Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 septembre 2011 5 02 /09 /septembre /2011 04:39

Dore Paradiso Dante

De Dieu, en tant qu'Il est le Premier Principe de toutes choses.

                 (L.Lessius SJ- Les Noms Divins)Suite et fin

Nous concluerons notre méditation des Noms divins en retournant au commencement. Dieu est l’alpha et l’Oméga, le Principe et la Fin.

 

                                Petit lexique en préambule, car cet article est plutôt philosophique, mais accessible à tous

 La sagesse est la connaissance des choses par leurs premiers principes, leurs causes premières.

Un principe est ce dont une chose procède ou dépend, de quelque façon que ce soit.

La science est la connaissance des choses par leurs causes

Unecause est ce par quoi une chose arrive.

Un ouvrier (cause efficiente),dans un certain but(cause finale) se met devant les yeux du corps ou de l’imagination un modèle( cause exemplaire) ;puis il prend du bois(cause matérielle),et il modifie cette matière pour lui donner une forme bien déterminée(cause formelle))

 

               DIEU est nommé le Premier Principe de toutes les créatures et de chacune en particulier. Car toute créature à quelque degré qu'elle dépende de causes multiples, comme les plantes, les animaux, les œuvres d'art, se termine néanmoins en Lui comme en la première cause de toutes les causes.  « Causa Causissima omnium causarum »

Il est nommé le Premier Principe

          1- Parce qu'Il est le plus ancien. Il n'y a rien avant Lui, il n'y a même rien eu avec Lui dès l'éternité qui soit cause des êtres, mais tout ce qu'il existe de causes ou de principes des êtres Lui est postérieur d'un temps infini.

          2- Dieu est le Premier Principe, par la dignité, en tant que principe suprême, car il ne peut exister au-dessus de Lui aucun être de qui Il ait pu recevoir d'être la cause de tout ce qui est créé. Personne ne Lui a conféré la puissance de créer; personne ne Lui en a enseigné le moyen; personne ne Lui en a révélé l'idée; personne ne Lui a persuadé de tirer du néant cet univers, personne ne Lui en a proposé la fin; personne ne L'a aidé, personne n'a coopéré avec Lui. Mais Il a eu toutes ces choses de Lui-même, et par Lui-même  Il a tout fait. Il a par Lui-même une infinie puissance de créer hors de Lui et au-dessous de Lui tel être qu'Il voudra. Il possède par Lui-même tout art et toute sagesse, et l'idée de toute œuvre imaginable; Il a de Lui-même tous les desseins et l'inclination à les exécuter. Il est Lui-même la fin de toute œuvre. Lui seul, sans coopération de qui que ce soit, sans personne qui Lui ait fourni la matière, sans instruments, a tout créé, a tout fait.

       3- Dieu est appelé Premier Principe parce qu'il est le Principe de tous les principes et la cause de toutes les causes, et cela sous un triple rapport : comme cause efficiente, cause finale et cause exemplaire. Et attendu qu'il y a cinq genres de causes : la matière, la forme, l'efficiente, l'exemplaire, la finale, Dieu est, sous le triple rapport que je viens de dire, la cause et le principe de toutes les causes.

                    En effet, c'est de Lui que la matière des choses corporelles reçoit son espèce et son caractère, sa proportion, son ordre et son aptitude pour s'unir à la forme et pour faire avec elle une troisième chose qui en résulte.

                    De même, c'est de Sa Sagesse et de Sa Puissance que toute forme de choses corporelles reçoit son espèce, et l'ordre essentiel à la matière disposée d'une certaine façon, pour lui être substantiellement unie. Toute proportion et tout accord, cet amour réciproque, cette pénétration mutuelle, la connexion, l'union et l'embrassement entre la matière et la forme, entre les objets et les accidents, entre les substances et tous leurs ornements, sont l'invention de la Pensée de Dieu.

 

 

                        C'est Lui qui a tout fait, tout coordonné, et c'est de Lui que tout emprunte sa force.

Ainsi en est-il de toute cause efficiente et de toute vertu d'opérer dans les anges et les hommes, dans les animaux, les plantes et les autres choses. C'est Dieu qui en est l'Auteur, c'est Lui qui l'a formée et qui l'a communiquée, et c'est de Lui qu’elle tire son espèce, son ordre, son mode d'être.

                  5° C'est de Dieu qu'émane toute cause exemplaire, toute conception, et l'art de  tous les ouvriers qui font quelque œuvre d'art; car c'est Lui qui est l'Auteur de tout entendement, de toute lumière et de toute conception intellectuelle.  -

                 6° Enfin Dieu est l'Auteur de toute cause finale: attendu que toute fin que se proposent les hommes et les anges qui seuls agissent pour une fin, tire de Lui sa bonté, sa douceur, ses avantages et son excellence, qui font qu'elle est désirée. De même toute fin, pour laquelle toutes les autres créatures opèrent et sont mises en mouvement, a Dieu pour Auteur. C'est pourquoi Il est le Principe de tout principe, au-dessus de tout principe, et la Cause de toute cause, élevé au-dessus de toute cause. C'est pour cette raison que Saint Denys l'appelle souvent « Hyperarchios Archi », paroles par lesquelles il veut dire qu'Il est non seulement le Principe de tous les principes, mais que Son mode d'opérer est incomparablement, plus haut que tout autre et entièrement indépendant de tout autre principe.

                 Dieu est seul principe indépendant. Tout principe et toute cause, quant à leur être et à toute leur manière d'opérer, dépendent essentiellement de Lui. Mais Lui, Il ne dépend de personne, Il est le principe de toutes choses, souverainement indépendant, et infiniment élevé au-dessus de tous les principes.

Ainsi donc, c'est de Lui, par Lui et en Lui que sont toutes choses : « Ex ipso, per ipsum et in ipso sunt omnia », comme s'exprime Saint Paul dans son Épître aux Romains.

               Elles sont de Lui, parce que c'est de Lui-même comme de l’Idée originelle et radicale de toutes choses, qu’Il a tout conçu dans Son Esprit de toute éternité.

               Elles sont par Lui, parce que Lui-seul sans le concours de qui que ce soit, a tout créé dans le temps. Elles sont en Lui : le grec veut dire  pour Lui ou à Lui, parce qu'Il est la fin detoutes choses, attendu que toutes choses ont été créées pour Sa gloire. »

 

             « Je suis l’Alpha et l’Oméga, le Principe et la Fin »

                                    Fiat- Magnificat

Benedicite omnia opera Domini Domino, laudate et superexaltate Eum in sæcula.

.

 

Pour nourrir votre prière, méditez les textes publiés dans ce blog catégorie concernant les Noms et les Attributs Divins. De grandes grâces sont accordées à la méditation des merveilles de la Divinité, ainsi qu’à la contemplation de la Passion de Jésus, Dieu fait homme. Le Père Faber voyait en ces deux méditations associées « la vision béatifique de la terre. », le prélude du « face à Face »du Ciel

 

Méditer, adorer, contempler, c’est se mettre en présence ; c’est tourner le visage de son esprit vers le Soleil, la lumière, la force. Comment n’en recevrions nous pas les grandes grâces promises ?« Lorsque l’homme contemple un des attributs de Dieu, Ma Divinité s’abaisse vers lui et lui communique quelque chose du Bien qu’il adore. »N.S. J.C

Deo Gratias

 

 

 

        

        

                  

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de senex
  • : A propos de la survie et du retour à Rome de SS Paul VI Les trésors de la doctrine catholique à votre service pour préparer l'avenir
  • Contact

Recherche

Liens