Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 octobre 2011 2 18 /10 /octobre /2011 05:35

images.jpg

                       Saint Luc, Évangéliste,missionnaire

 

 

                   Né à Antioche d'une famille païenne, Saint Luc y exerçait les fonctions de médecin quand il fut converti par la prédication de Saint Paul. Le Christ pour saint Luc est le Médecin de l’humanité. Il s'attacha au grand Apôtre, et l'accompagna dans la plupart de ses missions. Il lui fut un très fidèle compagnon dans toutes ses captivités à Césarée et à Rome. Grâce à ces relations avec Saint Paul et avec les autres Apôtres, il put écrire les Actes des Apôtres et le troisième Évangile que Saint Jérôme et Saint Jean Chrysostome désignent sous le nom d'« évangile de S. Paul ». Comme évangéliste, Saint Luc est souvent représenté dans l'iconographie chrétienne sous le symbole du bœuf ailé, l'un des quatre animaux de la vision d'Ézéchiel, parce qu’il commence son évangile en parlant du sacerdoce de Zacharie, prêtre et sacrificateur, et que le bœuf est la victime la plus ordinaire des sacrifices de l'ancienne Loi.

Saint  Luc mourut en Bythinie ou en Grèce, vers l’an 83 à  l’âge de 84 ans.

C’est un historien  rigoureux ,clair, fin lettré. Il a recueilli les témoignages très précis de la Sainte Vierge et des Apôtres.

                 Au péril de sa vie, il a accompagné le grand prédicateur de la « Bonne Nouvelle » de la venue du Sauveur promis, et il l’a préchée lui-même à la mort de son Maître Saint Paul. Bonne nouvelle pour les hommes de bonne volonté, mais terrible nouvelle pour les idolâtres, pour les adeptes des religions païennes, pour les princes de ce monde qui ne veulent aucun pouvoir au dessus de leur tyrannie….Propager la vérité est la première tâche humaine, la grâce de la foi est donnée par Dieu ensuite. On ne peut aimer que ce que l’on connaît. D’où la nécessité de la Mission. Fides ex auditu

Il ne suffit pas « d’être à l’écoute »Il faut proclamer, prêcher la Vérité de la Voie et la Vie et affronter le monde et les ennemis du seul vrai Dieu, quoi qu’il en coûte. D’où la rage du Menteur qui va se recruter des complices pour contrarier, persécuter, nier cette information essentielle capable de soigner tous les maux de l’humanité :Dieu est Amour et il n’y a pas d’autre dieu que Lui .

 

Que dirait Saint Luc des redditions d’Assise ? Et de la démission générale face à l’erreur ?De l’intelligence avec l’ennemi en temps de guerre… ?

 

Comme antidote à ces horreurs, relisons et faisons nôtre la prière du Livre de la Sagesse ..

 

 

Lecture du Livre de la Sagesse. Épitre de la Messe votive pour la propagation de la Foi. ECCli 36 ,1-10 , 17-19

«  Ayez pitié de nous, Seigneur, Dieu de toutes choses; abaissez sur nous Vos regards et faites-nous voir la lumière de Vos miséricordes. Répandez Votre terreur sur les nations qui ne se mettent point en peine de Vous rechercher, afin qu'elles reconnaissent qu'il n'y a pas d'autre Dieu que Vous, et qu'elles proclament Vos grandeurs. Levez Votre main sur les peuples étrangers, afin qu'ils voient Votre puissance. De même qu'à leurs yeux Vous avez manifesté Votre sainteté parmi nous, faites que nous aussi nous voyions éclater Votre grandeur parmi eux, afin qu'ils apprennent, comme nous l'avons appris nous-mêmes qu'il n'y a pas d'autre Dieu que Vous, Seigneur. Renouvelez Vos prodiges et faites des miracles nouveaux. Glorifiez Votre Main et Votre Bras droit. Excitez Votre courroux et répandez Votre colère. Détruisez l'adversaire, et terrassez l'ennemi. Pressez le temps et hâtez la fin, afin qu'ils proclament Vos grandeurs. Rendez témoignage à ceux qui, dès le commencement ont été Votre peuple choisi, et accomplissez les prédictions que les anciens prophètes ont prononcées en Votre Nom. Récompensez ceux qui Vous attendent, afin que Vos prophètes soient trouvés véridiques: exaucez les prières de Vos serviteurs, selon la bénédiction d'Aaron sur Votre peuple, et conduisez-nous dans la voie de la justice, afin que tous ceux qui habitent la terre sachent que Vous êtes le Dieu qui contemple les siècles. »

 

         Ce magnifique texte de l’Ancien Testament est inspiré par l’Esprit de Sagesse, dont le commencement est la Crainte de Dieu qui est la crainte de déplaire à Dieu, où comme disait si bien Mgr Ghika la « crainte d’aimer quelque chose plus que Dieu. »

                  Notons que nous connaissons le nom de la Main et du Bras de Dieu : c’est Notre-Seigneur Jésus-Christ, le Sauveur que demandait l’auteur inspiré du livre de la Sagesse. Miséricordieux pour les humbles, mais terrible pour les orgueilleux impies qui refusent de croire et méprisent l’infinie tendresse du Père des Cieux.Parce Domine

        

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de senex
  • : A propos de la survie et du retour à Rome de SS Paul VI Les trésors de la doctrine catholique à votre service pour préparer l'avenir
  • Contact

Recherche

Liens