Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 novembre 2015 1 23 /11 /novembre /2015 09:35

La Croix ….6/8

Extrait des trésors de Cornelius a Lapide

Tome I page499 et suivantes (sur Unacumpaulosexto)

Gloire et bonheur dont la Croix est le principe

Pour moi, dit le grand Apôtre, à Dieu ne plaise que je me glorifie en rien autre chose qu'en la Croix de Notre-Seigneur Jésus-Christ , par qui le monde est crucifié pour moi et par qui je suis crucifié au monde( Gal. VI. 44).

Écoutez saint Augustin: L'Apôtre, dit-il, pouvait se glorifier dans la sagesse, dans la majesté , dans la puissance de Jésus-Christ ; il se glorifie dans la Croix : In cruce.

Ce qui fait rougir le philosophe selon le monde devient un trésor pour l'Apôtre. Où éclate l'humilité, là est la majesté; où éclate la faiblesse,là est la puissance; où se rencontre la mort, là est la vie. Si vous voulez être le disciple de la Croix, n'en rougissez pas. C'est pour cela que vous avez reçu ce signe sacré sur le front, qui est le siège de la pudeur .

Le grand Apôtre, dit saint Bernard, ne voit rien d'aussi glorieux pour lui que de porter l'opprobre de Jésus-Christ . L'ignominie de la Croix est agréable à celui qui n'est pas ingrat envers le crucifié.

La Croix est précieuse ; on peut l'aimer, elle a son ivresse. Sur le bois de la Croix s'épanouit la vie et se forme le fruit du bonheur. L'huile de l'allégresse en découle, le baume en sort goutte à goutte. La Croix n'est pas un arbre sauvage, c'est l'arbre de vie pour ceux qui l'embrassent; il porte des fruits, il produit le salut. S'il en était autrement, comment occuperait-il toute la terre du Seigneur?

Je suis crucifié avec Jésus-Christ , dit saint Paul. Et je vis, ou plutôt, ce n'est plus moi qui vis, mais c'est Jésus-Christ qui vit en moi : (Gal.II 19.20).

Tout ce que le monde regarde comme une croix, dit saint Bernard, je le regarde comme des délices; et ce que le monde estime être des délices, je le considère comme une croix : (Serm. xxv in Cant ).

Jetez les yeux, dit saint Paul aux Hébreux, jetez les yeux sur Jésus, l'auteur et le consommateur de la foi, qui, pouvant jouir de la félicité, a souffert la Croix et méprisé l'ignominie : (XII 2).

Cet incomparable apôtre, imitant son divin Maître, dit aux Colossiens : Je me réjouis dans les maux que j'endure, et j'accomplis dans ma chair ce qui manque à la Passion de Jésus- Christ. , en souffrant pour son corps, qui est l'Église : (1 24).

La croix est si douce à celui qui aime Dieu, qu'elle n'est plus une croix, mais la voie de la vie et du bonheur. La douceur, le bonheur, les consolations véritables sont dans la Croix. Portez-la avec résignation, embrassez-la, et vous éprouverez ses heureux effets. .... Aveugles, les mondains ne voient dans la Croix que le poids, les aspérités, les clous et le sang ; ils n'aperçoivent pas les douceurs, les consolations, la paix, les mérites et la gloire qu'elle procure. Ils ne voient pas que Dieu aide à porter la croix, et qu'il change en miel le fiel qu'ils y trouvent.

Une goutte des plaisirs du monde devient une mer d'amertume ; l'amertume de la Croix, qui n'est qu'une goutte, se change dès cette vie , et surtout pour l'éternité, en un océan de délices. C'est là l'accomplissement de cette promesse de Jésus-christ : Quiconque aura quitté sa maison, ou ses frères, on ses soeurs, ou son père, ou sa mère , ou sa femme, ou ses enfants, ou ses champs, à cause de Mon Nom, recevra le centuple et possédera la vie éternelle (Matth. XIX 29).

C'est aussi la réalisation de ces autres paroles : Venez à Moi, vous tous qui êtes fatigués et qui êtes chargés, et Je vous soulagerai. Prenez Mon joug, et vous trouverez le repos de vos âmes; car Mon joug est doux, et Mon fardeau, léger (Matth II 29. 30). J'ai soif, dit le Seigneur du haut de la croix : Sitio (Joann. XIX 28). Ce grand Dieu avait soif de nous voir profiter de Ses souffrances et de Sa mort; ayons nous-mêmes cette soif de notre salut, et nous aimerons la Croix; et Jésus-Christ nous versera en abondance l'eau de la grâce, jusqu'à ce qu'Il nous inonde de gloire

Crucifions le vieil homme avec toutes ses désirs désordonnés; après être devenus conformes à Jésus crucifié, nous deviendrons semblables à Jésus glorifié.

ASuivre

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de senex
  • Le blog de senex
  • : A propos de la survie et du retour à Rome de SS Paul VI Les trésors de la doctrine catholique à votre service pour préparer l'avenir
  • Contact

Recherche

Liens