'est la mort

. Les avantages de l'unité, se voient

1° dans tout gouvernement ... ;

2° dans la hiérarchie des esprits ;

3° dans l' ordre et le mouvement des cieux, des astres, des éléments , des saisons, de toutes les créatures et de tout l'univers;

4° dans la société ... ;

5° dans la famille ... ;

6° dans les membres et les opérations du corps

 Détruisez l'unité, vous chassez Dieu, la vertu, le bonheur; vous amenez les crimes, les guerres, les révolutions, la dissolution; vous amenez le démon sur la terre; vous faites de la terre un enfer réel.

Ce qui fait l'unité, c'est la foi, l'espérance, la charité, l'obéissance et l'attachement à l'Église surtout et avant tout au Souverain Pontife,(légitime)chef suprême et infaillible de l'Église universelle.

Voilà ce qui constitue la véritable unité. Là où est le péché, là est la division ; là où est la vertu, là est l'unité. L'unité, c'est Dieu, c'est le ciel .... La division , c'est le démon, l'enfer . Ce qui fait l'unité, c'est « d'avoir les mêmes sentiments et la même règle » (St Paul aux Phil.III,16 ; le même Credo, la même Eucharistie, les mêmes sacrements, c'est de suivre exactement ce que dit St Vincent de Lérins « Gardons inébranlablement ce qui a été cru partout, toujours et par tous » (Lib. Prœscript. adversus Hieres., C. XII).

Partager cet article
Repost0
23 juillet 2014 3 23 /07 /juillet /2014 07:14

Eucharistie  (4)

Considérons comment Jésus Christ se donne à nous dans l'Eucharistie et nous aurons une idée de Son amour S'il ne venait à nous et en nous que comme roi, nous serions saisis de crainte et de frayeur; mais Il vient en roi plein d'une douceur et d'une bonté incomparables ;

Non, non, dit Saint Jean Chrysostome, Sa majesté et Sa grandeur ne sont point un obstacle qui l'empêche de se faire homme avec nous, et de s'incarner en quelque sorte en nous (hom. ad pop.). Sa divinité, abime de lumière, nous aurait éblouis; Il la cache sous le voile de l'humanité; Son humanité aurait aussi trop d'éclat, Il la cache sous les espèces du pain.                   

  Puis, pour nous engager à communier, Il nous présente l'Eucharistie comme une nourriture qui nous est nécessaire. Et toutes ces admirables inventions sont faites par pur amour pour nous. Lorsque le prêtre porte ce grand Dieu pour le donner en communion, il avertit les fidèles du prodige qui S'est opéré par la consécration.

Dit- il : Voici le roi de majesté, le roi de gloire; voici le Dieu de l'éternité; voici le Dieu qui lance le tonnerre et la foudre; voici le souverain Juge des vivants et des morts; tremblez, mortels? Non, il ne parle pas ainsi.

Écoutez les douces et consolantes paroles qu'il emprunte à saint Jean-Baptiste : Ecce agnus Dei: Voici l'Agneau de Dieu (Joann. 1.29). Voici l'Agneau de Dieu ! Le montra-t-il comme un agneau vainqueur? Non; il le présente comme l'Agneau immolé pour le salut du monde, destiné à être mangé en signe d'alliance avec la divinité ..... Si dans le ciel ce grand Dieu a pour demeure une clarté inaccessible; s'Il a la gloire pour couronne; S' il a la lumière elle-même pour vêtement: (Psal. CIlI. 2); si des milliers de séraphins voilent leur visage à l'aspect de Son éternelle splendeur; comment oserions-nous Le recevoir, s'Il ne cachait pas Sa majesté? Si le soleil matériel nous éblouit, que serait-ce du soleil éternel de justice, s'Il ne voilait ses divins rayons? Mais Il vient à nous avec une douceur dont le plus doux des êtres est l'emblème; et nous allons à Lui comme on s'approche d'un tendre et caressant agneau . 3· Considérons pourquoi Il se donne à nous; et nous comprendrons, autant qu'Il est en nous, Son amour. Il se donne à nous. pour nous unir à Lui ... , pour nous fortifier ... , - nous diviniser ... , nous combler de tout bien..... Quoi! Seigneur, Vous unir à de pauvres créatures .. à des vers de terre . , à des néants révoltés ! L'amour de Jésus-Christ est infini et lui fait oublier tous ces obstacles .....

4" Considérons quand Il se donne:

1 ° La veille de sa mort .

. 2° Il presse ses disciples de préparer ce qu'il fàut

. 3° Il se donne dans le moment même où l'on conspire sa perte, dans le moment où Judas le met à prix d'argent: Que voulez-vous me donner, et je vous le Iivrerai (Matth. XXVI. 15.) Vends-le Judas, cela t'est facile ; tu vas Le recevoir, il va se donner à toi par la communion ! ..

. 4°Il voit la trahison de Judas , le reniement de Pierre, la fuite de Ses disciples, l'agonie , la sueur de sang; il voit le baiser de Judas, les chaines , les fouets, les crachats, les soufflets , les dérisions, les faux témoignages, la condamnation à mort, la couronne d'épines, la croix, les clous, le Calvaire, les blasphèmes, l'abandon de Son Père et des hommes : et c'est le. moment suprême que Son amour lui fait choisir pour laisser à Son Eglise le monument éternel de Son éternel amour dans l'Eucharistie. 5° II établit ce Sacrement de Son amour pour se donner à ceux mêmes qui vont le vendre, le renier, l'abandonner. Rien ne l'arrête ....

6° Il voit les outrages, les railleries, les dérisions, les mépris, les profanations, les sacriléges, les hypocrisies, les persécutions qui l'attendent, depuis le moment de l'institution de l'Eucharistie jusqu'à la fin du monde: rien n'arrête Son amour: Il nous aima jusqu'à la fin Mes chers disciples, vous qui êtes Mes amis: (Luc. XII. 4) , Je vais vous quitter, Je vais mourir pour vous; mais , avant de mourir, Je veux me donner à vous: Prenez et mangez: ceci est Mon Corps; prenez et buvez : ceci est Mon Sang; le Sang de la Nouvelle Alliance, le Sang de la double alliance: Sur la croix , ce Sang vous unira à Mon Père ; dans l'Eucharistie, ce Sang vous unira à Moi. Oh! qu'il y avait longtemps que Je désirais d'un ardent désir faire cette pâque avec vous, avant de souffrir et de mourir pour le monde entier! Mes chers amis, voilà Mon testament, Mes dernières volontës : Je vous prépare la dignité royale, comme Mon Père Me l'a préparéa; Je vous la prépare afin que vous mangiez et que vous buviez à Ma table dans le royaume de Mon Église, jusqu'à ce que vous mangiez et buviez dans le royaume des cieux (Luc.XXII. 29, 30). Il vous faut cette nourriture divine pour vous faire monter dans le Royaume de Ma Gloire. . . O Père , Je suis en eux , et vous en Moi, pour qu'ils soient consommés en un (Joann.XII .33 ).

Quel amour infini!... . O amour de mon Dieu, s'écrie sainte Madeleine de Pazzi! ô amour t faut-il que l'amour ne soit pas aimé, ni même connu de ses propres créatures! 0 mon Jésus! que n'ai-je une voix assez forte pour me faire entendre jusqu'aux extrémités du monde! Je publierais partout que cet amour doit être connu, aimé , estimé comme le seul vrai bien. 0 Amour, Amour! Si vous ne savez où loger, venez à moi, et je Vous donnerai une demeure ! (Vie )

'Amour, bonté infinie de Jésus- Christ dans l'Eucharistie, bonté universelle: Il se donne à tous ceux qui Le désirent, aux pauvres comme aux riches, aux ignorants comme aux savants, aux enfants comme aux vieillards Bonté gratuite : Il ne demande ni nos biens, ni nos richesses; ll ne nous demande que notre cœur pour l'enivrer de délices .. Bonté libérale: Il se donne tout entier, sans réserve; Il nous enrichit de Son Corps, de Son Sang, de Son Âme, de Sa Divinité; Il nous donne le ciel tout entier, la bienheureuse éternité tout entière . Bonté paternelle: Il vient à nous comme le meilleur des pères; il nous caresse, nous embrasse, nous nourrit de Lui-même. Bonté douce, patiente et durable: c'est une victime qui reste jour nuit sur nos autels, pour que toujours nous puissions L'avoir à notre service »..... . « Que faites-vous de Jésus Christ ? Il est tout à notre usage » Saint Bernard

A suivre

Partager cet article
Repost0
22 juillet 2014 2 22 /07 /juillet /2014 06:05

Le 22 juillet, Sainte Marie Madeleine.

Marie Madeleine est l'exemple à jamais célèbre de la miséricorde du Sauveur envers ceux qui se repentent.Toute sa vie elle remerciera Jésus de l'avoir sauvée. Elle est l' action de grâces en personne.Imitons-la,nous qui sommes si ingrats.

Elle fut plus fidèle que les âpotres fuyards le vendredi saint quand tout s'effondrait .Elle assista de bout en bout au Saint Sacrifice et fut la dernière a quitter le tombeau fermé et la première à y revenir Confions lui la fidélité à la Sainte MESSE DE TOUJOURS Confions lui les prêtres et la Hiérarchie de l'Église

. Confions lui notre Saint Père , SSPaul VI.

Marie Madeleine est présente à nos esprits par deux faits importants. Elle interroge et cherche la vérité.

Elle demande à Jésus pourquoi il n'a pas empèché la mort de son frère Lazare.Elle obtient  par son amour suppliant le miracle de la résurrection.

Elle trouve le tombeau de Jésus vide et s'exclame dans l'angoisse  : « Nous ne savons pas où ils L'ont mis..... »

La situation actuelle a des ressemblances avec ces deux événements

. Où l'ont -ils mis,Notre Seigneur,dans ces églises vides et abandonnées ?

Où l'ont- ils mis notre Pape légitime ?

Ne tardez pas,Seigneur, à venir au secours de l'Église à l'agonie. ?

Partager cet article
Repost0
21 juillet 2014 1 21 /07 /juillet /2014 16:45
Sainte Marie-Madeleine ,intercédez pour les captifs

Sainte Marie-Madeleine ,intercédez pour les captifs

Partager cet article
Repost0
21 juillet 2014 1 21 /07 /juillet /2014 06:32

Eucharistie 3

L'Amour de Jésus-Christ dans l'Eucharistie

« Vous êtes pêcheurs de poissons, dit Jésus Christ. à Ses apôtres; venez avec Moi, et Je vous ferai pêcheurs d'hommes. Les pêcheurs prennent le poisson pour en faire leur aliment; vous, Mes apôtres, vous pêcherez les hommes afin qu'ils se nourrissent de l'Eucharistie.

« Comme le Seigneur avait aimé les Siens, Il les aima jusqu'à fin »(Joann.XIII,1).

 

Le Sacrement de l'autel est l'amour des amours, dit saint Bernard

. Je les ai attirés par les liens qui séduisent les hommes, par les liens de l'amour, dit Jésus Christ par la bouche du prophète Osée: (XI. 4).

Comme un père porte son enfant, ainsi Je les ai portés entre Mes bras: (Id. XI. 3).

L'Eucharistie est le feu de l'amour divin qui enflamme en nous l'ardeur de la charité; car c'est là, comme le dit saint Jean, que Dieu est tout amour:

Deus caritas est (I. IV. 8 ). Qui n'aimerait pas Jésus-Christ et ne se donnerait pas tout à Lui, puisqu'Il se donne Lui-même tout à nous ? ..

. En prononçant le mot Eucharistie, j'exprime en une parole tous les trésors de la bonté de Dieu:

Dieu a tant aimé le monde, qu'Il Lui a donné Son Fils unique, dit l'apôtre saint Jean: (III. 16). Dieu vous traite comme Ses enfants, dit Saint Paul aux Hébreux: (XlI. 7).

Vous vous donnez, Seigneur, à ceux qui Vous veulent: (Psal. xx. 4). Il est si plein d'amour pour nous, ce grand Dieu, que Ses délices sont de se donner à nous:(Prov. VIII. 31 ).

Dans le divin Sacrement de l'Eucharistie, Jésus Christ , dit le saint concile de Trente, a répandu sur les hommes toutes les richesses de Son divin amour:

. L'homme, dit saint Fulgence s'est retiré de Dieu par mépris, et Jésus Christ est venu à l'homme par amour:

Dans l'Incarnation, Jésus Christ a caché Sa Divinité sous le voile de la chair, afin que nous pussions Le voir; et dans l'Eucharistie, Il cache Sa Divinité et Son humanité sous les apparences du pain , afin que nous puissions Le manger. Dans l'Incarnation, Dieu a reçu l'homme dans Son sein, en unissant la nature humaine au Verbe divin et, dans l'Eucharistie, c'est l'homme qui Le reçoit à son tour.

L'Eucharistie est l'extension de l'Incarnation; Dieu s'incarne, en quelque sorte, dans tous les cœurs qui communiant .....

Pour avoir une idée de l'amour infini de Jésus -Christ dans la Sainte Eucharistie, Il se donne tout entier dans toutes Ses perfections .. Il épuise Sa puissance, dit saint Augustin; Il épuise Sa sagesse; Il épuise Ses richesses : (De cœlest. Vita).

         Il y a une différence infinie entre l'amour du Créateur et l'amour de la créature : la créature aime par indigence, le Créateur par abondance; la créature aime par besoin, Dieu aime par excès de bonté; la créature aime pour recevoir, Dieu aime pour donner. La créature suppose toujours quelque hien en la personne qu'elle aime; le Créateur ne présuppose rien, mais communique le bien à l'objet qu'Il affectionne. Dieu n'a point l'amour d'intérêt, l'amour mercenaire ;Il n'a 'que l'amour de bienveillance et de complaisance : l'amour de bienveillance, par lequel Il veut du bien à Sa créature, et lui en fait actuellement; l'amour de complaisance, par lequel Il se platt, non en la créature qui a reçu ce bien, mais en Lui-même et en Sa bonté divine qui a fait ce bien à Sa créature.

De là vient que l'amour qu'Il nous porte est immense, infini, ineffable et incompréhensible; qu'il n'y a point de pensée, point de conception humaine ni angélique, point de langue qui y puisse atteindre; car comme le sujet qu'Il a de nous aimer n'est pas en nous, mais en Lui; comme Il n'emprunte le principe de Sa bienveillance d'aucune perfection qui soit en nous, mais de Sa seule bonté naturelle; Son amour ayant un motif infini et un principe divin, il ne peut être qu'infini, aussi grand et aussi infini que Son être.L'agir suit l'être, l'amour suit l'être

Or, c'est surtout dans l'Eucharistie qu'Il nous témoigne son grand amour. Ce Dieu, qui s'aime d'un amour infini, qui est tout amour, étant en nous et nous transformant en Lui, s'aime en nous-mêmes, et nous aime en Lui-même d'un amour infini.

C' est là Mon Fils bien-aimé, dit-il, en qui J'ai mis Mes complaisances:(Matth. III, 17).

2° Considérons comment Jésus Christ se donne à nous dans l'Eucharistie, et nous aurons une idée de Son amour. A SUIVRE

Partager cet article
Repost0
20 juillet 2014 7 20 /07 /juillet /2014 19:13

Pourquoi ce blog ?

« On croira tout perdu. Les justes souffriront beaucoup . Leurs prières, leur pénitence et leurs larmes monteront jusqu'au Ciel, et tout le peuple de Dieu demandera pardon et miséricorde, et demandera mon aide et mon intercession; Alors Jésus-Christ, par un acte de Sa justice et de Sa grande miséricorde pour les justes, commandera à Ses anges que tous Ses ennemis soient mis à mort. Tout à coup les persécuteurs de l'Église de Jésus-Christ et tous les hommes adonnés au péché périront, et la terre deviendra comme un désert.Alors se fera la paix, la réconciliation de Dieu avec les hommes; Jésus-Christ sera servi, adoré et glorifié; la charité fleurira partout.Les nouveaux rois seront le bras droit de la Sainte Église, qui sera forte, humble, pieuse, pauvre, zélée et imitatrice des vertus de Jésus-Christ. L'Évangile sera prêché partout et les hommes feront de grands progrès dans la foi, parce qu'il y aura unité parmi les ouvriers de Jésus-Christ et que les homme« vivront dans la crainte de Dieu. » Secret de La Salette -extrait conforme au document remis à S SPie IX le 18 Juillet1851.

Le but de  ce blog est de préparer nos âmes et notre prochain aux épreuves purificatrices . Préparer les âmes à ce Grand Règne Eucharistique de Notre Seigneur qui durera jusqu'à l'ultime épreuve du court règne de l'antechrist-personne et la victoire glorieuse de Notre Seigneur. Moyens ::les grands textes spirituels et doctrinaux,trésors de l'ÉGLISE

Voir les commentaires

Partager cet article
Repost0
20 juillet 2014 7 20 /07 /juillet /2014 06:12

Eucharistie 2 bis

La Présence réelle.Le Don de Dieu

Merveilleuse langue française où le mot présent signifie don.

Extraits des Trésors de Cornelius a Lapide.Une source sûre pour entretenir notre émerveillement devant les grandes choses que Dieu a fait, fait et fera pour nous Ces documents doivent être lus dans l'ordre ,pour une meilleure assimilation. Commencer par la « sainte Messe »

Eucharistie veut dire :Action de grâces, parce que ce Sacrement est la plus grande des grâces; et l'on doit le recevoir avec les plus vives actions de grâces.(Nous verrons plus loin qu'il désigne aussi la grâce en action et que toute action sous l'effet de la grâce est eucharistique au sens où elle remonte vers Dieu )

1- La Présence réelle est prouvée par la Sainte Écriture. « Je suis le Pain de vie », dit Jésus Christ. (Joann, VI. 48). Vos pères ont mangé la manne dans le désert et sont morts (Id. VI. 49 ). « Voici le Pain qui descend du Ciel, afin que celui qui en mange ne meure pas »(Jean VI-50 ). » Je suis le Pain vivant qui suis descendu du ciel: (Jean VI.51)Celui qui mange de ce Pain,vivra éternellement , vivra éternellement »

: (Jean VI. 52).

Mais quel est ce Pain ?

Jésus-Christ le dit Lui-même «  Et le Pain que Je donnerai est Ma chair pour la vie du monde (Jean VI. 52). «  En vérité, en vérité, Je vous le dis : Si vous ne mangez la Chair du Fils de l'homme, et ne buvez Son Sang ,vous n'aurez pas la vie en vous » Jean,VI ,14 Jésus-Christ fait ici un précepte rigoureux de se nourrir de Sa Chair et de Son Sang puisque c'est sous peine de n'avoir pas la vie; nous sommes donc obligés de nous en nourrir. Mais comment accomplir ce précepte si Sa Chair n'est pas réellement, en vérité, dans l'Eucharistie? Jésus dit,bien clairement «  et solenellement « Ceci est Mon Corps; Ceci est Mon Sang » II ne dit pas ceci est la figure,le symbole de Mon Corps et de Mon Sang, comme le veulent les hérétiques Cette Présence réelle est affirmée avec force par Saint Paul (I.Cor.X.16) « Ceci est Mon Corps, ceci est Mon Sang. » Jamais aucunes paroles ne furent plus claires ; Jésus les prononce la veille de Sa mort; ce sont ses dernières volontés; c'est Son testament. C'est pour les hommes le moment le plus solennel de déclarer la vérité. Et c'est ce moment que Jésus Christ. aurait choisi pour parler en fictions, pour tromper, se moquer des disciples, de Sa Mère indignement!

Qui pourra jamais croire que Jésus Christ ,sagesse, suprême bonté, suprême vérité, ait donné, par ces solennelles paroles, I'occasion d'une fausse croyance, d'une irréparrable erreur et de la monstrueuse idolàtrie d'un simple morceau de pain et une simple coupe de vin.Indigne idolâtrie qui allait se poursuivre dans l'Église pendant des millénaires , entrainant dans les ténèbres, les innombrables saints et saintes,les papes et les conciles..

.C'est pourtant ce que disent les hérétiques moqueurs....qui devront rendre un compte terrible de cette incrédulité qui revient à qualifier Jésus de menteur et d'imposteur.(Les calvinistes nient totalement la Présence réelle.Les luthériens ne l'admettent qu'au moment de la Cène,et encore nient la transsubstantiation et parlent « d'impanation »).

La Présence réelle est prouvée par les Pères de l'Église et les conciles,par la croyance constante,invariable et universelle de l'Église,par les innombrables miracles corporels et spirituels,tout semblables à ceux que fit Notre Seigneur en Sa vie terrestre.

 

Les Pères de l'Église témoignent jusqu'au martyre si besoin.Saint Ignace d'Antioche ,Saint Irénée, Saint Justin,Saint Cyrille de Jérusalem,Saint Ambroise,Saint Athanase, saint Augustin,Saint Jean Chrysostome,Saint Jean Damascène,Saint Grégoire...Un livre entier ne suffirait pas...

Les Pères du Concile d'Alexandrie (430) l'affirment,le IVème concile du Latran (1215) atteste de la Transsubstantiation.Ce terme très précis est le roc inébranlable contre lequel les hérétiques et les infidèles se brisent.

Voilà pour résumer ce qu'en dit le grand concile de Trente (1545-1563) Ce saint concile, dans sa treizième session, s'exprime ainsi:

« Cette croyance a toujours été dans l'Église de Dieu, qu'après la consécration, le véritable Corps de Notre-Seigneur, et Son véritable Sang conjointement avec Son Ame et Sa Divinité , sont sous les espèces du pain et du vin, c'est-à-dire Son Corps sous l'espèce du pain, et son sang sous l'espèce du vin, pal' la force des paroles mêmes; mais Son Corps aussi sous l'espèce du vin, et Son Sang sous l'espèce du pain; et son âme sous l'une et l'autre, et Sa Divinité de même. C'est pourquoi il est très-véritable que l'une ou l'autre espèce contient autant que toutes les deux ensemble; car Jésus Chriist. est tout entier sous l'espèce du pain, comme aussi sous l'espèce du vin. Les espèces sacramentelles contiennent Jésus Christ. véritablement, réellement et substantiellement: Vere, realiter et substantialiter.

Le même concile, dans la même session, déclare que ce dogme sacré est un article de foi, et menace des anathèmes divins ceux qui le nieraient. Si quelqu'un nie, dit-il, que le Corps, le Sang, l'Âme et la Divinité de Notre- Seigneur Jésus Christ soient réellement,véritablement et substantiellement dans le Sacrement de la Sainte Eucharistie, et par-là même que Jésus-Christ y soit tout entier; qu'il dise qu'il y est seulement en signe, ou en figure ou par la foi qu'il soit anathème: »

Voici un second canon du même concile: Si quelqu'un dit que dans le très-saint Sacrement de L'Eucharistie, la substance du pain et du vin reste ensemble avec le Corps et le Sang de Notre-Seigneur Jésus- Christ; et qu'il nie cet admirable et singulier changement de toute la substance du pain au Corps, et de toute la substance du vin au Sang, les seules apparences du pain et du vin restant, lequel changement l'Église catholique appelle très bien transsubstantiation, qu'il soit anathème

Troisième canon du même concile: Si quelqu'un dit que dans l'auguste Sacrement de l'Eucharistie, Jésus Christ n'est pas tout entier sous chaque espèce, et sous chaque partie des espèces divisées, qu'il soit anathème . (L'Anathème est une sanction très sévère ,une solennelle réprobation entrainant l'excommunication majeure des personnes professant sciemment des erreurs doctrinales graves.)

Enfin Il faudrait plusieurs livres entiers pour décrire et louer les miracles eucharistiques, montrant la vérité et l'efficacité de  la Sainte Hostie et du Précieux Sang.L'agir suit l'être. Jésus est la Vie.Il agit donc en vivifiant."

Nous y reviendrons abondamment.

A suivre

Partager cet article
Repost0
19 juillet 2014 6 19 /07 /juillet /2014 16:35

Merci jb pour votre commentaire.Nous sommes bien d'accord.Attention à l'exaltation... sous toutes ses formes.Gardons les pieds sur terre et la tête froide.Un peu de passion n'est pas interdit tout de même....

 A la lecture des deux derniers articles sur SS Paul VI,on approche du mystère qui se déroule sous nos yeux.Encore ne faut il pas aborder ce mystère avec des préjugés ou des arrière-pensées.

Que d'aspects font ressembler la passion, l'agonie de ce pape à celle de Jésus en ce Vendredi saint qui se renouvelle.

Quel est l'homme le plus trahi au jourd'hui par ceux qui devraient le soutenir?La foi nous fait reconnaitre que c'est Jésus Christ, Vrai Dieu et vrai homme,Jésus Eucharistie,Hostie profanée,oubliée, niée,par Ses propres frères. Mis au rang des faux dieux,bannis par les  prêtres qui ne consacrent plus et donnent du pain seulement à leurs rares ouailles.

Oui c'est Jésus et Sa mère qui sont les plus à plaindre, tant les hommes sont injustes en ne rendant pas à Dieu ce qui est à DIEU.

Le crime actuel est l'anti Eucharistie,l'anti sacrifice,l'esprit antichrist,La tragédie de Sa Sainteté  Paul Vi(insistez pour qu'on salue son titre justifié en le nommant) est la figure de ce qui s'est passé pendant la Passion Lacheté des hommes peur des chefs, abandon et reniement.C'est le torrent de cette boue amère qui a abreuvé et abreuve le représentant légitime, le Vicaire, le fondé de pouvoir du Christ.A chef souffrant ,corps souffrant, à corps souffrant chef souffrant. Telle est la logique

.Les faux papes ne souffrent pas l'agonie, et font les "amuseurs" sur le golgotha;les pharisiens proclament "qu'il ne l'a pas volé,que c'est bien fait pour lui" etc..Défendons cet homme, défendons sa famille, défendons ce Pape et l'Église fidéle.,le petit reste.

Personnellement,a vue d'homme, je ne vois aucune solution pour préserver l'Eucharistie, la Présence Réelle , Enjeu suprême, que le retour du Pape légitime.,la clé de voute.Tout cela est indissociable

Un seul moyen: la Sainte Messe,la Sainte Messe,la Sainte Messe.Le Rosaire doit être la méditation du Sacrifice Eucharistique dans ses mystères joyeux,douloureux et glorieux.C'est le Royaume, le Règne eucharistique que nous devons chercher...et" tout le reste nous sera donné par surcroit".Occupons nous du Royaume du dedans , avant de vouloir conquérir les royaumes du dehors.Merci

Partager cet article
Repost0
19 juillet 2014 6 19 /07 /juillet /2014 06:18

La Passion de SSPaul VI.

En 1966,le clan progressiste qui s'était infiltré dans le concile et s'était servi des faiblesses montiniennes dressa contre le Pape sa tête » de serpent en commençant à contester les Dogmes eux-mêmes.L'affaire du catéchisme hollandais fut une terrible déception et une grande » angoisse pour SS Paul VI..Il dut remettre les choses au point et publier un credo sans équivoques.Mais cela lui fut une leçon. Une couronne d'épines plus profondes encore l'attendait :La contestation d'Humanae Vitae. Ces trahisons l'éclairairent sur ce qu'il nomma en 1972 « les fumées de Satan »Il était sauvé ... et nous aussi.

 

Voici ce que dit R. de Mattei dans son livre «  Vatican II ,une histoire à écrire. »P 340-341.Ratzingérien,il n'est pas très tendre avec SSPaul VI Pourtant une page est humainement intéressante pour nous.

« Une nouvelle contestation explosa lorsque, le 25 juillet 1968, Paul VI publia l'encyclique Humanae Vitae, Après la clôture du Concile, la commission pour approfondir les nouvelles questions concernant la vie conjugale, instituée par Jean XXIII et augmentée par Paul VI à 75 membres, avait continué ses travaux et vers la fin du mois de juin 1966, elle remit ses rapports à un groupe de cardinaux, chargés de donner leur opinion et de tout rapporter au Pape.

Dans l'opinion publique la conviction se répandit que Paul VI avait modifié la doctrine traditionnelle de l'Église sur le contrôle des naissances, aussi parce que presque partout le Planning familial était présenté comme une nécessité du monde contemporain, et la pilule anticonceptionelle comme un instrument de « libération» de la femme".

Entre 1966 et 1968, Paul VI sembla hésiter, avant de prendre une décision réfléchie". Finalement, par l'encyclique Humanae Vitœ, contrairement à l'avis de la majorité des experts qu'il avait consultés, le Pape réaffirma la position traditionnelle de l'Église sur la contraception artificielle. Il s'agissait d'après Romeno Amerio del'acte le plus important de son pontificat. Peu de jours après,le 30 juillet 1968,avecle titre »Contre l'encyclique du pape Paul,le New York Times publia un appel signé par plus de 200 théologiens,qui invitaient à désobeir à l'encyclique de Paul VI.Cette déclaration,connue sous le nom de « déclaration Curran », du nom d'un de » ses promoteurs', l'abbé Charles Curran", théologien de la Catholic University of America, est, de l'avis de Ralph Mc-Inerny, un document fondamental de quiconque veut comprendre «ce qui a mal tourné» après Vatican II. Il s'agit de quelque chose de jamais vu dans l'histoire longue et tourmentée de l'Église, Mais le fait exceptionnel, comme le souligne Leo Declerck, c'est que la contestation provient non seulement de théologiens et de prêtres, mais également de quelques épiscopats, parmi lesquels, in primis, l'épiscopat belge, dirigé par le cardinal primat Leo Suenens. La déclaration de l'Épiscopat belge sur l'Encyclique Humanae Vitae, du 30 août 1968, a été, avec celle de l'épiscopat allemand, l'une des premières élaborées par une Conférences épiscopale, et a servi de modèle de contestation à d'autres épiscopats. L'auteur principal du texte était Mgr Philips, rédacteur principal de Lumen Gentium, qui s'était distingué au Concile comme un des membres du «Troisième Parti », Un groupe de protagonistes du Concile opposés à l'encyclique de Paul VI, parmi lesquels les cardinaux Suenens, Alfrink, Heenan, Dôpfner et König, se réunit à Essen pour organiser une opposition à ce document et, le 9 Septembre septembre 1968, au cours du Katholikentag de Essen, en présence du Légat pontifical, le Cardinal Gustavo Testa, fut votée avec une majorité écrasante une résolution rour la révision de l'encyclique. Par la correspondance entre Suenens et Mgr Huyghe, évêque d'Arras, nous connaissons d'autres réactions, comme celle du cardinal Pellegrino, archevêque de Turin, qui définit cette encyclique comme «l'une des tragédies de l'histoire pontificale », exprimant, par ces mots, un jugement qui ne diffère pas de celui qu'au même moment frère Roger Schutz de Taizé prononça. . Au Symposium des évêques européens, qui se tint à Coire en juillet 1969, le cardinal Suenens, au cours de sa conférence de clôture, lut un appel dramatique de Hans Küng, qui demandait que le célibat des prêtres ne soit plus obligatoire, Trois années plus tard, un groupe de théologiens signa le Manifeste dit «des 33 », qui demandait la liberté du célibat". Cette demande était bien en ligne avec le rôle reconnu à la sexualité par la théologie progressiste: un instinct que l'homme ne devait pas réprimer par l'ascèse, mais «libérer », trouvant dans le sexe une forme de «réalisation» de la personne humaine". . Le théologien (puis cardinal) Leo Scheffczyk, intervenant en 1988 à Rome à un congrès pour les vingt ans de Humanae Vitae, expliqua clairement le mécanisme employé par les théologiens dissidents pour opposer leur« magistère» au magistère pontifical. On «place à côté du Magistère infaillible un soi-disant magistère faillible, de façon à ce que la faillibilité appartienne à ce magistère presque comme un attribut permanent ». Attendu que le magistère en question invoque très rarement son infaillibilité, et requiert normalement l'accord des fidèles à l'égard de son expression sous forme «authentique », les dissidents «construisent l'équation: l'infaillibilité est incapacité d'erreur, l'authenticité est au contraire capacité d'erreur, et par conséquent même l'incertitude est en soi plus exposée au refus » La raison principale de la crise du Magistère remontait en réalité à l'abandon du rôle de la Tradition dans la vie de l'Église. La gravité du cas Humanae Vitœ est confirmée par une donnée qui concerne la personne même du Pape Paul VI: au cours des dix années qui suivirent ce document, le Pontife, presque traumatisé par une contestation qui provenait de certaines figures qui durant le Concile lui avaient été les plus proches, ne publia plus aucune encyclique, après en avoir publié sept entre 1964 et 1968 ».

Ce livre porte bien son titre. Il  n'est pas un véritable progrès par rapport au livre de Weitgen . »le Rhin,se jette dans le Tibre »Il reprend hélas certains poncifs sur l'inimitié de Pie XII,sur les prétendues trahisons personnelles du Cardinal Montini.etc Plus grave il attribue à SSPaul VI des infâmies de la loge .SS Paul VI nous racontera la véritable histoire dans ses mémoires, si Dieu le veut. Ce qui est caché sera dévoilé.....Fiat Lux

Partager cet article
Repost0
18 juillet 2014 5 18 /07 /juillet /2014 15:12

Une infâmie du « Sosie » et de ses tireurs de marionnettes.

« En 1978, en Italie, le Parti des catholiques au gouvernement chercha à éviter à tout prix un affrontement sur l'avortement, renonçant à toute forme d'obstruction au Parlement, et cherchant à empêcher un nouveau référendum dans le pays. Dans La Gazzetta Ufficiale du 22 mai fut publié le texte de la loi 194, qui introduisait I'avortement, signée par des parlementaires~tous démocrates-chrétiens'", à commencer par le président de la République Giovanni Leone et par le Président du Conseil, Giulio Andreotti-". D'après l'un des signataires de la loi, le ministre Tina Anselmi, Paul VI aurait exhorté les ministres démocrates-chrétiens à ne pas démissionner et à rester à leur poste, même s'ils devaient signer ce texte."

  Source R. de Mattei « historien »Le concile Vatican II P 369

Comment peut on prêter à SS Paul VI une haute trahison pareille ?. 10 Ans après Humanae vitae ?à la veille de sa mort (prétendue)... !

En 1978,  l'imposteur ,le sosie,signait tout ce qu'on lui demandait.SSPaul Vi était réduit au silence et n'avait plus de communication avec l'extérieur

C'est peut être cette infâmie politique majeure de la « loge « qui a décidé le sosie,dans un sursaut de conscience, à tout révéler. Il a été exécuté.Il est au Purgatoire.Sa décision lui a  évité l'enfer.("exorcismes)Prions pour lui.

Prions pour lui. Cet historien ferait mieux de s'informer avant de jeter de la boue sur le pape légitime.Parce Domine

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de senex
  • : A propos de la survie et du retour à Rome de SS Paul VI Les trésors de la doctrine catholique à votre service pour préparer l'avenir
  • Contact

Recherche

Liens