Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 juin 2011 7 19 /06 /juin /2011 07:29

saintetrinit--copie-1.png

                                               

            LE « GLORIA PATRI » (Méditation P. Bail)

 

                « La  Sainte  Trinité est louée par Elle-même, par les Anges, par les hommes et notamment par la fréquente répétition du verset: Gloire au Père…

         Les Personnes Divines se rendent gloire mutuellement et s'offrent l'une à l'autre des louanges pendant toute l'éternité. Et quelle gloire et quelle louange! Tout y est infini et incompréhensible pour l'intelligence créée.        

« Ils  sont trois au Ciel qui rendent témoignage, le Père, le Verbe et le Saint-Esprit. » (I Jean. 5.) Ils se rendent témoignage en effet de leurs grandeurs et de leurs perfections sans bornes. Le Père aime Son Fils et Lui donne par amour la gloire qui Lui appartient à Lui-même. « Mon Père qui M'a envoyé, dit le Fils, rend « témoignage de Moi. » (Jean, 5 et 7). Il Lui donne un Nom au-dessus de tout nom et qui n'est attribué qu'au Fils exclusivement.

Le Fils se repose sur cette gloire que lui assure Son Principe éternel et qui est la plus grande de toutes les gloires du monde. C'est pourquoi Il dit en parlant de Son Père « Je ne cherche pas Ma gloire » « C’est Mon Père qui Me glorifie. » (Jean. 8.) « Père! l'heure est venue, glorifiez Votre Fils, afin qu'Il Vous glorifie. » (Jean 17). I1 demande au Père de montrer que la gloire du Fils est égale à la Sienne: « O Mon Père ! Faites  paraître cette gloire que J'ai eue en Vous « avant que le monde fût. » (Ibid.)

                  Il en est de même du Saint-Esprit à l'égard du Père et du Fils; car de même que Dieu nous a faits sans nous,  ainsi  Il a des louanges sans nous. Il est Lui-même Sa propre louange..

                 O gloire infinie! O incompréhensible louange ! O adorable émulation entre les trois Personnes d'une seule Essence; émulation qui consiste à se renvoyer l'une à l'autre la gloire, à cause de leur réciproque amour ! Mon Seigneur, mon Dieu,  soyez donc loué par Votre incompréhensible Puissance, par Votre Sagesse infinie, par Votre ineffable Bonté !

 

                  Les créatures angéliques, les Séraphins, les Chérubins, les Archanges et les Anges viennent les seconds offrir leurs louanges aux Personnes sacrées .Dès le premier instant de 1a création, elles ne cessent de redire avec de grands cris, ce qui signifie avec un grand amour: « Saint, Saint, Saint, le Seigneur; le Dieu des Armées .Toute la terre est remplie de Sa gloire (Is. 6.)

Quand le Fils de Dieu prend un corps dans le sein de Marie et S'incarne, les anges groupés en une milice céleste Le louent et chantent avec ardeur : « Gloire à Dieu au plus haut des Cieux. » (Luc. 2 dans le choeur des. Églises. En un mot ils ne cessent pas et, ne cesseront jamais de chanter tous les jours et tous ensemble : « Saint est le  Père, Saint est le Fils, Saint est le Saint-Esprit, » (Is. 6.)

Voilà pourquoi nous nous unissons à ces esprits bienheureux pour Vous rendre à Vous, très Auguste Trinité, tout honneur et toute gloire dans les siècles des siècles.

                       Les créatures humaines rendent gloire aussi à la Sainte Trinité, non moins par la sainteté de leur vie et par les actions faites en Son honneur, que

par les louanges que chante leur bouche, notamment par la répétition fréquente de ce verset : « Gloire au Père, au Fils et au Saint-Esprit, comme Il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen»(L’unité Divine est affirmée par le singulier :Il était) 

'        

L'origine de cette prière est probablement très ancienne. Peut-être même les Apôtres l'ont-ils eux-mêmes enseigné de vive voix aux premiers chrétiens ?

   Ceux qui glorifient la Sainte-Trinité par la récitation attentive de ce verset, pratiquent dans ce seul acte un grand nombre de vertus.

 C'est d'abord la profession de foi au sublime mystère fondamental du christianisme.

 C'est un acte d'espérance en la vie éternelle et au paradis, où le Père, le Fils et le Saint-Esprit doivent être glorifiés dans tous les siècles des siècles.

 C'est un acte d'amour de complaisance, par lequel on se réjouit de ce que la Trinité jouit au Ciel d'une gloire infinie.

 C'est un acte d'amour de bienveillance, quand on le dit avec le désir que la Sainte-Trinité soit toujours glorifiée par Ses créatures, et que la félicité de tous les saints qui est leur gloire formelle, contribue à jamais à la manifestation de ses grandeurs infinies.

 C'est aussi un acte amour à l'égard du prochain; car on lui souhaite le  bien suprême, celui qui constitue sa fin dernière et sa béatitude, c'est-à-dire, la glorification de la Trinité.

 C'est un acte de religion, un acte juste, car par ces paroles nous rendons à Dieu le culte  et l'honneur qui Lui appartiennent.

 C'est un acte d’obéissance, parce que nous rendons à Dieu ce qu'Il commande qu'on lui rende, je veux dire Sa gloire.

 C'est un acte d'humilité pour cette raison qu'on ne demande aucune gloire pour soi-même, mais qu'on la renvoie tout entière à la Sainte-Trinité.

 Enfin c'est une action si noble que c'est l'exercice perpétuel des bienheureux dans le paradis. « Et ils n'avaient pas de repos, dit Saint Jean, jour et nuit, ils disaient : Saint, Saint, Saint, le Seigneur Dieu tout-puissant. » (Apoc. 4.) »

Veillons donc à le dire avec réflexion, sans formalisme, lentement avec attention, respect, profondément, du fond du cœur. »

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de senex
  • : A propos de la survie et du retour à Rome de SS Paul VI Les trésors de la doctrine catholique à votre service pour préparer l'avenir
  • Contact

Recherche

Liens