Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 décembre 2012 6 15 /12 /décembre /2012 07:31

jesus-casts-out-demons

                            TÉMOIGNAGE  à propos des exorcismes et en faveur de l’exactitude des déclarations

 

                                              Extraits de  «  Église en danger « ; B.Meyer 1983

« Dans l'introduction de la brochure: "Un prêtre réprouvé met en garde contre l'enfer", que j'ai publiée en 1979 , (ed.Born CH-4600 Olten )sont cités un grand nombre de témoignages en faveur de la vérité des déclarations des démons, les différences entre exorcisme et spiritisme, et d'autres exemples.

Qui, d'une phrase, sachant que le Christ a ordonné aux démons de se taire, refuse toutes les futures déclarations de démons, oublie que le Seigneur fit d'abord déclarer à ceux-ci: "Tu es l'Oint de Dieu".

C'est intentionnellement que le Christ a permis cela comme témoignage par la bouche des possédés, et ce n'est qu'ensuite qu'il leur ordonna de se taire, parce qu'Il était Lui-même présent et enseignait.

 

En vertu de toutes les expériences historiques et aussi personnelles, nous n'avons aucun motif de douter de la véracité des déclarations des démons, qui sont faites au nom et avec la bénédiction de l'Église à l'occasion d'exorcismes. L'exorciste sait parfaitement qu'il n'a pas à poser de questions par curiosité. Mais d'autre part, il sait aussi qu'en cas de possession expiatrice, il lui faut poser des questions lors des déclarations, quand il se rend compte que les démons veulent se dissimuler en s’opposant à leur mission d'En-Haut, ou voudraient mener sur des voies détournées pour ne pas être obligés de remplir leur mission qui est pour eux un tourment. Il faut alors que l'exorciste, avec détermination, en invoquant Dieu, Marie et les Saints, exige la vraie déclaration  jusqu'à ce que les démons remplissent leur mission.

 

Que chacun veille donc à ne pas pécher par négligence de jugement sans la moindre connaissance en la matière et à ne pas repousser les avertissements et exhortations qui devaient servir à son salut et à celui des autres.

Dans le présent livre "L'Église en danger" les invocations et les objurgations des exorcistes, ainsi que les prières parfois longues entre les déclarations ont été omises, pour plus de simplicité, et seules ont été citées les déclarations des démons, pour ne pas fatiguer le lecteur.

Les démons ont sans cesse été contraints, par ordre du Ciel, de témoigner de la vérité des déclarations. Ainsi  le 4 septembre 1979:

 

« Si.1e prêtre fait sans cesse le signe de croix, jette de l’eau bénite, ordonne au nom du Très-Haut et par ailleurs, des groupes prient beaucoup, le Ciel ne permettra pas que nous puissions mentir (il crie cela)

 Il est impossible que nous --- qui depuis déjà deux ans sommes contraints d'attester sans cesse que le Pape VI vit encore --- ayons eu le droit ou ayons pu mentir… ou que cela ait été permis dans une affaire  si importante.

Humainement ,il serait impossible que les différentes déclarations, souvent incompréhensibles pour vous,

qu’i1 nous a fallu faire depuis des années s'emboîtent  finalement pour former un tout.

….et s'il arrive mille argumentations contraires, si des âmes privilégiées, évêques haut-placés, prêtres laïcs venaient le nier, ne le croyez pas ... C'est contraint qu'il m'a fallu dire cela."

 

En effet, les démons, dans toutes leurs déclarations  de toutes ces années, ne se sont pas contredits.

Juste avant l'impression du livre Béelzéboul se présenta hurlant avec fureur, dans une terrible colère :

 « Si ,au Ciel Ils désirent un livre, quant à nous, qu'ILS voient pour cela des âmes privilégiées ou qui ILS veulent. Mais qu'ILS nous y obligent, nous (l'enfer), cela nous rend terriblement furieux (il hurle comme un anima1). Pour nous, grands démons-anges, il est montrueusement humiliant que le Ciel nous fasse faire  des déclarations pour un livre de curés si insensé. (sic) Cela nous rend diablement furieux. ILS peuvent tout de même bien jeter eux-mêmes du Ciel ce maudit livre."

              L’exemple suivant est extrait du livre "Satan l'ennemi" de Nicolas Cortes(éd. Fayard) Paris, avec imprimatur.

Ce cas traite d'une possession expiatrice qui montre beaucoup de similitudes avec le cas des "Avertissements de l'Au-delà". nple suivant est extrait du livre "Satan l'ennemi" Nicolas Cortes (éd. Fayard, Paris, avec imprimatur 1956). Ce cas traite d'une possession expiatrice qui a beaucoup de similitudes avec le cas des "Avertissements de l'Au-delà".

 

Le possédé Antoine Gay de Lyon vécut de 1821 à 1871. La possession d'Antoine Gay ressemble de façon frappante au cas de possession dont il est question dans les Évangiles Souvent, les démons criaient d'une voix forte que Jésus était le Christ, le Fils de Dieu (cf.Luc 4,41). Ils étaient contraints de rendre témoignage à la vérité divine Le démon dont Antoine Gay était possédé, s'appelait Isacaron. Il déclara à maintes reprises qu'il hurlait de fureur parce qu'il était contraint de proclamer les vérités de la religion chrétienne et de donner de bons conseils par la bouche du possédé.

 

Le Cardinal archevêque de Lyon, Mgr de Bonald, était, certes, convaincu de l'authenticité de la possession Antoine Gay, mais il était "trop craintif dans l'usage des moyens nécessaires pour y porter remède." Il ne permit jamais que l’on procédât au grand exorcisme public. Tous les autres évêques à qui l'on demanda l'autorisation ne permirent pas non plus qu'on procédât au grand exorcisme. Quelle responsabilité… !

 

Voici quelques paroles du démon Isacaron:

 « Votre Dieu voit l'incrédulité des hommes. C'est pourquoi il se sert des démons pour ramener les hommes à la foi."

La plus grande douleur que Dieu puisse me causer est de me  forcer à détruire ma propre œuvre."

 

"Le Maître suprême veut qu'on rende la liberté aux possédés en les délivrant par les exorcismes, et que cela fasse publiquement et solennellement, comme c'était le cas autrefois, afin que la foi des hommes en soit raffermie. C'est Satan lui-même, le roi de enfer, qui empêche les prêtres de s'occuper des possédés. »

 

« Ce maudit prince de l'enfer n'a négligé aucun moyen pour détruire la foi."

 

« Si le clergé s'était chargé des possédés et si les évêques compétents avaient permis les exorcismes publics, beaucoup d'âmes se seraient converties."

C'est sous la contrainte qu'Isacaron dût proclamer cela.

  Dans le cas de possession des enfants d'Illfurth ,les démons furent également obligés de confirmer les dogmes de l'Eglise catholique, surtout ceux de la Mère de Dieu et de la Très Sainte Eucharistie. (Ouvrage du Chanoine Gaquère "Les possédés d’Illfurth », éd. Résiac, paru avec imprimatur en 1977.)

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de senex
  • : A propos de la survie et du retour à Rome de SS Paul VI Les trésors de la doctrine catholique à votre service pour préparer l'avenir
  • Contact

Recherche

Liens