Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 octobre 2015 5 23 /10 /octobre /2015 07:41

Le vrai Bonheur  1/3

(extraits des trésors de Cornelius a Lapide SJ)

« Nous n'offensons Dieu que dans la mesure où nous agissons contre notre propre bien » St Thomas- Somme contre les gentils III-CXXII)

L'homme désire invinciblement le bonheur, il le veut, il le cherche; il est fait pour le posséder. L'homme étant créé à l'image de Dieu , et étant destiné à jouir de Lui durant toute l'éternité, Dieu lui a donné une capacité et un désir comme infinis de bonheur qu'aucune chose créée ne peut satisfaire.

Le bonheur n'est pas sur terre.

Sept choses qu'on ne trouve pas ici-bas sont nécessaires pour constituer le bonheur dit Bède le Vénérable :

Une vie qui ne soit point suivie de la mort,

Une jeunesse que ne vienne pas flétrir la vieillesse, Une lumière inaltérable,

Une joie sans mélange, de tristesse,

Une paix à laquelle ne succéde jamais le trouble,

Une volonté qui n'éprouve pas d'obstacles,

Un royaume qu'on ne risque pas de perdre(Opuscules)

. La possession de ces sept choses est le vrai Bonheur; mais aucune d'elles ne peut se rencontrer sur la terre; il ne faut par conséquent pas y chercher le bonheur .....

Si le bonheur était un bien d'ici-bas, on le trouverait surtout dans les richesses, les honneurs, les plaisirs. Or, tout est vide et trompeur dans ces trois choses: elles ne sauraient donc satisfaire le cœur de l'homme et ses immenses désirs. D'ailleurs, tous les hommes ,étant destinés au bonheur, celui-ci doit être à leur portée; or, tous n'ont pas les richesses, les honneurs, les plaisirs.

Le bonheur est-il daus les richesses? Mais la peine qu'elles coûtent i à acquérir, les soins et les veilles qu'il faut pour les conserver, le désir de les augmenter, les déceptions qu'elles entraînent, les cha. grins qu'elles causent et la crainte de les perdre, prouvent que le bonheur n'est pas dans les richesses .....

Peut-on le trouver dans les honneurs? Mais les honneurs ne sont qu'une fumée; ceux qui les possèdent sont forcés de s'écrier avec Salomon : Vanité des vanités, tout est vanité (Eccles. 1.2). Les honneurs sont un dur esclavage, un accablant fardeau, une brillante servitude .....

Le bonheur est-il dans les plaisirs? Demandez-le au prodigue, au voluptueux ..... Que de déceptions , que de chagrins, que d'amertumes, que de remords, que de maladies, que de dégoûts,que de désordres dans les âmes dans les familles, dans les nations !

Les aveugles ont dit: »heureux le peuple qui jouit des biens du monde.. ». 

!Heureux seulement le peuple dont les Seigneur est le Dieu » dit le psalmiste.(Ps CXLIII.15)

A suivre

Partager cet article
Repost0
22 octobre 2015 4 22 /10 /octobre /2015 07:47

"Malheur à vous qui appelez le mal bien ....! et le bien mal....,

Malheur à vous qui donnez les ténèbres pour la lumière et la lumière pour les ténèbres...!

Malheur à vous qui donnez l'amer pour le doux et le doux pour l'amer...!

Malheur à vous qui êtes sages à vos yeux...!

Malheur à vous qui justifiez l'impie pour des présents et ravissez au juste sa propre justice...!

d'après Isaïe V,20

Parce Domine

Partager cet article
Repost0
21 octobre 2015 3 21 /10 /octobre /2015 07:43

« Ta Mort comme la conclusion à une longue lettre »

NSJC à Carmela Carabelli

Dimanche 28 avril 1968

Jésus -Ma fille bien-aimée, Je vais te parler d'un sujet aussi important que délicat, auquel beaucoup évitent de penser, mais qu'ils devront forcément rencontrer un jour.

J'entends te parler de la mort. Un jour viendra où, même si tu ne veux pas y songer, ta vie sur cette terre sera terminée. Si tu es malade, les médicaments et les soins les plus variés et les plus délicats ne serviront à rien: tu devras quitter la terre pour toujours.

La période d'épreuve sera finie et pour toi commencera la nouvelle Vie, la vraie, qui sera comme tu la veux maintenant.

Eh bien, comment sera ta mort? D'elle, peut dépendre ton Éternité. Comment voudrais-tu qu'elle soit ? Tu aurais heau la vouloir sereine et tranquille, tu ne dois pas oublier que la mort est la ruine de la vie humaine; Elle apportera avec elle la destruction et la souffrance, plus ou moins grandes selon le degré de connaissance que tu en auras.

Elle sera sereine dans la mesure où tu sauras supporter la souffrance, dans la mesure où tu seras spirituellement préparée, et moralement forte pour l'accepter. CE SERA COMME LA CONCLUSION D'UNE LONGUE LETTRE Ce sera un réconfort pour toi que d'être entourée de ceux qui te sont chers ; mais comme ils ne pourront rien faire pour toi, leur présence te sera peut-être plus un peine qu'un réconfort. 

Pour toi, l'unique joie sera ton Dieu, la paix de ta conscience, le désir du Paradis. Il te sera facile de penser à ces réalités si, durant toute ton existence, elles ont été l'objet de réflexions et de méditations. Alors, ce sera comme la conclusion d'une longue lettre que tu auras écrite, jour après jour en l'adressant au Père.

Veux-tu que ta mort soit sereine? Fais en sorte que ta vie soit digne de Lui être offerte. Tu écris des pages et des pages de ce cahier d'une manière ordonnée et si par hasard , tu dois corriger ou tacher les feuilles, cela te déplaît.

Eh bien, comporte-toi aussi de la même manière dans ta vie spirituelle. Que les pages de ta vie,jour après jour, rédigées dans l'Esprit de Dieu soient aussi ordonnées et propres.Qu'elles soient riches d'actes de bonté et de bonnes œuvres, afin que le Cœur du Père ait à s'en réjouir et à t'en récompenser à leur conclusion. Accomplis tes œuvres à la lumière de l'Éternité.

Que la pensée de la mort te soit familière. Elle est la sœur pleine de bonté qui ouvre les Portes du Ciel, même si elle est inexorable et ne fait acception de personne. JE DOIS MOURIR Même si elle ne se fait pas annoncer, tu dois l'attendre chaque jour, parce que tu es sûre qu'elle viendra.

Si tu la regardes avec sérénité et l'attends avec impatience, il te sera facile de bien l'accueillir quand elle arrivera. Si tu n'y penses pas et ne te prépares pas à sa venue, elle viendra quand même et ce sera tant pis pour toi. Que te soit donc familière cette pensée : «Je dois mourir» et tu verras comme changeront bien des choses à sa lumière. Tu te chagrines peut-être parce que tu reçois peu d'affection de la part de personnes à qui tu as tout donné? Ne t'inquiète pas, la mort raffermira ces sentiments, car en vous retrouvant au Ciel, tes enfants, ceux qui te sont chers, les personnes aimées et comblées de bienfaits par toi, t'aimeront vraiment pour toujours. Si, maintenant, elles se sont éloignée de toi, ce n'est qu'une situation provisoire. Tu t'affliges parce que tu voudrais résoudre tes problèmes d'intérêt familial et que tu ne te vois pas aidée.

Adresse-toi à ceux qui sont déjà arrivés au Port, fais confiance à la Providence et va de l'avant avec bonne volonté, jour après jour. Ce que tu n'arriveras pas à faire, toi, d'autres le feront. Toi, fais tout ce qui est en ton pouvoir et accomplis-le avec une intention droite. Ne t'attends pas à des remerciements, n'attends rien de personne, mais attends de Dieu seul la Récompense Eternelle. Agis toujours pour Sa Gloire et Lui te glorifiera un jour, comme le Père M'a glorifié, Moi, car J'ai toujours cherché Sa Gloire. Tu ne sais où tu mourras, mais sache que, quel que soit l'endroit où tu seras à ce moment-là, Je serai près de toi. Et si tu t'habitues à penser à Moi, tu sentiras avec plus d'efficacité Ma Présence et Mon Secours. Tu ne sais pas quand sonnera pour toi la dernière heure; mais si, pour toi, vivre ou mourir a été indifférent, pourvu que s'accomplisse la Volonté de Dieu, tu seras contente quand arrivera cette heure, parce que la mort sera pour toi le dernier acte d'offrande et d'adhésion à Sa Sainte Volonté.

 

Tu ne seras pas seule au dernier instant.Rappelle- toi que tu ne seras pas seule au dernier instant.Avec Moi,il y aura Ma Mère que tu as tant aimée durant toute ta vie ; il y aura ton Ange Gardien, Saint Joseph qui protège de façon particulière Ses dévots en cette dernière Heure, et il y aura ceux que tu aimes, qui t'ont précédée, et sont désireux de te voir enfin avec eux, Ce désir ne leur ôte pas une partie de leur bonheur, parce qu'en Dieu, ils jouissent infiniment de tout bien et cela ne peut leur manquer; mais il s'ajoutera de la joie à la joie par le fait de savoir que d'autres âmes s'ajouteront à la foule des Saints.

Vis donc, sereine et confiante, dans cette pensée, en évitant le mal et en faisant le bien. Ne désire pas, jusqu'à en souffrir, des choses qui ne sont pas indispensables pour atteindre le but.

Ne te trouble pas pour ce qui vient à te manquer et que tu n'emporteras pas dans l'au-delà. S'il t'est permis de désirer la mort pour être enfin avec ton Dieu, accepte cependant de continuer à vivre, même au milieu de la souffrance. Comme elle est source de mérites, tu dois l'accepter comme un don de Dieu.

La mort sera la grande libération qui t'ouvrira, triomphante,les Portes du Ciel. Lie amitié avec elle, et partout où tu la rencontreras, qu'elle soit toujours la bienvenue. »

 

Dans la guerre terrifiante actuelle,nul ne peut se dire non concerné par la souffrance et les impuissances de la mort.

Une seule précaution à prendre tant qu'il est temps:L'état de grâce et tout le reste est l'affaire du Bon Dieu.A suivre

Partager cet article
Repost0
20 octobre 2015 2 20 /10 /octobre /2015 06:47

le 20 octobre 1939 : le pape Pie XII publie l'Encyclique Summi pontificatus : Seule la reconnaissance de la Royauté sociale du Christ peut apporter la paix aux Nations. (sb) …

 

".Vénérables Frères, peut-il y avoir un devoir plus grand et plus urgent que d'annoncer les insondables richesses du Christ (Eph., III, 8) aux hommes de notre temps ? Et peut-il y avoir chose plus noble que de déployer les Etendards du Roi - Vexilla Regis - devant ceux qui ont suivi et suivent des emblèmes trompeurs, et de regagner au drapeau victorieux de la Croix ceux qui l'ont abandonné ?....

 

le 20 octobre 1827 : une flotte alliée (France, Grande Bretagne et Russie) détruit la flotte turque à Navarin. La bataille de Navarin est une bataille navale qui se déroule dans le cadre de l'intervention occidentale dans la guerre d'indépendance grecque. La défaite ottomane est totale.Deo gratias

Partager cet article
Repost0
20 octobre 2015 2 20 /10 /octobre /2015 05:56

La puissance du Prêtre....suite 3/3

 

3- La puissance merveilleuse du prêtre catholique se montre au tribunal sacré de la réconciliation. Pour l'œuvre de la création, Dieu n'a pas eu d'aide, dit Saint Pierre de Blois;dans le mystère de la Rédemption, Il a voulu en avoir:

La sentence du prêtre réconciliateur précède même la sentence du Rédempteur; le Seigneur suit Son serviteur, dit Saint Pierre Damien

C'est une œuvre plus grande, une plus étonnante merveille de faire d'un impie un juste que de créer le ciel et la terre, dit Saint Augustin

 

4- La puissance du prêtre est visible dans la chaire catholique.

Allez, dit Jésus Christ, enseignez toutes les nations : Matth. XXXXVIII. -19). Qui vous écoute, M'écoute; et qui vous méprise, Me méprise: (Luc. X. 16)

A moi, le moindre des saints, a été donnée cette grâce d'évangéliser parmi les gentils les inscrutables richesses du Christ, dit le grand Apôtre Paul aux Ephésiens: (III. 8).

J'évangélise pour éclairer, purifier, perfectionner pour la consommation des saints par l'œuvre du ministère:(Ephes, IV, 12); pour restaurer, réparer, achever, délier, pardonner; consommer..... Nous sommes les délégués du Christ, écrit-il aux Corinthiens, Dieu exhortant par nous (II COR-V-20)

Les prêtres,dit Saint Prosper sont l'ornement de l'Église, les plus solides colonnes, les portes de l'éternelle cité, par lesquelles tous les hommes vont à Jésus- Christ : ils sont les portiers qui ont reçu les clefs des cieux; ils sont les intendants de la maison royale de Dieu désignant à chacun sa place "

Seigneur,donnez -nous des Prêtres, donnez-nous de bons prêtres, donnez- nous beaucoup de bons prêtres .....

Partager cet article
Repost0
19 octobre 2015 1 19 /10 /octobre /2015 06:48

La Puissance du prêtre 2/3

 

Trésors de Cornelius a Lapide SJ

 

2 -Dans la consécration, le prêtre a reçu une plus grande· puissance que les anges.

Cette puissance miraculeuse du prêtre catholique se manifeste à l'autel

O puissance infinie! s'écrie Saint Laurent Justinien. A la volonté du prêtre le pain est transformé au Corps de Jésus-Christ; le Verbe descend du ciel, Il se fait chair et se trouve sur l'autel! Cette puissance accordée aux prêtres est une faveur qui n'a jamais été donnée aux anges. Ceux-ci forment la Cour de Dieu; ceux-là Le touchent de leurs mains, Le donnent et Le reçoivent en eux-mêmes..

O vénérable dignité des prêtres! s'écrie Saint Augustin; entre leurs mains, le Fils de Dieu s'incarne comme dans le sein de Marie! Homil. II in Paal. XXXVII)

Le pouvoir du prêtre, dit Saint Bernard, est semblable au pouvoir des personnes divines ; Dans la transsubstantiation du pain, il faut une aussi grande puissance que dans la création du monde . O Vénérable sainteté des mains, s'écrie encore Saint Augustin;

"Ô heureuse fonction . Celui qui m'a créé m'a donné la puissanee de Le créer; et Celui qui m'a créé sans moi, se crée Lui -même par ma médiation!"

Au seul signe de la volonté de Dien, dit Saint Jérôme, les cieux parurent, la terre sortit du néant; on voit une pareille puissance par les paroles sacramentelles :(Serm. de Corp. Christi)

.A suivre

Partager cet article
Repost0
18 octobre 2015 7 18 /10 /octobre /2015 07:07

La presse nous apprend que B.....a fait un malaise pendant le synode. Ses voyages l'ont épuisé .Il est très contrarié par l'attitude des défenseurs de la Tradition....Prions pour sa conversion et pour l'Église qui va entrer dans une crise majeure...

Partager cet article
Repost0
18 octobre 2015 7 18 /10 /octobre /2015 06:55

 

Le « Scribe de la Miséricorde du Christ »(Dante)

Un médecin ,originaire d'Antioche alors capitale des rois de Syrie, d'abord païen ,adorateur des idoles, soucieux de ses malades dont il connaît la faiblesse et souvent la misère.

Jusqu'au jour où il entend saint Paul parler de Jésus, qui vient apporter le salut et la résurrection.

Pendant 18 ans, il ne quittera plus désormais l'apôtre des nations et le suivit jusqu'à son martyre à Rome en 67.

Il est l'auteur d'un évangile et du livre des Actes des Apôtres. On y trouve plusieurs termes médicaux pour parler de la maladie de ceux qui s'adressent à Jésus. Soucieux d'authenticité, il nous dit avoir étudié ses sources, comme le médecin écoute son patient pour mieux dire un diagnostic.

Modeste et compatissant, il retient plus que les autres évangélistes tout ce qui marque la bonté du Sauveur: l'enfant prodigue, le bon Samaritain, la brebis perdue, la prostituée qui s'en va pardonnée, le bon larron.

Dante dira de lui «Il est le scribe de la Miséricorde du Christ». Heureux lui-même d'avoir trouvé le salut, il est, à sa manière, le chantre de l'Amour incarné comme saint Jean le sera de l'amour infini de Dieu Trinité.

C'est lui qui nous a parlé avec tant de délicatesse de la Mère de Dieu, la toute pure et toujours Vierge Marie dont il nous dit: «Elle méditait toutes ces choses en son cœur» ce qui veut dire qu'avec amour Marie relisait dans sa mémoire les faits et gestes du Seigneur, pour en approfondir toute la signification, comme saint Luc l'a fait en écoutant saint Paul et en nous transmettant cet évangile de la bonté de notre Père du ciel.

Nous le prierons tout spécialement pour les chrétiens orientaux persécutés, nos frêres dans la Foi.Les persécutions de ces peuples chrétiens, à qui nous devons tant, furent fréquentes et souvent terribles « Sang des martyrs, semence de chrétiens..... »Sans la grâce nous ne pouvons rien faire »Préparons-nous ...Préparons nos frères « Una cum Paulo sexto »le Pape martyr.

Partager cet article
Repost0
17 octobre 2015 6 17 /10 /octobre /2015 07:55

Née le 22 juillet 1647 à Verosvres en Bourgogne, Marguerite Alacoque est attirée par la vie religieuse dès l'âge de cinq ans et dès neuf ans, elle s'inflige de sévères mortifications avant d'être paralysée. Pendant son adolescence, le Christ lui apparaît. Malgré sa santé fragile elle entre au Monastère de la Visitation de la Très Sainte Vierge Marie, ou Visitandines, ordre fondé par Saint François de Sales et Sainte Jeanne de Chantal.

En 1689, le Christ lui apparaît et lui délivre ce message :

«Voici ce Cœur qui a tant aimé les hommes qu'il n'a rien épargné jusqu'à s'épuiser et se consumer pour leur témoigner son amour. Et pour reconnaissance, je ne reçois de la plupart que des ingratitudes, par leurs irrévérences et leurs sacrilèges, et par les froideurs et les mépris qu'ils ont pour moi dans ce sacrement d'amour. »

•Le premier message s'adresse au Roi : "Il [le Christ] désire entrer avec pompe et magnificence dans la maison des princes et du Roi, pour y être honoré, autant qu' il y a été outragé, méprisé et humilié en Sa Passion "

Mais plus spécifiquement à Louis XIV :<< Fais savoir au fils aîné de Mon Sacré-Cœur que, comme sa naissance a été obtenue par la dévotion aux mérites de ma sainte enfance, de même il obtiendra sa naissance de grâce et de gloire éternelle par la consécration qu' il fera de lui-même à Mon cœur adorable qui veut triompher du sien et, par son entremise, de celui des grands de la terre. "

Notre Seigneur parle à qui Il veut, quand Il veut, comme Il veut.Veillons et prions afin d'être prêts quand Il vient à nous pour nous sauver.Car quand Il parle à un ou une messagère, c'est pour toutes les âmes qu'il parle Et chacun devra rendre compte de son attitude.Mépriser Ses envoyés, c'est Le Mépriser.

 

 

rle

Partager cet article
Repost0
17 octobre 2015 6 17 /10 /octobre /2015 07:17

La Puissance du Prêtre 1/3

Extraits des « Trésors de Cornelius a Lapide SJ»

1- Paroles et promesses divines

« J'ai mis Mon secours sur un homme fort, dit le Seigneur dans le Psalmiste et J'ai élevé Mon élu au milieu de Mon peuple: (LXXXVIII. 20 ).

J'ai trouvé Mon Serviteur, Je l'ai consacré avec l'huile sainte, avec l'onction de Ma Sainteté: (Ibid. LXXXVIII.)

Ma main sera son appui, et Mon bras le fortifiera.: (Ibid. LXXXIII. 22);

Je briserai ses ennemis en sa présence, et Je frapperai ceux qui le haïssent : (Ibid. LXXXVIII. 24).

Ma Miséricorde et Ma vérité le suivront, et Sa puissance s'élèvera en Mon Nom: (Ibid. LXXXVIII. 25).

"Toute puissance M'a été donnée dans le ciel et sur la terre" a dit Jésus-Christ à Ses prêtres. Allez donc et enseignez toutes les nations; les baptisant au Nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit, leur apprenant à garder tout ce que Je vous ai commandé; et voilà que ·Je suis avec vous tous les jours, jusqu'à la consommation des siècles."(Matth.XXVII-18-20 )·

Je t'ai établi pour faire connaître sur toi Ma Puissance dit le Seigneur à Moïse (Exode IX.16) Que le Seigneur, dit Moïse, le Dieu des esprits de toute chair, un homme qui veille sur cette multitude, et qui puisse sortir et entrer devant eux, et les faire sortir et entrer, de peur que le Peuple du Seigneur ne soit comme des brebis sans pâture (Nomb.XXVII-16-17)

O Prètres,soyez des hommes forts, et supportez les combats du Seigneur (1. Reg. XVIII. 1.7.)

Le Seigneur étend Sa Main puissante et protectrice sur Son ministre touche sa bouche, et 1ui dit, comme autrefois à Jérémie : Voilà que J'ai mis Ma Parole dans ta bouche; voilà qu'en ce jour Je t'ai établi sur les nations et sur les royaumes, pour arracher et pour détruire,pour perdre et pour dissiper, pour édifier et pour planter.(Jer.I 9,10)

)A suivre

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de senex
  • : A propos de la survie et du retour à Rome de SS Paul VI Les trésors de la doctrine catholique à votre service pour préparer l'avenir
  • Contact

Recherche

Liens