Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 mars 2012 3 28 /03 /mars /2012 07:45

imagesCAI5TWJL-copie-1.jpg

 

« Nul arbre ne donne plus de fruit

que la Croix. »

 

« Outre notre réconciliation avec Dieu, la Croix porte un second fruit : notre rentrée en grâce. La mort de Jésus-Christ n’eût pas seulement le caractère expiatoire. Elle ne fut pas seulement le paiement d’une dette infinie et la réparation d’une offense infinie. La grandeur de l’offense se mesurant à la qualité de l’offensé, cette expiation qui était impossible à l’homme, était déjà un bienfait infini de la part de notre Sauveur. Il a payé pour nous. Tout aurait pu en rester là. Notre nature humaine n’avait aucun droit à  un don surnaturel, rien ne l’exigeait.

C’est là que se révèle la bonté stupéfiante de Dieu. Imaginer un roi offensé, qui, non seulement pardonne la faute, mais l’expie Lui-même et comble de générosité, fait roi son offenseur en l’adoptant comme son fils.

La Croix nous a valu une surabondance de vie (St Jean X,10) »Je suis venu pour que Mes brebis aient la vie et une vie plus abondante. » L’entrée par une «  Voie nouvelle et vivante » dans le Royaume du Ciel (Heb. X,19)nous est devenu possible. Elle a rétabli le Royaume de Dieu, l’ordre surnaturel de la grâce. Leur péché d’orgueil priva nos premiers parents de l’aide de la grâce ; Jésus, nouvel Adam, non seulement restaure, mais fait toutes choses nouvelles. La grâce surabonde où le péché avait abondé.

A la Croix ,nous devons toutes les grâces qui nous sont départies. Les grâces de la prière, de la vraie Foi, de la victoire sur les tentations, de la conversion, du cœur, de la vigilance, du discernement, la grâce de l’obéissance aux commandements et de la persévérance finale.

A chacune de ces grâces est attachée une goutte du Sang de Jésus-Christ. C’est de ce prix incomparable qu’Il nous les a acquises, depuis la première illumination de l’intelligence et le plus petit élan de la volonté jusqu’à la perfection de la gloire céleste.

Outre les grâces actuelles, ces aides puissantes, comme des bouffées d’air pur, des bonnes brises, qui nous mettent en mouvement, la mort de Jésus sur la Croix nous a mérité également la grâce sanctifiante, cette présence de la Sainte Trinité au plus profond de nos âmes, les vertus infuses de Foi, d’Espérance et de Charité, les Dons et les Fruits du Saint Esprit, la transfiguration pour l’éternité du corps et de l’âme. En un mot toute cette magnificence de grâces qui sont le partage des enfants de Dieu, magnificence encore recouverte d’un voile ici-bas, mais qui resplendira dans le Ciel d’une inépuisable clarté.

Le trésor immense des grâces et des bénédictions célestes, l’établissement de l’Eglise, les biens et les moyens du salut dont elle est dotée, les Sacrements et tout particulièrement la Présence réelle et la Sainte Messe sont autant de fruits de l’Arbre de la Croix. La Croix est l’Instrument et le Canal de la grâce.

Dieu nous accordé par les mérites de Jésus-Christ, les promesses les plus grandes et les plus précieuses.(II St Pierre. 1 ,4) »

                                         Fiat -Magnificat

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de senex
  • : A propos de la survie et du retour à Rome de SS Paul VI Les trésors de la doctrine catholique à votre service pour préparer l'avenir
  • Contact

Recherche

Liens