Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 mars 2012 4 22 /03 /mars /2012 08:26

Viege marie

 (EXTRAITS de l’extase de Marie-Julie du Crucifix du 12 décembre 1878)

 VISITE DE LA SAINTE VIERGE

« C'est moi, qui viens vous dire un mot de tendresse et d'amour avant d'entrer au Saint Noviciat.

Mes enfants, que je vous aime! Que j'aime la terre! Que j'aime les âmes pour qui j'ai tant souffert, au pied du Calvaire adorable! Aujourd'hui, mes enfants, je cherche des cœurs pour m'aimer, pour que je leur donne de ma tendresse. Je viens les assister dans leurs peines et leurs douleurs, et mon Nom de grandeur est oublié! C'est une ingratitude!

Mes enfants, vous qui connaissez la tendresse de mon Cœur, oh! Aimez-moi pour ces âmes que je visite, que j'assiste et qui méconnaissent le don de mesbienfaits et l'amour de ma bonté!

Mes enfants, soyez sûrs que jamais je ne vous oublierai, que jamais je ne vous laisserai souffrir seuls! Je serai toujours avec vous, je serai près de vous, je tiendrai votre main pour vous faire passer le pas le plus difficile, le plus dangereux, le plus épineux.

Mes enfants, oh! Si vous saviez quelle gloire et quelle joie vous procurez à mon Divin Fils, quand vous m'aimez. Quand mon cher Fils devient rayonnant de joie et de tendresse, Il me dit: « Ouvrez vos trésors, Ma Mère, pour cette âme qui vous aime et qui, en vous aimant, Me réjouit. »

Mes enfants, que j'ai de peine en considérant cette terre, qui est l'ouvrage de mon Divin Fils et dont je vois l'ingratitude envers le Ciel! Je vois les blasphèmes, les iniquités, les péchés se répandre sur la terre comme une pluie abondante.

Mes enfants, toute ma peine la plus sensible, c'est de voir que la plus grande partie de mes enfants vit dans l'oubli et reste dans l'oubli. Ils ont oublié qu'un jour ils devront rendre un compte sévè­re devant mon Fils ...

Mes enfants, ne soyez pas effrayés. Sous le manteau d'une Mère protectrice, qu'avez-vous à craindre? Priez, mes enfants, car les hommes pervers, sans foi et sans religion, arrivent peu à peu à leur but par leur travail infernal d'impiété.

Priez, mes enfants, mon Fils ne diminue pas Sa colère. '" Je vous bénis tous. »

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de senex
  • : A propos de la survie et du retour à Rome de SS Paul VI Les trésors de la doctrine catholique à votre service pour préparer l'avenir
  • Contact

Recherche

Liens