Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 novembre 2016 3 02 /11 /novembre /2016 12:31

« Nous devons aimer le pape (légitime) comme un père »

A lire attentivement et à bien méditer par les « survivantistes »

Extrait de Vatican II, une histoire à écrire -R de Mattei

(Il décrit les débats entre les pères conciliaires sur la collégialité)

Ce jour-là, l'abbé Berto écrivait une lettre pleine de tristesse montrant que l'amour que I'on doit au Pape est de nature filiale, il s'adresse à la personne concrète, « in carne et ossibus», « en chair et en os » qu'est la papauté.L'Abbé Berto explique que la collégialité «est mortelle pour l'amour du Pape", parce qu'il détruit sa paternité». «La relation paternité-filiation est une relation entre deux personnes physiques immédiatement conjointes. Si le Pape est le chef de l'Église seulement. parce qu'il est le chef du Collegio Episcoporum,(le collège des évèques )alors le vrai souverain de Église est ce collège, c'est-à-dire une personne morale ( ... ). Que ceux du collège me disent: qui donc aimerait une personne morale? Qui donc aimerait filialement un collège en pensant dans son cœur: le collège est mon père et je suis son fils? ( .. ) Et qui donc pourrait croire que la Paternité de Dieu "ex quo omnis Paternitas in cœlo et in terra nominatur »"* est représentée, figurée, vécue par un organisme collégial, au plus haut degré des choses créées, c'est à dire dans Son Église***

 

Note « La Paternité de Dieu... de qui toute paternité au Ciel et sur la terre tire son nom»(Saint Paul Éphésiens III,15)

A suivre

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de senex
  • : A propos de la survie et du retour à Rome de SS Paul VI Les trésors de la doctrine catholique à votre service pour préparer l'avenir
  • Contact

Recherche

Liens