Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 janvier 2015 3 28 /01 /janvier /2015 16:57
Saint JeanBosco 1815-1888 L'Hostie,NotreDame,le Pape légitime: triple lien de la Foi

Saint JeanBosco 1815-1888 L'Hostie,NotreDame,le Pape légitime: triple lien de la Foi

Partager cet article
Repost0
28 janvier 2015 3 28 /01 /janvier /2015 10:31

Selon le calendrier traditionnel ce grand saint est fêté le 31 Janvier. Il est cher aux "survivantistes" car ses prophèties concernant la restauration de la légitime autorité du Pape sont des appuis précieux à cette thèse. Précieux appui aussi pour ceux qui mettent leur espoir dans la venue promise d'un" Grand roi et d'un grand Pape" après les grandes purifications qui viennent et qui doivent ouvrir la voie au grand règne Eucharistique, qui verra aussi le triomphe du Cœur immaculé de Marie( bien avant la venue de l'antichrist- personne à la toute fin des temps, ultime singerie de Lucifer , avant son" renvoi" en enfer.)

Parfaite union des" trois blancheurs ",unies dans le Saint Esprit. Don Bosco appelle ce grand Roi" la Main irrésistible du Seigneur"

Des égarés s'acharnent à saper cette espérance en bouleversant la chronologie pourtant révélée par le secret de la Salette .( Prions pour eux. Le font-ils consciemment? Je ne crois pas.)

Attention, à ne pas donner aux récits des exorcismes une valeur chronologique excessive. Ils n'ont pour but que de révéler( sous la contrainte ) la survie de SS Paul VI. C'est déjà un bienfait immense

"Ne tombons pas dans le spiritisme"avertissait Jean Marty, éditeur des "aveux de l'enfer" ,conscient du danger du péché de "curiosité".

Les démons ne connaissent pas tout ;ils l'avouent eux mêmes à de multiples reprises. Ils calculent et supputent .Ils ne sont pas "prophètes".

Le Don de prophétie est une grâce qui fut accordée à Don Bosco pour notre salut.L'avenir est connu de Dieu seul et toutes les prophéties sont conditionnelles. Nous ne prions pas assez .....

Saint Jean Bosco,venez au secours de notre Barque dans la tempête

Partager cet article
Repost0
28 janvier 2015 3 28 /01 /janvier /2015 09:15

EXTASE DU 13 AOÛT 1878 Marie-Julie Jahenny VISITE DE SAINT JEAN-FRANÇOIS RÉGIS (EXTRAITS)

Saint Jean-François Régis est un Père Jésuite (1597-1640) qui évangélisa le midi de la France. Il fut canonisé en 1737. Fête le 16 Juin

 

. « Je viens dire un mot de la part de Dieu à l'entrée du Saint Noviciat:

Nous sommes aux pieds de la Croix, et nous attendons et nous avons l'espoir d'aller dans notre douce et Bienheureuse Patrie. Qu'est-ce que la terre, qu'est-ce que la souffrance en comparaison d'un bonheur sans fin? Notre vie sur la terre est courte et Notre-Seigneur a mesuré nos années. Commençons, il est temps, à vivre pour Dieu et pour le Ciel. Si le Seigneur adorable descendait maintenant, sur une nuée lumineuse pour juger et condamner, combien trouverait-il de justes sur cette terre de mérites? C'est effrayant! ... Aujourd'hui, que d'injustices! Que de forfaits cachés! Que de calomnies voilées! Comment persévèrent-elles, ces âmes qui les commettent? Voilà comment elles font: d'abord, elles essaient d'étouffer le remords, mais il les suit partout.

Dans les conversations, dans les compagnies, leurs paroles sont belles, nettes comme le verre. Mais le raisonnement de l'âme, dans le fond intérieur, personne ne l'entend et il est effrayant. L'âme gémit, pleure, souffre, parce qu'elle seule, dans ces hommes, appartient au Souverain Bien. La calomnie est comme un ver, elle ronge dans l'âme les plus belles et les plus chastes vertus; puis, après avoir été toute rongée, l'âme ne peut plus devenir maîtresse, parce qu'elle est combattue par l'esprit humain mauvais, par la nature humaine si révoltée et si cruelle. L'âme ne peut donc plus triompher, et si Dieu ne lui vient pas en aide, elle est à jamais condamnée ... - Attendons avec patience! L'heure du Seigneur est ouverte au Ciel. Mais quelle surprise pour les entêtés! Mais, quelle joie pour le petit nombre, dont j'envie le poste sur la terre, parce que j'aurais l'honneur de souffrir pour mon Dieu! Du Ciel, je leur viens en aide! Que la voie de la Croix est admirable! Qu'elle est digne d'envie! Que ses mérites sont grands! Ô Chemin Royal! Vive la Croix, le trésor des vrais Élus!... - A suivre

PS: Merci DU... Oui Il faut remercier et encore remercier Notre Dame de nous parler si clairement dans ses visites ...Bienheureux ceux qui savent remercier de tout....

Partager cet article
Repost0
27 janvier 2015 2 27 /01 /janvier /2015 07:42

EXTASE DU 12 AOÛT 1878 .Marie-Julie Jahenny

VISITE DE SAINT PAUL APÔTRE « Que la Paix du Seigneur soit dans ton âme et dans ton esprit, et avec tous les amis de Dieu. » Je suis Saint Paul. Je viens dire un mot de la part de Notre Seigneur, avant l'entrée du Saint Noviciat.*(voir1

) Regardons d'abord Notre-Seigneur en Croix, et ce regard nous animera pour souffrir.

Méditons les Douleurs d'un Dieu, et nous souffrirons courageusement les épreuves de la vie.Dieu a été le dernier des hommes par les opprobres, par les calomnies, par les insultes. Pourquoi ne voudrions-nous rien souffrir ?Nous voudrions donc être au-dessus du Divin Maître? Il n'y a que les peines de la vie qui nous ouvrent la porte des Cieux et qui marquent notre place dans la gloire. Celui qui ne souffre rien n'est pas le disciple de Dieu, ne Le connaît pas. Aimons-nous d'être traités comme Ses favorisés.

Si nous sommes enchaînés par l'autorité des hommes, si nous ne pouvons partir, taisons-nous. Une heure viendra, où nous parlerons à l'autorité de cette terre, qui n'est que l'autorité de l'homme. Il vaut mille fois mieux se taire et tout souffrir, que de parler, avec envie et jalousie. Ces deux manières de persécutions sont horribles aux Yeux de Dieu, aux Yeux de Celui qui voit tout. J'aime Leux, je préfère avoir été enchaîné pour Jésus-Christ, que d'avoir été ravi au 3ème Ciel. Là, pourtant, était la joie, le bonheur sans souffrances, sans altération, c'était la joie parfaite, mais ne souffrant rien je ne méritais rien.

Notre-Seigneur adorable, dans le dessein de Son infinie Miséricorde, veut que nous soyons aussi lapidés sous les coups des langues perfides. La langue médisante est plus dangereuse qu'un glaive à double tranchant, parce que le coup de glaive peut se guérir ou être soulagé, car il ne s'étend qu'à la profondeur et à la largeur de la lame, tandis que le coup de langue s'étend partout. En un jour, il sera répandu de par le monde, et qui pourra l'arrêter? Notre Père Créateur se plaît à nous éprouver de différentes manières, amis éprouvés, mais amis de Dieu. Quand Dieu veut faire une œuvre solide, et surtout quand Il veut y asseoir les amis de la Croix, qui ont travaillé depuis le commencement, et qui sont décidés à travailler jusqu'à la fin, il faut que la persécution soit plus grande, parce que c'est une œuvre double. Notre-Seigneur, en choisissant les amis de la Croix, exige que les coups soient plus profonds, parce que l' œuvre en sera plus belle. Plus il y a de disciples, plus il y a de souffrances. C'est le signe d'une grande œuvre. C'est un signe certain, Ne vous effrayez pas » ... a suivre

Partager cet article
Repost0
26 janvier 2015 1 26 /01 /janvier /2015 08:48

"La République tombera ,c'est le Règne de Satan "Priez mes enfants, pour le Roi qui doit venir".Notre Dame à Tilly sur Seulles.(Marie Martel)

"De la France ,O Marie, obtenez le pardon

Rappelez au Seigneur Sa Divine promesse:

Un Chef que guidera l'Éternelle Sagesse

dans le texte des lois remettra Son Saint Nom"

Partager cet article
Repost0
26 janvier 2015 1 26 /01 /janvier /2015 07:58

L'heure est grave pour l'Europe et le monde en guerre.La guerre civile généralisée prédite par Notre Dame à la Salette"( "On se battra dans les maisons") est commencée et ne se terminera qu'après les 3 années du grand Coup.C'est le moment de méditer les conseils des saints et des martyrs qui nous ont précédé sur la voie de la Croix et d'écouter les vrais prophètes qui nous parlent au Nom du Seigneur.La paix ne reviendra que lorsque la légitimité des pouvoirs sera restaurée par Dieu tant au niveau de l'Église que du monde politique.Tout se tient.

 

 VISITE DE SAINT THOMAS D'AQUIN (EXTRAITS) Marie-Julie Jahenny. EXTASE DU 8 AOÛT 1878

«Je te souhaite la paix, je souhaite que la paix du Seigneur soit . dans ton âme; dans ton cœur, dans ton esprit. » C'est Saint Thomas d'Aquin, il est rayonnant de gloire au pied de la Croix. Il me dit: « C'est moi qui viens te dire un mot de la part du Seigneur, à l'entrée du Saint Noviciat.*(voir 1) Dieu nous a créés pour L'aimer et Le servir. Tout le bonheur est d'aimer Dieu, et toute la joie qu'on goûte dans l'amour de Dieu, c'est la paix qu'on éprouve. Notre-Seigneur nous donne Ses biens avec tant de générosité qu'il n'y a pas un cœur sur la terre capable de Le remercier, comme Il le désire, ce Divin Maître ... La souffrance nous perfectionne et nous unit à notre Bien-Aimé. Notre-Seigneur veille sur nous avec tant de tendresse et de générosité, qu'Il ne veut que notre bonheur, qu'Il veut nous donner Ses riches récompenses. Réjouissons-nous dans la souffrance sur cette terre, que notre cœur palpite de joie, de bonheur et de reconnaissance! La souffrance est un Trésor peu connu. S'il était connu, ce Trésor deviendrait aussi pour nous une source immense de consolation, de bonheur et de joie. Dieu se plaît à nous éprouver sur la terre, parce qu'Il veut voir si nous sommes de véritables Chrétiens ... Notre-Seigneur ne donne jamais de souffrances, ni de peines, sans récompenses. Quand nous avons des tribulations sur la terre, nous devons toujours garder un cœur joyeux de reconnaissance. La souffrance prouve la paix et la paix prouve le bonheur. Tout le bonheur consiste dans l'amour de Notre-Seigneur et de Sa Croix. Nous devons souffrir avec une douce et sainte patience, car c'est dans la souffrance qu'est la perfection. La perfection est une vertu éminente, une vertu qui plaît à Dieu ... Plus le flot de persécutions passera sur nous, plus Dieu nous aimera et Dieu tirera Sa Gloire de nos douleurs ... Nos Croix de la terre sont enrichies de diamants et de perles, parce que nous les supportons sans irritation, parce que nous les portons avec calme, parce que nous ne désirons que du bien à ceux qui nous désirent du maL Cette pensée n'est-elle pas capable de redonner courage à l'âme? Nos âmes sont d'un si grand prix et sont si chères aux Yeux de Dieu, qu'li les aime avec une tendresse et une bonté qui ne peut s'expliquer id-bas. Notre-Seigneur adorable, en créant nos âmes, les a faites atec tout Son Amour toute Sa Bonté, mais li veut que nos âmes L'aiment en retour et qu'elles Lui rendent grâces de tous les bienfaits qu'Il leur donne en cette vie .... Marchez avec courage, ne vous inquiétez de rien! Aimez Dieu, servez-Le avec fidélité. Marchez dans la voie de la Croix avec assurance, c'est la Voie des Élus, la Voie Royale! Je voudrais encore vivre sur terre pour souffrir pour la Gloire de mon Dieu!...

 

Ps L'heure n'est pas à la polémique.Je prie la famille A....,et leurs inspirateurs de ne pas poursuivre leur combat contre Notre Dame  et ainsi de saper notre espérance en donnant des interprètations erronées du secret de la Salette.J'ai autre chose à faire que de lire des commentaires injurieux.Ma Poubelle est déjà pleine....Merci

Partager cet article
Repost0
25 janvier 2015 7 25 /01 /janvier /2015 08:50

"Après l'incendie de Paris, les bons triompheront lorsqu'on annoncera le retour du Roi. Celui-ci rétablira une paix et une prospérité sans égale: la religion fleurira plus que jamais".

Saint Curé d'Ars

Partager cet article
Repost0
25 janvier 2015 7 25 /01 /janvier /2015 07:46

 EXTASE DU 9 Juillet 1878.Marie-Julie Jahenny

VISITE DE SAINT FRANÇOIS DE SALES (EXTRAITS)

 

Saint François de Sales (1567-1622) fut canonisé en 1665.Evèque de Genève, il lutta contre le protestantisme qui ravageait la France et la Suisse. Par ses ardentes prédications, il ramena une foule d'âmes égarées au bercail. Grand convertisseur, il fut également. un grand maître de vie spirituelle. Avec Sainte Jeanne de Chantal, dont il était le directeur, il fonda l'Ordre de la Visitation et écrivit pour ses Visitandines son célèbre traité de l'Amour de Dieu. Un autre de ses ouvrages, « l'Introduction à 1a vie dévote» a eu une durable et profonde influence. Ce grand Saint a reçu le titre de Confesseur de l'Église, pour son zèle à proclamer et à faire aimer la Vérité; il reçut également le titre de Docteur, pour la sûreté de doctrine et la sagesse de ses enseignements. Il semble qu'il soit venu plusieurs fois « en visite» durant les extases, pour conseiller et réconforter Marie-Julie, qui le reconnaît et l'accueille avec grand respect. Ce n'est pas toujours le cas avec tous les Saints qu'elle ne connaît pas! Elle est très prudente, car elle redoute de se faire tromper, par une illusion, ce qui est tout à l'honneur de sa prudence. Les Martyrs, qui viennent la préparer au Saint Noviciat,* (voir 1) doivent « montrer patte blanche », ce qui est parfois assez touchant dans sa directe simplicité! Cette crainte d'être le jouet d'une illusion, humaine ou diabolique, est la signature d'une grande expérience et une garantie pour nous.

« Je suis Saint François de Sales. Marie-Julie: « Oui, je vous ai vu autrefois, mais il y a déjà longtemps. » Eh bien! C'est moi qui viens aujourd'hui de la part du Seigneur .., Que la paix du Seigneur soit avec toi! Je la souhaite à tous les enfants de Dieu et de Sa Croix. Marie Julie :Merci mille fois Bon saint... -Dieu nous a créé sur la terre, pout L'aimer ,pour Le servir,pour L'adorer et pour vivre dans l'union de Sa sainte Personne et de Sa Paix Pour s' élever dans la perfection chrétienne,il faut deux choses: il faut d'abord l'humilité, et secondement la Présence de Dieu à chaque instant. L'humilité est la sauvegarde de toutes les vertus; sans cette vertu, nous ne pouvons faire de progrès dans la vie chrétienne, ni dans l'avancement de la Grâce. Dieu nous communique Ses lumières. Il nous donne Ses faveurs parce qu'Il veut que nous Lui rapportions tout ce qui Lui est dû dans ces deux belles vertus. J'ai goûté le Haut Amour de Dieu et j'ai été admis dans les profondeurs de Ses Divines Lumières. C'est à nous de comprendre les hauteurs où Dieu nous élève. Nous ne les comprendrons que par la Lumière de Dieu. Tant que notre propre lumière existera, il ne faut pas penser faire de progrès dans la vertu. Il faut que cette basse lumière s'éteigne et que Dieu la remplace par une de Ses Divines Lumières. . J'ai conservé, dans ma volonté, plusieurs lumières à la fois, qui me faisaient discerner la peine et la joie de plusieurs âmes que je dirigeais, par les Lumières Divines, à distance. La Lumière de Dieu, dans notre esprit, rapporte à notre propre esprit les conditions de peines et de joies, dans lesquelles se trouve chacune des âmes. Ce discernement n'a pas été donné à tous les Pères de l'Église. Dieu fait ce qu'Il veut. La perfection chrétienne consiste dans un véritable amour de Dieu. L'amour de Dieu fait en nous de rapides progrès, mais il ne faut pas mettre d'obstacles à cet amour, si nous voulons nous élever dans la perfection. J'ai eu beaucoup à souffrir pour ce grand Traité de l'Amour de Dieu; cela est si difficile à l'esprit humain seul qu'il faut que Dieu se mêle à cette grande gloire, s'Il veut que nous la développions dans sa grandeur, dans son amour et dans sa perfection. Rien ne s'acquiert sans souffrances. J'ai tout payé et Dieu m'a tout vendu fort cher. Il existe des voies en Dieu que l'expérience des hommes ne peut ni définir ni comprendre. Pourquoi? Parce que notre esprit est trop attaché à des choses de peu de valeur. Pour bien comprendre: Premièrement, il faut absolument avoir un don privilégié. Deuxièmement, il faut que l'esprit soit nettement et parfaitement détaché de toute chose. - Troisièmement, il faut que la propre lumière de Dieu se recrée nouvellement dans notre esprit, pour comprendre, approfondir et mettre toutes les grandes voies au degré où elles se trouvent. Il est bien difficile d'approfondir les Voies Divines, mais cela se peut avec l'aide et le pouvoir de Dieu. Je jetais d'abord mon esprit, ma pensée, ma mémoire, tout en Dieu. Je Lui immolais tout et je dis « Seigneur, pour Votre propre gloire et pour mon humilité, faites que je puisse distinguer parfaitement les opérations de chacune de Vos merveilles opérées en moimême », J'ai acquis cette grande grâce, par des peines aussi rudes que le martyre, par des souffrances insupportables sans la grâce de Dieu ... Que nos frères et que les hommes de la terre ne se figurent pas qu'on acquiert ces grâces pour rien! Je sais ce qu'elles m'ont coûté, et je sais ce qu'elles coûteront à ceux qui sont destinés à les développer. Je n'ai pas manqué de persécutions, ni de calomnies de toutes parts, Mais je peux dire que ce fut un trésor de lumières, pour moi, car ce ne fut qu'au moment de toutes ces affreuses persécutions que j'ai entrevu la lumière désirée. Voyons comment Dieu éprouve par toutes sortes de peines et de tribulations. Il vint un moment où, sur le point de faire la gloire de Dieu, de toutes parts on m'accablait d'insultes, d'outrages, jusqu'à me dénoncer, J'avais une joie si complète, un amour si parfait, une paix si profonde, qu'il me semblait que je possédais déjà la lumière désirée. Si on ne souffrait que de la part des gens ignorants, ce serait peu de chose, mais il faut souffrir de la part de gens instruits, de la part de gens de probité, de lumière. Cela s'appelle la persécution des éclairés: c'est là un mérite infiniment grand. Tout ce que j'ai eu de force et de courage, je l'ai trouvé dans la persécution de la part des Évêques, de la part de grands Prélats, desquels je recevais chaque jour des dénonciations terribles et de noires accusations. Tout cela ne faisait qu'accroître ma Foi et mon amour pour Dieu. On m'attaquait vivement, parce que je donnais des conseils de lumière aux personnes qui étaient loin de moi, mais ce n'était que par la lumière que Dieu me donnait. Par toutes mes peines, je cor- respondais avec les âmes éloignées de moi et elles me comprenaient. Chaque douleur et chaque amour se partageaient entre tous les cœurs quc j'avais sous ma direction ;..Ce n'est rien qu'un pouvoir Divin et qu'une permission directe de Dieu. C'est là la vraie lumière , c'est là le Doigt parfait de Dieu. Toutes les gloires de Dieu, si elles ne sont pas poursuivies par les gens des deux parties, ne sont pas parfaitement de Dieu. Si les persécutions aux œuvres de Dieu ne sont pas nombreuses c' est un signe que l' œuvre n'ira pas longtemps. J'emprunte cette parole au grand et illustre Saint Paul, qui a été ravi jusqu'au 3ème Ciel. Si les gloires de Dieu ne sont pas traversées, déchirées, en butte à toutes sortes de contradiction, cela ne peut être purement l'œuvre de Dieu. Si on savait ce que j'ai souffert pour commencer le premier cloître! Si on savait, on prendrait courage et on s'armerait d'une confiance sans borne. À peine les murs étaient-ils commencés, que l'homme de Dieu qui avait le droit de me gouverner les fit démolir et tomber sous mes yeux. J'étais accablé, insulté, couvert d' opprobres, par tous les gens de la suite de l'homme de pouvoir. J' eus à soutenir de terribles luttes pour les paroles que j'ai écrites sur l'amour de Dieu et sur la perfection chrétienne. Quand Dieu veut faire de grandes choses, Il met bien des cachets de toutes sortes. Il faut aussi passer par la Croix, passer les épreuves de cette vie avant d'entrer dans la glorification Dieu vous a promise ... »

Partager cet article
Repost0
24 janvier 2015 6 24 /01 /janvier /2015 10:07

« Le Seigneur n'a rien fait,s'il n'a auparavant revélé Son secret à Ses serviteurs les prophètes. » Amos III,7

« C'est Lucifer qui gouverne la France...Dieu nous donnera un Roi caché auquel on ne pensera pas, et Il nous le donnera après les fléaux.Dieu seul le lui donnera »

Mélanie Calvat,la Bergère de la Salette ;bien placée pour transmettre en clair les messages de Notre Dame qui est venue en larmes supplier son peuple de se convertir.Les chatiments sont à venir.Mais ensuite « Il n'y aura qu'un seul troupeau. »

Ce message doit être transmis  à tout le peuple Bienheureux les pauvres en esprit qui l'accueilleront..... !

Partager cet article
Repost0
24 janvier 2015 6 24 /01 /janvier /2015 08:39

 EXTASE DU 8 JUILLET 1878 -Marie-Julie Jahenny VISITE DE SAINT TITE (EXTRAITS) Saint Tite est un disciple de Saint Paul qui le rencontra lors de son troisième voyage (55-58) vers Ephèse, sur la Côte de la mer Egée. Après avoir accompagné Saint Paul dans plusieurs de ses missions apostoliques, Tite, que Saint Paul appelle son frère et son disciple bien-aimé, se fixa en Crète, désigné par l'Apôtre comme Évêque de l'île.

C'est là que Saint Paul lui écrivit une lettre, dont la liturgie nous donne plusieurs extraits, en particulier le jour de Noël. Il a le titre de Confesseur de la Foi, car il fit beaucoup pour l'évangélisation du bassin méditerranéen. Son nom est souvent associé à celui de Saint Timothée, autre compagnon de voyage de Saint Paul. Il fut Évêque d'Ephèse (Turquie actuelle) et mourut martyr pour s'être opposé au culte païen de Diane.

 

«Je suis Saint Tite, disciple du grand Saint Paul. .. Je viens dire un mot avant que tu entres dans le Saint Noviciat.* (voir N° 1) J'ai souffert un martyre de persécutions de toutes parts, sur la terre. J'ai été rudement mené par le grand Saint Paul. J'ai vécu au désert pendant 33 années. J'étais parti de bonne heure, laissant tout,. derrière moi, pour suivre la voie qui m'a conduit dans cette affreuse solitude. Dans la solitude du désert on n'est pas plus exempt de peines et des épreuves que lorsqu'on vit au milieu du monde. J'ai prêché la Sainte doctrine de l'Évangile sous la dictée du grand Saint Paul. J'ai parcouru les villes et les bourgades. J'ai annonçé au peuple la Parole de Dieu. J'ai été poursuivi, frappé, lapidé, par ce peuple obstiné qui regardait la Parole de Dieu comme une parole de l'Enfer. J'ai vécu sur la terre sans or et sans argent, couvert d'un misérable vêtement, armé de mon bâton et de ma Croix; c'étaient là toutes mes richesses et tout mon trésor. .. J'étais, par l'obéissance, soumis à tout ce que le grand Saint Paul exigeait de ma volonté. Ce n'est qu' après ses prédications que j'annonçais la Parole de Dieu. Chaque jour, il nous réunissait sous ses ailes et nous apprenait la grande doctrine de Dieu. Après avoir prêché et parcouru le monde, je me sentis soudain inspiré de quitter la solitude et la Prédication Évangélique, mais je consultais le grand Saint Paul, comme je le consultais en tout, et il me dit: Non, Il faut des disciples pour prêcher la sainte doctrine chrétienne! J'obéis donc et je fus envoyé par Saint Paul au milieu des l.ucifériens, où il avait longtemps prêché lui-même. Je prêchais donc l'amour de la Croix de Jésus-Christ. Mais je fus accablé de reproches et d'outrages. Je logeais sur le pavé des rues, le jour et la nuit, pendant que Je prêchais, parce que ce peuple nous avait en horreur. J'entendis redire à mes oreilles que la doctrine de Dieu était une folie. J'ai souffert, j'ai enduré toutes les peines, mais je ne me suis pas rebuté Ce n'est que dans les dernières années que je m'acquis le grand amour de la: perfection Divine, parce que j'étais de plus en plus en butte à toutes les contradictions. Dieu a alors versé dans mon âme toutes sortes de bienfaits et Il m'a élevé dans la profondeur de Ses derniers secrets. Cependant, je sentais de plus en plus le poids de ma mission qui m'accablait. Je n'y trouvais plus de goût, tout, en elle, était pour moi aussi amer, que ce que j'avais éprouvé de joie en y entrant

. En rentrant de chez les Lucifériens, j'entendis par trois fois une voix qui me disait: Sors de la prédication de l'Évangile et de la Croix. Va prêcher un peuple aussi obstiné que celui-ci. Cela m'effraya beaucoup et me bouleversa dans les parties les plus profondes de l'âme. Je consultais Saint Paul de nouveau: Reste encore, me dit-il, l'heure n'est pas venue; tu ne fais que commencer à goûter les souffrances. J'étais dans des tourments effrayants, que Dieu seul a pu connaître . Je suivis l'ordre de Saint Paul et m'embarquais pour une ville aussi hostile à Dieu, à l'Évangile et à la Croix. En entrant dans cette ville, j'entendis encore la même voix qui me parlait. Cette voix divine me terrassa. Je tombais le front sur le pavé et demandais à Dieu les lumières pour Le reconnaître. Je vis aussitôt un Ange vêtu de blanc, qui portait à la main une banderole blanche et qui fit voir une écriture d'or sur laquelle je lus: Tu as assez prêché la doctrine de Dieu et de la Croix à ce peuple obstiné; fais-toi Évêque et va prêcher une autre population aussi païenne que la première. Lorsque j'eus lu cet écriteau, je devins calme et je fus rassuré. . Cette lumière me montrait que Dieu m'appelait en ce lieu. Je consultais Saint Paul à nouveau et il me répondit: J'ai eu la même vision en même temps; tu iras par la lumière de la Croix au milieu de ce peuple sauvage et obstiné. J'ai habité la ville d'Afre (en Crête) qui se trouve auprès de celle de Saint Chaffre, ermite ascète. Dans cette grande population, je trouvais de grands obstacles. J'ai été sacré Évêque de cette ville à un âge très avancé et j' ai vécu 19 ans et 10 mois et j'y finis ma carrière. J'eus beaucoup de persécutions et de tribulations dans cette ville. Chaque jour, dans mes prédications, on m'entourait avec des murmures et des blasphèmes. Dieu réservait une punition à cette ville ingrate, car peu de temps après, Il envoya de nombreux fléaux, qui bientôt firent mourir la plus grande partie de la population. De plus, établi dans cette ville, j'avais pour ennemis, mes frères d'alentour, qui me reprochaient d'avoir déserté ma solitude et qui me traitait de vagabond et de coureur. Mais Dieu permit que ma sainteté fût connue et éclatante. La plupart de mes frères dans le Sacerdoce devinrent aveugles ou infirmes dans leurs membres les plus nécessaires. Après que cette douleur eût visité ainsi mes confrères, Dieu m'envoya leur porter secours et ce fut la salive de ma bouche qui rouvrit les yeux de mes persécuteurs et ranima leurs membres paralysés. Voilà comment je suis sorti de ces rudes épreuves, que Dieu fut seul à connaître. Après ces merveilles, je prêchais la doctrine de Dieu et de la Croix, et je convertis beaucoup d'âmes et les rendis à Dieu. Mon corps a reposé dans cette ville, mais pas en entier; une partie fut rapportée dans la solitude du grand Saint Paul. Il n'est pas de voie plus nécessaire pour nous conformer à l'exemple de notre Divin Maître que les persécutions des hommes. C'est par là que j'ai tout acquis, que je me suis élevé à la haute perfection divine. Toute ma vie n' a été que fiel et vinaigre, malgré les jouissances divines. Dieu a fait de moi un martyr de peines intérieures et de souffrances extérieures, cependant les grâces de Croix me détachaient de la terre et me perfectionnaient ... » A suivre

Saint Tite,intercédez pour l'Église persécutée

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de senex
  • : A propos de la survie et du retour à Rome de SS Paul VI Les trésors de la doctrine catholique à votre service pour préparer l'avenir
  • Contact

Recherche

Liens