Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 avril 2013 4 04 /04 /avril /2013 00:12

00502769

SS Paul VI, défenseur de la Foi et de la morale catholiques.

Rappel Historique capital.

On ne comprend bien l’importance du Credo proclamé par SS Paul VI par le motu proprio du 30 Juin 1968 qu’en le resituant dans son contexte .L’année1968 vit exploser des mouvements contestataires remettant en cause toute autorité. Mais depuis longtemps le feu couvait sous la cendre et en particulier dans l’Église. L’année 1968 fut l’année où SS Paul VI se révéla  héroïquement comme défenseur de la foi et de la morale catholique. Dès l’après concile, la contestation travaillait le monde catholique. Des groupes de « progressistes » travaillaient à faire du concile le moteur d’une « orthodoxie nouvelle, base d’une morale nouvelle ». Le mouvement partit de Hollande et l’affaire du Catéchisme Hollandais* devait agiter toute la chrétienté. La situation était tragique et SS Paul VI, ce chercheur d’unité, en fut très affecté. Affecté mais non abattu. Coup sur coup il se dressa devant le danger et se révéla le vrai Lien de la Foi. Son Credo est une défense serrée des dogmes essentiels. A cet éclair de lumière succéda l’encyclique Humanae Vitae, promulguée le 25 juillet 1968 ,sa dernière encyclique, fut un  autre éclair de charité.Fort dans la foi, irréductible ,il devint « l’homme à abattre ». Prisonnier du Vatican, trahi, injurié ,calomnié de toutes parts, passant pour mort, il dut choisir l’exil en 1981.

Sa mission expiatrice commençait. Il lui reste à proclamer la Vérité à la face du monde.Il lui reste à rendre public le secret de Fatima et à consacrer la Russie. Ce sera le troisième et dernier éclair de Flos Florum, pape martyr des derniers temps, celui qui nous guide « in Nomine Domini » 

*La dénonciation romaine du catéchisme hollandais . 1966-1968

« Dans cette publication, on affirme beaucoup de choses qui ou bien sont tout à fait contraires à la foi, ou bien énonce les vérités de la foi d'une façon ambigüe, de sorte que tout un chacun peut les comprendre à sa manière, qu'elle corresponde ou non à la foi. »

La lettre de dénonciation par Rome signalait particulièrement les erreurs concernant :

  • la Virginité perpétuelle de Marie
  • le Péché originel
  • L’Eucharistie
  •  la façon de présenter le protestantisme
  • La régulation des naissances
  • la création de l'âme et son caractère spirituel et immortel,
  • l'existence des anges.

Elle concluait : « En général, beaucoup de dogmes sont exposés dans un sens totalement contraire à celui qu'a toujours compris et comprend l'Église et cela malgré l'anathème deVatican I»Une commission fut désignée par SS PAUL VI et les démolisseurs durent faire marche arrière,au bout de plusieurs années épuisantes pour lui.

On ne saurait exagérer le séisme que provoqua cette affaire dans l’Église ; comme un poison à retardement, elle continue son action mortelle. Sans SS Paul VI, la vague progressiste qui s’était levée au Concile aurait depuis longtemps tout emporté. Avec lui, la vérité sera faite sur les menées des forces infernales qui manipulent tout dans l’ombre et dans la fumée. Il est le seul à pouvoir le faire et il le fera…Si nous prions assez….

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de senex
  • : A propos de la survie et du retour à Rome de SS Paul VI Les trésors de la doctrine catholique à votre service pour préparer l'avenir
  • Contact

Recherche

Liens