Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 août 2016 1 01 /08 /août /2016 13:06

 La vérité finit toujours par se faire jour.

B...et la Maffia des cardinaux félons

 

"Opposé au pouvoir grandissant de Ratzinger  au Vatican, l'archevêque de Milan Carlo Maria Martini (un ennemi féroce de SSPaul VI , absolument opposé à Humanae vitae qu'il voulait "effacer) a commencé à organiser des réunions "secrètes" d'évêques et de cardinaux à Saint-Gall en Suisse à partir de 1996. Ces rencontres étaient vaguement connues de certains spécialistes, mais il n'y a jamais eu de compte-rendu aussi détaillé des activités du "groupe de Saint-Gall" que dans la biographie de Jürgen Mettepenningen et Karim Schelkens. En 1999, Danneels(belge archevêque de malines) a rejoint le groupe, dans lequel figuraient aussi l'évêque néerlandais Adriaan Van Luyn, les cardinaux allemands Walter Kasper( le théologien favori de B...et "l'inventeur" de la nouvelle (et fausse) miséricorde) et Karl Lehman, le Britannique Basil Hume et l'Italien Achille Silvestrini. Pour Danneels et les autres, il s'agissait de "vacances spirituelles", une forme de consolation et de soutien mutuel à une époque sombre. Le Vatican a envoyé le sinistre cardinal Camilo Ruini pour sonder de quoi il retournait, mais ce dernier a fait chou blanc. En même temps, le "Groupe de Saint-Gall" essayait d'influencer les agissements du Vatican. La question que l'on se posait de plus en plus expressément était la suivante : "Que se passera-t-il après Jean Paul II ? Comment éviter que Ratzinger ne devienne pape ?" Lors du conclave de 2005, Joseph Ratzinger s'est avéré trop fort. Danneels et les autres membres du groupe Saint-Gall ont à peine réussi à cacher leur déception. Ils ont mis leur manque d'enthousiasme sur le compte de la fatigue. Mais leur analyse fondamentale, que l'appareil du Vatican avait besoin d'être innové et que le message de l'Église devait être beaucoup plus optimiste, était prémonitoire. 

Cependant, l'élection de Jorge Mario Bergoglio en "pape" François met fin à cette période sombre.

"L'élection de Bergoglio a été préparée à Saint-Gall; . Et les grandes lignes de son programme sont celles dont Danneels et ses confrères discutaient depuis plus de dix ans" écrit Schelkens.

Le 13 mars 2013, une vieille connaissance se tenait d'ailleurs aux côtés du nouveau" pape" François : Godfried Danneels. Officiellement, il était là en tant que doyen des cardinaux-prêtres , mais en réalité il a oeuvré pendant des années comme faiseur de rois discret d'un pape capable de rendre un avenir à "son" Église. »B...a toujours fait savoir qu'il était un grand admirateur du Cardinal Martini,( très lié aux loges qui lui fire un grand éloge à son trépas)Il applique résolument la politique de démolition de son maître (jésuite comme lui.)..La "religion du cœur" , la haine de la doctrine et la destruction de la papauté Tel père ,tel fils... La nomination de Schönborn,(papabile?), digne produit de cet esprit maffieux 'comme défenseur de la foi' sera un coup terrible pour l'Église. Parce Domine

r

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de senex
  • : A propos de la survie et du retour à Rome de SS Paul VI Les trésors de la doctrine catholique à votre service pour préparer l'avenir
  • Contact

Recherche

Liens