Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 novembre 2015 7 08 /11 /novembre /2015 08:13

Comment devenir Patient...

. Dans les articles précédents,nous avons parlé de la patience.

Cette patience ne s'acquiert pas d'un coup de baguette magique.Elle s'apprend et s'acquiert tout au long de la vie au fur et à mesure des épreuves qui sont des « mises à l'épreuve ».

C'est un travail de purification  et de fortification,qui consiste à « mettre à mort le vieil homme »(ST Paul) C'est ce qu'on appelle la mortification ; en fait,c'est ce qu'on appelle l'ascèse, l'entrainement comme disent les sportifs qui veulent atteindre un « haut niveau. »

La Mortification et la Pénitence

NSJC à Carmela Carabelli

Jésus : « 18 avril 1968 Jeudi de Pâques Jésus - Ma fille très chère, Me voici à toi pour t'instruire de ce que personne, ou peu de personnes, ne songent à pratiquer dans la vie.

Or, c'est une chose d'une telle importance que le fait de l'omettre signifie ne pas vivre chrétiennement la vie.

Je te parlerai de «la mortification et de la pénitence».

L'homme possède trois facultés qui sont les trois qualités de l'âme: la mémoire, l'intelligence et la volonté.

De même que la mémoire et l'intelligencè ne doivent pas être laissées oisives, car elles se perdent ou du moins se rouillent, de même la volonté doit être éduquée, renforcée, châtiée, et toujours tenue en exercice, pour qu'elle se fortifie en chaque individu, si l'on ne veut pas courir le risque d'être des abouliques. (sans volonté)

L'empire de la volonté exige la loi de la mortification. C'est une loi à laquelle devrait se soumettre l'homme dès sa naissance.

En effet, la maman commence à imposer la nourriture à son petit enfant à des heures déterminées, et tout ce qui le concerne, elle le lui impose avec une certaine régularité. Cette régularité, tu peux l'appeler de l'ordre; mais en somme, c'est une mortification que tu imposes à l'enfant, pour éduquer sa volonté, moyennant une loi à laquelle est liée la santé de son corps.

À mesure que l'enfant grandit ses exigences et ses défauts croissent avec lui. Les premières doivent être modérées, les seconds doivent être réprimés et ôtés; c'est pourquoi la loi de la mortification devient encore plus nécessaire.

AVOIR UNE VIGILANCE CONTINUELLE

Mais pour le jeune aussi, comme pour l'adulte, cette loi est indispensable, car à elle sont liées la maîtrise de soi et la santé physique; en outre, unie à d'autres vertus, Elle est indispensable au Salut.

Par là, Je n'entends pas te dire que tu doives te flageller, ou jeûner toute la vie. Mais un certain jeûne moral constant, une vigilance continuelle vis-à-vis des sens, qui accompagnent la mortification, même matérielle, de ceux-ci, est indispensable. Celui qui veut tout voir, tout entendre, tout se permettre, se ruinera moralement, spirituellement et même physiquement. .

Ma chère fille, mortifie tes regards qui devront un jour se poser sur le Visage de Dieu, car les yeux sont les fenêtres de l'âme. De même qu'en certaines circonstances, tu fermes les fenêtres afin d'empêcher que n'entrent des éléments nocifs pour l'air ambiant ou pour les personnes qui y vivent, de même tu dois mortifier tes yeux en bannissant l'envie de voir ce qui peut porter préjudice à ton esprit et à ton âme.

Si tu permets à tes yeux de tout voir, tu finiras par rendre malades les yeux de ton esprit qui ne supportent pas l'introduction de malpropretés, absolument comme les yeux du corps ne supportent même pas la plus fine poussière qui les incommoderait. Tes yeux seront d'autant plus lumineux et limpides que les yeux de ton esprit seront préservés des laideurs de la vie grâce à la mortification.

VOILÀ POURQUOI L'ÉGLISE INTERVIENT

Mortifie ta gourmandise et ta langue, Ma chère fille, et ici Je pourrais te parler d'une double forme de mortification qui va de la mortification dans la nourriture à celle du silence.

Pour la première, Je Me borne à te faire remarquer une loi qui est aussi d'hygiène; c'est pourquoi son utilité se répercute même sur la santé. Choisis les aliments qui ne contentent pas tellement le goût, mais qui te font du bien.

Pour le reste, la modération est une bonne règle. La goinfrerie, le fait de grignoter à tout moment, de contenter sa gourmandise, ruinent le corps physiquement et détournent la pensée des choses de Dieu, car on fait un dieu de son propre ventre.

Voilà pourquoi l'Église intervient:

Elle veut le bien spirituel et même le bien matériel de ses enfants. Elle intervient donc par ses lois de l'abstinence et du jeûne, précisément pour régulariser aussi notre corps afin d'aider ses enfants dans ce sens. Mais il est une mortification de la langue encore plus importante et c'est celle qui met en garde contre l'excès de paroles, contre la médisance et la calomniel, les propos obscènes, le blasphème et contre tout le Mal que l'homme peut commettre par ce don si grand qu'est la langue.

Je voudrais vraiment, Ma fille, que tous les hommes se munissent d'un sceau particulier qu'ils placeraient sur leurs lèvres ; ils ne l'ôteraient que lorsqu'ils devraient ouvrir la bouche pour chanter les louanges de Dieu ou pour consoler, instruire et réjouir leur prochain. Quelles peines attendent au Purgatoire les âmes qui, par la langue, ont porté préjudice à leur prochain, de quelque façon que ce soit! Ma fille, veille sur ta bouche ! Car, s'il est vrai, le proverbe que, vous avez l'habitude d'énoncer, à savoir que «la gourmandise en tue plus que l'épée», il n'est pas moins vrai que l'on tue beaucoup de personnes dans leur honneur par la calomnie ; on tue l'innocence par les propos obscènes. Ce sont là des carnages bien plus grands que ceux occasionnés par une guerre.

Parle avec modération, Ma fille, parce que celui qui parle trop se trompe souvent. Mortifie ta langue en ce double sens : ne mange pas tout ce que tu veux, et ne dis pas à tout propos et hors de propos tout ce que tu sais.

CET ESPRIT DE SACRIFICE

Sois prudente, pour n'offenser personne par ta loquacité. Mesure tes paroles; qu'elles soient douces et bonnes, et persuasives s'il le faut; fortes parfois, si tu détiens l'autorité; mais que tout soit protégé par une sainte mortification qui modère le ton de tes paroles et les rend efficaces. Mortifie tes sens, ton corps. Ne leur accorde pas plus que le nécessaire.

Le corps doit être soumis à l'esprit, si tu ne veux pas qu'il rue comme le petit âne à qui l' on donne trop d'avoine. Impose-toi de te lever à une heure déterminée et de te coucher aussi à une heure raisonnable, en sachant renoncer à quelque délassement qui n'est pas indispensable.

La mortification est comme la clôture qui défend la pureté des jeunes, qui donne force et maîtrise de soi, qui éduque le caractère et fait naître cet esprit de sacrifice qui doit accompagner l'homme dans toute sa vie, quelle que soit la profession choisie ou la vocation suivie. Sans mortification, on sera incapable de commander à soi-même et aux autres. Une maman ne sera pas en mesure d'accomplir son devoir auquel elle renoncera avec une grande facilité; et elle ne pourra pas enseigner à ses enfants à accomplir le leur, si elle ne fait pas de la mortification sa gymnastique de chaque jour. Et ce qui est vrai pour une maman l'est aussi pour tout le monde.

La Loi du Devoir est une Loi universelle, comme celle de la douleur ; pour l'accomplir,il faut une bonne dose de sacrifice,pour ne pas dire un sacrifice continuel;On y arrive au moyen de la mortification qui règle tout à la lumière de Dieu et donne à la vie un ordre et un sens. »

Partager cet article
Repost0
7 novembre 2015 6 07 /11 /novembre /2015 11:26
La désintégration....

La désintégration....

Partager cet article
Repost0
7 novembre 2015 6 07 /11 /novembre /2015 10:38

Le synode sur la famille   a été ,en fait, un Vatican III  poursuivant "l'herméneutique de la discontinuité"c'est dire de la révolution continue... L'objectif est la destruction du pouvoir du Pape,lien et gardien de la foi .B.... et ses partisans dans ce synode ont introduit sous le masque de très hauts sentiments '(La mystique de la Rencontre") la synodalité,qui est en clair le transfert des pouvoirs du pape à chaque évèque,qui sera "maitre dans son moulin" de la doctrine et de la pastorale.Il s'appuiera sur les synodes locaux, regroupant les "militants"(es) cooptés(ées) élus(es) de façon "démocratique..."Chaque évèque devient comme un petit pape.Comme il y a dans le monde 5000 diocèses....!

Cet aspect de l'explosion désintégrante de l'institution n'a pas échappé aux cardinaux fidèles à la doctrine catholique traditionnelle.On parle à Rome de schisme de fait....

Patience Prions pour faire le bon choix..Seul le retour aux affaires de SS Paul VI peut nous sauver de la protestantisation définitive et mortelle.

"Les personnes connaissant un empêchement à cette thèse sont tenus de la révéler sous peine de faute grave",comme on disait aux proclamations des promesses de mariage...

Partager cet article
Repost0
7 novembre 2015 6 07 /11 /novembre /2015 08:53

L'Éternité 2/2

Extrait des trésors de Cornelius a Lapide Tome I P300

« ...Tant que Dieu sera Dieu.... »

Qu'est-ce que l'éternité ? Son origine,dit le Prophète Michée, parlant de Jésus-christ, est du commencement et des jours de l'Éternité (v. 2). Il est sorti de l'Éternité, de l'Éternité passée qui embrasse l'Éternité future; car en Dieu, qui est l'Éternité , il n'y a ni passé, ni avenir, tout est éternellement présent .

L'éternité est un principe sans principe, un commencement sans commencement, et le principe de tout principe …

Tant que Dieu sera Dieu,autant de temps les élus seront souverainement heureux, ,autant de temps ils règneront,ils triompheront.

Tant que Dieu sera Dieu autant de temps les réprouvés souffriront en enfer « Lorsque l'éternité s'ouvre,il n'y a plus de temps »,dit l'Apocalyse(X,6) L'éternité est un abîme sans fond,sans fin,sans limites?QUI SE REFERME UNE FOIS QU'ON Y EST...POUR LE MEILLEUR OU POUR LE PIRE ….

Croyons donc,étudions,vivons,travaillons pour l'éternité ;Vivons de manière à ce que nous vivions pour l'éternité ..

.Quelqu'en soit le temps qui préside à l'accomplissement des œuvres, cependant ,dit Saint Grégoire,l'éternité doit être dans l'intention. Jésus- Christ nous conduit dans Ses voies,Il est le Chemin de l'éternité,la Vérité éternelle, la Vie éternelle.Il nous a ouvert la porte de l'éternité par Sa victoire sur la mort .....

.Heureux celui qui, se mettant au dessus de  la brièveté du temps, fixe son esprit sur la stable , immobile irréversible,immense éternité. Saint Augustin assigne  lui-même les quatre degrés de l'échelle qui conduit à la bienheureuse éternité:la lecture,la méditation,la prière,la contemplation.

Unissez votre cœur,dit ce grand Saint,à l'éternité de Dieu,et vous serez éternel avec Lui ( in Ps XCI)

 

Ndlr: L'éternité des peines des damnés est un objet essentiel de méditation.Nous ne pouvons en avoir une idée .Mais nous pouvons en lire des témoignages vécus.Lisez les récits d'exorcismes et vous « entendrez » les gémissements affreux,les colères et les hurlements des damnés,pour qui il n'y a plus de pardon à espérer.Ne pas vouloir ce qui est, et vouloir ce qui n'est pas est une torture spirituelle sans fin, abyssale.

L'Enfer existe. Lisez les exorcismes d'Antoine Gay « taper dans recherche »Dieu me force à le dire » ou Glanes pour comprendre »ou Isacaron Lisez dans les exorcismes de Suisse les déclarations de Judas et d'un prêtre réprouvé.C'est terrifiant:Beaucoup d'âmes ont retrouvé le bon chemin après avoir pris connaissance de ces avertissements de l'au delà . Il ne faut pas en rire et les mépriser .Ce serait faire le jeu du démon,qui a été contraint de dire la vérité, et qui a tout intérêt qu'on l'oublie....

On peut trouver ces témoignages soit à DFT, soit à l'association TRC, 1, rue Saint Léger,Bat2 appt 89 78100 Saint Germain en Laye.

Partager cet article
Repost0
6 novembre 2015 5 06 /11 /novembre /2015 07:42

L'Éternité 1/2

Extrait des trèsors de Corneille à Lapide tome I p132

Voir sur unacumpaulosexto la table complète

« Tant que Dieu sera Dieu... »

Il y a une éternité.

La raison de l'éternité divine c'est l'immutabilité même de Dieu . Il est impossible que Dieu n'ait pas toujours été. Qui l'aurait tiré du néant ?Un être incréé, éternel est nécessaire.Et Dieu sera toujours; Il est indestructible de Sa nature; Il a souverainement et essentiellement laVie en Lui-même; Il est la Vie éternelle. Il est au-dessus de toute attaque, de toute altération; de toute destruction: L' éternité , c'est Dieu Lui- même. .

Mais Dieu a t-il donné l'éternité future aux anges et aux hommes? Oui; Dieu le veut ainsi. Dieu l'a révélé, Dieu l'a dit; toutes les nations l'ont cru. Cest un dogme de foi.C'est un dogme de tous les lieux. L'homme désire l'immortalité, il la lui faut . Dieu a fait les anges et les hommes à Son image et ressemblance pour l'éternité.

Les réprouvés, dit Jésus-Christ , iront au feu éternel; et les justes dans la vie éternelle: (Matth.XV, 46). L'homme, dit l'Ecclésiaste , s'en ira dans la maison de son éternité: (XII; v).

Qui de vous, dit Isaïe, pourra habiter dans les flammes éternelles ? (XXXIII-14 ) Saint Paul assure que les réprouvés seront condamnés à des peines éternelles:« (II Thess. I.9).

L'éternité des peines et des récompenses est un dogme de foi. Tous les siècles ,toutes les nations, même païennes, ont constamment cru à l'éternité des récompenses et des peines.

Dieu a fait l'âme immortelle (Sap.II, 23). A suivre

L'Ù

Partager cet article
Repost0
5 novembre 2015 4 05 /11 /novembre /2015 08:28

5 Novembre Fête des Saintes Reliques                

Après avoir célébré, le jour de la Toussaint, la fête des saintes âmes qui sont entrées au Ciel, l'Église honore ce jour les saintes reliques de leurs corps restées sur terre jusqu'au moment de la résurrection glorieuse dont elles sont un gage pour nous.              

Dès les premiers temps de l'Église, dans les Catacombes, on célébrait les saints mystères sur les tombeaux des martyrs, afin de montrer que ces Saints avaient mêlé leur sang à celui de la Victime du Calvaire .Plus tard, à Rome, on éleva des temples grandioses, vastes reliquaires abritant la sépulture des martyrs les plus célèbres. Les restes de ceux qui avaient ainsi confessé leur foi étaient déposés sous le maître-autel ou Confession des basiliques qu'on leur consacrait; d'où l'usage de la translation des reliques des martyrs qui est une des parties essentielles de la cérémonie de la Dédicace d'une église, de même que l'usage de mettre des reliques de saints martyrs dans une petite cavité de la pierre d'autel, appelée tombeau.                  

 C'est pour ce motif que la messe des saintes Reliques, qui remonte au XIXe siècle, est en grande partie composée, de même que l'Office de ce jour, de pièces tirées du Commun des martyrs et que le prêtre se revêt d'ornements rouges.

De même qu'une vertu surnaturelle sortait de la Sainte Humanité de Jésus et guérissait ceux qui s'en approchaient, Dieu dans le Ciel opère souvent par les reliques des Saints, (ossements , cendres, vêtements ou autres objets à leur usage) restées sur terre, des « merveilles », comme par  exemple, chasser les démons, guérir les malades, rendre la vue aux aveugles, purifier les lépreux, chasser les tentations et nous donner tous les dons excellents qui descendent du Père des lumières.

  Oraison : « Augmentez en nous, Seigneur, la foi en la résurrection, Vous qui opérez des merveilles par les reliques de Vos saints ; et faites que nous participions un jour à la gloire immortelle dont nous célébrons le gage dans leurs cendres vénérables ».

« Alleluia : «  La mort des Saints est précieuse aux yeux du Seigneur. »Ps 115 Offertoire : « Dieu est admirable dans Ses saints ; le Dieu d’Israël donnera Lui-même à Son peuple la puissance et la force ; Dieu soit béni »  

La crise moderne a éloigné la Sainte Humanité de Jésus de la piété des fidèles, au profit d’un christ abstrait, désincarné, défiguré, physiquement absent. Il s’en est suivi la perte de la piété et de la reconnaissance envers ses continuateurs sur la terre : les saints. Beaucoup de reliquaires ont été détruits ou profanés, mis au rebut.

 

Attachons-nous à réparer cette injustice par notre prière et notre respectueuse vénération à l’égard des reliques dont nous connaissons l’existence et la valeur avec la pensée que ce que nous faisons pour « le plus petit d’entre les Siens », c’est à la Sainte Humanité du Fils de Dieu que nous le faisons : Et la Vertu qui guérit s’épanchera sur vous. »

 « Les Saints sont bons conducteurs de la grâce. » 

.                  Au début de chaque Messe, le prêtre baise l’autel en disant : » Nous vous prions, Seigneur, par les mérites de Vos saints dont les reliques sont ici, et de tous les saints, de daigner me pardonner tous mes péchés. »               

Unissons-nous donc au célébrant dans cette imploration de l’intercession des Saints  rendus présents à notre vénération par leurs reliques. Nous ferons ainsi une démarche de « continuité » vraie, en ces temps de «  rupture »Au temps des grandes persécutions, les chrétiens survivants se faisaiant un devoir   d'inhumer avec une grande piété  les corps torturés des martyrs.C'est une des œuvres de la miséricorde dite matérielle.Ils y risquaient leur propre vie.

Prions  pour nos frères qui sont  victimes de la tyrannie antichrist. N'oublions pas que notre tour suit et suivra .Il faut s'y préparer en état de grâce.C'est vital pour tous.Patience et persévérance...."Béni soit Dieu dans Ses Anges et dans Ses saints 

Partager cet article
Repost0
4 novembre 2015 3 04 /11 /novembre /2015 09:36
Inévitable et nécessaire purification.....

Inévitable et nécessaire purification.....

Partager cet article
Repost0
4 novembre 2015 3 04 /11 /novembre /2015 09:17

B....survivra t'il à la vague de révélations qui commencent à" percer le linceul" de la nov'église corrompue,comme le prédisaient les exorcismes de Suisse. La corruption atteindrait même les procédures des béatifications "complaisantes"  qui ont proliféré depuis W ....R...et B..... Le Ciel va donner un grand coup de balai dans ce" repaire de voleurs"...Il n'y aura aucune restauration,ni "ralliement" possibles avant une très sévère purge.

Patience Prions pour les âmes en grand danger

Partager cet article
Repost0
4 novembre 2015 3 04 /11 /novembre /2015 08:50

A l'heure où l'anarchie et l'erreur crient si fort,il est bon de rappeler les principes,qui fondent la légitimité.

 

Rappelons-nous

: •le 04 novembre 1380 : sacre de Charles VI.

Charles VI de Valois n'a pas tout à fait 12 ans quand il succède à son père, le 16 septembre 1380. Il est sacré à Reims selon l'antique coutume le 4 novembre 1380. Les habitants de la ville saluent le sacre par les cris de « Vive le roi de France ! Montjoie Saint Denis ! ». A cette occasion, est confirmée la suppression des fouages décidée à la fin du règne précédent (les fouages étaient un impôt extraordinaire perçu sur chaque ménage (on dit aussi feu ou foyer).

 

Commentaires (tirés de La constitution de l'ancienne France de Bernard Basse) :

Que représente le sacre du Roi de France? En quoi il diffère de celui des autres souverains ?

La Royauté, donc en quelque sorte sa constitution, s'articule autour de deux principes fondamentaux : •le pouvoir est d'origine divine et revêt par conséquent un caractère religieux et sacré (principe du droit chrétien ou divin) ;

•le pouvoir est exercé par une seule personne, mais dans certaines limites fixées par la loi (principe du gouvernement monarchique tempéré par la légitimité).

Le commentaire de ce jour ne porte que sur le premier principe : l'origine divine et nature sacrée du pouvoir royal (principe du droit divin aussi appelé du droit chrétien).

Depuis la révolution et les philosophes, il est courant de penser que la souveraineté vient du peuple. L'Occident en général, et la France en particulier, ne se sont pas construits sur ce postulat. Cette question a fait l'objet de nombreux débats à l'assemblée, en 1958, quand le gouvernement préparait la rédaction de la constitution de la Vème république.

A la base se trouve l'idée religieuse que tout pouvoir vient de Dieu (Sant Paul «Epitre aux Romains XIII-1). Il n'y a pas de souveraineté qui ne procède de Dieu. La source de tout pouvoir temporel est en Dieu. Ce n'est pas la royauté qui est d'institution divine, mais le pouvoir. La royauté franque, par le baptême de Clovis, a officiellement reconnu qu'elle recevait ce pouvoir de Dieu. Depuis, les Rois de France ont toujours eu une double mission temporelle et spirituelle.

Avant la France, seuls les celtes et le peuple juif avaient cette conception du pouvoir politique. Il y a donc bien une conception religieuse du pouvoir en France qui a prévalu jusqu'après la révolution.

Mais, il y a deux manières de comprendre cela :

considérer que le pouvoir du chef vient de Dieu, mais par l'intermédiaire des hommes, qui l'ont choisit comme chef; ou bien, le Roi reçoit sa puissance directement de Dieu, sans que la nation ait part à la désignation.

Le souverain apparaît alors comme l'Elu de Dieu. Les deux conceptions ont prévalu successivement dans l'histoire de France. Sous Louis XIV, c'est la seconde qui a prévalu. La doctrine politique du droit divin est une déformation de la doctrine chrétienne du droit divin. La révolution vient de là.

 

Conséquences de ce principe :

 

1. Le Roi doit être catholique - loi de catholicité ou d'orthodoxie : C'est la loi de catholicité qui a poussé Henri IV à abjurer sa foi protestante, pour recevoir légitimement la couronne de France. L'édit d'Union, de 1588, formule cette loi clairement et la qualifie de loi fondamentale du royaume. Elle remonte en fait au pacte de Tolbiac et au baptême de Clovis et de ses guerriers à Noel 496.

Un pacte formel est passé là entre la France et l'Eglise. Cette alliance fait du Roi et de la France, le fils et la fille Aînée de l'Eglise, qui s'engagent à défendre la chrétienté contre toutes les attaques dont elle serait victime. La France n'est pas un Etat laïc, mais confessionnel. Il doit favoriser le développement de la religion catholique. C'est aussi cette loi qui fait du clergé le premier des 3 ordres.

2. Le Roi est un personnage sacré - loi de sacralité : Détenteur d'un pouvoir venant de Dieu, par la vertu du sacre à Reims sa personne devient sacrée. Il est oint d'une façon particulière, à la manière d'un évêque. Le rite est réservé au Roi, la reine n'est pas sacrée de la même façon. Il revêt les mêmes vêtements sacerdotaux que les évêques et communie sous les deux espèces, chose réservée aux prêtres. On parle souvent de huitième sacrement pour le sacre des Rois de France. Le Roi est le lieutenant de Dieu ; c'est dire le « tenant-lieu » de Dieu sur la terre. Il exerce sa fonction comme un sacerdoce. C'est pourquoi, seuls les Rois de France pouvaient signer : « Louis, Par la grâce de Dieu, Roi de France ». Tous les Rois de France, jusqu'à Louis XVI, ont été sacrés avec l'huile sainte qui servit pour Clovis. Cette onction donne au Roi un sceau religieux indélébile. Il ne peut pas abdiquer. Il n'y a pas d'âge pour être sacré ; Reims n'est pas le lieu obligatoire. Les Rois de France tire de ce sacre leur don de guérir les écrouelles : « le Roi te touche, Dieu te guérit ».

 

3. La personne du Roi est inviolable - loi d'inviolabilité : C'est la conséquence immédiate de la loi de sacralité. Elle explique la vénération extraordinaire dont tous les Rois ont été l'objet de la part du peuple de France, profondément religieux. Porter la main sur le Roi est un crime de lèse-majesté, c'est-à-dire un sacrilège !

 

4. Le Roi est un homme - loi de masculinité : Appliquée en 1316 à la mort de Louis X, sa fille Jeanne est écartée du Trône ; en 1322, le Roi Philippe le Long n'a que des filles, c'est son frère Charles IV qui devient Roi ; en 1328 quand ce dernier meurt sa fille est aussi écartée du pouvoir. Cette loi écarte aussi les hommes descendant des Rois de France par les femmes ; c'est pourquoi Edouard III d'Angleterre ne pourra jamais être Roi de France et commencera la guerre de 100 ans. Cette loi est aussi une conséquence de la loi de sacralité, car les femmes ne sont pas admises au sacerdoce. Ce n'est pas une quelconque incapacité féminine qui est en cause, car elles peuvent gouverner le pays, mais un statut religieux."

Prions:

De la France,O Marie,obtenez le pardon.

Rappelez au Seigneur Sa divine promesse:

Un Chef que guidera l'Eternelle Sagesse,

Dans le texte des lois remettra Son Saint Nom

Partager cet article
Repost0
3 novembre 2015 2 03 /11 /novembre /2015 07:26

Cadeau de Toussaint(Suite)

Pour aider votre recherche AMDG

-Table des Thèmes développés dans les« Trésors de Cornelius a Lapide. »

A imprimer.

1° Télécharger les 4 tomes sur WWW.liberius.net (en une ou plusieurs fois selon capacité) Gratuit et rapide (Bibliothèque Saint Libère)Copie autorisée, mais non l'usage lucratif.

2°Ouvrir le document contenant le tome désiré.Bien vérifier le numéro du tome.La numérotation est spécifique à chaque tome.

3 ° Le nombre de pages du tome selectionné s'inscrit dans la barre en haut de l'écran (exemple /700)

4° Taper le numéro de la page souhaitée dans le petit encadré (exemple vérité= p565/600)

5°-Taper sur Entrée.Le texte s'affiche.

Bonne lecture. Ajuster le zoom à votre aise. Pour faciliter vos recherches, consultez la table située à la fin de chaque tome ou la table simplifiée ci-jointe;CETTE TABLE VOUS PERMET DE VOIR d'un coup d'oeil,LE GRAND NOMBRE DE THÊMES PROPOSÉS et de faire votre choix rapidement.Merci ;Pardon pour les fautes ou erreurs de forme;Me les signalerSVP. Quant au fond...Que le Saint Esprit vous inspire l'émerveillement que des générations ont éprouvé à la méditation de ces textes

. Tome I -Lettres A à EG

Abus des grâces:page23-- Action de grâces :p27---Afflictions souffrances:p34---Ambition :p47--- Amour de Dieu:p49 ---Amour du prochain :p82---Anges:p94---Apôtres:p100---Aumône:p109--- Avarice:p153---Aveuglement spirituel:p191--

Baptême (péché originel): p205---Beauté de l'univers:p211---Blasphème:p213---Bon exemple:p216---Bonheur:p229---Bonne et mauvaise conscience:p247---Bonté de Dieu:p253---

Cadeaux:p268---Calvaire:p271---Chant:p272--Chrétien:p27---Chutes et rechutes:p294---Ciel:p300---Circoncision:p340---Colère:p343---Communion,voir Eucharistie:p351---Communion des saints:p351---Compagnie bonne ou mauvaise:p353--- Concorde:p365---Concupiscence(désirsdésordonnés)p359---Confession:p376--- Confiance en Dieu:p408 --- Connaissance soi-même:p418---contrition:p418---Conversion:p431--- Correction:p460---Courage;:p475--- Crainte de Dieu:p480---- Croix:p499---Croix(les):517--- Curiosité:p530---Conversion(délai):p535---

Démons:p551---Désespoir:p584--- Désinteressement:p588---Désirs(bons):p592--- Désobéïssance:p603---Devoirs des enfants:p609---Devoirs des maîtres:p623---Devoirs des parents:p629---Devoir des serviteurs:p642 DIEU:p645---Dimanche:p666---Discorde:p675---Douceur:p675---

Édifice spirituel:p691---Éducation:p693---Égalité:p696---ÉGLISE:p700..

 

Table du tome II : De EM à J

Emploi du temps:p7---Endurcissement:p32---Enfants morts sans baptême:p49---Enfer:p51---Envie et jalousie:p77--- Épreuves:p84---Esclavage:p101---Espérance:p108--- Esprit Saint:p116---Éternité:p132---Eucharistie:p137---Évangile, Écriture sainte :p218--- Examen de conscience:p230---

Fausse confiance:p237---Femme forte et pieuse:p243---Fin de l'homme:p248---Fins dernières:p254--- Flatterie et louanges:p258---FOI:p266---Fuite des occasions de péché:p284---

Gourmandise:p287---Grâce:p295--- Grandeur de l'homme:p321---

Habitudes:p348--- Haine,injures:p356---Hérésies:p360---Honneur:p380---Huiles saintes:p387---Humilité:p388---

Hypocrisie:p413---

Immortalité de l'âme:p419---Impiété:p425---Impureté:p430---Incrédulité:p458---Indifférence:p467---Injustice:p470 ---Innocence:p473--- Intention pure:p476---Ivrognerie, (drogues):p480—-

Jean-Baptiste( saint):493---Jean Évangéliste (saint):p503---JÉSUS-CHRIST:p504---Jeûne et abstinence:p629---Jeunesse:p639--- Joies chrétiennes:p644---Joies mondaines:p656---Joseph(Saint)659 Joug léger de Jésus-Christ;p663---Jugement:p676---Jugement téméraire:p694---Justes:p702--- Justice:p712.

Table du Tome III - L à PE

Messe:p297---Miracles:p305---Modestie:307 Langue:p7---Larmes:p29---Lecture:p40---Liberté:p46--- Libre arbître:p58---Lieu saint:p72--- Loi de Dieu:p80...Lumières spirituelles:p98-- -Mariage:p104---MARIE:p117---Martyre:p235--- Mauvaises compagnies:p246--- Médisance:p259---Méditation:p270---Mélange bons et méchants:p279---Mensonge:p292---Messe:p297 ---Miracles:p305--- Modestie:p316---Monde:p321---Mort:p343---Mort du juste:p358--- Mort du pécheur:p376---

 

Néant de l'homme:p387---Néant du monde:p396---Nécessité de servir Dieu dès sa jeunesse:p413--- Nom de JÉSUSs:p425---

 

Obéissance:p435---Ordre ou règle:p456---Orgueil:p458--- Oubli de Dieu:p474---

 

Paix:p479---Parabole du bon Samaritain:p488--- Paradis terrestre:p489---Pardon des injures:p491--- Paresse:p517---Parole de Dieu:p530--- PASSION de Jésus-Christ:p564---Passions(les):p624---Pater noster:p628---Patience:p639---Paul (saint):p657--- Pauvreté:p667---Péché contre le Saint Esprit:p686--- Péché mortel:p688---Péché originel:p729--- Péché véniel:p733---Pécheur:p739---Pénitence:p758---

 

Table du tome IV : de Pe à Z

Perfection:p7---Persécution:p17---Persévérance:p27---Piété:p44--- Plaies de NSJC:p45---prédestination et préscience:p51---Présence de Dieu:58---Prêtre(les):p71--- Prière:p141---Procès:p198---Progrèsdans la vertu:p200--- Progrès et nombre des crimes:p203---Providence:p205--- Prudence:p212---Pureté:p221---Purgatoire:p243---Pusillanimité:p245--- -

Railleries des méchants:p247---Rédemption:p252--- Religion Église :p260---Remords:p281--- Respect humain:p291---Résurrection:p297--- Retraite solitude:p304---Révolutions:p311---Richesses:p312---

Sacrilège:p326---Sagesse:p334---Sainteté:p343---Saints et saintes:p352---Salut:p367---Scandale:p382---Science:p398--- Scrupule:p407---Service de Dieu:p412---Simplicité et droiture:p428---Sobriété:p431---Solitude:p435--- Soumission à la volonté de Dieu:p451--

-Tentation:p501---Transfiguration:p505--- Travail:p508---TRINITÉ:p512--- Tristesse:p522---

Une Seule chose nécessaire:p527--- Union avec Jésus-Christ:p528---Unité:p530---

Vaine gloire:p544---Vanité:p547---Vérité:p565---Vertu:p567---Victoire:p586---Viellesse:p594---Vie religieuse:p602---Vigilance:p635---Virginité:p641---Vocation:p652---Vœux:p664---Volonté:p669---Vraies richesses:p676---

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de senex
  • : A propos de la survie et du retour à Rome de SS Paul VI Les trésors de la doctrine catholique à votre service pour préparer l'avenir
  • Contact

Recherche

Liens