Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 novembre 2011 3 30 /11 /novembre /2011 02:19

                                    30 Novembre. Saint André. Apôtre

 

              Saint André fut avec Saint Pierre le tout premier des disciples à connaître et à suivre Jésus jusqu’au martyre. Il fut l’Apôtre de la fidélité au premier Pape et l’Apôtre de la Croix. Sa tombe est à Patras, non loin de Corinthe ; on y vénère sa croix en X. Il est très en honneur chez les grecs orthodoxes. Prions pour rester fidèles et patients dans les épreuves qui s’abattent sur l’Église et le monde. PRIONS POUR LES VOCATIONS ; Prions pour la conversion des  orthodoxes au catholicisme, comme l’a promis la Sainte Vierge, quand la Russie sera consacrée à son Cœur Immaculé. « Afin qu’il n’y ait qu’un seul troupeau et un seul Pasteur »Le triomphe promis du Cœur Immaculé de notre Mère ne peut  être que la victoire de l’amour sur toutes les divisions de ses enfants. »A Dieu, rien d’impossible.. !

s

 

        

                                       RÉPARATIONS A JÉSUS INSULTÉ             

 

               Ces prières sont toujours d’une actualité brûlante, car Jésus continue Sa Passion Mystique dans l’Église persécutée du dedans et du dehors. Ayons compassion des offenses qu’Il reçoit afin qu’Il trouve un refuge en nos cœurs en ces heures où Il ne sait où poser Sa Tête et où Il est méprisé et rejeté, abandonné, mis au rang des faux dieux. «  Ce sont les péchés contre l’Esprit qui Me donnent de douloureux élancements à ce Cœur qui Vous aime d’un Amour infini. »NSJC

                  

              Sainte Gertrude ayant entendu lire à la messe les paroles suivantes, qu'on adressa autrefois au Sauveur : «Vous avez un démon, elle fut si affligée  de cette injure faite à Notre-Seigneur qu'elle se mit à Lui adresser les paroles consolantes et les douces louanges qu'on va lire : «  Je vous salue, Perle vivifiante, etc., » et le Sauveur, voulant la payer d'un retour d'amour, s'approcha d'elle avec bonté, la salua aussi et lui dit: « Quiconque Me saluera avec une affection semblable pour réparer les blasphèmes qu'on M'a adressés, Je lui montrerai, au jour du jugement, une si grande tendresse, que tous ses ennemis en seront stupéfaits, et prendront la fuite tremblants de frayeur. »

                  

           « Je Vous salue, Perle vivifiante de la Noblesse divine; je Vous salue, Fleur immortelle de la dignité humaine; je Vous salue, O très aimant Jésus, pour toutes les injures et tous les blasphèmes qu'on a proférés contre Vous sur la terre.

         M'appropriant l'amour et les affections de toutes les créatures, je Vous salue et je Vous bénis avec tout cet amour et toutes ces affections, autant de milliers de "fois que Vous avez versé de gouttes de sang pendant Votre Passion, que Vous avez eu de blessures dans Votre Corps Sacré, que vous avez reçu de gifles, de coups de poing et de mauvais  traitements.

               Je Vous bénis et je Vous salue, doux Jésus, autant de milliers de fois, que Vous avez poussé de soupirs, que Vous avez versé de larmes, que Vous avez supporté de douleurs.

               Je Vous bénis' et je Vous salue autant de milliers de fois que Vous avez pratiqué d'actes de vertus, que Vous avez brûlé du désir, que Vous avez eu soif du salut des hommes, que Vous avez jeté de regards sur Votre Sainte Mère et sur Vos amis.

              Je Vous bénis et je Vous salue autant de milliers de fois que Vous avez fait de chutes sur la montagne des douleurs, que Vous avez eu de défaillances, que Vous avez mû Vos mains et Vos pieds sacrés.

                Je Vous bénis et je Vous salue, O Bon Jésus, autant de milliers de fois que Vous avez sué de gouttes de sang, que Vous avez fait de pas douloureux, que Vous avez adressé de gémissements à Votre Père pour Le fléchir.

                   Je Vous bénis et je Vous salue, O Bon Jésus, autant de milliers de fois que Vous avez reçu de blessures dans Votre flagellation, qu'il y a eu de cruelles épines dans Votre couronne, et de crachats lancés sur votre Visage adorable.

                 Je Vous bénis et je Vous salue autant de milliers de fois qu'il y a en de liens pour Vous enchaîner, d'opprobres et de salutations impies pour Vous abreuver d'humiliations. Je vous bénis et je Vous salue autant de milliers de fois que Vous avez été accusé par de faux témoignages, chargé d'infâmes calomnies et condamné par d'iniques sentences.

                   Et ces louanges et ces salutations mille et mille fois multipliées, je Vous les offre, ô Bon Jésus; je voudrais Vous les offrir à. toute heure, désirant, de toute l'affection de mon cœur et de mon âme, effacer entièrement et anéantir toutes les injures, tous les outrages et tous les blasphèmes dont on Vous a si indignement chargé, ô mon très doux Rédempteur.

                Je vous supplie d’agréer les désirs de vos pauvres serviteurs ; agréez-les, recevez-les avec bonté, n'écoutant que la tendresse de Votre Divin Cœur. Ainsi soit-il. »   

                  

                  

                  

        

                  

                  

                  

        

        

        

        

        

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de senex
  • : A propos de la survie et du retour à Rome de SS Paul VI Les trésors de la doctrine catholique à votre service pour préparer l'avenir
  • Contact

Recherche

Liens