Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 juillet 2011 2 05 /07 /juillet /2011 00:31

Dore_Paradiso_Dante.jpg

                              

                            Les fins dernières : Ciel ou Enfer

 

 

         Instructions de Notre-Seigneur à Sr Marie du Sacré- Cœur

 

             «  Je vous le dis, Ma fille, avec toute la force de la Vérité qui demeure éternellement, les hommes se flattent en vain de pouvoir continuer avec impunité et leurs injustices, et leurs rapines, et leurs trahisons, et leurs iniquités qui croissent chaque jour de plus en plus. Ils se trompent en pensant que Dieu, qui ne se venge pas sur la terre, ne se vengera jamais. Qu'ils avancent encore, qu'ils marchent toujours; ils avanceront et marcheront vers l'éternelle Justice de Dieu, à laquelle nul ne pourra échapper. Quand viendra l'heure de la justice, Dieu mettra sous les yeux de chaque homme en particulier toutes ses actions, et alors tous recevront la terre qu'ils auront cherchée. :

       Cette terre matérielle disparaîtra pour eux; l'enfer sera la terre nouvelle et éternelle que Dieu donnera aux réprouvés. Le ciel sera la terre nouvelle et éternelle que Dieu donnera aux élus. La terre de l'humanité sera la possession ou la privation de Dieu: Dieu avec les hommes, Dieu loin des hommes.

              O Ma fille, pensez toujours à la nouvelle terre que vous devez habiter un jour, pensez au Ciel que Dieu veut vous donner, à cette terre où Dieu habite, où Dieu se manifeste, où Dieu se donne, où Dieu se livre à ses élus. Fuyez au contraire toujours la terre où Dieu n'habite que par Sa justice et Ses vengeances, ne se manifeste, ne se donne, ne se livre aux réprouvés que comme Dieu vengeur et souverainement juste. »

              Après ces paroles, le Sauveur Jésus ajouta : « Vous comprenez, Ma fille, comment l'homme trouvera ce qu'il cherche dans la terre que Dieu lui a donnée; voyez quelle bonté Dieu témoigne à l'homme de vouloir lui donner une place dans le ciel, qui est à Dieu. Je veux vous faire remarquer une chose à laquelle vous n'aviez point pensé.

           Le ciel est le lieu de la récompense des justes; il est à Dieu et Dieu le donne à Ses élus. Mais il est un ciel supérieur à celui que Dieu donnera à l'homme, un ciel qui s'appelle avec vérité et qui est véritablement le Ciel du ciel, c'est-à-dire le ciel de Dieu, le ciel qui appartient à Dieu. Ce ciel c'est le sein de Dieu dans lequel le Saint-Esprit unit le Père et le Verbe ; ce ciel c'est Dieu même. Ce ciel n'est pas comme celui qui sera donné aux élus, un ciel créé ; c'est un ciel incréé, qui n'a jamais eu de commencement et n'aura jamais de fin, qui existait avant l'origine des choses, qui existera toujours. Ce ciel était en Dieu, ce ciel était Dieu. C'est le ciel du ciel; c'est le bien éternel en lui-même, la félicité éternelle en elle-même, la toute-puissance, la souveraine sagesse, la souveraine perfection, Dieu. »

 

Voilà qui devrait faire réfléchir les chantres de l'amnistie générale....On ne bafoue pas impunément et indéfiniment la tendrese infinie de notre créateur,qui peut tout sauf se contredire .

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de senex
  • : A propos de la survie et du retour à Rome de SS Paul VI Les trésors de la doctrine catholique à votre service pour préparer l'avenir
  • Contact

Recherche

Liens