Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 novembre 2015 3 25 /11 /novembre /2015 07:59

La Croix 8/8

(Extrait des trésors de Cornelius a Lapide)

cf unacumpaulosexto pour les textes complets

Les fruits de la Croix :

La Joie de coopérer

LES principaux fruits qu'on peut cueillir sur la croix  sont au nombre de sept : 1° la compassion..., 2° la contrition.., 3° l'action de grâces..., 4° l'imitation...., 5° l'espérance..., 6° l'admiration..., 7 ° la charité

Comment et pourquoi il faut porter sa croix

JE me réjouis dans les souffrances, dit saint Paul, et j'accomplis dans ma chair ce qui manque à la passion de Jésus-Christ , en souffrant , pour Son corps, qui est l'Église (Coloss.I 24). La Passion de Jésus-Christ est pleine et parfaite en elle-même : étant d'un mérite infini, elle est plus que suffisante pour nous racheter. Cependant, il lui manque quelque chose qui doit venir de nous; nous voulons parler de la part que nous devons prendre aux souffrances et aux mérites de Jésus-Christ , en un mot, de notre coopération.

Non-seulement Jésus-Christ devait souffrir en Lui-même, Il doit encore souffrir dans Ses membres, et par cette communauté de souffrances, Son Corps, qui est l'Église , grandit et se perfectionne

En acceptant les peines et les douleurs de la vie, les fidèles participent aux mérites de la Passion ; ils deviennent semblables à Jésus-Christ crucifié.

C'est ce que veut dire saint Paul par ces paroles : J'accomplis dans ma chair ce qui manque à la Passion de Jésus-Christ , en souffrant pour Son Corps, qui est l'Église.

Par l'acceptation des croix, les fidèles deviennent participants de la nature divine, comme le dit l'apôtre saint Pierre : . Ils deviennent aussi, dit saint Paul, participants de la gloire de Jésus-Christ pour l'éternité : (Rom. 17 ),

Ici, nous devons remarquer avec saint Ambroise, saint Chrysostome et d'autres docteurs :

- Que, comme l'Église est un corps mystique, animé d'une seule et même âme, ayant une même vie avec Jésus-Christ , elle doit endurer une seule et même passion avec Lui ; ainsi dans le corps de l'homme la souffrance est commune à la tête et aux membres.

C'est saint Paul qui fait cette admirable comparaison : Dès qu'un membre souffre, , tous les autres souffrent avec lui; et si un membre reçoit l'honneur, tous les autres se réjouissent avec lui; vous êtes le corps de Jésus-Christ et les membres les uns des autres : (I. Cor. ).

Aussi Jésus-Christ ne disait pas à Saul qui persécutait son Église : Pourquoi persécutez-vous Mon Église, mais : Pourquoi Me persécutez-vous? (Act.XXVI 44.)

Comme Jésus-Christ communiqne Sa grâce et Sa patience, ainsi Il communique Ses souffrances, Il compatit à ceux qui souffrent. J'accomplis ce qui reste à souffrir à Jésus-Christ , c'est-à-dire, il faut que j'annonce l'Évangile et que je fasse connaître Jésus-Christ aux nations, afin que l'Église croisse, se perfectionne et devienne pleinement participante de la Passion et de la Rédemption du Sauveur. J 'accomplis ce qui reste à souffrir à Jésus-Christ Cela signifie aussi que le fidèle, par les bonnes œuvres, s'applique l'expiation de Jésus-Christ ,et qu'il satisfait en endurant la peine temporelle due au péché. Dieu a tendu son arc, il a fait de moi le but de ses flèches, dit Jérémie : (Lament. III. 12).

Le fidèle doit savoir que toute la vie du chrétien c'est la souffrance intérieure ou extérieure, envoyée ou recherchée volontairement; il doit l'attendre tous les jours, et même la désirer. Car tous les jours il est percé de flèches par Dieu, par le démon, par le monde, par la chair, par ses amis, par ses ennemis, ou par les langues mauvaises. Il a tendu son arc, il a fait de moi le but de ses flèches :

Les maladies, les revers, les épreuves sont des flèches de Dieu - Le chrétien doit savoir encore que ces flèches, de quelque part qu'elles viennent, sont des flèches d'amonr, et non des flèches de haine. Dieu nous perce de flèches,

- pour abattre notre désobéissance et notre orgueil, et pour nous soumettre à Lui : c'est ainsi qu'Il renversa Saul et le convertit;

- Pour châtier nos péchés et nous les faire expier : c'est ainsi qu'Il punit les Juifs ;

- pour détruire et surtout affaiblir en nous les désirs désordonnés de la chair. Il lance contre les luxurieux des flèches qui sont les maladies, les contradictions, les déceptions et les remords ; Il les presse ainsi de combattre et de vaincre leur inclination;

- Pour conduire l'homme à la patience, à la sainteté, à la perfection ;c'est ainsi que Dieu frappa Job et Tobie;

- Pour rapprocher l'homme de Jésus-Christ , et le rendre semblable à lui. Dieu a résolu de faire voir, par l'admirable patience des saints, la vertu de la Croix. Lui-même, en venant au monde, n'a pas choisi d'autre bien que les souffrances et le Calvaire.

Voulez-vous trouver Dieu? Cherchez la Croix; Il y est attaché; c'est là, et là seulement que vous Le trouverez. Vous êtes accablé de peines, réjouissez-vous; vous avez trouvé Jésus-Christ, vous êtes avec Lui

Bienheureux, dit-Il, ceux qui souffrent persécution pour la justice, le royaume des cieux est à eux : ( Matth. v. 10). Vous serez heureux, lorsque les hommes vous maudiront et vous persécuteront, et diront faussement toute sorte de mal de vous à cause de Moi. Réjouissez-vous et soyez remplis de j o i e , parce que votre récompense est grande dans les cieux ( Id. v. 11. 12 ).

Quand vous souffrez, vous avez Dieu avec vous. Dieu le dit Lui-même par la bouche du Prophète royal : Je serai avec lui dans ses tribulations, Je le sauverai et le placerai dans Ma gloire. Je le rassasierai de la longueur des jours, et Je lui ferai voir le Sauveur que J'ai promis :

Lorsque saint Antoine, après les terribles combats qu'il avait à soutenir contre les démons, disait : Où. étiez-vous, ô bon Jésus ? Antoine, lui répondait-il, J'étais présent, mais Je voulais te voir combattre ( Vit. ) .

- Dieu perce l'homme de flèches pour tuer en lui les désirs terrestres, les pensées mondaines, et faire entrer dans son âme les pensées et le désir du ciel. C'est ainsi que le Seigneur prépare l'homme à entrer dans la cité des élus, selon ces paroles de l'Écriture : C'est par beaucoup d'afflictions qu'il nous faut entrer dans le royaume de Dieu : (Act. XIX. 21 ) ; et ces autres paroles de Jésus-Christ : Le royaume des cieux souffre violence, et les violents seuls le ravissent : Matth. XI, 12).

Que le chrétien sache bien qu'il doit souffrir tous les jours de sa Vie, et se tenir constamment étendu sur la croix, comme étant le but des flèches de Dieu. Bien plus, il doit ne pas cesser de demander à Dieu quelque affliction, comme faisait saint François Xavier qui, dans ses continuels et pénibles travaux, dans ses épreuves et ses persécutions sans nombre, priait Dieu de ne pas le priver des croix qu'il avait, mais de les rendre encore plus nombreuses (In ejus vita). Pour porter avec résignation les croix et triompher des épreuves, pensons que nous sommes placés ici-bas comme un but aux flèches de Dieu, et soyons résolus de recevoir avec patience et courage toutes les tribulations : elles nous viennent du ciel et elles tendent â la gloire de Dieu et à notre salut.

Tenons notre âme attachée à Dieu par la foi, l'espérance et l'amour. Celui qui habite par la pensée, et surtout par le désir avec les bienheureux, et qui converse avec eux, regarde les biens et les maux de ce monde comme peu de chose.

Élevons donc notre âme au-dessus de la terre, faisons-la sortir en quelque sorte de notre corps pour la placer parmi les anges ; (Philipp.III. 20). Lorsqu'il en sera ainsi, et que, par la résignation et la patience, notre âme sera plus forte que les croix, elle ne les sentira plus, et elle en sera réellement délivrée.

Elle s'écriera avec saint Paul : Je suis remplie de consolation je suis comblée de joie au milieu de toutes nos afflictions : (II Cor. VII, 4 ). Suivons Jésus-Christ au Calvaire

Voyez les millions de chrétiens, enfants, femmes, vieillards de toute condition, qui, de génération en génération, se dirigent vers cette montagne du salut éternel et la gravissent, portant la croix pur leurs épaules. Suivons-les, ils vont au ciel »

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de senex
  • Le blog de senex
  • : A propos de la survie et du retour à Rome de SS Paul VI Les trésors de la doctrine catholique à votre service pour préparer l'avenir
  • Contact

Recherche

Liens