Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 décembre 2011 1 05 /12 /décembre /2011 08:38

christ roi

                                       L’âme juste et la Providence

 

 

Instructions de Notre-Seigneur à Sœur Marie du Sacré-Cœur

 

                 «  Ne soyez jamais du nombre de ces insensés qui attribuent au hasard, au destin, à la volonté ou à la combinaison des hommes les événements heureux qui réjouissent, ou les malheurs qui affligent. Ne voyez en tout, Ma fille, que la Providence de Dieu, réglant, gouvernant et dirigeant tout ici-bas.

                  L'âme juste voit la Providence dans tous les événements du monde, et ne cesse de La louer et La bénir.

                 L’âme juste n'attribue point le gain d'une bataille au courage, au nombre des soldats, à l'habileté des capitaines; elle l'attribue à la Providence de Dieu qui donne la victoire à qui il lui plaît.

                  L’âme juste n'attribue point la prospérité d'un empire au gouvernement du prince de cet empire; elle l’attribue la Providence de Dieu, lumière, conseil, puissance de ce prince.

                   L’âme juste n'attribue point la chute d'une dynastie à la faiblesse ou à l'incurie des membres de cette dynastie; elle l'attribue à la Providence de. Dieu, qui fait et défait les rois de la terre pour Sa gloire et le bonheur des peuples ou leur châtiment.        .

                    L’âme juste n'attribue point les fléaux, les inondations, la fureur des flots des mers, l'irritation du tonnerre, la famine, la peste, la guerre, les maladies, la mort à des causes naturelles ; elle attribue tout à Dieu, qui commande à l'Océan comme à la foudre, qui donne l’abondance ou la stérilité, qui conserve la paix ou permet le trouble parmi les hommes, et leur envoie, quand il Lui plait la maladie ou la santé.

                 Si elle échappe à un danger, à un péril, à une mort imminente, l'âme juste reconnaît qu'elle a été protégée, sauvée par son Dieu.

                 Si elle réussit dans une entreprise, l'âme juste en remercie le Dieu du ciel qui 1ui a donné ce succès.

                     En un mot, l'âme juste voit en tout et partout le Doigt de Dieu; et, toute pleine de reconnaissance et d'admiration, de soumission et de respect pour la Providence elle bénit Celui qui veille avec tant de soin sur toute créature, qui pourvoie à tous les besoins spirituels et temporels de l'humanité, comme une mère à ceux de ses enfants, et dispose tout de manière à augmenter la couronne du juste et à ramener le pécheur au repentir.

          Voilà bien, en effet, Ma fille, à quoi se résume l'action de Dieu sur les hommes : à rendre plus juste celui qui est dans la justice, et surtout à ramener dans la voie droite celui qui l'a quittée.

          L'homme souvent oublie Dieu pour s'appuyer sur des bras de chair : Dieu se retire un instant pour lui faire comprendre la faiblesse de l'appui qu'il a choisi, et l'homme revient à Dieu, qui lui tend les bras avec bonté. Le premier soutien de l'homme doit être Dieu; c'est à Sa Providence qu'il doit s'abandonner et ne compter que sur elle.

                      Néanmoins, il ne faut pas tellement tout attendre de Dieu qu'on néglige d'accomplir ce que la raison ou la nécessité prescrivent, car agir ainsi, serait agir avec témérité et tenter Dieu. Or, Dieu ne cherche point à favoriser les téméraires.  Il ne récompense que la foi de ceux qui espèrent de Lui ce qu'ils doivent ou peuvent espérer.

                 Oui, confiance en Dieu, confiance pleine et entière. Son bras n'est pas raccourci; Il fera plutôt un miracle, s'il est nécessaire, pour vous délivrer de vos ennemis ou empêcher la ruine de votre âme, que de laisser votre espérance déçue et frustrée. N'espérez donc qu'en Dieu et dans Sa Providence, et quelque chose qui vous arrive, sachez que tout vient de Dieu, et que pas même un cheveu ne tombera de votre tête sans Sa permission. »

        

        

Sachons voir dans le plan de la Providence le rôle essentiel de la croix, de tout ce qui contrarie à première vue humaine notre projet personnel  .

Combien souvent nous considérons Dieu comme un « fournisseur »prié de nous faire parvenir, sans délai, ni frais, ce que notre bon plaisir souhaite ! « Fiat voluntas mea . !!! » Combien souvent nous oublions de dire « merci » pour ce qu’Il a fait, fait et fera pour notre bonheur !

         Le Notre-Père(traditionnel) contient tout ce qu’il nous faut croire, aimer, espérer. Tout le reste est surcroit…

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de senex
  • : A propos de la survie et du retour à Rome de SS Paul VI Les trésors de la doctrine catholique à votre service pour préparer l'avenir
  • Contact

Recherche

Liens