Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 décembre 2012 6 01 /12 /décembre /2012 07:52

2524035 500

                                                    Enseignements divins (Sr M.du S-C) suite

La prière, pourquoi et comment … ?

 

                     L'homme sur la terre n'est que faiblesse, pauvreté, néant, et il se trouve en face de Dieu, en qui résident la Force, le Bien et l'Être. Comme le mendiant s'adresse à l'homme riche, ainsi nous devons nous adresser à Dieu et lui demander une part à  Sa Force, à Ses Biens, à Sa Vie. « Or, voici comment il faut prier, m'a dit le Sauveur Jésus: Il faut prier avec foi, humilité et confiance.

                       Vous devez prier avec foi, c'est-à-dire croire que vous parlez à Dieu, qui possède infiniment toutes sortes de biens, qui peut et veut vous accorder tout ce qui vous est nécessaire.

                      Vous devez prier avec humilité, c'est-à-dire considérer ce que Dieu est et ce que vous êtes, ce que Dieu a fait pour vous et ce que vous avez fait pour Lui, enfin ce que Dieu mérite et ce que vous méritez.

                 Dieu est infiniment grand, infiniment bon, infiniment saint; infiniment parfait et Seigneur souverain de toutes choses, à ce point que devant Lui tout n'est rien. Vous n'êtes que misère, faiblesse, néant, vous n'avez que le péché et l'entraînement au péché.

                   Dieu vous a tirée du néant, créée, rachetée, comblée de grâces et de bienfaits. Vous, Ma fille, vous l'avez offensé, vous avez péché contre Lui, vous avez reconnu Ses bienfaits par l'ingratitude, et n'avez retiré que peu de profit de toutes les grâces dont Il vous a comblée.

               Dieu mérite l'adoration, le respect et l'hommage de toute créature ; l'amour, la reconnaissance, la soumission de tous les hommes. Et vous, Ma fille, que méritez -vous? Reconnaissez-vous indigne et incapable de tout bien, digne au contraire et capable de tout mal; humiliez-vous profondément devant Dieu et pensez que vous ne méritez que les châtiments de Sa colère. Présentez-vous devant Lui, calme, humble et dépouillée: calme, sans autre pensée que celle de Dieu; humble, reconnaissant que vous n'avez rien; dépouillée de tout, c'est-à-dire de toute affection, de tout désir, de toute volonté propre, n'aimant que Dieu ou pour Dieu, ne désirant que Dieu, ne voulant que ce que Dieu veut, comme Il le veut et parce qu'Il le veut.

 

             « Priez avec confiance. Espérez d'obtenir ce que vous demandez, non à cause de vos mérites ou de la ferveur de votre prière, mais à cause de Mes mérites et de la miséricorde de Dieu. Quand vous aurez prié, n'examinez pas si vous avez bien ou mal prié; sans vous troubler, jetez votre prière dans le sein de la Divine Miséricorde, bien convaincue que, malgré la bonté de votre prière, elle est encore bien imparfaite. Aussi, n'appuyez pas votre confiance sur vos prières, rougissez plutôt de les offrir à Dieu si misérables, et les unissant à Mes prières sur la terre, conjurez-Le de les agréer en union avec celles que Je lui ai adressées, et Il les recevra en vue de Mes Mérites et à cause de Sa miséricorde. »

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de senex
  • : A propos de la survie et du retour à Rome de SS Paul VI Les trésors de la doctrine catholique à votre service pour préparer l'avenir
  • Contact

Recherche

Liens