Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 décembre 2015 1 07 /12 /décembre /2015 07:57

Marie ,Chef d'œuvre de Dieu

Extrait des trésors de Cornelius a Lapide ,SJ»Tome III page 117(cf una cumpaulosexto)

« Seigneur ,dit le prophète Habacuc, achevez Votre ouvrage au milieu de nos années . Au milieu de nos années, Vous nous le ferez connaître : au temps de Votre colère , Vous Vous souviendrez de Votre Miséricorde » (III,2)

Cet ouvrage: l'œuvre par excellence de Dieu, c'est Marie que le prophète conjure Dieu de manifester au monde .

« Marie est tellement le chef d'œuvre , que, d'après Saint Augustin,Dieu a épuisé Sa Sagesse,Sa Puissance et Ses richesses en elle (De civit.)

Dieu n'a qu'un Fils ; Il ne peut en avoir plusieurs, parce qu'Il lui a tout donné en L'engendrant, Lui ayant tout donné. Il en est ainsi pour Marie: elle sera éternellement la seule Mère de Dieu, qui ne peut avoir deux mères.

Un seul fils, une seule mère, Dieu n'a jamais et ne pourra jamais faire une aussi parfaite créature: Marie n'a jamais eu et n'aura jamais rien qui l'égale..

«  Dieu, dit Saint Thomas,ne peut rien faire de plus grand que la Bienheureuse Vierge, parce qu'elle est Mère de Dieu (I p. Cf. 25. art, 8). .

En parlant de Marie, on peut dire à Dieu ce que Dieu Lui-même dit à l'Océan: « Tu viendras jusque-là, et tu n'iras pas plus loin »: (Job.XXXIII. 11 ).

Saint Bernardin appelle Marie la Magnificence de Dieu: Dei magnifi_ centiam (Tom. I, concil. LXI, art. 6, cap. IV).

Marie elle-même, dans sa profonde humilité, est forcée de s'écrier: Celui qui est puissant a fait en moi de grandes choses: Fecit mihi magna qui potens est » ( Luc. I. 49).

« Il a signalé la force de Son bras: Fecit potentiam in brachio Suo »(Id. I. 51 ).

Nous devons tout à Dieu, et Dieu ne nous doit rien. Il en est autrement de Marie. Quoiqu'elle doive à Dieu, Dieu lui doit aussi; car Jésus Christ a reçu Son Humanité tout entière de Marie; et tout ce qu'Il a comme homme, Il le doit à Sa Mère

. Par Sa conception et par Sa naissance, Jésus-Christ, Dieu et homme, est devenu le débiteur de Marie; Il lui doit plus que les autres enfants ne doivent à leur mère, parce qu'elle réunit en elle la qualité de père et de mère. Jésus- Christ est obligé d'accomplir à l'égard de Sa Mère le quatrième commandement : « Père et mère honoreras ».

C'est ce qu'Il a fait à la lettre, rendant même à Saint Joseph les devoirs d'un fils ; car l'Évangile nous assure qu'Il lui était soumis, ainsi qu'à Marie: (Luc. II. 51).

Par la bouche de Salomon, Jésus Christ promet à Son auguste Mère de lui accorder tout ce qu'elle lui demandera , disant qu'Il ne lui est pas permis de lui refuser quelque chose. (III Reg. II. 20). » A suivre

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de senex
  • : A propos de la survie et du retour à Rome de SS Paul VI Les trésors de la doctrine catholique à votre service pour préparer l'avenir
  • Contact

Recherche

Liens