Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 juillet 2016 7 03 /07 /juillet /2016 07:30

Les merveilles de la Visitation 2/3

Marie salue Elisabeth: (Luc. 1. 40).

Marie salue la première, dit saint Ambroise; car il convenait qu'elle fût d'autant plus humble, qu'elle était plus pure et plus favorisée de Dieu. "Nous devons imiter cet exemple et entretenir soigneusement en nous la belle vertu d'humilité .....

Et lorsque Elisabeth entendit la salutation de Marie, il arriva que l'enfant tressaillit dans son sein; et Elisabeth fut remplie du Saint-Esprit .

Par le tressaillement de son enfant, Elisabeth connut que Marie avait conçu le Verbe de Dieu. Ce tressaillement de saint Jean-Baptiste fut surnaturel, ainsi que l'usage de la raison qui lui fut alors donné par le Verbe présent dans le sein de Marie.

:Voyez combien est utile et efficace la salutation des saints, la prière qu'on leur adresse, et surtout celle qu'ils font pour nous; mais il n'est pas de dévotion comparable à la dévotion envers Marie, ni de protection qui vaille la sienne.

Elisabeth, dit saint Ambroise, entendit la première la voix qui lui était adressée; mais Jean sentit la grâce le premier. L'enfant tressaillit, et la mère fut remplie elle-même de grâce. La mère ne fut pas remplie de grâce avant son fils; mais le fils se trouvant rempli du Saint-Esprit, Le communiqua à sa mère .

..."L'ange, saluant Marie, lui dit : Je vous salue, pleine de grâce; Seigneur est avec vous: vous êtes bénie entre toutes les femmes ;(Luc. 1. 28). Elisabeth ajoute à la salutation de l'ange ces paroles qui achèvent l'Ave Maria: Béni est le fruit de vos entrailles (Luc. I ,42). Et d'où me vient ce bonheur s'écrie Elisabeth, que la mère de mon Seigneur vienne à moi? (Luc I,43) « Vous êtes la femme choisie de toute éternité pour écraser la tète du serpent, pour donner naissance au Verbe divin, pour procurer le salut du monde, pour ouvrir le ciel, pour fermer l'enfer, etc ..... Vous êtes bénie entre toutes les femmes, et béni soit le fruit de vos entrailles.

Elisabeth apprit, par une révélation surnaturelle, que Marie était devenue mère de Dieu; et Zacharie, son époux, fut aussi rempli du Saint-Esprit , et il prophétisa, disant: Béni soit le Seigneur Dieu d'Israël, parce qu'il a visité et racheté Son peuple et parce qu'Il nous a suscité un puissant Sauveur, de la maison de Son serviteur David »(Luc. 1.68.69). « En vous seule, dit saint Bernard, en vous seule, ô Marie, le Roi de l'univers se cache et s'anéantit; leTrès-Haut s'humilie, l'Immense fait petit .. Le vrai Dieu, le Fils de Dieu s'est incarné; et pourquoi ? Pour nous enrichir tous par sa pauvreté, pour nous relever et nous élever par son humilité, pour nous rendre grands par Son anéantissement, pour nous attacher à Dieu par Son incarnation, et pour que nous commencions à être un seul et même esprit avec Lui (Serm. super Missus est).

Nous devons reconnaitre que le Sauveur est un Dieu caché, dont la vertu agit sur les cœurs d'une manière secrète et impénétrable. Ici nous voyons Jésus et Marie, Élisabeth et Jean. Élisabeth salue Marie comme mère de Dieu , et s'humilie; Jean ressent la présence de Jésus Christ, et se livre à la joie; Marie l'apporte tout à Dieu. Jésus est le seul qui semble ne pas agir; et pourtant c'est Lui qui est le mobile de Marie, d'Élisabeth et de Jean .Asuivre

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de senex
  • : A propos de la survie et du retour à Rome de SS Paul VI Les trésors de la doctrine catholique à votre service pour préparer l'avenir
  • Contact

Recherche

Liens