Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 septembre 2015 5 18 /09 /septembre /2015 07:30

S SPaul VI « L'homme des douleurs »

Extraits de la brochure

« Le souverain pontificat de notre, temps ; l'heure du choix »publiée en 1980 par Michel Servant(Mr Jean Marty) association TRC .

Il fut l'éditeur des «  aveux de l'enfer »lors d'exorcismes en Suisse;il fut très calomnié et en souffrit beaucoup.Nous pouvons témoigner de sa rigueur intellectuelle et morale.Docteur en droit,il n'avait rien d'un illuminé ,mais il connaissait les dangers de l'aveuglement, des préjugés contre le surnaturel.

« Veillez et priez » son ouvrage majeur est une somme des prophéties les plus éclairantes,où il met à la portée des plus simples les promesses et les conseils du Ciel,prophéties dont se gaussent les esprits forts qui prétendent tout « arraisonner »

 

« Paul VI pape martyr(Flos florum)

Aveu du démon Béelzéboul, du 1er mai 1978 : « Tout serait complètement détruit au Vatican, s'il n'y avait pas la présence du vrai Pape. Oui, si le Pape ne priait pas à genoux, jour et nuit, et ne faisait pas monter ses plaintes vers le Seigneur, il y a beau temps que l'Église aurait déjà fait naufrage, que l'Église aurait touché le fond. Mais ce Saint-Père, dans sa haute sainteté, a été installé et voulu, afin que l'Église ne sombre pas. Mais le Pape Paul VI était déjà prévu de toute éternité, dans le plan de Dieu, pour cette époque, afin que l'Église ne fût pas submergée, et qu'un seul, le Pape (Paul VI) sût la porter.

Parce que, avec ses douleurs, ses croix lui permettent de la porter encore ; C'est tous les jours qu'il vit le martyre, beaucoup de martyres. Le Pape supporte des douleurs immenses, qu'aucun de ceux qui sont au Vatican ne serait capable de supporter.

Ce n'est pas le Pape qui a faussé la barre de l'Eglise, mais le sosie et ses coadjuteurs. «Ces malheureux ne se rendent pas compte que les souffrances qu'ils ont provoquées dans l'âme du Pape leur font chausser les bottes qui Ies conduisent en enfer et les condamnent » (cf ATTAQUES de « tous bords ».....)

Et ce nouvel aveu de Béelzéboul, du 8 septembre 1978 : « Il y a deux ans, nous avons déjà dû dire qu'au commencement Paul VI avait commis des erreurs. Cela, il l'a déjà réparé cent fois ... Il souffre des douleurs immenses; il n'est pas coupable de la désastreuse situation de l'Église.

Le martyre, il le subit et l'éprouve plus que jamais ... Il est le plus grand martyr d'aujourd'hui ». Ici, il faut voir clair. Le Ciel fait affirmer en 1978, au cours d'exorcismes, que Paul VI « n'a pas faussé la barre de l'Église », qu' il n'est pas coupable de la désastreuse situation actuelle de l'Église », QUI EMPIRE CHAQUE JOUR D'AILLEURS.

Soit! Mais il n'en reste pas moins que Paul VI, conditionné par sa formation et ses convictions libérales. a ouvert au monde les portes de l'Église, dès les débuts de son pontificat . (De juin 1963 à juin 1968, en gros, avec de plus en plus d'atténuation dans ses ouvertures au monde, au fur et à mesure qu'il voyait clair. Mais l'Ennemi est malin. Dès que Paul VI a vu totalement clair, alors, il s'est trouvé ligoté, et n'a plus pu réagir) . Il est donc, pour sa part (dans quelle mesure? Dieu seul le sait), responsable de la situation actuelle de l'Église Mais cela, il l'a réparé dans d'effrayantes souffrances physiques et tortures morales, qui durent encore.

Le message reçu de Notre Seigneur par Jeannette de France, le 1er août 1976, résume admirablement ce double aspect du pontificat de Paul VI : Responsabilité, Réparation: « LE PAPE A OUVERT LA PORTE A TOUT CE QUI SE PASSE MAINTENANT, MAIS IL LE PAlE DANS DES LARMES DE SANG ». Une des causes de son indicible tourment est qu'il se sent partiellement responsable de ce qui arrive dans l'Église; car il sait qu'il a rendu possibles, au départ, ces destructions: en ne s'opposant pas à ses adversaires avec la rigueur qui s'imposait; en faisant une confiance souvent aveugle à son entourage (dont certains choisis par lui-même, dans son « naïf »enthousiasme des débuts); en cédant aux évêques (en réalité aux conférences épiscopales gangrenées par la « collégialité ») une part de son autorité ... toutes fautes ou erreurs exploitées à fond par les ennemis internes de l'Église. . .,:.

Les aveux du démon, sous la contrainte des exorcismes, postérieurs de deux années à ce message, confirment cette responsabilité et affirment que la réparation est achevée et que Paul VI est alors devenu victime pour l'Église. C'est ainsi que le démon Akabor disait, sous la contrainte de l'exorcisme du 12 février 1980 : « Paul VI a expié très rigoureusement (« Il s'est offert au Très-Haut pour cela ») les fautes qu'il a commises au début (de son Pontificat), quand les francs-maçons s'introduisirent au pouvoir sans qu'il s'en aperçût.,; (car) il était trop peu sur ses gardes ». .: C'est pourquoi nous reproduisions dans l'ouvrage des « Avertissements » (imprimé en avril-mai 1978) sans connaître alors les aveux recueillis au cours des exorcismes ici cités (mais notre conviction était déjà faite) - en la faisant nôtre, cette pensée de l'auteur de la préface, du 24 décembre 1977, de cet ouvrage : « L'auteur, très informé du Vatican, nous a dit être convaincu que le Seigneur Jésus ne permettra pas que Paul VI quitte la terre, en laissant l'impression d'avoir couvert l'erreur rationaliste et moderniste, et défendra son Vicaire contre l'injustice de la situation actuelle, en faisant connaître la vérité », Et le seul moyen inattaquable de faire connaître la vérité, en l'état actuel des choses, c'est qu'elle soit proclamée par Paul VI lui-même. En attendant de rétablir l'ordre dans l'Église, Dieu nous laisse dans la pure Foi. »

Note :Il a parfois pu glisser quelques mots en privé, n'ayant pratiquement jamais reçu personne seul, même ses amis personnels. « L'âme damnée» de la Synarchie, en effet - dont nous connaissons le nom - est pratiquement toujours demeurée auprès de lui, dans tous ses entretiens privés, déjà soigneusement filtrés. Paul VI dira tout cela, quand il sera libre, encore une fois ..

 

Note. Objection faite: Paul VI étant le Pontife souverain, avait le droit d'exiger de parler seul à seul à qui il voulait. Oui, c'est l'évidence. Mais en avait-il le pouvoir? Et aussi, en avait-il la force? Dans le « mystère d'iniquité à l'œuvre» dans l'Église, c'est son Chef qui est le premier visé ... et atteint. Et, phénomène dont nous avons été plusieurs fois le témoin, l'action de Satan a souvent pour effet l'anesthésie de l'être. On demeure libre, certes, mais on ne fait pas ce que l'on voudrait faire; ou, inversement, on fait ce que l'on ne voudrait pas faire. Ceci pour les actes. Il en est de même pour la parole. Chaque fois que Paul VI aurait voulu dévoiler « le complot» - dont il avait fini par acquérir la certitude - « ses paroles lui restaient dans la gorge, et il ne pouvait plus rien dire» (Aveu du démon Akabor, au cours de l'exorcisme du 12 février 1980). Mysterium iniquitatis ... - Encore une fois, tout est possible dans ce conflit terrifiant entre le « mystère d'iniquité» et le Mystère de la Miséricorde . »

Depuis la parution de cette brochure,nous savons beaucoup de choses supplémentaires.Nous avons mieux conscience de son état de Pape martyr, dépouillé de tout et tenu pour mort.A corps en agonie,il fallait une tête en agonie. L'Église est un tout. C'est la Passion rédemptrice du Christ qui se poursuit dans Son Église.Telle est la logique de la Charité qui se communique pour faire participer les âmes de bonne volonté à Son œuvre salvatrice.A suivre

 

 

 

Note de 2015***Il est grave de mépriser ces avertissements sans les avoir lus, sans préjugés,sans haine ni précipitation sources des pires erreurs.Que ceux qui propagent des mises en garde non justifiées non étayées par des arguments rigoureux fassent bien attention:Il leur sera demander compte sous peu de temps de leur aveuglement volontaire....

A bon entendeur....Un des principaux fruits de ces avertissements est de comprendre combien horrible est l'enfer éternel,en particulier pour les consacrés et les baptisés qui ont abusé des grâces du Ciel.....Cela seul justifierait leur lecture attentive...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de senex
  • Le blog de senex
  • : A propos de la survie et du retour à Rome de SS Paul VI Les trésors de la doctrine catholique à votre service pour préparer l'avenir
  • Contact

Recherche

Liens