Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 juin 2015 7 07 /06 /juin /2015 06:57

PRIÈRE DE LOUANGE DE SAINTE GERTRUDE LA GRANDE (1256-1301)

« La louange est activité éternelle; la louange est repos éternel »

« O inaccessible hauteur d'étonnante majesté!

Abîme insondable de Sagesse cachée! Largeur infinie d'amour tant désiré!

Personne ne peut Vous louer dignement, si ce n'est Vous-même, qui êtes seul à connaître Votre magnificence infinie et la manière dont il faut Vous rendre gloire.

Que Vous louent à ma place, Seigneur mon Dieu, Votre Divinité éternelle, Votre Majesté illimitée, Votre Bonté infinie

Que vous louent à ma place, Seigneur mon Dieu, Votre très haute Sagesse, Votre grande Miséricorde et Votre profonde Justice.

Que Vous louent à ma place Votre Grandeur illimitée, Votre Douceur pénétrante, Votre Bonté bienveillante.

Que tous les Noms, tous les titres et tous les emblèmes dont on peut Vous appeler ou qu'on peut concevoir à Votre sujet Vous bénissent, exsultent devant Vous, Vous exaltent à ma place et Vous rendent grâces pour tout le bien que Vous avez donné et que Vous continuerez de donner, à moi-même et à toutes les créatures.

Que la très adorable Humanité de Jésus-Christ Vous loue et exulte en Vous pour moi; ô Seigneur, mon Dieu; que Sa très sainte vie sur la terre.

 Que Ses vertus et grâces divines, que Son Sang et Ses larmes très précieux, que Ses blessures et meurtrissures très cruelles, que Sa Passion et Sa Mort très amères suppléent à tout ce qui me manque pour Vous glorifier.

Que la sublime Reine du ciel, que la très chaste Vierge Marie Vous magnifie et vous exalte, ô Dieu mon Créateur, et avec elle les dix fois cent mille légions d'esprits bienheureux et l'armée innombrable de Vos saints; qu'ils Vous rendent gloire à ma place pour l'éternité.

Que notre très sainte Mère l'Église Vous chante et exulte, en Vous à ma place;

 Que Vous louent les sept Sacrements.*

Que Vous vénèrent les saintes cérémonies et rites de Votre Église; que tous ses psaumes et ses prières Vous louent, avec toutes ses forces et ses sanctifications, tout son dévouement et tout son amour, tout son désir, par lesquels elle soupire après Vous dans cette vallée de larmes. Ainsi soit-il »

* et en ce saint Jour,la sainte Eucharistie"

Partager cet article
Repost0
6 juin 2015 6 06 /06 /juin /2015 16:37
A Notre- Seigneur,il faut le plus beau.ST Curé d'Ars

A Notre- Seigneur,il faut le plus beau.ST Curé d'Ars

Partager cet article
Repost0
6 juin 2015 6 06 /06 /juin /2015 07:25

Action de grâces 2

«  Un autre avantage de l'action de grâce, est indiqué par le docteur,Saint Jean Chrysostome:

Dans les adversitës , dit-il, les méchants maudissent Dieu; les chrétiens Lui rendent grâces.

Voyez combien est grande cette philosophie : vous êtes agréable à Dieu, et vous confondez le démon.

Saint Chrysostome signale le troisième avantage de l'action de grâces: Dieu, dit-il,exige de nous des témoignages de gratitude, non qu'Il en ait besoin, mais afin que tout le mérite nous en revienne, et que nous nous rendions dignes de plus grands secours

A ces avantages, saint Jean Chrysostome en ajoute un quatrième, lorsqu'il dit que l'action tle grâces, dans l'adversité , est un langage qui a le mérite de la profession de foi du martyr. David, dit l'Ecclésiastique , remercia, loua Dieu, et l'aima de tout son cœur; et pour le récompenser, Dieu le rendit vainqueur de ses ennemis (LXVII,10)

Que puis-je offrir à Dieu qui soit digne de Lui ? Vous Offrez-vous vous-même; car, que requiert de vous le Seigneur, sinon vous? Entre toutes les créatures terrestres, Il n'a rien fait de meilleur; Il vous  demande donc vous-même à vous même qui vous étiez perdu (Sentences)

Que rendrai-je au Seigneur pour tous les biens dont Il m'a comblé? dit le Roi-Prophète; Je recevrai le calice du salut (je me soumettrai à le boire, quelque amer qu'il puisse être), et j'invoquerai le Nom du Seigneur Ps CXV,13

Partager cet article
Repost0
5 juin 2015 5 05 /06 /juin /2015 08:57

L'ingratitude , dit saint Bernard, est l'ennemie de l'âme, elle dissipe les mérites, elle met en fuite les vertus, elle empêche de profitér des bienfaits; l'ingratitude est un vent brûlant qui dessèche la source de la piété, la rosée de la miséricorde, les canaux de la grâce. L'ingratitude est hostile à la gràce; elle est l'ennemie du salut. Rien ne déplaît tant à Dieu. Elle ferme les voies à ses dons; là où elle se trouve, la grâce n'a plus d'accès, ne trouve plus de place (sermon sur le cantique) En présence des prodiges faits en sa faveur par le Très-Haut, le peuple, dans le désert, oublia son bienfaiteur. C'est pourquoi le feu de la colère divine s'alluma contre la race de Jacob, et sa fureur éclata contre Israël, dit le prophète royal (Ps LXXVII) Il leva sa main sur eux, afin de les exterminer dans le désert, afin de les abattre et de les disperser (Ps CV 26-27) L'espérance de l'ingrat se fondra comme la glace de l'hiver; elle s'écoulera comme une eau inutile, dit la Sagesse: (XVI 26-27)

Partager cet article
Repost0
4 juin 2015 4 04 /06 /juin /2015 07:04

Prières pour le Pape de Marie-Julie du Crucifix Extase du 13-8-1974

  Ô Très Saint-Sacrement, ô Cœur Sacré de Jésus, Ô Marie Immaculée, gardez et protégez le Souverain Pontife. Priez pour nous.

  Ô Très Saint-Sacrement, du haut du Ciel, Jésus veille sur le Souverain Pontife et chaque jour au Très Saint-Sacrement il envoie une bénédiction au Souverain Pontife.

                 Ô Très Saint-Sacrement, qui faites goûter des consolations si douces, et vous, Vierge Immaculée, qui intercédez auprès du Sacré-Cœur, faites descendre une douce rosée sur le cœur du Souverain Pontife et priez pour nous.                

Ô Très Saint-Sacrement, qui êtes la source d'où découlent toutes les grâces, qui venez nous nourrir et nous désaltérer de Votre Sang adorable, faites que nous allions puiser à cette source d'eau vive. Chaque matin, Marie Immaculée va chercher cette rosée pour la distribuer à ses enfants et au Souverain Pontife.              

  Ô Très Saint-Sacrement, fournaise de l'Eucharistie, qui réchauffez les âmes justes, notre cœur est ouvert pour Vous recevoir et Vous cacher. Et vous, Marie Immaculée, priez pour nous qui sommes sur la terre, bénissez le Souverain Pontife au Très Saint-Sacrement.            

  Ô Sacrement de l'Eucharistie, ô Jésus toujours bon pour nous recevoir, vous nous invitez d'aller prier au Très Saint-Sacrement comme Marguerite-Marie. Purifiez, fortifiez-nous, rassasiez-nous par Votre Très Saint-Sacrement.           

Ô Sacré-Cœur de Jésus, faites couler Vos larmes sur nous, qui sommes toujours dans la misère, dans un tombeau noir et obscur et faites-nous retrouver la lumière.

Que vos Anges portent la couronne sur cette tête vénérable, le bénissant chaque jour, chaque jeudi au Très Saint-Sacrement. Priez aussi pour nous misérables. Nous donnant cette paix si belle, qui a fleuri dans Son Cœur par ce beau lys d'amour, ce beau lys qu'Il va planter au milieu de la France (Henri V de la Croix). Jésus-Christ dit : «France, sors de ton cercueil et de ta poussière. Elève tes cris d'espérance et de confiance au Très Saint-Sacrement.

Jésus-Christ, au Très Saint-Sacrement, va faire couler sur la France, la source des eaux vives, la source des grâces. Il nous appelle tous à Lui, Il veut nous bénir. »                                                Ô Très Saint-Sacrement ! Ô adorable Jésus-Christ ! Avec les Anges et les Saints ! Jésus-Christ au Très Saint-Sacrement nous donne Sa Croix pour bannière. Jésus-Christ au Très Saint-Sacrement nous donne Son corps et Son Sang pour nous fortifier au milieu des combats et au milieu des périls. Il fait voir Son Cœur tout sanglant pour nous. Il va nous donner toutes les marques de Son Amour, de Sa tendresse, nous bénir tous et bientôt. Jésus dit «  Je viendrai avec Marie, Ma Mère, pleine de grâces, compatissante et chérie, et avec Saint Joseph, planter ce drapeau de victoire au milieu de votre France.»         

Marie dit : «Je viendrai au milieu des Romains planter mon laurier florissant et faire fleurir la foi, bénir le Saint-Père en posant sur sa tête, ma douce bénédiction. L'heure approche, le temps va finir; ces impies sous le ciel vont périr, dit Marie ! Le courroux du Ciel est à son comble, les impies font de vains efforts.                Jésus-Christ dans ce beau jardin d'amour semé de fleurs, rempli de délicieux parfums, s'avance au milieu des chaînes pour les briser. Il marche portant une main sur Son Cœur ….. Il a des soupirs d'amour en approchant et étant sur le point d'arriver près du Saint-Père, Il brise ses chaînes et dit : «Viens Pontife, viens Mon fils chéri: elle est arrivée l'heure mille fois bénie de briser tes chaînes.» Ô Jésus au Très Saint-Sacrement d'amour, de paix et d'espérance, Vous nous faites voir l'heureux avenir du Pape. Arrivez, ô Jésus, auprès de Votre fils, votre Vicaire. »   PS/ lire sur unacumpaulosexto.over-blog.com la traduction du très éclairant livre de Dom Vonier (1912)sur toutes les questions que vous posez sur les mystères de l'âme humaine,vus par la philosophie et la théologie catholique traditionnelle.Vous ne le trouverez nulle part ailleurs en français.Il ne s'agit pas d'un livre de « spiritisme »new age.Un phare dans les ténèbres...Comme toutes les bonnes nourritures ,il doit être lu lentement et « ruminé », comme disait Saint Thomas .Il peut être abordé en commençant par un thème qui vous intéresse spécialement.Merci.Udp en ce jour béni entre tous.Vive Dieu...Alleluia

Partager cet article
Repost0
3 juin 2015 3 03 /06 /juin /2015 07:37

Jésus au Saint Sacrement

(Sainte Angèle de Foligno) « Je vis, dans un éclair, comment Dieu vient dans le Saint-Sacrement. Il me fut dit d’abord que le Corps du Christ peut être en même temps, sur tous les Autels du monde, par la vertu de la Toute–Puissance divine, qui ne peut entrer dans la mesure étroite des pensées d’un homme vivant sur la terre.

Puis je vis comment Notre –Seigneur vient avec une armée d’Anges et la magnificence de Son escorte se laissa admirer par mon âme avec une immense joie…Je demandais le nom de ceux que je voyais : ce sont les Trônes*, dit la voix. La multitude était éblouissante et absolument innombrable…Je ne voyais finir cette multitude, ni en largeur ni en longueur. »

 

(Les Trônes sont, avec les Chérubins et les Séraphins, les chœurs angéliques les plus proches de Dieu. Les Chérubins chantent et rayonnent la Vérité divine ; les Séraphins Son Amour ; les Trônes Sa Majesté.)

Pensons donc à saluer et à remercier ces Anges quand nous entrons dans une église et demandons leur de nous aider à mieux comprendre le Grand Mystère de la Présence Réelle de Notre Sauveur et Roi, et à Le servir comme Il le mérite.

Partager cet article
Repost0
2 juin 2015 2 02 /06 /juin /2015 06:47

Présence Réelle  et Vivifiante

« Sainte-Communion. J'ai contemplé l'Être adorable de Jésus se révélant à ma pauvre âme. Il m'instruisit, ensuite,sur l'un des ineffables mystères qui se passent dans la communion, à savoir par quel mode Il repose et refait notre âme. « Et reficiam vos ... » Je vis que pour nous refaire Notre -Seigneur Jésus-Christ s'applique Lui-même , tout entier à nous,*** II nous applique Son Humanité sainte dans laquelle la Divinité est infuse, Son Cœur à notre cœur, Son Esprit à notre esprit, Sa Volonté à notre volonté, Sa mémoire à notre mémoire,Ia faculté qu'Il a eue de souffrir à notre nature souffrante, Sa Chair très pure et Son Sang divinisé à notre chair maligne ct à notre sang pervers ou troublé. Ainsi Son amour, l'étendant à tout nous-mêmes, Il nous refait, Il nous réforme, et nous régénère par le mode le plus simple et le « plus sublime, par l'application, par le don de tout ce qu'Il est, à tout ce que nous sommes.

Jésus, notre modèle, nous apprend par Sa conduite envers nous celle que nous devons tenir envers les autres. N'essayons donc plus de modifier, d'améliorer notre prochain, en nous en tenant surtout aux conseils. Imitons notre bon Pasteur et apprenons de Lui qu'on ne fait de bien réel à autrui que par le don de soi, par l'exemple. Appliquons donc, comme Lui, notre cœur même aux cœurs malades, notre charité à ceux qui n'en ont pas, notre douceur aux violents, notre esprit de foi et de raison aux esprits dévoyés, notre humilité aux orgueilleux, notre modération aux excessifs; notre pardon aux vindicatifs; enfin, que la largeur de l'amour divin, qui nous envahit par la communion au Corps et au Sang de l' Homme-Dieu, déborde notre âme et retombe de nous sur tous.. »

« Journal de Julie Christine » (Tequi)

***Relire le miracle du prophète Élisée : Rois IV-32, préfiguration de ce mode d'action vivifiante.

 

"Si vous n'avez pas la Vérité en Nourriture,vous aurez le mensonge en pâture"(E.Hello)

Partager cet article
Repost0
1 juin 2015 1 01 /06 /juin /2015 07:13

Il est nécessaire de se souvenir de la vraie miséricorde,à l'heure où des imitations démagogiques prolifèrent.La miséricorde n'est pas la « tolérance » maçonnique....l'esprit de mélange. Jésus nous montre par Sa Présence dans l'Eucharistie le visage de la Miséricorde en Vérité

 

Prière de Sainte Catherine de Sienne à la Divine Miséricorde :

O éternelle Miséricorde, qui couvrez toutes les fautes de Vos créatures, je ne m’étonne plus si Vous dites à ceux qui sortent du péché mortel et qui retournent à Vous : Je ne me rappellerai pas vos offenses.

O Miséricorde ineffable, je ne m’étonne plus si Vous dites à ceux qui sortent du péché, puisque Vous dites de ceux qui Vous persécutent : Je veux que vous Me priiez pour eux afin de pouvoir leur faire miséricorde.

O Miséricorde, qui venez du Père, et qui gouvernez par Votre puissance l’univers tout entier!

O Dieu, c’est Votre miséricorde qui nous a créés, qui nous a régénérés dans le Sang de Votre Fils ;

 C’est Votre miséricorde qui nous conserve ; Votre miséricorde a fait lutter Votre Fils sur le bois de la Croix. Oui, la mort a lutté contre la vie, la vie contre la mort. La vie a vaincu la mort du péché, et la mort du péché a ravi la vie corporelle de l’innocent Agneau.

Qui est resté vaincu? La mort. Et quelle en fut la cause?

Votre miséricorde. Votre miséricorde donne la vie ; elle donne la lumière qui fait connaître Votre clémence en toute créature, dans les justes et dans les pécheurs.

Votre miséricorde brille au plus haut des cieux, dans Vos saints ; et si je regarde sur la terre, Votre miséricorde y abonde. Votre miséricorde luit même dans les ténèbres de l’enfer, car Vous ne donnez pas aux damnés tous les tourments qu’ils méritent.

Votre miséricorde adoucit Votre justice ; par miséricorde, Vous nous avez purifiés dans le Sang de Votre Fils ; par miséricorde, Vous avez voulu habiter avec Vos créatures à force d’amour.

Ce n’était pas assez de Vous incarner, Vous avez voulu mourir ;

ce n’était pas assez de mourir,

Vous avez voulu descendre aux enfers et délivrer les saints, pour accomplir en eux Votre vérité et Votre miséricorde. Votre bonté a promis de récompenser ceux qui Vous servaient fidèlement, et Vous êtes descendu aux limbes pour tirer de peine ceux qui Vous avaient servi, et leur rendre le fruit de leurs travaux.

Votre miséricorde Vous a forcé à faire encore davantage pour l’homme : vous vous êtes donné en nourriture, afin que nous ayons un secours dans notre faiblesse, et que, malgré notre oublieuse ignorance, nous ne perdions pas le souvenir de Vos bienfaits ; tous les jours Vous Vous offrez à l’homme dans le Sacrement de l’Autel, dans le corps mystique de la Sainte Église. Et qui a fait cela? Votre miséricorde. O Miséricorde, le cœur s’enflamme en pensant à Vous ; de quelque côté que je me tourne, je ne trouve que miséricorde,

O Père éternel, pardonnez à mon ignorance qui ose parler devant Vous ; mais l’amour de Votre miséricorde me servira d’excuse auprès de Votre bonté. »

C’est la Miséricorde qui nous rendra notre Chef légitime et la Sainte Messe Prions avec Sainte Catherine de Sienne notre avocate.

 

PS:com marie .Pour la réponse voir Unacumpaulosexto le livre de don Vonier,un trésor.Merci

Partager cet article
Repost0
31 mai 2015 7 31 /05 /mai /2015 08:01
Autel contenant le sarcophage de sainte Pétronille à Saint Pierre de Rome

Autel contenant le sarcophage de sainte Pétronille à Saint Pierre de Rome

Partager cet article
Repost0
31 mai 2015 7 31 /05 /mai /2015 07:52

Une Sainte oubliée .....

-31 mai Sainte Pétronille est la première sainte patronne de la France. Elle descend de Titus Flavius Petro, grand-père de Vespasien. Saint Pierre l'amène à la foi et la baptise. Elle était d'une beauté extraordinaire, mais elle souffrait de paralysie. Elle est morte en vierge et martyre à Rome.

C'est sous Charlemagne qu'elle devient patronne des Rois de France. Le sarcophage qui conservait les restes de la sainte est transféré dans la basilique pontificale par le Pape Paul 1er en 757. Elle est aussi la patronne des Dauphins de France. Un Dauphin aurait été trouvé gravé sur son sarcophage. Les liens de la France avec la sainte se tissent tout au long de l'histoire. Par exemple, Louis XI a une grande vénération pour elle, il lui adresse de ferventes prières pendant la maladie du Dauphin, le futur Charles VIII. Une fois ce dernier guéri, le Roi fait embellir la chapelle de Sainte Pétronille.

Dans la basilique Saint-Pierre un autel lui est dédié. Et cet autel, construit sous le règne de Louis XII, est toujours considéré comme territoire Français. Chaque année, le 31 mai, jour de la fête de Sainte Pétronille, une messe est dite dans la chapelle pour la France et tous les français de Rome y sont invités. La sainte est représentée avec la palme du martyre, souvent en compagnie de Saint Pierre.

De la France ,O Marie, Reine de France, obtenez le pardon.. .Rappellez au Seigneur Sa Divine Promesse :Un Chef que guidera l'Éternelle Sagesse dans le texte des lois remettra Son Saint NOM.

Sainte Pétronille, Sainte Jeanne d'Arc, tous les Saints et Saintes de France,nous vous en prions, voyez la détresse de votre Patrie et intercédez pour que « soit envoyé celui qui doit être envoyé ».

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de senex
  • : A propos de la survie et du retour à Rome de SS Paul VI Les trésors de la doctrine catholique à votre service pour préparer l'avenir
  • Contact

Recherche

Liens