Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 mars 2016 7 20 /03 /mars /2016 07:38

Fête des Rameaux, fête au cours de laquelle nous acclamons Jésus comme le Sauveur, le Roi des rois.

  LETTRE ENCYCLIQUE DE SS. PIE XI du 11 décembre 1925 «QUAS PRIMAS»  

«…le pouvoir et la puissance de roi doivent être attribués, au sens propre du mot au Christ dans Son humanité …et par suite, la souveraineté suprême et absolue sur toutes les créatures [L'Etat est une créature n.d.l.r]. Le Christ a pouvoir sur toutes les créatures. C'est d'ailleurs, UN DOGME DE FOI CATHOLIQUE que le Christ Jésus a été donné aux hommes à la fois comme Rédempteur, de qui ils doivent attendre leur salut, et comme Législateur, à qui ils sont tenus d'obéir... (Il a donc] un pouvoir législatif, un pouvoir judiciaire ... et un pouvoir exécutif, …D’autre part, ce serait unie grossière erreur de refuser au Christ-Homme la souveraineté sur les choses temporelles quelles qu'elles soient : Il tient du Père sur les créatures un droit absolu, lui permettant de disposer a Son gré de toutes ces créatures.

...Son empire ne s'étend pas exclusivement aux nations catholiques ni seulement aux chrétiens baptisés... il embrasse également et sans exception tous les hommes, même étrangers à la foi chrétienne, de sorte que l'empire du Christ Jésus c'est, en stricte vérité, l’universalité du genre humain. Et à cet égard, il n'y a lieu de faire aucune différence entre les individus, les familles et les États ; car les hommes ne sont pas moins soumis à l'autorité du Christ dans leur vie collective que dans leur vie privée. Il est l'unique source du salut, de celui des sociétés comme de celui des individus… ...Les chefs d'États ne sauraient donc refuser de rendre - en leur nom personnel, et avec tout leur peuple- des hommages publics de respect et de soumission à la souveraineté du Christ. ...La peste de notre époque c'est le laïcisme, ainsi qu'on l'appelle, avec ses erreurs et ses entreprises criminelles. ...

On commença, en effet, par nier la souveraineté du Christ sur toutes les nations ; on refusa à l'Église le droit -conséquence du droit même du Christ - d'enseigner le genre humain, de parler des lois, de gouverner les peuples en vue de leur béatitude éternelle. Puis, peu à peu, on assimila la religion du Christ aux fausses religions et, sans la moindre honte, on la plaça au même niveau. On la soumit, ensuite, à l'autorité civile et on la livra pour ainsi dire au bon plaisir des princes et des gouvernants. Certains allèrent jusqu'à vouloir substituer à la religion divine une religion naturelle ou un simple sentiment de religiosité. ...Peut-être faut-il attribuer ce désavantage à l'indolence ou à la timidité des bons ; ils s’abstiennent de résister ou ne le font que mollement ; les adversaires de l'Église en retirent fatalement un surcroît de prétentions et d'audace.

Mais du jour où tous les fidèles comprendront qu'il leur faut combattre, vaillamment et sans relâche, sous les étendards du Christ-Roi...

Donné à Rome, près Saint-Pierre, le 11 décembre de l'Année sainte 1925, la quatrième de notre Pontificat, Pie XI, Pape.»

Le Christ Roi a un représentant légitime en la personne de SS Paul VI,que des représentants fictifs ont condamné à l'exil. En cette fête des Rameaux,prions pour lui et supplions le Seigneur de hâter son retour.font... ! Prions  encore et encore pour que le miracle du retour de SS Paul VI éclaire les âmes qui s'enfoncent dans un schisme effroyable et un mortel reniement. Parce Domine

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de senex
  • : A propos de la survie et du retour à Rome de SS Paul VI Les trésors de la doctrine catholique à votre service pour préparer l'avenir
  • Contact

Recherche

Liens