Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 août 2014 5 08 /08 /août /2014 09:59

Fra Angelico

L'Eucharistie   dans l'art
Partager cet article
Repost0
8 août 2014 5 08 /08 /août /2014 06:09

Eucharistie 13

« Faste et splendeur Son ouvrage,

Sa Justice demeure à jamais !

Il laisse un Mémorial de Ses merveilles,

le Seigneur est tendresse et pitié »

Psaume X

« Car Il a fait la merveille connue de toute la terre »(Isaîe 12,16)

Des traits brillants et magnifiques de la Sagesse de Dieu resplendissent dans tout l'univers; il faudrait être aveugle pour ne pas voir partout le Doigt de Dieu imprimé dans tous Ses ouvrages, dans les plus petits comme dans les plus grands.

Nous n'y comprenons rien; cependant nous sommes forcés de voir de croire et d'admirer. Tout est marqué au sceau d'une Sagesse infinie.

Mais dans le Sacrement de l'Eucharistie, Sa Sagesse brille d'un éclat plus divin que dans tout le reste. L'homme, créé à l'image de Dieu, racheté du Sang d'un Dieu, a besoin, pour se maintenir et vivre selon ce prix, cette hauteur, de se nourrir d'un Dieu; il a coùté la vie à un Dieu, il ne peut vivre que de Dieu.

Il a fallu la Victime de la croix pour sauver le monde, il faut la Victime de l'autel pour le faire vivre.

Oui, l'Eucharistie opère cette grande merveille. Mais, Seigneur, vous montez au ciel, vous êtes à la droite de Votre Père : comment êtes-vous sur l'autel?

"Voyez l'admirable et ingénieuse invention de la Sagesse du Sauveur ; Il s'en va, et ne s'en va pas; Il monte au-dessus des cieux, et Il demeure sur la terre; Il est au milieu des anges, et Il est la nourriture des hommes :Vado et venio ad vos (Joann. XIV. 28).

Mais comment peut - il se faire que le Corps du Sauveur soit au ciel et sur la terre, soit présent en tant d'églises à la fois, qu'on Le distribue tous les jours à tant de personnes, et qu'Il reste cependant toujours le même ?

Pour répondre à cela, je vous demande comment le Fils de Dieu a-t-Il pu être tout entier dans le sein de Son Père et aussi tout entier dans le sein de la très-sainte Vierge, Sa mère? Mystère de part et d'autre.

Mais quand Dieu dit: Fiat lux: Que la Lumière soit, la lumière fut: Et facta est lux (Gen. I. 3). Lorsque l'Evangile nous dit: Verbum caro factum est: Le Verbe s'est fait chair (Joann. 1. 14), le grand prodige de l'incarnation a lieu,

De même quand ce grand Dieu créateur, et grand Dieu fait homme, a dit: « Ceci est Mon Corps, ceci est Mon Sang »: (Matth. XXVI. 26,28), Il a dit vrai. Ce qu'Il a pu faire d'une part, pourquoi ne le peut-Il pas de l'autre?

Avant Son ascension, voyant Ses apôtres tristes de ce qu'Il avait dit qu'Il allait à Son Përe, Il leur promit qu'Il ne laisserait pas d'être avec eux jusqu'à la consommation des siècles. Il n'a donc pas été impossible à Celui qui est allé à Son Père avec Lequel Il est toujours, et qui cependant est demeuré avec Ses disciples, de conserver Son Corps glorieux dans le ciel, et de nous Le donner en nourriture dans l'Eucharistie ...

A SUIVRE

L'Eucharistie est le mémorial et l'abrégé de la Bonté de Dieu. Il se donne à tous sans exception; Il se donne gratuitement; Il se donne tout entier; Il se donne toutes les fois qu'on le désire; Il se donne avec douceur; Il se donne toujours; il se donnera jusqu'à la fin du monde ..... A Suivre

Partager cet article
Repost0
7 août 2014 4 07 /08 /août /2014 07:04

Eucharistie12

Les Merveilles de l'Eucharistie

«  Voyez les degrés par lesquels la vie est descendue de Dieu jusqu'à nous.

Le premier degré est celui par lequel le Père communique Sa vie divine à Son Fils;

Le second degré est celui par lequel le Fils communique la même vie à l'humanité prise par Lui, et cela par la communication des idiomes;(Communication des Idiomes : Cette expression, calquée sur le grec où idioma signifie « propriété », est employée en christologie pour désigner une conséquence de l'unité de personne dans le Christ: l'on peut, sous certaines réserves, c'est-à-dire en évitant toute confusion entre les natures qui restent distinctes, attribuer à Sa divinité ce qui n'appartient qu'à Son humanité, et réciproquement. Voir saint Thomas, Sumo Theol., Ill=, q. 16, et Contra Gentiles, lib. IV. cap. 39.)

Le troisième est celui par lequel il fait participer l'humanité à la grâce et à la gloire;

Le quatrième est celui par lequel Jésus Christ nous donne dans l'Eucharistie une vie non égale, mais semblable à la Sienne ..... Je vis, dit l'apôtre saint Jean dans l'Apocalypse , dans la droite de Celui qui était assis sur le trône, un livre écrit dedans et dehors, scellé de sept sceaux (v.1 ). Plusieurs Pères disent que ce livre scellé figure l'Eucharistie. Ces sept sceaux sont les formes accidentelles du Pain Eucharistique.

Ces sept sceaux sont encore sept grands miracles, qui sont autant de mystères, renfermés dans l'Eucharistie.

Le premier, la transfiguration ;

le second, l'existence des apparences sans réalité;

le troisième est que Jésus Christ soit tout entier dans un lieu si étroit ;

le quatrième ; c'est que, par la vertu de la consécration ,Jésus Christ est tout entier sous les apparences de l'Hostie,

-le cinquième, c'est que Jésus Christ est tout entier dans chaque hostie consacrée sur la surface du globe

Le sixième, c'est que Jésus Christ est non-seulement dans chaque hostie, mais qu'Il est tout entier dans chaque partie de l'hostie, dans chaque point de l'hostie;

le septième est que Jésus Christ. se fait la nourriture de tous les fidèles, tellement qu'Il les transforme en Lui . « Le Seigneur, dit le Roi-Prophète, a perpétué la mémoire de Ses merveilles ; Il est le Dieu de bonté, le Dieu de Miséricorde, Il a donné la nourriture à ceux qui le craignent »

L'Eucharistie est l'abrégé des merveilles de la Puissance de Dieu ..... « Il dit et tout est fait »: (Psaume XXXII. 9). En un instant le ciel s'ouvre, Dieu est sur l'autel; le pain et le vin sont changés en Son Corps et en Son Sang .

L'Eucharistie est le mémorial de la Sagesse de Dieu. Il trouve le moyen d'être avec les anges dans le ciel, et avec les hommes sur la terre; de nourrir les anges par Sa Présence, et les hommes en Se donnant à eux ....

. L'Eucharistie est le mémorial de la bonté de Dieu. Il s'unit à nous de la manière la plus intime, la plus parfaite; Il s'incorpore en nous, ou plutôt Il nous incorpore et nous transforme en Lui. 0 merveille incomparable, ineffable et incompréhensible

! La création, le gouvernement et la rédemption du monde sont les trois principales merveilles et les trois grandes œuvres de la Puissance, de la Sagesse et de la Bonté infinies de Dieu.

Sa Puissance éclate dans la création; Sa Sagesse brille dans le gouvernement du monde; et Sa Bonté est ineffable dans l'œuvre de la rédemption. Ces trois grandes perfections de Dieu sont la cause efficiente du Sacrement adorable de nos autels .....

Parmi les merveilles de la grandeur infinie de Dieu, de cet Océan, de cet abime de perfections, il n'y a rien d'aussi grand sur la terre, ni de plus grand dans le ciel que l'Eucharistie. Toutes les perfections de Dien, qui sont si grandes qu'on n'en peut concevoir de plus grandes, si grandes qu'elles ne peuvent l'être davantage, si grandes que toutes les pensées des anges et des hommes, des plus hauts séraphins n'y peuvent atteindre , sont épuisées dans ce Sacrement d'amour ..... Dieu a manifesté Sa Puissance dans la création de l'univers. D'une seule parole Il féconde le néant, il en fait sortir des millions de créatures nobles, excellentes, parfaites ; le ciel avec tous ses ornements, la terre avec toutes ses admirables et diverses productions, les anges et les hommes ornés d'une intelligence qui est comme un rayon de Son éternelle raison. Dans l'Eucharistie Dieu exerce cette même puissance, ou plutôt Il déploie toute Sa Puissance; d'une chose vile , d'un peu de pain, Il fait, par deux paroles de Son ministre, la substance même de Son Corps adorable. Ce pain est détruit et changé par la consécratioo. Dans la création Dieu ne fait sortir que des créatures; dans la consécration, du pain Il fait sortir un Dieu; il en fait Dieu Lui-même; le pain cesse d'être pain et devient Dieu.

Autrefois, à la vue des merveilles qu'opérait Moïse à la cour de Pharaon, les Egyptiens s'écriaient: « Le Doigt de Dieu est là » : (Exode, VIII, 19). Ah! c'est bien plutôt dans les grandes merveilles de l'Eucharistie que nous devons nous écrier, ravis d' admiration et pénétrés d'un saint respect: Le doigt de Dieu est là: Digitus Dei est hic. Nous devons plutôt nous écrier: Le bras puissant de Dieu est là, toute la puissance de Dieu est là -; « Fecit potentiam in Brachio suo (Luc. I,51 ). Car le changement du pain au Corps de Jésus Christ ne peut se faire que par la puissance de la Droite du Très -Haut: (Psal. LXXVI. 1-1). C'est vraiment la voix de Dieu dans toute Sa Puissance, la voix de Dieu dans toute Sa Magnificence: Vox Domini in virtute, Vox Domini in magnificentia (Psal. XVIII. 4).

Mais comment Dieu peut-il être sous l'apparence d'un peu de pain? -

Et comment, vous demanderai-je, Dieu a-t-Il formé de rien tant de créatures? Comment a-t-Il élevé et étendu la voûte des cieux? comment l'a-t-Il si bien ornée? Comment la soutient-il sans colonnes et sans contre-forts ? Comment conserve-t-Il et balance-t-Il la lourde masse de la terre au milieu du vide ?, Comment, d'un peu de boue, a-t-il fait l'homme, chef-d'œuvre de Ses ouvrages sur la terre? Comment rend-Il la vue aux aveugles, l'ouïe aux sourds, la parole aux muets, la santé aux malades, la vie aux morts? Dites-moi comment Dieu a fait tout cela, et je vous dirai comment Il est sur l'autel. La. puissance de Dieu ne pourra-t-elle rien faire que ce que vous pouvez comprendre ? Aura-t-elle les mains liées, parce que l'intelligence de l'homme est bornée, pesante et grossière? Comment est-Il snr l'autel? 

Par Sa Toute-Puissance, à laquelle rien de possible ne résiste.

à suivre

Partager cet article
Repost0
6 août 2014 3 06 /08 /août /2014 07:12

Transfiguration, Merveille Divine

« L'Eucharistie est le mémorial de la Transfiguration de Jésus-Christ .

 

Admirable transfiguration, dans laquelle le Corps glorieux de Jésus-Christ est caché sous l'apparence du pain ! Là, Sa Face plus resplendissante que le soleil, adorée des anges et des hommes, cache Sa splendeur.

Admirable transfiguration, qui nous transforme nous-mêmes en Dieu. C'est sur une montagne élevée, dans l'Église catholique, vrai Thabor, qui est la plus haute montagne, la seule montagne riche, belle et fertile, que s'opère tous les jours cette admirable et double transfiguration.

C'est à la table sainte que l'âme fidèle peut dire avec Pierre : « Seigneur, qu'il fait bon ici! Restons- ici » (Matthieu. XVII. 4). C'est à la table sainte que le Père fait entendre ces paroles: Celui-ci est Mon Fils , en qui J'ai mis Mes complaisances »: (Id. XVII.5)

Cornelius a Lapide : trésors

Nous prions en ce jour pour le « sosie » de SS PaulVI. Son refus de poursuivre ce rôle de doublure le fit « condamner à mort. » Ce refus lui valut la miséricorde divine et l'accès à un Purgatoire (très sévère néanmoins)..Nous devons prier pour lui. (Source : exorcismes de Suisse).Prions aussi pour l'âme possédée expiatrice. »

Partager cet article
Repost0
5 août 2014 2 05 /08 /août /2014 16:47
L' Eucharistie , Mémorial de la Transfiguration

L' Eucharistie , Mémorial de la Transfiguration

Partager cet article
Repost0
5 août 2014 2 05 /08 /août /2014 06:50
Le" signe de paix" fait des ravages....Le virus ebola adore ce genre de bisous.....!

Le" signe de paix" fait des ravages....Le virus ebola adore ce genre de bisous.....!

Partager cet article
Repost0
5 août 2014 2 05 /08 /août /2014 06:30

Eucharistie 11

Neuvième bienfait de la communion,elle procure une sainte mort

Muni de ce pain de vie, le chrétien part avec une confiance inébranlable ,

L'Eucharistie adoucit les angoisses de l'agonie, et chasse les horreurs de la mort...» .

Qu'elle est terrible la dernière heure! Le corps cloué sur un lit de douleurs ;une famille éplorée, l'âme agitée par la pensée du passé, du présent et de l'avenir ..... Tout se présente à la fois: le passé avec ses chutes, le présent avec ses changements, l'avenir avec ses jugements et sa double éternité. Oh! Qu'à ce moment on a besoin de secours!

Le plus grand secours, c'est la sainte Eucharistie.

En recevant le Dieu de la vie, on ne craint plus la mort; au contraire, elle est un bienfait, et l'on dit comme le grand Apôtre: : La mort m'est un gain (Philipp. 1. 21 ),

Une bonne et sainte communion procure une bonne et sainte mort.

Après avoir reçu le saint viatique, Saint Aelred meurt en prononçant ces paroles : Seigneur, je chanterai éternellement Votre miséricorde, Votre miséricorde , Votre miséncorde (In ejus vita ).

Après avoir communié, Saint Antoine meurt avec joie. Adieu, mes enfants, dit-il à ses religieux, Antoine s'en va (au ciel) (Ex vit. Patr. )

Saint Bernard, muni du saint viatique, entend une voix qui lui dit: Venez, on vous attend ).

Ah! quel bonheur s'écrie Saint François Régis, muni du saint viatique. Que je meurs content! Je vois Jésus et Marie qui daignent venir au-devant de moi pour me conduire au séjour des saints (Ex ejus vita).

Saint Louis de Gonzague, après le saint viatique, remercia Dieu de ce que sa fin était proche ; et il pria l'un des Pères de la compagnie de réciter le Te DeUm avec lui. Il dit à un autre: Nous nous en allons, et nous nous en allons avec joie ( Ex ejus vita).

On pourrait citer d'autres exemples des merveilles du saint viatique, qui n'est que la suite et le couronnement des autres communions . Voilà les douces consolations et l'heureuse mort que procure la sainte communion ..... Le bon chrétien dit alors avec le Roi Prophète : «  Je me réjouis de ce qu'on m'annonce : nous irons dans la maison du Seigneur »

 

Dixième bienfait de la communion: Elle est le gage de la résurrection et de la bienheureuse éternité Vos pères, dit Jésus-Christ aux Juifs, ont mangé la manne, et sont morts ;celui qui mangera ce Pain vivra éternellement : ( Jean VI- 59) Celui qui mange Ma Chair et boit Mon Sang a la vie éternelle,et Moi ,Je le ressusciterai au dernier jour (Jean VI-55) L'Eucharistie donne donc le gage de la résurrection et de la gloire.

C'est pourquoi le concile de Nicée appelle l'Eucharistie le symbole de la résurrection

 

Et saint Ignace martyr l'appelle le trésor des remèdes immortels : (Epist. ad Ephes. ).

Saint Cyrille, la nourriture pour l'immortalité et la vie éternelle:(In Joann., lib, IV, C. XVI). Le même Père dit ailleurs ; Le corps de Jésus Christ. vivifie, et il donne l'incorruptibilité à celui qui le reçoit: ( ln cap. VI Joann. ).

L'Eucharistie nous donne le gage de la félicité et de la gloire, dit le saint concile de Trente . Saint Thomas assure qu'elle porte avec Elle le gage de la vie future: .

Comment, dit saint Chrysostome, pourrait donc mourir celui qui se nourrit de la Vie même? (Homil. LX ad pop.) Ainsi la résurrection, l'immortalité, la gloire éternelle: voilà ce qui est assuré à ceux qui se nourrissent dignement du Corps et du Sang de Jésus Christ A Suivre

 

Réponses aux commentaires des lecteurs

Merci TH....

La poignée de main est un geste humain très ancien,avec des significations diverses selon les cultures.En Occident elle semble avoir été introduite comme signe d'égalité et de fraternité en Angleterre à la fin du XVIème siècle,ce qui est probablement en rapport avec les débuts de la F..M... (1717) sur fond de protestantisme, reintroduisant des signes compagnonniques anciens. Depuis c'est devenu un signe banal,remplacant les multiples façons de se témoigner respect et amitié :Inclinaisons, accolades etc...Il est utile à notre propos de constater que la poignée de main n'a jamais été utilisée dans la liturgie traditionelle de l'Église Catholique. Ce fameux « signe de paix » introduit par Bugnini..., étend aux fidèles et veut remplacer le « baiser de paix » réservé aux prêtres.Mascarade....L'Église a toujours été méfiante à l'égard des contacts physiques.Dans les exorcismes de Suisse , le démon est contraint de rappeler cette prudence. Il met en garde contre les agitations charismatiques faisant trop appel à la sensualité. Il n'y a qu'un geste qui soit exclu de ces nouvelles modes « d'expression corporelle »:La génuflexion. C'est pourtant un ordre divin incontournable. »Qu'à ce Nom tout genou fléchisse.... » Là encore on a supprimé les agenouilloirs, comme « contraires à la dignité de L'HOMME. »,la sainte table, les confessionnaux etc...Vandalisme et sacrilèges... A Pleurer....Merci de votre attention

Partager cet article
Repost0
4 août 2014 1 04 /08 /août /2014 08:34

Afin d'éviter tout malentendu, et ne pas prendre part à la confusion vertigineuse qui s'empare de sites survivantistes au sujet des prophéties sur SS Paul VI et ses successeurs. Je veux rester fidèle à Notre Dame de la Salette en me référant à la lettre de son secret, sans modifications de dates ,ni d'ordre des phases annoncées..etc... Ne fantasmons pas sur l'avenir ; agissons au présent. préparons concrètement l'avenir. C 'est ce que demande Notre Dame . C'est urgent.C'est vital

Toutes nos énergies doivent se porter actuellement sur la doctrine, sur la Sainte Messe , sur l'Eucharistie, pilier central de notre religion. Le retour du Pape légitime est une étape essentielle. Sommes nous prêts ?Relisons " Mysterium fidei" document toujours vivant de celui que beaucoup voudraient mort.... Il révèle la profondeur de la tragédie du Pape trahi

"Tout le reste nous sera donné par surcroit. " Patience + confiance = sagesse

Partager cet article
Repost0
4 août 2014 1 04 /08 /août /2014 06:35
« Que le prêtre est quelque chose de grand ! Le prêtre ne se comprendra bien que dans le Ciel. Si on le comprenait sur la terre, on mourrait, non de frayeur mais d'amour ! »

« Que le prêtre est quelque chose de grand ! Le prêtre ne se comprendra bien que dans le Ciel. Si on le comprenait sur la terre, on mourrait, non de frayeur mais d'amour ! »

Partager cet article
Repost0
4 août 2014 1 04 /08 /août /2014 05:53

Eucharistie 10

Huitième bienfait : la communion est la réunion de toutes les grâces les plus abondantes et les plus précieuses.

Dans la Sainte communion nous sommes remplis des grâces de Jésus Christ , dit saint Paul: (Coloss. II. 10).

Nous sommes comblés des biens de Votre maison, Seigneur : (Ps . LXIV.5)

C'est à la table sainte que Jésus Christ donne l'eau vive dont Il parle à la Samaritaine. Quiconque boit de l'eau du puits de Jacob, lui dit-il, aura encore soif; mais celui qui boira de l'eau que je lui donnerai. n'aura jamais soif; l'eau que je lui donnerai deviendra pour lui une fontaine (l'eau jaillissante dans la vie éternelle . Disons à Jésus Christ comme la Samaritaine: « Seigneur, donnez-moi de cette eau, afin que je n'aie pas soif: »

Comme le baptême est une régénération spirituelle, ainsi l'Eucharistie est une nourriture spirituelle; et ce que le baptême produit par la régénération, l'Eucharistie le produit par l'aliment qu'elle donne.

Approchez-vous de Jésus Christ, dit Saint Ambroise, et rassasiez-vous, car Il s'est fait votre pain; approchez-vous de Lui et désaltérez-vous, car Il est la fontaine d'eau vive; approchez-vous de Lui et soyez éclairés, car Il est la vraie lumière; approchez-vous de Lui et soyez affranchis, car là où se trouve l'Esprit de Dieu, là est la liberté; approchez-vous de Lui et soyez absous, car Il est la rémission des péchés

. L'Eucharistie fait fleurir l'âme, la rend féconde, lui fait produire d'heureux fruits de vertu; elle fait germer les vierges; elle remplit le joie et de douceur. L'Eucharistie rend fort, actif, propre à tout bien. Elle console ; Elle redresse, Elle rend énergiques les âmes languissantes, rampantes, tristes., pusillanimes, terrestres et charnelles; Elle les élève au ciel, Elle en fait des anges .....

Comme le dit Saint Bernard, ce Pain est appelé par excellence Eucharistie, c'est-à-dire grâce parfaite; puisque dans ce Sacrement on ne reçoit pas seulement toutes les grâces, mais l'Auteur de toutes les grâces: (Serm. de cœna Dom. )..

La sainte communion augmente en nous la grâce , le fleuve des grâces; c'est l'océan de toutes les grâces:

Venez à Moi, dit le Seigneur, et Je vous donnerai tous les biens: (Gen. XLV. 18).

Une seule communion, dit sainte Térèse d'Avila, suffit pour enrichir l'âme de tous les trésors spirituels, quand on n'y met aucun obstacle (Sur l'Eucharistie. )

Les autres sacrements ont leur grâce spéciale; mais le sacrement de l'Eucharistie à proprement parler, n'a pas de grâce déterminée; Il les renferme toutes .....

A suivre

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de senex
  • : A propos de la survie et du retour à Rome de SS Paul VI Les trésors de la doctrine catholique à votre service pour préparer l'avenir
  • Contact

Recherche

Liens