Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 février 2016 5 12 /02 /février /2016 09:01

Sainte Marie, Mère de Dieu 2/2

Qu'est-ce donc que le titre de Mère de Dieu?

Quelle est cette dignité?

Être Mère de Dieu, c'est être en quelque sorte supérieure à Dieu; c'est concevoir et enfanter un Dieu; c'est Lui donner l'essence humaine, sa propre substance, son corps, sa chair et son sang ; c'est avoir sur Lui les droits qu'une mère a sur son enfant, sur sa race; c'est Le voir soumis comme un fils, tellement qu'Il vous appelle Sa Mère, vous respecte, vous honore, vous aime comme Sa mère et vous obéisse.

Dieu doit combler Sa mère de dons et de grâces, comme il convient à une mère et à un Fils, Dieu de toute éternité; car l'honneur d'un fils est solidaire de celui de sa mère.

Pour demeurer dîgne de son fils, il faut que la mère d'un roi soit reine; ainsi, pour être digne deDieu, il faut que Sa mère suit mise en possession d'un pouvoir et d'honneurs presque divins. Il serait honteux pour un roi d'avoir une mère indigne de lui ; il ne conviendrait point à un Dieu d'avoir une mère qui ne serait pas ornée des vertus et des qualités qui conviennent à Dieu

Emerveillé et comme hors de lui-même à la pensée de l'honneur à la maternité divine, saint Bernard s'écrie : D'une et d'autre part, il y a de quoi s'étonner et crier au prodige : Dieu obéit à une femme; n'est-ce pas une humilité sans pareille? Une femme commande à Dieu; n'est-ce pas une grandeur sans pareille ? En dehors de l'union hypostatique du Verbe avec l'humanité,il n'y a pas d'union aussi étroite que l'est l'union du Verbe avec Sa mère par l'incarnation;

et Dieu, dit saint Thomas, ne saurait en établir une plus intime et plus sublime. On doit dire que l'humanité de Jésus Christ , par cela qu'elle est unie à Dieu; et la bienheureuse Vierge, par cela même qu'elle est Mère de Dieu, ont une certaine dignité infinie issue du bien infini, qui est Dieu; aussi ne peut-il rien exister de meilleur qu'eux, comme il n'est rien de meilleur que Dieu.

Concluons de là que la dignité de Mère de Dieu, quoiqu'elle ait des bornes, lorsqu'on l'envisage sous le rapport de l'être qui la reçoit, parce que de sa nature cet être n'est pas infini, est cependant infinie quant à son objet, qui est Jésus Christ , Fils de Dieu fait homme.

Sous Josué, le soleil s'arrêta ; du temps d'Ezéchias, il rétrograda; voici un prodige plus grand : une vierge devient Mère de Dieu; l'éternel soleil de justice descend dans le sein de Marie. Sous Moïse, parut un buisson qui brûlait sans se consumer et en conservant sa verdure ; ici parait une femme qui conserve sa virginité tout en devenant mère.

Quoique desséchée, la verge d'Aaron fleurit; ici , c'est la tige de Jessé qui donne le fruit désiré des nations.

Pharaon vit la verge de Moïse changée en serpent; ici nous voyons Dieu se faire homme et devenir semblable aux pécheurs. Le peuple de Dieu dans le désert vit la manne tomber du ciel chaque matin pendant quarante ans;

ici nous voyons le Verbe descendre du ciel et s'incarner dans le sein de Marie. Elisée vit Elie s'élever dans les airs; ici nous voyons la nature humaine s'élever jusqu'à la divinité et s'unir au Verbe éternel.

 

C'est donc à juste titre que l'Église fait entendre dans ses chants sacrés ces paroles en l'honneur de la Mère de Dieu : Ayez pitié des pécheurs, vous qui avez enfanté votre Créateur au milieu de l'étonnement et de l'admiration de la nature entière : Tu quae genuisti, natura mirante, tuum sanctum Genitorem, peccatorum miserere (Hym. Alma Redemptoris).

Marie, Mère de Dieu, est la merveille des siècles, l'étonnement de la nature , le prodige de l'univers.

0 miracle nouveau, inconnu, qu'on n'avait jamais vu, et qu'on ne reverra jamais ! Une femme est Mère du Verbe, le géant de l'éternité. Ce grand Dieu ne se déshonore pas en devenant le fils de Marie ; et Marie n'est pas consumée par les rayons de la majesté divine. Jésus -Christ est l'œuvre par excellence du Seigneur, la merveille qui éclate à tous les yeux . »

Deo gratias « Mère de Dieu,Mère de Jésus Christ ,Tête de Son Corps mystique,Marie est de plein droit Mère de l'Église comme a tenu à le définir SSPaul VI, Pape,notre Chef légitime. »

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de senex
  • : A propos de la survie et du retour à Rome de SS Paul VI Les trésors de la doctrine catholique à votre service pour préparer l'avenir
  • Contact

Recherche

Liens