Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 janvier 2012 7 08 /01 /janvier /2012 13:07

mosaique_Sainte_Famille_web-3-4828b.jpg

                                                Les splendeurs de la Sainte Famille

 

            Extrait de la Cité Mystique de la B. Marie d’Agréda (Ed.Téqui)

 

                « La première fois que Saint Joseph reçut l’Enfant Dieu dans ses bras,                                                                                                                                                                                                            la la Sainte Vierge lui dit : « Prenez, mon époux et mon protecteur, prenez le Créateur du ciel et de la terre, jouissez de Son aimable compagnie et de Sa douceur ineffable, afin que mon Seigneur et mon Dieu trouve ces délices en votre service. Recevez le Trésor du Père Éternel et participer au bienfait du genre humain. Et parlant intérieurement à l’Enfant Dieu, elle Lui dit : » »Très doux amour de mon âme, lumière de mes yeux, reposez entre les bras de Votre serviteur et ami Joseph, mon époux. Prenez avec lui Vos plaisirs et qu’ils vous fassent oublier mes manières grossières. Il m’est très sensible de rester sans vous un seul instant, mais je veux faire part sans jalousie du bien que je reçois véritablement à celui qui en est digne. Le très fidèle époux, reconnaissant son nouveau bonheur, s’humilia profondément et répondit : « Reine et Maîtresse de l’univers et mon épouse, comment oserais-je, moi qui suis indigne, tenir entre mes mains le même Dieu en la présence duquel les colonnes du Ciel tremblent. Comment ce vermisseau aura-t’il la hardiesse de profiter d’une faveur si extraordinaire ? Je ne suis que poussière et que cendre ; suppléez, illustre Dame, à ma bassesse et priez Sa Divine Majesté de me regardez avec clémence et avec Sa grâce. »Et s’étant mis à genoux, il le prit avec précautions des mains de Sa très sainte Mère. L’Enfant  le regarda d’un air caressant et en même temps il renouvella entièrement son âme avec des effets si divins, qu’il n’est pas possible de les raconter. Et Il Le remit dans les bras de Sa Mère. Par la suite les saints époux  faisaient trois génuflexions, baisant la terre avec des sentiments héroïques d’humilité et d’adoration, lorsqu’ils se Le donnaient et qu’ils Le recevaient mutuellement… »

 

Béni soit Dieu dans Ses Anges et dans Ses Saints…Pardon pour la façon désinvolte que nous avons de recevoir Jésus, présent tout aussi réellement dans l’Hostie qu’à Bethléem

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de senex
  • : A propos de la survie et du retour à Rome de SS Paul VI Les trésors de la doctrine catholique à votre service pour préparer l'avenir
  • Contact

Recherche

Liens