Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 novembre 2015 1 16 /11 /novembre /2015 08:07

La CROIX (1/10)

Textes extraits des « trésors de Corneille a Lapide »

Les plus beaux textes de la Tradition sur les mystères de la Croix.

Les attentats de Paris (et d'ailleurs) visent les chrétiens et a travers eux Jésus-Christ .Ils sont foncièrement anti-Christ .Ils veulent détruire tout ce qui est chrétien et en particulier la Croix et ses mystères rédempteurs. Hélas,la nouvelle « pastorale » n'enseigne plus comme il faut les insondables mystères de la Croix, sans laquelle il n'y a plus de sacrifice,plus d'Eucharistie,plus de spiritualité ,plus rien,le vide,le néant ,la mort.... Nous perdons le  sens de nos croix,de nos souffrances personnelles....Tout devient absurde.... Voilà pourquoi nous donnerons, la parole aux anciens pour nous prêcher la Vérité  Immuable.Toujours ancienne,toujours nouvelle. Comme le Père Cornelius,nous distinguerons les chapîtres concernant le thème général de « la Croix »,et les chapîtres concernant « les croix. »Ils sont complémentaires « Stat Crux,dum volvitur orbis » « La croix se dresse immuable au milieu des révolutions du monde »(Devise des Chartreux)Patience Tome I P499 cf unacumpaulosexto pour les textes complets et leur mode d'accès

 

Puissance de la Croix

"Votre Croix, ô Jésus, dit saint Léon, est la source de toutes puissances, de toutes les bénédictions, la cause de toutes les grâces; c'est par elle que ceux qui croient méritent de trouver la force dans leur faiblesse, la gloire dans l'opprobre, la vie dans la mort .

Saint Chrysostome, cet éloquent docteur, énumère ainsi les trésors et les grâces qui nous viennent de la Croix : La Croix, dit-il, est l'espoir des chrétiens, elle est la résurrection des morts, le guide des aveugles, le salut des désespérés, le bâton des boiteux, la consolation des pauvres, le frein des riches, la perdition des orgueilleux, le châtiment des méchants. Elle fait triompher du démon, dompte l'enfer, instruit la jeunesse, soutient les faibles et ranime l'espérance dans les cœurs abattus ; elle est le pilote de ceux qui naviguent sur la mer du monde, le port des naufragés, un mur infranchissable qui protège le chrétien contre tous ses ennemis. Elle est la mère des orphelins, la défense des veuves, le conseil du juste, l'asile des affligés et des délaissés. Elle est la gardienne des enfants, l'appui de l'âge viril, le secours des vieillards, et elle leur obtient la grâce d'une bonne mort. Elle est la lumière qui éclaire ceux qui sont «assis dans les ténèbres, et la sagesse de ceux que le monde stupide, aveugle et impie, regarde comme des insensés. La Croix est la liberté les esclaves, la philosophie des grands, la magnificence des rois, leur plus solide bouclier, et la condamnation des impies. Elle est l'objet des louanges des prophètes, l'étendard qui précède les apôtres, le principe de la gloire des martyrs, de l'austérité des religieux et de la chasteté des vierges ; la joie du sacerdoce, le fondement de l'Église, la sentinelle qui veille sur le monde. Elle a renversé les temples païens, et détruit les idoles. Elle est le scandale des Juifs à cause de leur aveugle endurcissement, la ruine des méchants incorrigibles qui la méprisent, la force des faibles, le remède des malades, la guérison des lépreux et des paralytiques, le pain des affamés, l'eau bienfaisante qui désaltère ceux qui ont soif,le vêtement de ceux qui sont nus. La Croix s'élève à l'entrée du chemin que doivent suivre les pécheurs qui reviennent à Dieu; elle est l'arbre de la vie éternelle (Homil. iv de Cruce).

La Croix, dit Cassiodore, est la lumière des humbles, la vie des chrétiens (Homil. tv de Cruce).

La Croix, dit saint Jean Damascène, est la clef du paradis, le soutien des faibles, la houlette des pasteurs, le guide de ceux qui reviennent de leurs égarements, la perfection de ceux qui avancent dans le chemin de la vertu, le salut de l'âme et du corps, l'éloignemeut de tous les maux, le principe de tous les biens .

O Croix sainte, s'écrie Raban-Maur, vous êtes la rémission des péchés, l'aliment de la piété, l'augmentation des mérites, le remède de ceux qui souffrent, le refuge des opprimés, la gardienne de la santé, le bonheur des infortunés ( De Laude crucis ) . A Suivre

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de senex
  • Le blog de senex
  • : A propos de la survie et du retour à Rome de SS Paul VI Les trésors de la doctrine catholique à votre service pour préparer l'avenir
  • Contact

Recherche

Liens