Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 mars 2016 3 02 /03 /mars /2016 07:42

Tradition et Sainte Écriture 2/3

1. LA TRADITION AUX ORIGINES CHRÉTIENNES

1. Jésus et la « tradition des anciens ».

- Dès le début, Jésus marque son indépendance par rapport à la tradition juive de son temps. L'essentiel du legs traditionnel conservé dans les Écritures n'est pas en cause : la Loi et les Prophètes ne doivent pas être abolis mais accomplis (Mt 5,17). Par contre, la « tradition des Anciens » ne jouit pas du même privilège : elle est chose tout humaine, qui risque même d'annuler la Loi (Lc 7,8-13) ; aussi Jésus laisse t-il Ses disciples s'en affranchir et en proclame-t-Il même la caducité.

Mais en même temps, Il se comporte Lui-même comme un maître qui enseigne, non à la manière des scribes - en répétant une tradition reçue -, mais en homme qui possède l'autorité (cf Mc I, 22-27) ; et Ses disciples reçoivent mission de répéter Ses enseignements (Mt 28, 19s). Bien mieux, Il innove jusque dans Ses actes : Il pardonne les péchés (Mt 9,1-8), communique aux hommes la grâce du salut, inaugure des signes nouveaux qu'Il ordonne de répéter après Lui (1 Co II,23).

Par Ses paroles et par Ses actes, il est ainsi à l'origine d'une tradition nouvelle, qui se substitue à celle des anciens comme base d'interprétation des Écritures.

2- La tradition apostolique. -

Effectivement, on constate dans l'Église l'existence de cette tradition, définie dans un vocabulaire emprunté au Judaïsme. Le fait se note surtout chez Saint Paul, rompu par Sa formation première aux techniques de la pédagogie juive. Aux Thessaloniciens, il a « donné des instructions » de la part du Seigneur Jésus (1 Th 4,2.), et ils ont « reçu son enseignement» (1 Th 4,1). Il les adjure de « garder fermement les traditions qu'ils ont apprises de lui, oralement ou par lettre» (2 Th 2,15). Il dit aux Philippiens : «Ce que vous avez appris, reçu, entendu de moi et constaté en moi, voilà ce que vous devez pratiquer» (Ph 4,9), Il précise aux Corinthiens : « Je vous ai tranmis tout d'abord, ce que j'avais moi-même reçu « J'ai reçu du Seigneur ce qu'à mon tour je vous ai transmis» (II,23) ; dans le premier cas, il s'agit d'un sommaire doctrinal relatif à 1a mort et à la résurrection du Christ; dans le second, d'un récit liturgique de la Cène. L'objet de la tradition apostolique consiste donc en actes aussi bien qu'en paroles. De tels faits laissent penser que les matériaux essentiels de cette tradition, dès avant Paul comme ensuite dans le cadre de sa prédication, ont été soumis à une technique de transmission analogue à celle de la tradition juive. Or ces matériaux constituent la substance même de la vie de l'Église et l'étoffe de 1'Évangile, règle de la foi et de la conduite chrétienne . Aussi Luc peut-il écrire dans Ia préface de son ouvrage que « beaucoup ont entrepris de composer un récit des événements [évangéliques], tels que les ont transmis ceux qui furent dès le début témoins et serviteurs de la Parole ), (Lc 1,2). Les recueils évangéliques ne font donc que consigner par écrit une tradition déjà existante. Parallèlement à eux, la vie de l'Église conserve les gestes et les coutumes légués par le Christ et mis en œuvre par les Apôtres.

3. De la tradition à l' Écriture,

- La tradition apostolique a ses organes de transmission. En premier lieu, les Apôtres, qui l'ont « reçue» du Christ Lui- même ; Paul en est, grâce à la révélation du chemin de Damas (Ga 1,1.16). Ensuite, les maîtres que mandatent les Apôtres et à qui ils confient l'autorité dans les communautés chrétiennes (1 Tm 1,38, 4,11; 2 Tm 4,2; Tt 1,9; 2,1; 3,1.8). Cette tradition se coule dans des formes en rapport avec sa nature et avec les divers rôles qu'elle joue dans les cornrnunautés chrétiennes : des récits sur Jésus am, professions de foi (1 Co 15,lSS), des formulaires liturgiques (1 Co 11,23ss; Mt 28,19) aux prières communes (Mt 6,9-13) et aux hymnes chrétiennes (Ph 2,6-11; Ep 5,14; 1 Tm 3,16; Ap 7,12; etc.), des règles de vie venant de Jésus aux schémas d'homélies baptismales (1 P 1,13.) et ainsi de suite. L'étude de la tradition apostolique exige donc une attention constante aux genres littéraires attestés dans le Nouveau Testament En effet, dans sa diversité, celui-ci en est la mise en forme occasionnelle, effectuée de façon définitive sous le charisme de l'inspiration. Comme dans l'AncienTestament, la tradition issue du Christ et transmise par les Apôtres aboutit ainsi à l'Écriture.

II. CARACTÈRE DE LA TRADITION CHRÉTIENNE

1. Source : l'autorité du Christ.

- Dans l'AncienTestament, la tradition finalement cristallisée dans l'Écriture avait pour fondement l'autorité des envoyés de Dieu. Dans le Nouveau Testament, elle se distingue de la « tradition des anciens» (Mt 15,2) et de toute « traditions humaine» (Col 2,8) en ce qu'elle se fonde sur l'autorité du Christ. Il a parlé et agi (Ac 1,1), donnant à Ses disciples une interprétation normative des anciennes écritures (Mt 5,20-48), les instruisant de ce qu'ils auraient à enseigner en Son Nom (28,20), leur donnant un exemple vivant de ce qu'ils auraient à faire (Jn 13-15 ; Ph 2,5;'1 Co II,I). De même que la doctrine prêchée par lui n'était pas de lui, mais de Celui qui l'avait envoyé (Jn 7,16), ainsi la tradition apostolique garde-t-elle toujours en elle cette emprise du Christ- Sauveur, dont elle conserve exactement l'esprit, les prescriptions, les gestes. Même si, faute d'avoir une parole précise du Christ (cf l Co 7,25), un Apôtre émet un avis personnel pour résoudre un problème pratique posé par la vie chrétienne, il le fait avec la même autorité : N'a-t-il pas « la pensée du Christ» (1 Co 2,I6)? L'Esprit du Christ ressuscité demeure en effet avec les Siens pour leur enseigner toute chose (Jn I4,26) et les guider dans la vérité tout entière (Jn 16,13). il n'y a donc pas de différence entre l'autorité des Apôtres et celle de leur Maître: « Qui vous écoute, M'écoute; qui vous rejette, Me rejette, et rejette Celui qui M'a envoyé» (Lc 10,16). ASuivre

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de senex
  • : A propos de la survie et du retour à Rome de SS Paul VI Les trésors de la doctrine catholique à votre service pour préparer l'avenir
  • Contact

Recherche

Liens