Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 avril 2011 5 08 /04 /avril /2011 05:10

  Jésus en Croix nous fait connaître la Justice et la Miséricorde de Dieu.

 

 Le crucifix représente Jésus-Sauveur sur la Croix. C’est un manifeste de Sa Triple Victoire sur le péché, sur la mort, sur Satan. C’est le rappel du combat de la Passion. Les saints parlent du crucifix comme du Livre de la Sagesse qui révèle aux simples et cache aux orgueilleux les secrets de la Puissance, de la Sagesse, de l’Amour divin. Il ne faut donc pas séparer Jésus de la Croix. Il faut donc avoir un infini respect pour Jésus en croix et Le représenter dignement. Satan a horreur du Crucifix, car il a horreur de la Miséricorde et que la Justice divine le terrorise, c’est pourquoi il inspire tant de déformations de la croix, de Jésus en croix.(cf album) Il inspire tous ceux qui détruisent les croix. Il inspire même ceux qui ne veulent représenter qu’un Jésus abstrait ou fuyant la Croix .La Croix est, pour eux, un « symbole doloriste périmé », n’évoquant que la souffrance de « l’Humanité » au sens le plus général et destiné à disparaître du fait des progrès de l’Homme se faisant dieu.

                   En vérité, ils fuient celle qui les jugera au dernier jour. Car la croix triomphera dans la main royale du Seigneur et restera son sceptre pour les siècles des siècles… « SANS Moi vous ne pouvez rien faire » St Jean XV-5

 

 Voici ce que dit Marie Lataste au sujet du grand livre du crucifix.(lettres-- Téqui éd.En religion, Sr Marie du Sacré-Cœur)

 

« Comment Jésus en croix nous fait connaître la Justice de Son Père.

 

            Jésus-Christ est Dieu et  homme en même temps, par conséquent infiniment juste, infiniment saint, infiniment impeccable. Tel est Jésus-Christ, Il ne peut déplaire à Dieu Son Père, dont Il est la Gloire. Tel est Jésus-Christ, la justice et 1a sainteté par excellence. En Lui, par conséquent, rien ne méritait la colère de Dieu Son Père, et c'est Lui que je vois en croix, c'est Lui que je vois victime de la sévérité des jugements de Dieu. Il n'y a en Lui que l'apparence de nos péchés, dont Il a voulu Se charger, et cependant quelles rigueurs, quelles punitions, quelles vengeances la Justice de Dieu exerce sur lui! Tous les maux que le péché a attiré sur le monde pèsent sur Lui, le torturent et l'accablent.

                 Si le Juste et le Saint des saints est ainsi traité, que sera-ce du pécheur coupable et impénitent, qui s'abandonne à toutes ses passions, qui se fait un plaisir d'offenser Dieu, qui se raidit et se dresse contre le Ciel, qui arme le bras de la Justice divine par ses iniquités, qui L'oblige à le frapper par son obstination dans le mal et son impénitence ? Malédiction éternelle de Dieu, flammes vengeresses et dévorantes de l'enfer n’anéantirez vous point ce pêcheur ? Non, mais pendant l’éternité, vous l'étreindrez vivant sans le lâcher jamais….

.

« Comment Jésus en croix fait reconnaître la Miséricorde de Dieu.

 

                 La Miséricorde de Dieu me fut manifestée de trois manières par la vue de Jésus en croix en croix.

              La Miséricorde de Dieu se manifeste dans les biens qu'elle nous donne, dans les maux qu’elle nous envoie, et dans la félicité qu'elle nous accorde.

               Jésus en croix manifeste ce triple aspect de la Miséricorde  de Dieu.

 

                          La Miséricorde de Dieu est une mer immense dans laquelle se trouvent tous les biens, tous les dons, toutes les grâces qui nous sont réservées. Or le péché fut au  commencement un mur de séparation entre Dieu et l’homme, et Dieu ne pouvait plus faire miséricorde à l’homme ni verser sur lui l'abondance de Ses bienfaits. L’homme était séparé de Dieu par une distance infinie,  le péché. Mais Jésus vint sur la terre, monta sur l'Arbre de la croix, rendit réparation pour le péché de l'homme, la Miséricorde continua Son œuvre, en donnant à l’homme des grâces encore plus abondantes.

                     La Miséricorde de Dieu se manifeste dans les maux qu'Il nous envoie. Châtier, c'est aimer ; châtier, c'est faire expier ; châtier, c'est rappeler le souvenir de Dieu ; châtier, c'est punir ici-bas pour ne point punir dans l’autre vie. Les maux que Dieu nous envoie sont des traits que la Justice dé Dieu lance sur l'âme; mais ces traits ne sont point mortels, ils sont au contraire cause  de vie, parce qu'ils sont trempés dans les eaux de la miséricorde et qu'ils attirent les grâces de Dieu.

                       Or, c'est de Jésus en croix que nous recevons cette effusion de la  Miséricorde de Dieu; c'est Lui qui demande pardon à Dieu pour nos péchés, et nous fait envoyer les maux de la vie pour nous préserver de ceux de l'éternité. Ces maux sont une participation à Ses douleurs et, unis à elles, ils nous sanctifient et expient nos péchés.

                     Enfin, la miséricorde de Dieu se manifeste en nous donnant le bonheur du Ciel. C'est encore Jésus en croix manifeste sous ce rapport la miséricorde de Dieu; c'est par sa croix qu'il a fermé les portes de l'enfer et ouvert celles du Ciel. C'est par Sa croix qu'il nous a délivrés de l'esclavage de Satan et rendus fils de Dieu…. »

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de senex
  • : A propos de la survie et du retour à Rome de SS Paul VI Les trésors de la doctrine catholique à votre service pour préparer l'avenir
  • Contact

Recherche

Liens