Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 décembre 2012 1 31 /12 /décembre /2012 06:23

lavoix10

                                        Jésus-Christ, Lumière du monde et Soleil de Justice

               «  Pour vous qui craignez Mon Nom, le Soleil de Justice se lèvera, portant la guérison dans Ses rayons. »         (Malachie 4, 2 / 3, 20)

« O Splendeur de la Lumière éternelle et Soleil de Justice ; venez et donnez la lumière à ceux qui gisent dans les ténèbres et dans l’ombre de la mort »Grande Antienne de l’Avent.                            

                             Extrait des lettres de Sœur Marie du Sacré-Cœur(Ed.Téqui) 1/2

« Je possédais un jour Jésus dans mon cœur. Je lui offrais mes adorations, mes remerciements et mon amour; je m'abandonnais à Lui tout entière, en lui disant : Seigneur Jésus, voici Votre servante,

Aussitôt,je vis une lumière d'un éclat supérieur à toute autre lumière. Est-ce avec les yeux du corps ou de l'âme? Je ne sais; mais je l’ai vue, et, malgré son éclat, je n'en ai point été éblouie, car cette lumière était en même temps d'une douceur inexprimable. De son foyer, elle se répandit sur moi, et quand, pour ainsi parler, je fus transformée en cette lumière, ou que je ne fis plus qu'un avec elle, tout disparut à mes regards, je n'aperçus que Jésus qui vint à moi et me releva au moment même où je tombai à Ses genoux pour l'adorer. Il me dit: « Ma fille, Je suis la lumière du monde et Je vous donne à cette heure une idée de cette lumière que Je suis venu apporter aux hommes. Ma lumière n'éclaire pas seulement les yeux du corps, elle éclaire aussi l'âme, l'esprit et le cœur, et celui  qui a une fois bien regardé cette lumière, n'en désire jamais d'autre, parce qu'elle lui suffit, et qu'elle ne le laisse en aucun temps dans les ténèbres.

              «  Ma lumière produit dans les âmes les mêmes opérations que dans le sein de Mon Père qui est au Ciel. Dans le sein de Mon Père, Ma lumière produit l'intelligence de la Divinité, règle les actes de la Divinité, et embrase de Ses feux la Divinité, pour unir éternellement les trois Personnes entre elles.

               Ma lumière aussi produit l'intelligence dans l'homme, règle les actes de l'homme, et embrase de ses feux le cœur de l'homme pour l'unir étroitement à Dieu.

                 Heureux sont ceux qui reçoivent Ma lumière, qui marchent guidés par Ma lumière, qui ne veulent d'autre lumière que Ma lumière, car ils ont la lumière véritable, la lumière qui ne passera jamais, qui n'aura même jamais d'éclipse pour eux, et qui les éclairera tant qu'ils ne lui fermeront point les yeux.

Dieu le Père est lumière, Dieu le Fils est lumière, Dieu le Saint-Esprit est lumière. Je suis comme le centre de ces trois lumières, et par Moi ces trois lumières n'en font qu'une. Dieu le Père regarde Sa lumière dans Ma lumière, et Dieu le Saint-Esprit, la lumière du Père dans celle du Fils. Voilà pourquoi Je suis appelé la Splendeur de la lumière éternelle, l'éclat de la gloire éternelle.

              Mais je ne suis pas seulement Splendeur de Lumière éternelle, Éclat de la gloire éternelle dans la Divinité; Je le suis aussi dans l'humanité et J'ai réuni toute la Lumière divine dans le corps et l’âme que J'ai pris en Mon Incarnation, et la force et la puissance de Ma divinité l'y ont concentrée et retenue au grand étonnement de la terre et du ciel.

 

                 Le ciel l'apercevait telle qu'il l'aperçoit dans le sein de Mon Père; mais la terre avait les yeux trop voilés pour  l'apercevoir. Trois de Mes disciples l'ont aperçue, comme vous l'apercevez en ce moment, pendant quelques instants; mais pour cela J’ai du les séparer de la terre, comme Je vous en ai séparée à cette heure; J'ai du fermer leurs yeux à toute autre vue matérielle et terrestre, comme J'ai fermé vos yeux, pour qu'ils ne vissent que Ma Personne et Ma gloire. Voilà comment les hommes Me verraient, s'ils étaient justes, s'ils étaient purs, s'ils étaient unis à Moi.

 

               Ils me verraient, dès le premier instant où ils jouissent de leur intelligence, Me lever à leurs yeux comme un soleil plein de gloire et de majesté. Ce soleil qu'ils verraient, serait sans orient, ni midi, ni couchant. Il serait toujours sous leurs yeux, et leurs yeux toujours fixés sur ce soleil. Ainsi, pour eux, il n'y aurait pas d'obscurité, mais toujours la lumière, et par cette lumière ils apercevraient, non les beautés de la terre qui passent, mais celles du ciel qui ne passent point. Cette lumière aurait pour eux tant d'éclat et de splendeur, que leurs yeux en seraient, non point éblouis, mais tout pénétrés; ils s'y attacheraient comme l'enfant au sein de sa mère.

 

                 Combien est petit le nombre de ceux qui cherchent Ma lumière, qui marchent à l'éclat de Ma lumière, qui se plaisent dans les splendeurs de Ma lumière. Vous savez pourquoi Ma fille, le nombre en est si petit; c'est  que Je suis la lumière, non du crime .et de l'iniquité, mais de la vertu; c'est que Je suis le soleil, non de l'injustice qui sépare de Dieu, mais de la justice qui unit à Dieu » (Etre juste, c’est rendre à chacun ce qui lui est dû. Jésus nous donne la lumière et l’énergie de la grâce  pour être juste)

A suivre

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de senex
  • : A propos de la survie et du retour à Rome de SS Paul VI Les trésors de la doctrine catholique à votre service pour préparer l'avenir
  • Contact

Recherche

Liens