Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 mai 2011 1 02 /05 /mai /2011 02:32

                       De Dieu, comme notre Force.(L.Lessius S.J - Les Noms Divins)

                             Suivi de :   Comment Elle se donne dans la Communion( L-Ch)

 

« DIEU est appelé notre Force :

1- Parce que, par Son secours, de l'état de péché et de damnation nous nous élevons à l'état de grâce et d'enfants de Dieu.

2- Parce qu'avec Son secours nous terrassons nos ennemis qui sont très forts et très rusés, et que nous ruinons toutes les machinations qu'ils emploient pour nous perdre.

3- Parce qu'à l'aide de Sa grâce le martyre est subi même par des vierges et par des enfants, toute la cruauté des tyrans est vaincue, et toutes les séductions du monde méprisées.

4- Parce que, par Son secours, la persévérance dans les choses ardues nous est accordée.

5- Parce que, par Son secours, on monte au Ciel et l'on obtient la vie éternelle.

Enfin Dieu est la Force des saints, parce que, avec son secours, ils peuvent tout ce qui regarde la gloire de Dieu et le salut des âmes. »

 

Dans le Notre Père, Jésus nous a enseigné à demander la force de ne pas succomber aux épreuves, aux tentations de ce monde. La force est nécessaire pour résister, mais aussi pour agir courageusement .Il se fait Lui-même notre force pour stimuler notre énergie, soutenir notre vie, éclairer nos intelligences.  Il veut nous conformer à Lui et pour cela nous transformer de l’intérieur. C’est là le but de la Communion Eucharistique. En cette heure terrible ou rôdent les démons du découragement, du désespoir, de la révolte  violente ,elle est plus que jamais nécessaire. « Sans Moi, vous ne pouvez rien faire »ST Jean XV-V Jésus se donne aussi spirituellement, quand la communion sacramentelle est matériellement impossible. Reconnaître notre impuissance, appeler notre Sauveur au secours, c’est là le principe de la communion spirituelle. Jésus nous supplie Lui-même d’y avoir recours dans nos Catacombes .Nous y reviendrons souvent car la tempête va être très rude…Mais la Providence pense à tout…

 

                                                              +++

 

Jésus, notre Modèle, nous conforme à Sa forme, nous conforte de Sa force

 

                          Extrait du Journal spirituel de Lucie-Christine (Ed.Téqui)

        9 août. - Sainte communion. J'ai contemplé l'Etre adorable de Jésus se révélant à ma pauvre âme. Il m'instruisit ensuite sur l'un des ineffables mystères qui se passent dans la Communion, à savoir par quel mode Il repose et refait notre âme. « Et reficiam vos... » Je vis que pour nous refaire, Notre-Seigneur Jésus-Christ s'applique Lui-même Tout entier à nous. Il nous applique son Humanité Sainte dans laquelle la Divinité, est infuse, Son Cœur à notre cœur, Son esprit à notre esprit, Sa volonté à notre volonté, Sa mémoire à notre mémoire, la faculté qu'Il a eue de souffrir à notre nature souffrante, Sa Chair très pure et Son Sang divinisé à notre chair maligne et à notre sang pervers ou troublé. Ainsi Son amour, l'étendant à tout nous-mêmes, Il nous refait, Il nous réforme, et nous régénère par le mode le plus simple et le plus sublime, par l'application, par le don de tout ce qu'Il est, à tout ce que, nous sommes.

       Jésus, notre Modèle, nous apprend par Sa conduite envers nous celle que nous devons tenir envers les autres. N'essayons donc plus de modifier, d'améliorer notre prochain, en nous en tenant surtout aux conseils. Imitons notre Bon Pasteur et apprenons de Lui qu'on ne fait de bien réel à autrui que par le don de soi, par l’exemple.

         Appliquons donc, comme Lui, notre cœur même aux cœurs malades, notre charité à ceux qui n'en ont pas, notre douceur aux violents, notre esprit de foi et , de raison aux esprits dévoyés, notre humilité aux orgueilleux, notre modération aux excessifs, notre pardon aux vindicatifs; enfin, que la largeur de l'amour divin, qui nous envahit par la communion au Corps et au Sang de l'Homme-Dieu, déborde notre âme et retombe de nous sur tous.

             Toute oraison, et surtout toute oraison surnaturelle, produit des actes en leur temps, comme le germe produit, une plante qui sort de terre en son temps. Autrement l'oraison est vaine, et ce qu'on prend pour la grâce, une illusion. »

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de senex
  • : A propos de la survie et du retour à Rome de SS Paul VI Les trésors de la doctrine catholique à votre service pour préparer l'avenir
  • Contact

Recherche

Liens