Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 mai 2016 5 13 /05 /mai /2016 09:50

B et l'église liquide...Liquéfier pour liquider....

 

"Francesco" ne dit jamais tout ce qu’il a dans la tête, il le laisse seulement deviner. Il accepte que l’on remette tout en discussion. Ainsi tout devient discutable, dans une Église où chacun fait ce qu’il veut" par Sandro Magister expressonline (extraits)

ROME, le 13 mai 2016 – Comment fonctionne le magistère du pape François ? L’un de ses protégés, l'archevêque Bruno Forte, l’a expliqué, il y a quelques jours. Il a raconté que, pendant le synode consacré à la famille, dont il était le secrétaire spécial, le pape lui avait dit : "Si nous parlons de manière explicite de communion pour les divorcés remariés, tu n’as pas idée du raffut qu’ils vont faire. Alors n’en parlons pas de manière directe  : toi, tu fais en sorte que les bases soient posées, et c’est moi qui tirerai les conclusions"......

Il ne dit jamais tout ce qu’il a dans la tête. Il le laisse seulement entrevoir. Et il laisse se répandre les interprétations, y compris les plus disparates, à propos de ce qu’il dit ou écrit.

Que l’on utilise ce genre d’approche dans des entretiens privés, cela peut se comprendre. Mais Jorge Mario Bergoglio y a systématiquement recours en public, dans ses actes de magistère officiel, même lorsque tout le monde s’attend à ce qu’il tire des conclusions et qu’il donne une réponse claire et définitive. Par rapport au magistère des papes précédents, gravé dans le marbre, travaillé mot à mot, sans équivoque, le changement introduit par François va faire date.

"Amoris lætitia" en est une preuve très claire. Lorsqu’il l’a lue, le cardinal et théologien allemand Walter Kasper, qui est depuis plusieurs décennies le partisan le plus affirmé de l’accès des divorcés remariés à la communion, n’a pas eu de doutes : les réformistes comme lui, a-t-il déclaré en jubilant, ont maintenant "le vent en poupe pour résoudre de tels problèmes de manière humaine"......

Non aux portes barricadées, non aux révolutions. Mais la troisième voie imaginée par Francesco n’est pas du tout immobiliste. Bien au contraire.

En remettant en discussion ce qui, avant lui, paraissait définitif, il a ouvert un processus qui donne le même droit de cité aux opinions les plus inconciliables et donc aussi aux réformistes les plus ardents...........

Avec le "pape" Bergoglio voici que s’avance un nouveau modèle d’Église, liquide, multiculturelle. »

Com Très bonne expression pour parler de la liquéfaction mettant en pratique le « solve et coagula »antichristique,dont nous parlions dans un précédent courrier. Restons donc bien accrochés au Roc de la Tradition Ne nous laissons pas emporter par la vague boueuse Nageons à contre-courant,et formons nous.et prions._Patience________

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de senex
  • : A propos de la survie et du retour à Rome de SS Paul VI Les trésors de la doctrine catholique à votre service pour préparer l'avenir
  • Contact

Recherche

Liens