Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 décembre 2015 1 14 /12 /décembre /2015 08:59

Le thème de l' Accomplissement dans la Sainte Écriture

 

Avant de lire cet article,relisons bien l'article précédent qui illustre bien la nécessité de la patience.Il nous permet de mieux comprendre la crise de l'Église fidèle.Le serviteur n'est pas plus grand que le Maître.Il fallait,il faut que les Écritures s'accomplissent. Avant de triompher l'Église doit monter au Calvaire,pape en tête et porter la part de la croix qui lui revient au nom de la coopération dans l'œuvre du salut.Toute cette crise est prophètisée dans l'Écriture,dans l'Ancien Testament comme dans l'Évangile.Ces écrits prophétiques sont explicités par Marie,notre Mère dans ses messages successifs et complémentaires.Il faut que s'accomplissent les décrets de la Sagesse divine.la sagesse de la Croix L'article suivant a pour but de méditer sur le thème de l'accomplissement dans la sainte Écriture.Sa lecture laisse une grande paix,en montrant l'ordre qui préside à toute chose.Il est bienfaisant,car il donne la certitude de la victoire et du renouveau par le retour à la sagesse de la Croix,le grand secret des secrets.Il incite à l'âme en peine de dire à la suite de Marie :Me voici votre servante,fiat, magnificat.

Qu'est ce qu'un amour qui n'est pas mis à l'épreuve?

 

« Projets avortés et décisions mal tenues jalonnent nos vies, marques de la faiblesse et de l'inconstance humaines. Le Dieu tout-puissant et fidèle, Lui, ne se satisfait pas d'œuvres inachevées : la Bible tout entière témoigne de l'accomplissement de ses desseins.. Accomplir dit plus que faire ; les termes que ce mot traduit évoquent l'idée de plénitude , ou celle d'achèvement et de perfection . On accomplit une œuvre commencée (1 R7 ,22.; Ac 14,26), c'est-à-dire qu'on la mène à bonne fin. On accomplit une parole, commandement ou promesse : la parole est comme un moule en creux, où la réalité doit venir se couler ; elle est la première étape d'une activité, qui doit se poursuivre et atteindre son but.

 

Ancien Testament

Perspectives d'accomplissement.

Parole de Dieu et Loi.

- Plus que toute autre parole, la parole de Dieu tend à s'accomplir: «La parole qui sort de Ma bouche ne Me revient pas sans résultat» (Is 55,II). Dieu «ne parle pas en vain » (Ez 6,10). Sa Loi, Ses ordres exigent l'obéissance (Ex 20 etc) et finalement l'obtiendront (Ez 36,27). .

Prophéties. - Les prophéties divines tôt ou tard se réalisent: « J'avais révélé depuis longtemps ... soudain J'ai agi, et c'est arrivé» (Is 48,3; cf Za 1,6; Ez 12,21-28). L'accomplissement est la marque de Dieu, qui garantit la vocation d'un prophète et l'authenticité de son message (Dt 18,22). L'Ancien testament constate plus d'une fois que, de fait, tel événement s'est produit « pour accomplir la parole de Yahweh » transmise par un prophète. Ainsi sont présentés le maintien de la lignée de David et la construction du temple (1 R 8,24), le départ en exil et le retour pour la reconstruction du temple (2 Ch 36,21SS;Esd I , IS). Ces réalisations passées sont le gage des accomplissements à venir.

3. Les temps s'accomplissent. -

Si soudain qu'il soit parfois, l'accomplissement ne se produit pas au hasard, mais « en son temps» (Luc I,20), à la fin d'une sorte de gestation. Pour qu'une parole se réalise, il faut que « le temps en soit accompli » (vg Jr ,25,12), et pour que le dessein de Dieu tout entier s'achève, il faudra que soit arrivée la plénitude des temps (Ep I,IO; Ga 4,4; cf Mc I,I5).

 

Nouveau Testament « C'est achevé. » En effet, le temps par excellence de l'accomplissement est celui du Nouveau Testament. Les évangélistes, Matthieu surtout, s'attachent à nous en convaincre.

1. Prophéties. - La formule « pour que soit accompli ce qui avait été dit par ... » revient dix fois chez St Matthieu, pour la conception virginale et la fuite en Égypte, pour la guérison des malades, l'enseignement en paraboles, l'entrée triomphale à Jérusalem, les deniers de Judas ... Des formules analogues se rencontrent dans les  autres évangiles. Ces notations de détail visent à nous faire comprend que tout l'Ancien Testament était orienté vers la révélation de Jésus ; les accomplissements qui y étaient soulignés n'étaient qu'une lente préparation à la pleine réalisation du dessein de Dieu dans l'existence terrestre deJésus. Dans cette existence même, tous les accomplissements ne se situent pas au même niveau. L'un d'entre eux, et un seul, est désigné comme un « achèvement » : c'est la mort de Jésus en croix. St Luc n'emploie ce dernier verbe qu'en référence avec la Passion (Lc 12,50; 18,31; 22,37) et selon l'épître aux Hébreux c'est par Sa Passion que Jésus a été accompli, mené au terme (He 2,10;.75,8s). .

 

Tous les accomplissements de l'histoire sainte sont donc orientés vers la venue du Christ, et, dans la vie du Christ, tous les accomplissements de l'Écriture culminent en Son sacrifice ; c'est ainsi « qu'en Lui toutes les promesses de Dieu ont eu leur « oui» (2 Co 1,20). (Jésus est l'Amen)

2. La Loi, - La parole de Dieu n'est pas seulement promesse, elle est aussi exigence, Dans le Discours sur la montagne; parlant de la Loi, Jésus proclame qu'Il n'est pas venu « abolir, mais accomplir » (Mt 5,17). Le contexte nous donne à entendre que loin de supprimer la loi mosaïque, Jésus en approfondit les préceptes : il pousse l'exigence jusqu'à l'intention et au désir secret.

Mais surtout Il renouvelle la Loi, la rend « parfaite» (Jc 1,25), en révélant pleinement l'exigence centrale, qui donne la clef de toutes les autres; le commandement d'amour.

Là se retrouvent la Loi et les Prophètes, résumés et élevés à leur perfection (Mt 7,12; 22,40 p). Pour « accomplir la Loi », Jésus ne se contente d'ailleurs pas de promulguer Son commandement; Lui à qui « il convient d'accomplir toute justice » (Mt 3,15), Il réalise Lui-même, en Sa personne et en celle des croyants, tout ce qu'Il exige: Son sacrifice est le sommet de l'amour (Jn 15, 13) et il en est aussi la source; " arrivé à l'accomplissement » (He 5,9), le Christ a du même coup « mené à l'accomplissernent ceux qu'Il sanctifie » (He 10,14; cf Jn 17,4·23).

Un pareil accomplissement de la Loi ancienne peut sans paradoxe être présenté comme son abrogation. Quand arrive ce qui est parfait, 'ce qui est partiel prend fin (cf I Co 13,10). C'est le point de vue de Paul. D'une part, la charité qui résume la Loi la domine et l'informe, supprimant de ce fait l'asservissement aux prescriptions. « Celui qui aime autrui a accompli la Loi» (Rm 13,8; cf Rm 13,10; Ga 5,14). D'autre part, l'esprit légaliste est sapé à la base; l'homme ne peut plus prétendre se forger sa perfection en accomplissant la loi. Pour que la justice de la Loi s'accomplît en nous », il a fallu que Dieu nous envoie son Fils (Rm 8,3S) et que par Son Fils nous recevions l'Esprit. De ce fait, nous ne sommes plus sous la Loi, mais sous la "grâce » (Rm 6,15).

La réalisation d'œuvres reste exigée par le dynamisme même de la grâce (Col I ,10), Dans les œuvres la foi s'accomplit (Jc 2,22; cf Ga 5,6), et de même l'amour de Dieu (1 Jn 2,5; 4,12). Mais ces réalisations se situent aux antipodes du légalisme combattu par Paul : il ne s'agit plus d'un échafaudage. humain, il s'agit d'une fécondité divine (Ga 5,22S; Jn 15,5)

3. Fin des temps. -

L'œuvre accomplie à la Croix du Christ se déploie de la sorte dans le temps, jusqu'à ce que vienne «  la fin du monde »(l\lt 24,3 p) annoncée par l'AncienTestament et le Nouveau Testament (jour du Seigneur), qui sera la manifestation plénière de l'accomplissement du dessein de Dieu dans le Christ (cf 1 CO 15,23S). (Père A.V....1962)

Nous sommes dans la tribulation décrite dans l'Écriture,le passage au crible,la mise à l'épreuve.Il faut répondre oui ou non.....a suivre

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de senex
  • : A propos de la survie et du retour à Rome de SS Paul VI Les trésors de la doctrine catholique à votre service pour préparer l'avenir
  • Contact

Recherche

Liens