Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 avril 2016 3 06 /04 /avril /2016 06:59

La Miséricorde Divine « sur la terre comme au Ciel »1/2

Extrait des lettres de Marie Lataste (Sœur Marie du Sacré-Cœur) Ed Téqui

« Le jour de la Toussaint, je m'étais réveillée de grand matin. Je me rendis près du Sauveur Jésus. Je méditai sur le mystère du jour. Dieu me laissa entrevoir combien Il est admirable dans Ses saints et quelle grande récompense Il leur donne dans le Ciel.

 

J'entendis ensuite la voix du Sauveur Jésus. Il me dit »Dieu,,Ma fille,fait paraître Sa Miséricorde sur la terre et dans le ciel.

Elle parait sur la terre, car Il a donné à l'homme un Sauveur. qui a réparé sa faute. Ce Sauveur, c'est Moi; Fils de Dieu, Dieu comme Mon Père, égal en tout à Mon Père. J'ai pris la nature de l'homme, le corps de l'homme, l'âme de l'homme. J'ai souffert, Je suis mort pour l'homme.

A cause de Ma mort, Dieu a pardonné à l'homme ;

à cause de Ma mort, Il a rendu à l'homme sa première dignité;

à cause de Ma mort, Il a augmenté la grandeur de l'homme à ce point qu'Il a adopté l'homme pour Son fils, et a voulu que l'homme le nommât son Père.

Voilà ce que Dieu fait pour tout homme sur la terre, voilà l'œuvre par excellence de la.miséricorde de Dieu.

La miséricorde de Dieu paraît aussi dans le ciel, où Il comble les saints de gloire et de bonheur, Il leur accorde ce qu'Il leur avait promis pour récompenser leur fidélité.

Dans le ciel, il y a divers degrés dans la félicité des élus. Dieu les glorifie selon qu'ils L'ont eux-mêmes glorifié sur la terre.

La Sainte Vierge tient la première place dans le ciel, après la Sainte Trinité.

Au dessous de Marie viennent les patriarches, les prophètes, les apôtres, les vierges, les martyrs et tous les autres saints du Paradis, Parmi eux, chacun occupe un trône que Dieu a rapproché de Lui, selon la grandeur de leur sainteté respective, et tous, malgré cette diversité de gloire, sont parfaitement heureux et ne désirent-rien de plus. Ils voient Dieu face à face, ils Le possèdent, et cette vue, et cette possession font leur félicité, félicité parfaite, félicité sans peine d'aucune sorte, félicité sans douleur, félicité inaltérable, félicité perpétuelle et permanente, félicité éternelle, félicité toujours égale et toujours nouvelle. Ah! si les hommes savaient combien est grande la félicité au ciel ils feraient tous leurs efforts pour la mériter.

Toutes les peines, tous les sacrifices, toutes les tribulations de là vie ne sont rien pour la possession de la félicité du ciel; c'est moins qu'une petite pièce avec laquelle on acquerrait l'empire du monde entier.

Ayez toujours les yeux tournés vers le ciel, Ma fille, pensez au bonheur qui vous attend; soyez à Dieu dans le temps, il sera à vous dans l'éternité.

« Misericordias Domini in aeternum cantabo »Psaume 88

à suivre

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de senex
  • : A propos de la survie et du retour à Rome de SS Paul VI Les trésors de la doctrine catholique à votre service pour préparer l'avenir
  • Contact

Recherche

Liens