Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 mars 2016 5 04 /03 /mars /2016 08:33

Une grande Encyclique de SS Paul VI 24juin1967 « Sacerdotalis caelibatus » . A lire et faire lire à tous les jeunes catholiques qui cherchent à qui consacrer leur vie.

Une encyclique lumineuse comme Humanae vitae,car elle est un coup de  semonce aux assauts du naturalisme *** dans la doctrine catholique. Elle a valu à SS PaulVI toutes les persécutions que l'on sait.....

Extraits des conclusions

98. Vous, Nos Vénérables Frères, Pasteurs du troupeau de Dieu dispersé sous tous les cieux, et vous, prêtres très chers, Nos frères et Nos fils, au moment de conclure cette lettre que Nous vous adressons, l’âme ouverte à toute la charité du Christ, Nous vous invitons à tourner le regard et le cœur vers la très douce Mère de Jésus et Mère de l’Eglise, avec une confiance renouvelée et une espérance filiale, pour invoquer sur le sacerdoce catholique son intercession maternelle et puissante. En elle le peuple de Dieu admire et vénère la figure et le modèle de l’Eglise du Christ dans l’ordre de la foi, de la charité et de la parfaite union avec Lui. Vierge et Mère, que Marie obtienne à l’Eglise, appelée elle aussi vierge et mère,(48) de se glorifier humblement et toujours de la fidélité de ses prêtres au don sublime de la virginité sacrée et de le voir fleurir et apprécier dans une mesure toujours plus grande dans tous les milieux, afin que croisse sur la terre le nombre de ceux qui suivent l’Agneau divin partout où Il va (cf. Apoc. 14, 4). La ferme espérance de l’Eglise 99. L’Eglise proclame hautement son espérance dans le Christ: elle a conscience de la pénurie dramatique de prêtres par rapport aux besoins spirituels de la population du monde, mais elle est ferme dans son attente, fondée sur les ressources infinies et mystérieuses de la grâce: la qualité spirituelle des ministres sacrés engendrera aussi leur augmentation en nombre, parce que tout est possible à Dieu (cf. Marc 10, 27; Luc 1, 37). Dans cette foi et dans cette espérance, que la bénédiction apostolique que Nous vous accordons de tout Notre cœur soit pour vous tous un gage des grâces célestes et un témoignage de Notre paternelle bienveillance. Donné à Rome, près Saint Pierre, le 24 juin, fête de St Jean-Baptiste, de l’an 1967, le 5ème de Notre Pontificat Note*** Le naturalisme est la doctrine d'après laquelle il n'y a pas d'autre principe,  valable de conduite que l'instinct,que la « nature. »C'est la doctrine morale qui niant ou ignorant systématiquement le surnaturel s'organise en fonction d'une fin dernière purement naturelle et un état d'existence purement naturel.Est surnaturel est ce qui au dessus de la nature humaine ; le surnaturel est l'ordre de la grâce,par lequel l'homme est élevé à la participation à la vie divine. Ele est à la base un rationalisme qui professe l'absolue et exclusive suffisance de la raison humaine et repousse toute assertion dogmatique que la raison serait impuissante à établir par ses propres moyens et à comprendre adéquatement.Ce rationalisme naturaliste est la philosophie de l'humanisme athée .C'est « l'orgueil intellectuel » à l'état brut. SS Paul VI insiste avec force sur la nécessité de la grâce divine « sans qui nous ne pouvons rien faire »qui soit agréable à Dieu (cf STJean XV,V)dans le célibat comme dans le mariage d'ailleurs

 

 

Note 2 « Des prêtres mariés oui, mais vivant avec leur épouse comme frère et sœur « C’était la discipline en vigueur dans les premiers siècles de l’Église. Depuis le Mexique, un missionnaire propose que notre époque la rétablisse. Il l'a écrit dans un livre qu’il a fait parvenir au pape, en y joignant une lettre » par Sandro Magister »Chiesa expressonline

« On demanderait également aux divorcés remariés de vivre comme frère et sœur,après avoir été admis à recevoir la communion.... »

 

Simple avis personnel (après 57 ans de mariage....) Sur le plan purement naturel,c'est beaucoup demander à l'humain.

Pour le prêtre, on ne voit pas l'avantage et surtout pour l'épouse que de complications... !.Le plus sage est de suivre la tradition qui a fait ses preuves.

De même pour les divorcés remariés,il faut s'en tenir à la tradition sinon c'est l'effondrement du sacrement de mariage.Ils ont toujours le très grand moyen de la communion spirituelle....sans exiger le grand bouleversement des institutions divines qui sont notre bien commun.L'annulation de mariage doit rester une exception très motivée.Stop aux démolisseurs profanateurs..... Primum non nocere.....Prions

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de senex
  • : A propos de la survie et du retour à Rome de SS Paul VI Les trésors de la doctrine catholique à votre service pour préparer l'avenir
  • Contact

Recherche

Liens